Page complète du livre audio gratuit :


VICAIRE, Gabriel – Une fée – Jeunesse (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Poésie


Gabriel Vicaire

Le mouvement « décadent », écrivions-nous en 2011, se situe dans les années 1880-1900. Appartiennent à ce groupe sans chef Huysmans, Barbey d’Aurevilly, Villiers de L’Isle-Adam, Rollinat, Bloy, Laforgue et un certain Floupette, qui n’a jamais existé, non plus que ses poèmes, et qui est en fait le pseudonyme de deux faiseurs de blagues associés Henri Beauclair et Gabriel Vicaire qui écrivirent Les Déliquescences d’Adoré Floupette.

C’est ce même Gabriel Vicaire (1848-1900) qui publie L’Heure enchantée (1890), d’inspiration très différente : une poésie facile avec célébration de la nature, de la nourriture, du vin, de l’amour et de la jeunesse, comme l’attestent le premier et le dernier poème du recueil :

« O merveilleux hymen du ciel et de la terre
Chantez, beaux rossignols, la chanson des époux.
Ouvrez, sombres forêts, vos portes de mystère.
Éternelle jeunesse, épanouissez-vous !

Chaque jour, depuis lors, dès que la nuit câline
En ses bras maternels berce le monde enfant,
Dans le bois qui scintille en haut de la colline,
Ils vont cueillir la fleur de l’amour triomphant. » (Une fée)

« Au prochain renouveau bien des cœurs vont s’ouvrir,
Mais tu ne viendras plus, à l’aube, ô mon aimée,
Me dire un de ces mots dont on voudrait mourir ;

Mais avant d’arriver à la sombre vallée,
Je veux sentir encor l’odeur de tes lilas,
Jeunesse inoubliable, enfant immaculée ! » (Jeunesse)

Effets poétiques assez peu communs dus aux différents vers utilisés : pentasyllabes, décasyllabes, alexandrins, tétrasyllabes et heptasyllabes.

Une fée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Jeunesse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter les versions textes de ce livre audio : Une fée, Jeunesse.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 3 723 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.