Page complète du livre audio gratuit :


TCHEKHOV, Anton – La Salle nº 6

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 40min | Genre : Nouvelles


La Salle nº 6

La Salle nº 6 est un récit terrifiant de l’ex-médecin Anton Tchekhov.
Le docteur Raguine, d’abord indifférent au sort des aliénés, sous sa surveillance, de la salle numéro 6 qu’il considère comme incurables, scandalisé par le manque d’hygiène et découragé, sombre peu à peu lui-même dans la folie…

Un tableau saisissant de ce que pouvait être un hôpital psychiatrique dans la campagne russe :
« Des chiffons, des vêtements hors d’usage s’entassent près du poêle et contre les murs. Matelas crevés, blouses d’uniforme en loques, pantalons déchirés, chemises effilochées, savates éculées, – toute cette friperie s’accumule pêle-mêle, pourrit, exhale une odeur méphitique.
Dans cette pièce, des lits s’alignent, tous fixés au plancher. Là sont assis ou couchés des hommes en blouses bleues et en bonnets. Ces hommes sont des aliénés.
Il y en a cinq ; un seul est « de la noblesse », les autres sont de petits bourgeois. »

Traduction : Léon Golschmann (1861-19?) et Ernest Jaubert (1856-1942).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Salle nº 6.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 1.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 2.mp3
Chapitre 3.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 11 796 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Elise Debard le 25 janvier 2013

    J’ai été subjuguée par cette lecture que j’avais écouté sur FC
    Merci M Dépasse de nous donner à entendre TcheKhov

  2. Dominique d'Olne le 14 février 2013

    Vous transformez l’épreuve des embouteillages en rendez-vous littéraire. Merci. Dominique(Bruxelles)

  3. emilieemilie le 25 juillet 2015

    Encore une très belle réflexion sur la souffrance et la folie.
    Merci R Depasse

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.