Page complète du livre audio gratuit :


STEVENSON, Robert Louis – Enlevé !, ou Les Aventures de David Balfour

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 9h 23min | Genre : Romans


David Balfour

« Je ne sais si j’avais réellement peur ; mais mon cœur battait comme celui d’un oiseau, à petits coups précipités ; et mes yeux étaient si troublés que je les frottais continuellement, sans arriver à les éclaircir.
D’espoir, je n’en avais aucun ; mais au contraire une sorte de rage désespérée à l’égard du monde entier, qui me faisait aspirer à vendre ma vie le plus chèrement possible. Je voulus prier, je m’en souviens, mais cette sorte de précipitation qui emportait mon esprit, comme si j’avais couru, m’empêchait de trouver les mots ; et je me bornai à souhaiter que l’affaire s’engageât et que tout fût fini. »

Enlevé !, ou Les Aventures de David Balfour convie le lecteur à une plongée saisissante dans l’Écosse du XVIIIème siècle. Combats en mer, fuites éperdues sur la lande, rencontres avec de farouches et nobles highlanders, c’est tout le génie narratif de Stevenson qui éclate à chaque page.

Peu d’auteurs savent comme lui donner au récit d’aventure une telle crédibilité. L’auteur de L’Île au trésor sait aussi faire naître une émotion poignante de personnages attachants et souvent remarquablement ambigus : ainsi Alan Breck Stewark, brave et noble higlander, achève les blessés sans l’ombre d’une émotion ; quant au capitaine Hoseason, bandit sans foi ni loi qui n’est pas sans rappeler par certains aspects Long John Silver, il peut faire preuve d’une étonnante sentimentalité.
Chez Stevenson, les frontières entre le bien et le mal sont toujours brouillées, et c’est l’une des raisons qui rend ses romans d’aventure tellement fascinants.

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).

Illustration : Sur l’île d’Earraid (1913), peinture à l’huile de N.C. Wyeth (1882-1945).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Enlevé !, ou Les Aventures de David Balfour.zip




> Références musicales :

Baba Mo Leanabh, interprété par Jock Tamson’s Bairns (licence Cc-By-Nc-Sa-2.5).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 7 173 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

32 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Nestor Plasma le 25 juin 2016

    Nestor Plasma a décidé de se détendre.
    Merci, monsieur de l’Epine.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  2. Elisabet Claverie le 26 juin 2016

    Je viens de le voir!! Il est trop tard pour ce soir! mais quelle joie ! j’attaque l’audition demain ! j
    e l’attendais avec impatience ! merci!

    elisabeth

  3. Vincent de l'Épine le 26 juin 2016

    Bonjour,
    J’espère que vous aimerez ce voyage dans les Highlands sauvages ! Elisabeth, je me doutais bien que vous seriez du voyage :-)
    Merci à tous deux !

  4. Nestor Plasma le 27 juin 2016

    Jamais Nestor Plasma ne néglige la fiction et le divertissement. Il faut qu’on se le dise. Est-ce bien su ?

    Merci.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  5. grattepanche marie le 29 juin 2016

    Quelle lecture éblouissante Monsieur de l’Epine, je termine le chapitre 24, cette amitié si forte, si prenante entre David et Allan est bouleversante.
    Bientôt la fin de cette belle aventure, que vous lisez à la perfection. Merci pour l’évasion dans l’histoire des Highlands.

  6. Vincent de l'Épine le 29 juin 2016

    Bonjour Marie,
    Je ne saurais vous dire combien votre commentaire me fait plaisir ! Je suis heureux d’avoir pu vous faire passer un peu de l’émotion de cette belle scène d’amitié. Je vous souhaite bonne route pour la suite de votre voyage dans les Highlands !
    Amicalement

  7. Yves le 2 juillet 2016

    Quel bonheur d’avoir découvert cette magnifique histoire.
    Enfin , quel plaisir d’écouter Mr de l’Epine à la diction parfaite.

  8. Vincent de l'Épine le 2 juillet 2016

    Bonjour Yves !
    Je suis vraiment heureux d’avoir pu vous faire découvrir ce beau roman… je vous remercie également de vos encouragements. En vous souhaitant d’autres belles découvertes sur notre site.

  9. Marion le 3 juillet 2016

    Merveilleux. Un beau roman de la jeunesse. Bouleversant aussi.
    Nous lirez-vous la suite, Catriona ? J’attends avec impatience.
    Merci encore pour ces moments fabuleux.

  10. Vincent de l'Épine le 3 juillet 2016

    Bonjour Marion,
    Grand merci d’avoir pris quelques instants pour me laisser ce petit mot, cela fait beaucoup pour ma motivation !
    Concernant Catriona, je ne me suis pas encore décidé. Le roman est très différent de celui-ci. En tout cas pas tout de suite car j’ai d’autres projets (Herbert George Wells notamment, et une ou deux nouvelles fantastiques).
    Merci à vous.

  11. Elisabet Claverie le 4 juillet 2016

    Pure merveille!! Mille mille fois merci Xavier. Quel voyage! quels personnages ! et quel lecteur vous êtes ! C’était vraiment formidable
    quelle tristesse d’arriver au chapitre 30!

    Alors, Moi aussi… j’attends Catriona…
    Merci Xavier.

  12. Vincent de l'Épine le 5 juillet 2016

    Merci Elisabeth, votre enthousiasme est pour moi une grande récompense. Peut-être me faudra-il donc lire « Catriona » :-) Je vais donc déjà le relire.
    Mais de toute façon je lirai encore d’autres Stevenson. Cela fait longtemps aussi que j’aimerais proposer ma version de « L’île au trésor », même s’il en existe déjà une belle version sur notre site (et ailleurs). Mais j’ai malheureusement plus de projet que de temps pour les réaliser !
    En tout cas merci pour votre fidélité. Amicalement

  13. Gouzou le 17 juillet 2016

    Diction parfaite, ton juste, débit adapté, belle mise en valeur du texte : Chapeau bas, Vincent et permettez moi aussi de vous dire mille mercis.

  14. Vincent de l'Épine le 18 juillet 2016

    Merci Gouzou, votre commentaire me touche énormément ! Mais je vous en prie, gardez votre chapeau :-) . Je suis vraiment très heureux d’avoir pu vous conter cette histoire. Cela me donne envie de lire d’autres Stevenson !

  15. EclatDuSoleil le 9 août 2016

    Merci cher Vincent pour cette gourmandise, bien agréable à se mettre dans les oreilles pendant cette période estivale ! Ce fut un petit morceau de vacances… d’autant que cette expédition en Écosse m’a rappelé un ancien voyage d’agrément que j’avais beaucoup aimé.
    Comme toujours, bon goût dans les choix littéraires, et lecture impeccable (moi qui écoute aussi des livres audio enregistrés par des acteurs professionnels, je peux certifier que vous n’avez rien à leur envier).
    On continue d’en redemander… mais je sais bien que ça va plus vite de les écouter que de les enregistrer ! Donc pas de pression, juste pour vous dire qu’on accueillera vos prochaines lectures avec toujours autant de plaisir :-)

  16. Vincent de l'Epine le 14 août 2016

    Éclat du Soleil, comme vous portez bien votre pseudo :-)
    En vacances avec une connexion internet très aléatoire, ce n’était pas facile de vous répondre, mais je tenais à vous remercier pour vos encouragements, c’est vraiment très important pour moi !
    Heureux de vous avoir fait voyager !
    Amicalement !

  17. Sylvie A le 29 août 2016

    Un beau trio : votre voix, Stevenson et les Highland. J’ai passé un bien agréable moment en vos compagnies. Merci :-)

  18. Vincent de l'Épine le 1 septembre 2016

    Grand merci à vous Sylvie pour votre délicate attention.
    J’étais moi-même en excellente compagnie, avec les Highlands, Stevenson et vous :-)

  19. emiliemilie le 6 novembre 2016

    En attendant la suite de vos traductions, je me suis consolée avec Stevenson. Il est toujours difficile de ne pas comparer les œuvres d’un grand auteur avec les chef d’œuvre qui l’ont rendu célèbre. A chaque fois que je lis un Stevenson, j’espère retrouver le même enchantement qu’avec l’île au trésor ou Mr Hyde. Et suis forcément un peu déçu. En tous les cas je vous remercie pour cette lecture, et le choix des musiques est toujours excellent.

    Ne parvenant jamais à me connecter sur le site, pour suggérer des lectures, serait-il peut-être possible de proposer le magicien d’Oz et des romans de Ann Radcliffe.

  20. Vincent de l'Épine le 6 novembre 2016

    Bonjour EmilieEmilie, merci de votre avis :-) !
    Il est vrai qu’avec l’île au Trésor et Mr Hyde, Stevenson a mis la barre très haut. Ce sont incontestablement ses deux chefs-d’oeuvre. Pour autant je trouve que toute son oeuvre est intéressante et assez variée. On retrouve de plus quelques scènes dans « David Balfour », qui évoquent quelque peu le style de « L’île au trésor » : la bataille de la dunette par exemple.
    Cela fait longtemps que je réfléchis à proposer une seconde version de « L’île au trésor ». Même s’il en existe déjà plusieurs versions sur le web (dont une excellente lue par René Depasse sur notre site), j’ai tellement de plaisir à lire cet auteur que je vais sans doute me laisser tenter dans quelques mois.
    Concernant vos propositions de lecture, je vais les rajouter sur le forum et les intégrerai à la liste un peu plus tard (je manque cruellement de temps pour suivre ce forum en ce moment).
    Merci à vous, c’est toujours un plaisir de lire vos commentaires.

  21. Anklr le 15 décembre 2016

    J’écoute régulièrement vos lectures avec plaisir. Il était grand temps d’envoyer des remerciements. Cette oeuvre de Stevenson est mise en valeur par votre interprétation et me tient en haleine à quelques chapitres de la fin.
    2 mots: bravo et merci
    Anklr

  22. Vincent de l'Épine le 16 décembre 2016

    Bonjour Anklr,
    Vous aussi me faites plaisir à me dire que vous m’écoutez régulièrement. Il ne peut pas y avoir de meilleure récompense, et je vous remercie vraiment d’avoir pris un peu de temps pour me laisser ces quelques mots !

  23. demi9 le 1 janvier 2017

    Merci pour cette lecture de qualité
    Mon fils et moi avons dégusté cette plongée ds le monde des clans ecossais du 18eme

  24. Vincent de l'Épine le 4 janvier 2017

    Bonjour demi9,
    Merci de votre retour. Je suis heureux que votre fils et vous ayez passé un bon moment en compagnie de David et Allan ! Je trouve que Stevenson est un auteur extraordinaire quand on est jeune ; il sait dépeindre l’aventure dans tout ce qu’elle a d’excitant, mais sans jamais se départir du réalisme et même d’une certaine ironie qui permettent au récit de prendre de l’épaisseur. Le séjour sur l’île d’Erraid en est un bon exemple. Merci d’avoir pris le temps de me donner vos impressions.

  25. Martine le 9 mars 2017

    Quel régal pour l’imagination et les oreilles ! Merci beaucoup.
    Aucune envie de laisser partir ces personnages si attachants et épiques mais malheureusement toute bonne chose a une fin. Encore un grand merci pour votre lecture si vivante et pour cette belle découverte. Cela me donne envie d’aller explorer les autres romans de Stevenson…

  26. Vincent de l'Épine le 9 mars 2017

    Bonjour Martine,
    Oui, vous ferez bien, Stevenson est vraiment un auteur exceptionnel :-) . Nous avons nombre de ses romans et nouvelles à vous proposer.
    J’aurai d’ailleurs une version 2 de « l’Ile au Trésor » à vous proposer très prochainement ; tout est terminé mais ne peut être publié en l’état à cause de droits de l’illustration musicale. En attendant il y a déjà une version lue par René Depasse.
    Je vous remerice sincèrement de m’avoir fait ce retour. Comme vous je trouve ces personnages très attachants ; Stevenson sait mettre en place des moments d’émotion touchante, en trouvant l’exact équilibre entre le réalisme et le romanesque.

    En vous souhaitant d’agréables découvertes sur notre site !

  27. Henri D le 6 juin 2017

    Merci pour cette remarquable lecture de cette passionnante aventure

  28. Vincent de l'Épine le 7 juin 2017

    Merci Henri,
    Je suis très heureux que cette lecture vous ait plu ! Merci à vous d’avoir pris un peu de temps pour me laisser ce commentaire.
    Amicalement
    Vincent

  29. Henri D le 7 juillet 2017

    Encore un peu de mon temps pour vous remercier de vos lectures de ces trois romans de R.L STEVENSON que vous rendez comme toujours extraordinairement vivants d’une voix qu’on ne se lasse jamais d’écouter.
    Encore plus de mon temps pour vous faire mes excuses et mon acte de contrition pour toutes les autres lectures, toujours remarquables, dont je ne vous ai pas remercié, n’ayant jamais lu les commentaires et ignorant la possibilité de vous dire merci.
    Je vous prie d’excuser aussi tous les paresseux, les procrastinateurs et même les ingrats et les gougnafiers, car le nombre de vos auditeurs fervents est certainement très supérieur à celui des commentateurs reconnaissants.
    Voue êtes des bienfaiteurs de l’humanité des malvoyants et de ceux qui ont les yeux fatigués par les écrans.
    Encore merci pour ces excellents moments passés, présents et futurs

  30. Vincent de l'Épine le 10 juillet 2017

    Bonjour Henri,
    Je suis très touché par votre message. Stevenson est un auteur que j’affectionne particulièrement et je suis heureux de vous avoir offert ces lectures.
    Mais par pitié, ne vous excusez pas, pas d’actes de contrition ! Si je diffuse ces livres audio gratuitement, c’est bien pour que les gens les écoutent, et je me doute bien que tout le monde ne peut pas laisser un commentaire. Je suis moi-même dans la même position vis-à-vis d’autres contenus sur le web, et je ne pense pas toujours, ou je n’ai pas toujours le temps, de laisser une appréciation.
    Il n’en est pas moins vrai que ces fameux commentaires sont pour les seuls moyens d’avoir un réel retour ; ils sont donc, c’est vrai, très précieux lorsqu’ils sont reçus. C’est pourquoi je vous remercie d’avoir pris « encore un peu de votre temps » pour me laisser ce petit témoignage.
    Merci à vous
    Amicalement

  31. Dersou le 30 juillet 2017

    Superbe histoire où le héro parcours son chemin initiatique pour notre plus grande joie en Écosse et plus particulièrement dans les Highlands !
    Merci au lecteur pour son superbe travail.

  32. Vincent de l'Épine le 31 juillet 2017

    Merci Dersou, votre commentaire me fait bien plaisir !
    Du plaisir, j’en ai pris moi aussi à accompagner David au long de son périple, dans la tempête, sur les côtes désolées de l’ile d’Erraid, dans les Highlands ! C’est l’un des plaisirs du « travail » de donneur de voix, on vit nous aussi toutes ces aventures « au plus près » avec ces personnages attachants.
    Grand merci à vous pour votre retour !!!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.