Page complète du livre audio gratuit :


VERNE, Jules – Le Secret de Wilhelm Storitz

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 36min | Genre : Romans


Jules Verne

Wilhelm Storitz a juré de se venger de l’affront que lui a fait la famille Roderich en lui refusant la main de la belle Myra. Héritier des découvertes scientifiques de son père, Wilhelm Storitz aurait-il percé le secret du plus vieux rêve de l’homme, l’invisibilité ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Secret de Wilhelm Storitz.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 3 999 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Nelly le 23 février 2017

    Très belle lecture, merci.

  2. elisabeth le 24 février 2017

    Oui, très belle lecture. et quelle étrange histoire! Et quel surprise d’entendre parler de Vukovar, rendue à son tour fantomatique…
    Merci !

  3. Eric le 2 mars 2017

    Après « Le Secret » de Collins, votre lecture envoutante donne tout son sens à ce « Secret De Wilhelm Storitz » de Jules Vernes ! Merci…

  4. DanielLuttringer le 2 mars 2017

    Un merci en retour à vous tous pour votre courtoisie !

  5. patricia le 5 mars 2017

    J’ai beaucoup aimé cette lecture. Merci infiniment
    pour ces délicieux moments d’écoute.

  6. Nestor Plasma le 10 mars 2017

    « On va tenter Jules Verne », se dit Nestor Plasma en cliquant sur « Le Secret de Wilhelm Storitz.zip ».

    ▶︎ Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  7. claude le 30 octobre 2017

    Bravo Monsieur pour cette lecture claire qui convient bien à cette histoire palpitante. Dommage que dans le résumé on révèle déjà le secret de l’invisibilité. Ce qui, pour ma part, atténue quelque peu l’effet de l’intrigue. Je vois cette histoire comme un nouveau “mystère de la chambre jaune“ et je pense que c’est précisément ce que souhaitait l’auteur puisqu’il nous révèle l’hypothèse de l’invisibilité qu’au douzième chapitre. Laisser l’auditeur dans l’expectative aurait été plus inspiré. Merci encore monsieur pour ce beau voyage que l’auteur et vous m’avez offert.

  8. DanielLuttringer le 30 octobre 2017

    Comment n’y ai-je pas pensé avant, Claude ? je suppose que c’est parce que je connaissais l’oeuvre… Merci pour cette pertinente et courtoise remarque !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.