Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'TOURGUENIEV, Ivan - Une nichée de gentilshommes' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Joël le 28 août 2010

    8h20min… Allez! je me lance dans le telechargement Monsieur René! Je suis sûr de ne pas être déçu. je vous dirai quoi apres la « lecture ».
    Merci d’avance

  2. Joël le 13 septembre 2010

    Apres une heures d’écoute,je me suis arrêté.Ce roman n’est pas fait pour moi. Je me suis retrancher vers « le chien des baskervilles »qui correspond mieux à ce que j’aime écouter.Ceci ne met nullements en cause la façon de Monsieur Depasse à nous conter les histoires.Pour moi,vous restez le meilleur narrateur Monsieur Depasse.Bien à vous et à plus tard. Joël.

  3. René Depasse le 13 septembre 2010

    Comme je vous comprends,cher Joel!Ne croyez pas que j’ai aimé les 600 textes que j’ai lus et je suis sûr que certains auteurs n’approuveraient pas la manière dont je les ai trahis!!Vive la subjectivité en littérature!

  4. nicolas Z le 11 décembre 2010

    Cher René, je tenais absolument à vous témoigner ma plus grande reconnaissance pour vos fabuleuses lectures, notamment au coeur de la Russie du 19ième que j’affectionne tant. Vous faites vivre les personnages d’une façon incroyable. Merci encore!

  5. René Depasse le 11 décembre 2010

    Cher Nicolas Z,je sais donc que LES FRERES KARAMAZOV,monument littéraire prévu pour courant janvier,auront au moins un auditeur passionné!!Merci pour vos adjectifs!

  6. nicolas z le 18 décembre 2010

    Cher René, je me régale avec votre lecture qui me tient compagnie au cours des repas par exemple et à bien d’autres moments de la journée. Quel plaisir de voyager avec vous au coeur des nobles péripéties russes!
    Une chance que je n’ai pas encore lu les frères Karamazov; je m’en réjouis d’avance. Je m’imagine bien vous écouter dans le train entre St Petersbourg et Vladivostok.
    Connaissez-vous le roman « Oblomov » d’Ivan Gontcharov? Une merveille haute en couleur sur la mince frontière entre sagesse et oisiveté.

    Amitiés,

    Nicolas

  7. Elise debard le 12 juillet 2013

    Je quitte ce roman avec tristesse je n’ai pas su l’économiser!
    C’est un des plus beau que vous m’ayez fait découvrir avec
    Enfance et lL’Idiot. Merci de tout mon cœur.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.