⚠️ Le site est (toujours) en lecture seule : vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum mais les livres restent disponibles à l'écoute !
Nous travaillons dur à vous préparer une refonte complète du site pour vous en proposer une version plus moderne pour les années à venir.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons en février !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'TCHEKHOV, Anton - Ma femme' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. L'Huître moderne le 1 mai 2014

    Merci, ô Grand René.

  2. Elisabeth le 4 mai 2014

    Merci cher Réné. Je ne connaissais pas cette nouvelle magnifique que votre interprétation sert si bien. Merveilleux moment dans cette maison, ces paysages, et les tourments de ce couple. Etrange atmosphère
    Elisabeth

  3. René Depasse le 4 mai 2014

    Merci,Elisabeth,de partager mon plaisir tchekhovien,mais que de difficultés pour trouver une traduction libre de droits!

  4. Elisabeth le 5 mai 2014

    Oui, c’est vraiment dommage, je guette vos futures trouvailles (possibilités de droits libres) pour Gogol et Tchékov… et toujours… Henry James….
    Je viens de commander une biographie de Thchékov.

    Merci encore, aussi pour la lecture du FINI de Maupassant.

  5. Mireille le 6 mai 2014

    Merci Monsieur Depasse pour le temps que vous prenez à nous lire toutes ces histoires. Vous êtes vraiment infatiguable. Que de bonheur pour nous tous!!!

  6. Baleine, fille de feu Baleineau le 30 mars 2021

    Heureusement je n’avais pas lu le texte d’introduction à la lecture à voix haute de cette nouvelle. Pourquoi en dire autant ? Mais puisque je ne savais rien, j’ai été tourmentée par le « suspense » ( je suis affolée par la difficulté des couples à s’entendre) Quelle magnifique nouvelle ! Si bien lue par René Depasse. Tchekhov avait raison de dire qu’il était optimiste.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.