Page complète du livre audio gratuit :


SOUVESTRE, Émile – Au bord du lac : Le Serf

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Romans


Serfs

Il est conseillé, pour comprendre le dessein de l’auteur, de lire le billet présentant le premier récit L’Esclave du livre Au bord du lac.
Dans le deuxième récit Le Serf, Souvestre nous raconte la destinée du jeune Jehan au Moyen âge, aussi malheureuse que celle du jeune Arvins au temps de la Rome antique. Ici aussi la peinture du décor et des mœurs enrichit l’histoire mouvementée de la vie de ce pauvre héros.
Quelques lignes sur un Paris qui a bien changé !…
« Mais ce qui l’émerveillait le plus, c’était de voir les rues pavées, et bordées des deux côtés de boutiques appartenant au même métier ; c’était de parcourir ces halles immenses où abondaient les marchandises de tous les pays, ces parcs de bestiaux distribués dans Paris, et qui en faisaient, par instant, une campagne au milieu des palais ; ces boucheries tellement distinctes et séparées, que chacune ne pouvait vendre qu’une espèce de viande ; de sorte que l’on achetait le porc à Sainte-Geneviève, le mouton à Saint Marceau, le veau à Saint-Germain, et le bœuf au Châtelet. Puis, quel bruit de chevaux, de voitures, de voix, d’instruments ! Le matin les trompettes sonnaient du haut des tours du Châtelet pour annoncer le jour ; à midi, c’étaient les crieurs de vin qui parcouraient les rues un linge sur le bras, le broc dans une main et la tasse dans l’autre ; le soir venait le tour des chandeliers, des oublieurs, des pâtissiers. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Serf.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 7 643 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Elise.DEBARD le 28 février 2014

    J’ai bien aimé .Merci monsieur Dépasse.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.