⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


SILVESTRE, Armand – La Vengeance des consonnes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


En pleine fantaisie

Arthur Rimbaud et Paul Arène associés dans une promenade automnale écrite par Armand Silvestre accompagné de sa bien-aimée, En pleine fantaisie : La Vengeance des consonnes, agréable poème en prose, présente Paul Arène cherchant des couleurs pour les consonnes à la façon de Rimbaud dans le fameux sonnet Voyelles. Le récit se termine par une boutade gauloise, non surprenante de l’auteur des Contes irrévérencieux et des Contes pantagruéliques.

Sonnet d’Arthur Rimbaud : Voyelles (1871)

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! »

Illustration : Théophile-Alexandre Steinlen, Printemps (1893).

La Vengeance des consonnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Voyelles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 3 350 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.