Page complète du livre audio gratuit :


VERLAINE, Paul – Sagesse (Poèmes, Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Poésie


Sagesse

À Bruxelles en juillet 1873 Verlaine, qui a bu, tire deux coups de pistolet sur Rimbaud et le blesse légèrement au poignet. Il purge deux ans de prison à Mons ; il éprouve un remords sincère, se tourne vers Dieu, se convertit à la religion catholique et écrit les nombreux poèmes mystiques de Sagesse (1881) auxquels s’ajouteront d’autres textes composés après sa libération. Dans tout le recueil règne une certaine unité de ton et d’atmosphère : retour douloureux sur son passé, souvenir de sa femme, allusions fréquentes à Rimbaud sans jamais le nommer, vif désir de chasser les voix de l’orgueil, de la haine et de la chair pour s’offrir à Dieu et à la vierge Marie… Sa fidélité à sa nouvelle religion durera six ans… et il connaîtra d’autres incarcérations (cf. Mes prisons)


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Sagesse.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :


Préface.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Section I : L’Élan vers Dieu

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence.mp3
J’avais peiné comme Sisyphe… .mp3
Qu’en dis-tu voyageur.mp3
Malheureux ! Tous les dons, la gloire du baptême… .mp3
Beauté des femmes, leur faiblesse, et ces mains pâles… .mp3
Ô vous, comme un qui boite au loin, Chagrins et Joies… .mp3
Les faux beaux jours ont lui tout le jour, ma pauvre âme… .mp3
La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles… .mp3
Sagesse d’un Louis Racine, je t’envie !… .mp3
Non. Il fut gallican, ce siècle, et janséniste !… .mp3
Petits amis qui sûtes nous prouver… .mp3
Or, vous voici promus, petits amis… .mp3
Prince mort en soldat à cause de la France… .mp3
On n’offense que Dieu qui seul pardonne. Mais… .mp3
Écoutez la chanson bien douce… .mp3
Les chères mains qui furent miennes… .mp3
Et j’ai revu l’enfant unique : il m’a semblé… .mp3
Voix de l’Orgueil : un cri puissant comme d’un cor… .mp3
L’ennemi se déguise en l’Ennui… .mp3
Va ton chemin sans plus t’inquiéter !… .mp3
Pourquoi triste, ô mon âme… .mp3
Né l’enfant des grandes villes… .mp3
L’âme antique était rude et vaine… .mp3

Section II : La Rencontre avec Dieu

Ô mon Dieu, vous m’avez blessé d’amour .mp3
Je ne veux plus aimer que ma mère Marie .mp3
Vous êtes calme, vous voulez un vœu discret.mp3
Mon Dieu m’a dit : Mon fils, il faut m’aimer.mp3

Section III : Après

Désormais le Sage, puni .mp3
Du fond du grabat .mp3
L’espoir luit comme un brin de paille dans l’étable.mp3
Je suis venu, calme orphelin.mp3
Un grand sommeil noir .mp3
Le ciel est par-dessus le toit.mp3
Je ne sais pourquoi.mp3
Parfums, couleurs, systèmes, lois !.mp3
Le son du cor s’afflige vers les bois.mp3
La tristesse, langueur du corps humain.mp3
La bise se rue à travers.mp3
Vous voilà, vous voilà, pauvres bonnes pensées !.mp3
L’échelonnement des haies .mp3
L’immensité de l’humanité.mp3
La mer est plus belle .mp3
La « grande ville ». Un tas criard de pierres blanches.mp3
Toutes les amours de la terre .mp3
Sainte Thérèse veut que la Pauvreté soit .mp3
Parisien, mon frère à jamais étonné .mp3
C’est la fête du blé, c’est la fête du pain .mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 26 415 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. masque de chair le 5 novembre 2011

    Cher René Depasse,

    Merci pour votre voix, mais une petite suggestion technique : quand on écoute les poèmes de Sagesse, il est souvent difficile de distinguer où finit l’un et où commence l’autre. Ne pourriez-vous pas, à l’avenir, ménager une pause suffisante à la fin de chaque fichier son ?

    Cordialement,

  2. René Depasse le 6 novembre 2011

    Cher Masque de chair,je veillerai à l’avenir pour le zip de laisser une pause à la fin de chaque fichier,mais je pense, pour de telles oeuvres, que l’enregistrement par chapitres est préférable et vous permet d’écouter les poèmes sans suivre necessairement leur ordre…

  3. crocro* le 20 octobre 2012

    J’étais bloquée pour l’analyse d’un poème de Verlaine depuis une bonne heure et rien que le fait de l’entendre par une autre vois m’a permit de me débloquer :) très pratique de pouvoir écrire ces idées en écoutant le poème sans être obligée de lever la tête constamment.

  4. haféd le 23 avril 2013

    merci !

  5. hanane le 13 mai 2014

    merci a vous :)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.