Page complète du livre audio gratuit :


TOURGUENIEV, Ivan – Scènes de la vie russe : Jacques Passinkof

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 26min | Genre : Nouvelles


Jacques Passinkof.gif

Extrait des Scènes de la vie russe, Jacques Passinkof est paru en 1877 dans une traduction de Xavier Marmier (1808-1892).

« Passinkof se montrait très prévenant et très poli envers chacun, sans être obséquieux. Si on le repoussait, il ne s’humiliait pas, et il ne se fâchait pas ; il se retirait en silence à l’écart, et attendait un autre moment. Ce fut ainsi qu’il agit à mon égard. Il y avait environ un mois que j’étais à l’école. Par un beau jour d’été, en me rendant au jardin, après un de nos jeux bruyants, je le vis assis sur un escabeau sous les larges rameaux d’un lilas. Il tenait un livre à la main, et en m’approchant de lui, je lus sur la couverture de ce livre : Schiller’s Werke (Oeuvres de Schiller). Je m’arrêtai :
« Est-ce que vous savez l’allemand ? » lui demandai-je.
Quand j’y songe, je me fais encore un reproche de l’accent dédaigneux avec lequel je lui adressai cette question. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Jacques Passinkof.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 1 588 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Zahra le 16 septembre 2018

    A écouter et réécouter !
    Un bon conteur, une bonne histoire avec des personnages très « vivants ».
    Merci pour le moment que je viens de passer à vous écouter.

  2. DanielLuttringer le 16 septembre 2018

    Je vous en prie Zahra ! J’ose écrire : A bientôt ?

  3. colin le 20 septembre 2018

    Merci,quels instants de grâce.

  4. DanielLuttringer le 20 septembre 2018

    Et quel délicat commentaire, Colin !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.