Page complète du livre audio gratuit :


VIGNY, Alfred (de) – Wanda

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 20min | Genre : Poésie


Paysage d'hiver

« Qui donc vous a donné ces bagues enchantées
Que vous ne touchez pas sans un air de douleur ?
Vos mains, par ces rubis, semblent ensanglantées.
Ces cachets grecs, ces croix, souvenirs d’un malheur,
Sont-ils chers et cruels ? sont-ils expiatoires ?
[...] »

Wanda.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Hector Berlioz, Op014 Symphonie fantastique, Épisode de la vie d’un artiste, Un Bal, interprété par l’orchestre philarmonique de Berlin dirigée par Igor Markevitch (1956, domaine public).

Johannes Brahms, Op073 Symphonie 02 ré mineur, 01 Allegro ma non troppo, interprété par l’orchestre Philharmonia dirigée par Herbert von Karajan (1955, domaine public).

Frédéric Chopin, Op011 Concerto en mi mineur, Romance, interprété par Arthur Rubinstein et l’orchestre philarmonique de Los Angeles dirigée par Alfred Wallenstein (1953, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 10 862 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. René Depasse le 8 juillet 2010

    Pourquoi,Chère Bruissement,n’av0ir enregistré que 7 des 27 str0phes de ce très beau p0ème des Destinées?Les deux derniers billets de la dame russe au Français me semblent capitaux p0ur bien apprécier ce texte précédant l’Esprit pur.Bien à v0us.

  2. Bruissement le 8 juillet 2010

    Parce que, cher René, ce très beau poème je l’ai trouvé tel quel dans une anthologie…Mais, et je vous remercie pour votre judicieuse remarque, je vais m’empresser de le terminer, en m’excusant auprès de mes auditeurs.

  3. Bruissement le 25 juillet 2010

    Chers auditeurs
    Voici maintenant proposé, ce poème de Vigny dans sa totalité avec les deux derniers billets de Wanda au Français, ce qui lui confère assurément une autre dimension.
    En vous souhaitant bonne écoute
    Bruissement

  4. Sophie la girafe le 25 juillet 2010

    Chère bruissement,
    En effet, rien ne vaut l’intégralité d’un texte pour en apprécier toute sa splendeur. Et pour ce, je vous remercie d’avoir repris cette lecture.
    Bien amicalement
    Sophie

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.