Page complète du livre audio gratuit :


THEURIET, André – Le Fils Maugars

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 8h 49min | Genre : Romans


Le Fils Maugars

« Il s’accouda à la fenêtre et embrassa d’un long regard le paysage tranquille et intime, qui lui était familier depuis bien des années. La Charente étendait silencieusement à l’extrémité du jardin sa nappe d’eau, tantôt sombre sous les noyers, tantôt scintillante aux premiers rayons du soleil. Au long des blés de la route de Ruffec, les cailles jetaient des appels sonores. Étienne se sentait heureux… »

André Theuriet (1833-1907) nous laisse une œuvre de romancier, de poète et d’auteur dramatique. Attaché aux terroirs du Poitou et de la Touraine où il ancre l’action du présent roman, il croise ici les thèmes des relations père-fils, de l’amour impossible, des préjugés, de la cupidité, de l’opportunisme et de la vie rurale. Si l’analyse psychologique se borne à quelques traits saillants des personnages, les relations sociales au sein de cette société provinciale vont prendre un tour particulier dès qu’éclate le coup d’état de décembre 1851.

Illustration : Le Fils Maugars, illustration de Jacques Wély (1873-1910).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip




> Références musicales :

Chapitre 12 , partie 1 :
Gioachino Rossini, Le Barbier de Séville, Acte I (European archive, domaine public).

Autres chapitres de la partie 1 :
Ludwig van Beethoven, Symphonie N° 6, op. 68, « Pastorale » – Mvt 1: Allegro ma non troppo, interprétée par l’ensemble Du Page Symphony Orchestra (licence Cc-Nc-Sa).

Partie 2 :
Ludwig van Beethoven, Concerto pour instruments à vent en Mi bémol majeur, op. 103 (Andante), interprété par le quintet à vent Soni Venturum (licence Cc-By-Sa).

Bruitages personnels.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 5 051 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. V le 11 juin 2017

    Merci monsieur Christian !
    Je savoure les instants de chaque chapitre et je me demande où trouver la deuxième partie.

  2. Christian Dousset le 12 juin 2017

    Cher V,
    Merci d’avoir pris le temps de « déguster » cette première partie. Ne vous inquiétez pas pour la suite:elle est enregistrée mais il me reste un peu de temps de correction et de montage. Pour l’instant, elle n’est donc pas disponible.
    A bientôt.
    Christian

  3. elisabeth le 19 juin 2017

    Vite vite! s’il vous plaît, la deuxième partie! Grand merci de votre lecture. elisabeth

  4. Christian Dousset le 20 juin 2017

    Chère Elisabeth,
    Je vais procéder le plus rapidement possible mais je tiens à livrer un enregistrement « propre ». En tous cas, merci de votre tonifiant message. A bientôt.

  5. Yves le 3 septembre 2017

    Merci monsieur Doucet pour votre lecture d’une intonation parfaite ainsi que votre diction. J’ai ainsi découvert Theuriet dont j’ai apprécié le style d’un français pur comme il était d’usage à cette époque
    Que de merveilleux moments grâce à vous!

  6. Christian Dousset le 9 septembre 2017

    Merci Yves pour votre chaleureux commentaire.

  7. georges charpentier le 14 septembre 2017

    Merci Christian pour cette lecture qui met en valeur cette merveilleuse écriture d’André Theuriet que je ne connaissais pas.

  8. Oreillesattentives le 29 novembre 2017

    Récit très agréable à écouter. La Voix du conteur est parfaite et s’adapte à tous les personnages et toutes les situations, bravo et merci pour cette lecture
    Je vais m’empresser d’écouter un autre récit par cette même voix!

  9. CAROFF le 11 mai 2018

    Magnifiquement lu. On ne se lasse pas d’écouter ce très beau récit. Merci pour cet agréable moment.

  10. Christian Dousset le 13 mai 2018

    Merci à vous, Georges, Oreillesattentives et Caroff pour vos encourageants commentaires et au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  11. Claryssandre le 28 avril 2019

    Encore un auteur étrangement oublié par la postérité. Je l’ai découvert grâce à ses nouvelles lues ici et j’ai vraiment apprécié ce long roman qui ne présente justement aucune longueur. Votre lecture est toujours aussi parfaite et captivante. Des heures fort agréables grâce à l’auteur et au lecteur ! Je vous remercie très chaleureusement monsieur Dousset !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.