Page complète du livre audio gratuit :


VERNE, Jules – Le Village aérien

Donneur de voix : Aurélien Ridon | Durée : 7h 5min | Genre : Romans


Le Village Aérien

« Le chariot, uniquement destiné au transport des voyageurs, ne contenait ni marchandises ni provisions. Que l’on se figure une sorte de wagon disposé sur quatre roues massives, et mis en mouvement par un attelage de six bœufs. À la partie antérieure s’ouvrait une porte. Éclairé de petites fenêtres latérales, le wagon se divisait en deux chambres contiguës que séparait une cloison. Celle du fond était réservée à deux jeunes gens de vingt-cinq à vingt-six ans, l’un américain, John Cort, l’autre français, Max Huber. Celle de l’avant était occupée par un trafiquant portugais nommé Urdax, et par le « foreloper » nommé Khamis. Ce foreloper, – c’est-à-dire l’homme qui ouvre la marche d’une caravane, – était indigène du Cameroun et très entendu à ce difficile métier de guide à travers les brûlants espaces de l’Oubanghi.
Il va de soi que la construction de ce wagon-chariot ne laissait rien à reprendre au point de vue de la solidité. Après les épreuves de cette longue et pénible expédition, sa caisse en bon état, ses roues à peine usées au cercle de la jante, ses essieux ni fendus ni faussés, on eût dit qu’il revenait d’une simple promenade de quinze à vingt lieues, alors que son parcours se chiffrait par plus de deux mille kilomètres.
Trois mois auparavant, ce véhicule avait quitté Libreville, la capitale du Congo français. De là, en suivant la direction de l’est, il s’était avancé sur les plaines de l’Oubanghi plus loin que le cours du Bahar-el-Abiad, l’un des tributaires qui versent leurs eaux dans le sud du lac Tchad. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Village aérien.zip





> Références musicales :

Illustration musicale composée par Aurélien Ridon pour ce livre audio.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 6 081 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

12 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Aurélien Ridon le 4 janvier 2019

    Informations complémentaires :

    Afin de ne pas surcorriger, j’ai volontairement laissé quelques erreurs de lectures peu importantes :

    Chapitre 02 – 21:58 « dans LES arbres »
    Chapitre 03 – 9:52 « fallait en faire usage » ; 15:38 « n’en restA »
    Chapitre 05 – 3:14 « LA température »
    Chapitre 08 – 3:48 « Pour qu’il y ait langage » ; 18:16 « le laissait ASSEZ froid »
    Chapitre 09 – 11:15 « Lorsque »
    Chapitre 10 – 17:18 « LE LONG »
    Chapitre 11 – 18:54 « quatre-vingts degrés » ; 22:35 « ET je sens »
    Chapitre 12 – 9:23 « à TRAVERS » ; 20:04 « crut pouvoir conclure »
    Chapitre 13 – 0:57 « Plus profonde ENCORE » ; 9:11 « RésisteR À » ; 9:52 « A mesure quE L’on » ; 10:00 « KhamiS ET ses compagnons » ; 17:39 « En SE désignant »
    Chapitre 14 – 3:08 « WagDDien » ; 5:22 « LES Wagddis » ; 7:37 « LES singes » ; 7:16 « pas ainsi DES Wagddis » ; 20:40 « RéCIprocité »
    Chapitre 16 – 13:00 « DES clameurs publiques » ; 16:29 « TRÈS réel »
    Chapitre 17 – 10:46 « allèrent AINSI »

    • J’ai également prononcé les « S » à la fin des noms de tribus africaines, d’animaux ou de végétaux à consonnance Africaine, et parfois non; ayant enregistré ce livre audio sur plusieurs années.

    • Aussi, j’ai lu le début du quatrième chapitre avec une rapidité peut-être un peu intense pour certains auditeurs.

    • Si vous aviez téléchargé ce livre audio dans les premiers jours de sa publication, vous pouvez retélécharger le fichier du chapitre III dont la première version était incorrecte.

    • Changement de micro au chapitre 14, à 13:20, après l’intermède musical.

    • Comme pour « César Cascabel », j’ai composé quelques musiques légères en guise de bande originale, et les différents bruitages ont été téléchargés librement, sauf les bruitages d’oiseaux, de pluie, et de feu, assemblés par mes soins, comme je l’avais fait pour mon précédent roman audio de Jules Verne, à partir des VSTIs Synsect, Wind, et Rain, créés par xoxos.

    Livre audio enregistré entre septembre 2013 et avril 2018.

  2. SandrineLister le 4 janvier 2019

    Un grand merci pour votre lecture, je ne connaissais pas cette oeuvre de Jules Vernes. Je vais corriger cela immédiatement !

  3. Aurélien Ridon le 4 janvier 2019

    Mes remerciements, SandrineLister, pour votre appréciation =)

  4. Patrice GUILLARD le 17 janvier 2019

    Bravo et merci pour votre lecture.

  5. Aurélien Ridon le 22 janvier 2019

    Merci Patrice Guillard pour votre commentaire ici, doublé de celui sur « César Cascabel » : vivement apprécié.

  6. Parraine le 30 janvier 2019

    Bravo et merci!
    Il ne me reste plus que quelques chapitres à déguster, dommage…
    Félicitation au passage pour le bel effort d’ambiance sonore qui ajoute encore à la lecture! (seul le « jingle » me surprend un peu chaque fois)

  7. Vincent le 15 avril 2019

    Je partage l’avis de Parraine concernant l’ambiance sonore (et le jungle :) ). Grand merci pour cette lecture très vivante !

  8. Aurélien Ridon le 9 juin 2019

    Merci pour vos appréciations, Parraine et Vincent, et pour avoir été sensibles aux multiples sons d’atmosphère que j’ai parsemés tout au long de ce livre audio.
    Quant à la musique d’introduction, j’ai voulu, avec elle, convenir à l’originalité de l’aventure.

  9. Turquoise le 16 septembre 2019

    Je ne connaissais pas ce roman et j’ai pris un grand plaisir à son écoute. Ces petits moments d’audio sont une véritable évasion. Merci…

  10. Aurélien Ridon le 17 septembre 2019

    Mes remerciements, Turquoise, pour votre aimable commentaire.

  11. Renaud le 14 octobre 2019

    Merci a vous pour m avoir fait decouvrir ce livre pas le meilleur verne mais votre ton et votre diction plus les petits bonus sonore rendent le tout fort agreable.
    Encore merci

  12. Aurélien Ridon le 14 octobre 2019

    Décidément, l’ambiance sonore vous a plu.

    Mes remerciements, Renaud : très apprécié.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.