Page complète du livre audio gratuit :


TROLLOPE, Anthony – Le Cousin Henry

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 6h 36min | Genre : Romans


Le Cousin Henry

«En revenant dans la voiture de louage à Llanfeare, il se faisait bien des réflexions : M. Apjohn savait qu’il y avait eu un testament, que ce testament existait encore, et qu’il se trouvait être accidentellement caché […]. Il était terrifié de voir que l’avoué avait lu si habilement son secret. […] Il n’avait rien fait, il n’avait commis aucun crime ; il connaissait simplement l’existence d’un papier que les autres, et non lui, avaient le devoir de trouver ; et voilà que cet avoué, aussi malfaisant que fin, avait tout découvert ! »

Anthony Trollope nous offre avec Le Cousin Henry une passionnante histoire de testament perdu. De ce document dépend l’avenir de la fière Isabel Brodick, mais aussi celui de son cousin, le faible et tourmenté Henry Jones… Comme souvent Trollope nous dépeint un monde victorien fort peu manichéen : la rectitude morale d’Isabel pourrait bien n’être qu’un orgueil démesuré ; quant aux actes délictueux, ils sont bien souvent le résultat de la faiblesse ou de la peur.

Le Cousin Henry réalise le tour de force d’être un roman essentiellement psychologique mais en même temps plein d’action et de rebondissements.

Traduction : Honorine Martel (1881).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Cousin Henry.zip




> Références musicales :

Antonín Leopold Dvorák, String Quartet No. 12 in F Major, Op. 96, American, IV. Finale, Vivace ma non troppo, interprété par le Musopen String Quartet (domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 11 005 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

42 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Selenh le 27 août 2012

    Merci Vincent, très satisfaite de «votre» premier Trollope, j’attendais celui-ci avec impatience!

  2. Francine le 29 août 2012

    Quelle belle histoire Vincent. Merci pour votre lecture. J’aimerais que vous lisiez plus de romans mais je sais que çà demande beaucoup. Merci encore.

  3. Shmuel Retbi le 31 août 2012

    Merci Vincent pour les deux excellentes lectures de Trollope. C’est bien agréable de voir les vilains méchants punis et les jolis bons récompensés.

  4. Vincent de l'Épine le 31 août 2012

    Merci à vous Francine et Shmuel !
    Je suis heureux que cette histoire vous ait plu !
    Francine, je vous remercie de vos encouragements. La lecture de ces oeuvres m’apporte aussi beaucoup de plaisir mais demande énormément de temps. Un roman comme celui-ci demande plusieurs mois de travail.

    @Selenh, merci de votre fidèlité…à Trollope :-)
    J’espère que le Cousin Henry vous plaira également.

  5. Pomme le 2 septembre 2012

    Je suis en train d’écouter… je me régale! Certes l’histoire en elle-même est très prenante, bien écrite. Mais c’est aussi la qualité de votre lecture, de votre voix qui la sublime. Félicitations, Vincent!
    (Bravo également à notre nouveau modérateur!)
    Pomme

  6. Vincent de l'Épine le 4 septembre 2012

    Merci Pomme !
    Votre commentaire me touche tout particulièrement et je suis vraiment très heureux que vous ayez apprécié cette lecture.

  7. Tatiana le 8 septembre 2012

    Merci beaucoup pour votre lecture, Vincent! Normalement, je trouve Trollope bien ennuyeux, mais cette histoire m’a captivée. Vous exprimez avec finesse les tortures internes du cousin Henry. C’est un pur plaisir de vous écouter!

  8. Vincent de l'Épine le 9 septembre 2012

    C’est moi qui vous remercie de votre commentaire Tatiana, je suis très heureux d’avoir réussi à vous faire apprécier cet auteur le temps d’une lecture.

  9. Hélène A. le 13 septembre 2012

    Je viens de terminer d’écouter votre très belle lecture.

    Le roman reflète bien les interrogations muettes que se posent les personnages mais également les « tempêtes sous un crâne » qui les animent.

    Et si le « cousin Henry » est bien l’auteur de la faute à l’origine du roman, bien franchement sa cousine et son oncle ne m’apparaissent pas comme bien sympathiques pour autant.

    Merci pour ce très bon moment.

  10. mf le 13 septembre 2012

    Merci pour votre belle lecture

  11. Vincent de l'Épine le 14 septembre 2012

    Merci Hélène et mf pour vos encouragements !
    Hélène, votre commentaire fait écho à mes propres sentiments à la lecture de ce roman. « Le Cousin Henry » dépeint très bien à quel point les choses ne sont pas forcément simples, blanches ou noires, et qu’il est bien malaisé, et malvenu de juger les autres !
    Amicalement

  12. Florette le 25 octobre 2012

    Je me suis « régalée » à vous écouter dans ces deux romans de Trollope. Un grand merci

  13. Thierry le 27 octobre 2012

    Merci Vincent,

    j’ai découvert et beaucoup apprécié Trollope et votre lecture. Votre voix et accent me rappellent ceux de Milunisu que j’aime beaucoup. J’ai déjà chargé votre deuxième Trollope. Je vais écouter Moll Flanders entretemps pour avoir encore plus de plaisir à vous retrouver dans une semaine ou deux.

  14. Vincent de l'Épine le 29 octobre 2012

    Merci Florette et Thierry de vos commentaires !

    Peut-être me donneront-ils le courage de m’attaquer à une autre oeuvre de Trollope, « les Beltram ».

    Thierry, je suis heureux de vous avoir fait découvrir cet auteur que j’aime beaucoup, et je vous souhaite d’agréables moment avec Moll Flanders :-)

  15. Marion le 26 novembre 2012

    FOR-MI-DA-BLE !
    Votre voix se prête magnifiquement à ce type de récit minutieux, elle semble fouiller tout les recoins du texte, et on est suspendus !
    Oui ! attaquez « Les Beltram » ! et tous les romans victoriens, finalement. Qu’il n’en reste plus un !
    Merci encore.

  16. Vincent de l'Épine le 28 novembre 2012

    Un grand merci Marion pour votre enthousiasme. Cela me fait chaud au cœur.
    Il est vrai que je me sens bien dans l’atmosphère des romans victoriens et des commentaires tels que le vôtre ne peuvent que me donner envie de m’y replonger. A venir donc, soit un autre Trollope, soit un roman d’Edith Wharton… qui n’est un roman victorien, mais ce qui s’en approche le plus dans la littérature américaine du début du XXème siècle :-)
    Cordialement
    Vincent

  17. Christine le 4 décembre 2012

    Merci infiniment Vincent pour cette belle lecture!

    Belle pour le roman choisi: je ne connaissais pas Trollope mais grâce à vous je me suis documentée et je vais aller le découvrir plus à fond (avec votre prochaine lecture aussi naturellement!), belle pour cette profonde psychologie qui nous entraine à nous faire tour à tour le défenseur et le détracteur de chacun des personnages, belle enfin, car votre voix est extrêmement plaisante et votre façon de lire à la fois expressive et sans excès nous permet de gouter encore mieux cette œuvre.

    Je guette vos prochains titres!
    Un immense merci!

  18. Vincent de l'Épine le 8 décembre 2012

    Merci de vos encouragements Christine, et je suis ravi d’avoir contribué à vous faire apprécier ce roman que j’aime beaucoup !

  19. Caroline Kisch le 28 février 2013

    To listen to Vincent de l’Epine read this book is a joy. His sensitive and nuanced interpretation pulled me out of my (California English teacher’s) world and into the world of Cousin Henry’s anguish, Isabel’s indignation, and finally the lawyer’s just triumph. I love the way that, as I listened, I felt with each person who, even when being convinced of being in the right, (and, in truth, being in the right) contributed to what almost ended tragically. Luckily they are all in a novel with an obligatory happy ending,as we are not.
    I have read and also listened to a number of Trollope novels (in English) and I think I prefer M. de l’Epine’s Trollope to any others that I’ve listened to so far.
    I will first listen to M. de l’Epine’s other Trollope novel and then try to listen to every book that he has recorded.
    (J’ecris en anglais car j’en suis sure que Vincent de l’Epine le comprend bien et, evidemment, je peux m’exprimer mieux en anglais.)
    MERCI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  20. Carol Williams Kisch le 28 février 2013

    I should have added to my commentary that I do not include Henry among those who are « in the right! » Clearly, he was not. But, for me, much of the interest of the story is the way in which Isabel, certainly the young Cantor, Mr. Apjohn (through most of the book), perhaps Mr. Owen, and even the servants all contributed to a potentially tragic ending for Isabel because of, not in spite of, their certainty that they were right and their inability to step outside of their certitudes.
    I love this reading because M. de l’Epine so deftly brought out the characters of the secondary players in this drama.

  21. Thierry le 28 février 2013

    Les commentaires de Carol soulignent bien, s’il en était encore besoin, le rôle important que joue le lecteur en ajoutant une dimension supplémentaire et fondamentale à la perception du roman.
    A contrario, j’écoute en ce moment une oeuvre connue, également traduite de l’anglais et dont la lecture hachée m’empêche malheureusement d’apprécier pleinement le texte.
    Je reconnais que les lecteurs ont une tâche difficile et j’applaudis fort lorsqu’un lecteur parvient à insuffler un surcroix d’esprit à un texte et le transforme, grâce à sa voix, pour le rendre encore plus vibrant.
    J’espère que nos louanges donnent du courage aux lecteurs pour se lancer dans plus de lectures pour notre grand plaisir.
    Merci à tous.

  22. Vincent de l'Épine le 1 mars 2013

    Hello Carol,
    Thank you for your two comments. First, I was very happy to read the opinion of a native english-speaking people about my reading of an english writer… It was also interesting to read your analysis of the characters and their motivation, because I really had the same feeling when reading this very good book for the first time.
    I know that you understand french, I will therefore contninue in french ; I will be better at explaining what I mean :-)

    Vous avez tout à fait raison, et c’est en cela que je trouve ce livre très peu manichéen : s’il y a clairement un personnage qui emprunte une voie moralement condamnable, que dire de tous ceux qui, par l’addition de leurs petites lâchetés, cupidités, cruautés, ou de leur orgueil, contribuent à mettre en place une situation qui emprisonne petit à petit le Cousin Henry dans un piège dont sa lâcheté l’empêchera de sortir… Comme les premiers mots de son oncle pour l’accueillir le laissaient malheureusement supposer !

    Un grand merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup.

    Greetings from France !

  23. Vincent de l'Épine le 1 mars 2013

    Bonjour Thierry,
    Vos commentaires contribuent à motiver les lecteurs, n’en doutez pas !!!

    En ce qui me concerne, ils sont déterminants. Nous lisons bien sûr pour notre propre plaisir (l’exercice est difficile, mais combien passionnant !), mais nous lisons aussi et avant tout pour être écoutés :-)
    Chaque commentaire reçu contribue un peu plus à motiver les donneurs de voix… je pense qu’aucun d’entre eux ne me contredira sur ce point !

    A propos de l’interprétation, il y a plusieurs façons de voir les choses. Certains audio-lecteurs aiment à écouter une voix neutre, la puissance du texte devant suffire seule à faire naître l’émotion.
    D’autres (et je dois dire qu’en tant qu’audio-lecteur je suis dans cette optique) pensent que la lecture est déjà forcément un travail d’adaptation, et d’appropriation, et que le lecteur doit marquer l’oeuvre de son style, un peu comme un réalisateur de cinéma (même si la comparaison est un peu audacieuse pour la simple lecture d’un livre !) qui ne peut pas adapter un livre au cinéma sans prendre un certain parti artistique.
    Personne n’a raison et personne n’a tort, je crois qu’il s’agit seulement de visions différentes.

    En tout cas un grand merci à vous pour vos encouragements !

    Vincent

  24. Thierry le 1 mars 2013

    Absolument d’accord Vincent: pour une voix neutre, autant verser le texte numérisé dans un ordinateur pour le ressortir sous forme de lecture synthétisée, comme le font d’ailleurs avec succès certains journaux (cf. The Economist Audio), ce qui aurait d’ailleurs comme avantage de supprimer les fautes de lecture.

    Je choisis mes lectures en premier lieu par une recherche du lecteur, ensuite seulement par l’auteur, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert Trollope et Buchan.
    A l’inverse, j’évite malheureusement les livres interprétés par certains lecteurs. Je pense que si je lisais Trollope en version originale papier, j’aurais une toute autre sensation.
    Il y a ici 2 étapes de l’interprétation: la traduction puis la lecture, chacune ajoutant des nouveaux relief et caractère au texte original.
    Voici tout l’avantage de ce site que j’aime beaucoup.

    C’est intéressant, il y a peu j’ai essayé un site en allemand et j’ai découvert que les lecteurs étaient des acteurs formés en école, les amateurs étant écartés. J’ai trouvé le résultat malheureux avec une standardisation de la voix qui semblait rendre impossible une interprétation personnelle. J’avais l’impression d’écouter un film doublé!

  25. Elise.debard le 2 juillet 2013

    Merci de tout cœur pour cette belle histoire ,et j’ajouterai
    merci, aussi,pour nous donner l’occasion de percevoir à quel
    point les femmes ont été opprimées.

  26. Sylvie le 11 mars 2014

    Une jolie découverte littéraire et une voix fort agréable à entendre. Merci pour ce temps consacré à notre plaisir.

  27. Vincent de l'Épine le 14 mars 2014

    Merci beaucoup à vous pour votre retour.
    Je suis heureux que vous ayez apprécié ce livre, qui mériterait vraiment d’être plus connu.

  28. emilie le 19 juin 2014

    MERCI pour cette très belle lecture. Je ne connaissais pas cet auteur. J’ai moyennement apprécié ce livre (cela n’a rien à voir avec votre lecture). Le seul personnage que j’ai trouvé intéressant est le cousin Henry, mais peut-être que mes goûts me portent un peu trop sur les personnages torturés;) merci

  29. Vincent de l'Épine le 20 juin 2014

    Merci Emilie,
    C’est gentil à vous de laisser ce petit commentaire, et je suis heureux que la lecture vous ait plu. Concernant les personnages, il est vrai que le Cousin Henry est un personnage très original, mais que les autres sont plus conventionnels. Mais avec Henry, si vous aimez les personnages torturés, je pense que vous avez été servie :-) !!!
    Amicalement
    Vincent

  30. Selenh le 17 décembre 2014

    Cher Vincent,

    J’ai recommandé vos lectures de Trollope sur mon forum culturel à l’occasion du « challenge » par lequel nous fêtons son anniversaire. C’est ici :

    http://the-inn-at-lambton.cultureforum.net/t7369-2015-le-challenge-anthony-trollope

    J’espère bien que vous êtes en train de nous fricoter la publication de _Les Bertram_? ;-) Votre voix enjouée et taquine va si bien à cet auteur!

  31. Vincent de l'Épine le 18 décembre 2014

    Merci à vous Selenh c’est gentil de m’avoir recommandé :-)
    Je suis allé voir votre forum culturel, que je ne connaissais pas et qui est extrêmement intéressant…
    Concernant les autres lectures de Trollope, je pense que je ne lirai pas « Les Bertram », qui est vraiment un gros morceau, et dont la lecture ne m’a pas enthousiasmé. Cela épuise, comme vous le soulignez dans le forum, les « Trollope » libres de droit. Peut-être traduirai-je « Mrs General Talboy »… je ne suis pas traducteur professionnel mais je suis capable de traduire de courtes nouvelles, comme je l’ai déjà fait pour d’autres auteurs. Mais peut-être aurez-vous d’autres suggestions !
    En tout cas bon courage pour le « Challenge Trollope ! » :-D

  32. Selenh le 18 décembre 2014

    Merci de votre réponse, et tant pis pour les Bertram… que vous ne me donnez pas envie de lire, du coup ! Toujours sensible à votre voix je continuerai à suivre avec intérêt vos enregistrements.

  33. fasseli le 3 janvier 2015

    Je suis tellement désolée qu’il n’y ait pas d’autre Trollope à vous mettre sous la dent!
    J’aime l’auteur et le lecteur.

  34. Vincent de l'Épine le 5 janvier 2015

    Merci Fasseli
    Merci à vous :-)
    Je suis autant désolé que vous, quand je vois le plaisir que j’ai pris à lire ces deux romans de Trollope. Je vais continuer à chercher mais je crois bien malheureusement que les traductions françaises libres de droits de cet auteur sont très peu nombreuses, ce qui est particulièrement rageant quand on pense à l’abondance de son oeuvre !

  35. Joëlle le 19 mai 2015

    Bonjour monsieur
    Un grand merci pour ce moment de bonheur à vous écouter.
    Voilà deux fois que je reentends ce livre de Trollope , un pur bonheur , vous dis je !
    Je passe toutes mes fins de soirées à vous écouter ,
    Merci à vous et à toute l’équipe de lecteurs plus talentueux les uns que les autres.

  36. Vincent de l'Épine le 19 mai 2015

    A mon tour de vous dire merci Joëlle, vous ne sauriez imaginer combien votre commentaire me fait plaisir ; merci à vous d’avoir pris un peu de temps pour me le laisser.

    Comme vous, j’aime beaucoup ce roman et je m’étonne qu’il soit si peu connu. Il dépeint des sentiments assez forts, tout en gardant une impression générale de légèreté.

    J’avais pris vraiment beaucoup de plaisir à réaliser ces deux enregistrements de Trollope.
    Amicalement

  37. Pauline Pucciano le 30 mai 2015

    C’est, comme toujours, impeccablement lu ! Bravo Vincent. Le roman est intéressant, surtout pour les affres de ce personnage si lâche, si complaisant envers lui-même, si plein de mauvaise foi… affres rarement dépeintes en littérature. Je trouve les personnages vertueux moins intéressants, et certains, comme monsieur Owen, trop dépourvus d’épaisseur psychologique. Mais le tour de force ici est de montrer une vertu brutale, et un vice faible et larmoyant…

  38. Vincent de l'Épine le 31 mai 2015

    Bonjour Pauline,
    Votre commentaire me fait bien plaisir !
    Vous avez raison, et il me semble qu’un autre audio-lecteur l’avait lui aussi souligné : si les personnages « vertueux » sont un peu lisses, les errements du cousin Henry sont, eux, dépeints avec beaucoup de vraisemblance. Pour aller plus loin, je trouve même que ce sont ces vertus qui participent à emprisonner le personnage dans la situation inextricable où il se trouve… même si c’est avant tout sa propre lâcheté qui en est à l’origine !
    Je suis heureux que vous ayez apprécié ce roman, qui est un de mes préférés parmi tous ceux que j’ai lus. La lecture en était un pur plaisir. J’aime la façon qu’a Trollope de trouver le juste équilibre entre sérieux et légèreté :-)

  39. patricia le 19 janvier 2017

    J’ajouterai mon grand bonheur à ceux déjà exprimés à l’écoute de ce troisième Trollope.
    Merci pour cela et s’il vous plait, continuer!

  40. Vincent de l'Épine le 19 janvier 2017

    Bonjour Patricia,
    Merci de vos encouragements et de votre intérêt pour ce roman ! J’ai plusieurs projets concernant Anthony Trollope ; « Lady de Launay », dont la traduction est bien avancée, sera sans doute publié cette année. J’espère qu’il vous plaira également !

  41. marie grattepanche le 14 avril 2017

    Bonjour Vincent, très belle lecture, j’en suis à mon deuxième Trollope, j’apprécie son écriture, sa perception fine des caractères humains, cette manière de décrire une personne faible, lâche, peureuse et malgré tous ces défauts très humains- nous amener à avoir de l’empathie pour ce jeune homme- héros à son insu, seul contre tous, on ne peut qu’être indulgent avec le Cousin Henri. à bientôt de vous lire. bravo.

  42. Vincent de l'Épine le 18 avril 2017

    Merci à vous !
    Ce roman de Trollope est sans doute mon préféré. Comme vous j’ai aimé voir « de l’intérieur » ce personnage lâche et faible, qui est conduit vers la bassesse tant à cause de ses propres faiblesses qu’à cause du mépris dont il est l’objet de la part de tous et dès le début du roman !
    Et cette histoire de testament perdu est une belle trouvaille narrative de l’auteur. Merci d’avoir partagé votre avis Marie et à bientôt !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.