Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'SIENKIEWICZ, Henryk - Une idylle dans la savane' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 27 septembre 2018

    Bon, le sujet ne me paraît pas inintéressant, je vais essayer.
    J’espère que c’est bien lu ?

  2. DanielLuttringer le 28 septembre 2018

    Il est de notoriété, Le Barbon, que je suis un piètre lecteur, mais vous êtes si indulgent…

  3. Lyse le 28 septembre 2018

    Ne l’écoutez pas ! Daniel est très modeste, mais en son for intérieur il sait très bien qu’il est le meilleur lecteur du site. Nous avons vraiment beaucoup de chance de l’avoir !

  4. DanielLuttringer le 28 septembre 2018

    Lyse, vous êtes (délicieusement) insupportable !

  5. Le Barbon le 28 septembre 2018

    Pas d’affolage, les gars et les filles.
    Je vais écouter ce foutu fichier et ensuite je vous dirai.
    Mon opinion ensuite comme une hache définitive s’abattra.
    Tremblez, pauvres humains, en m’attendant !

  6. Lyse 🍁 le 29 septembre 2018

    @Le Barbon

    (◑.◑) C’est fou ce que je tremble;
    je suis même frigorifiée…
    Vivement sous la couette.(⇀‸↼)
    🍁Lyse

  7. DanielLuttringer le 29 septembre 2018

    Lyse, je suis ému de retrouver la (même) poésie de votre soeur Loiselle…
    Quant au mot « affolage » du Barbon, il fallait bien entendu comprendre « affolation »…

  8. Lyse le 30 septembre 2018

    @DanielLuttringer

    Un chaleureux merci !
    Votre mot me fait rougir car j’avais
    une grande admiration pour ma sœur:
    pour moi, elle était vraiment…
    (^‿^✿)…incomparable!

    -Quant à Le Barbon, comme on dit ici: c’est tout un numéro !

    (P.S.Je viens de consulter votre Fontluce:
    je suis certaine que je vais aimer.)
    🍁Lyse

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.