Page complète du livre audio gratuit :


VIVIEN, Renée – Une femme m’apparut

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 46min | Genre : Romans


Renée Vivien et Natalie Clifford Barney

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn en 1877 à Londres et morte en 1909 à Paris, est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Contemporaine de Colette, qui racontera la fin de sa vie en 1932 dans Le Pur et l’impur, et de Sarah Bernhardt, sa brève existence, tumultueuse et mondaine, fut marquée par son inclination pour les amours féminines, homosexualité assumée et vécue au grand jour qui fut sa principale source d’inspiration. Traductrice de la poétesse grecque Sapho, auteure de nombreux recueils poétiques, Renée Vivien a également publié – certains sous pseudonyme – plusieurs romans, dont Une femme m’apparut (1904), inspiré de sa relation passionnelle avec la femme de lettres et salonnière américaine Natalie Clifford Barney (1876-1972), et un recueil de nouvelles intitulé La Dame à la louve (1904).

Pour la première édition de Une femme m’apparut, en 1904, Renée Vivien a fait précéder chaque chapitre d’une partition musicale, donnant ainsi des indications précises de la bande sonore de son roman. Nous avons tenté de respecter les choix musicaux de l’auteur et d’offrir aux audiolecteurs l’expérience singulière d’écouter non seulement ses mots mais aussi l’atmosphère qu’elle imaginait.

Un grand merci à Daniel Luttringer et Ángel Pozo pour leur précieuse aide musicale.

Illustration : Renée Vivien et Natalie Clifford Barney vers 1900.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Une femme m’apparut.zip




> Références musicales :

Chapitre 01 :
Frédéric Chopin, Polonaise in F sharp minor, Op. 44, interprétée par Olga Gurevich (domaine public).

Chapitre 02 :
Robert Schumann, Fantasiestücke, Op. 12, III. Warum (European Archive, domaine public).

Chapitre 03 :
Robert Schumann, Albumblätter, Lied ohne Ende, Op. 124 n°8 (fichier MIDI généré par Ángel Pozo).

Chapitre 04 :
Frédéric Chopin, Nocturne in F sharp major, Op. 15, no. 2, interprété par Luke Faulkner (domaine public).

Chapitre 05 :
Ludwig van Beethoven, Sonata No. 10 in G Major, Op. 14 No. 2 – II. Andante, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 06 :
Robert Schumann, Albumblätter, Leides Ahnung, Op. 124 n°2 (fichier MIDI généré par Ángel Pozo).

Chapitre 07 :
Richard Wagner, Tristan und Isolde, WWV 90 – Part 6 – La Mort d’Isolde (European Archive, domaine public).

Chapitre 08 :
Ludwig van Beethoven, Sonata No. 12 in A Flat Major, Op. 26 – III. Marcia funebre sulla morte d’un eroe, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitres 09 et 10 :
Frédéric Chopin, Sonata no. 2 in B flat minor « Funeral march » – III. Marche Funèbre, Lento, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 11 :
Edvard Grieg, Peer Gynt Suite no. 1, Op. 46 – II. Aase’s Death (Musopen Symphony, domaine public).

Chapitre 12 :
Ludwig van Beethoven, Sonata No. 11, Op. 22 in B Flat – II. Adagio Con Molto Espressione, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 13 :
Ludwig van Beethoven, Sonata No. 4 in E Flat Major, Op. 7 – III. Allegro, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 14 :
Ludwig van Beethoven, Piano Sonata no. 14 in C#m ‘Moonlight’, Op. 27 no. 2, I. Adagio sostenuto, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 15 :
Ludwig van Beethoven, Piano Sonata no. 2 in A, Op. 2 no. 2, II. Largo appassionato, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 16 :
Edvard Grieg, Lyric Pieces, Op. 43 – 6. To The Spring – Til Foraret, interprété par Papalin (licence Cc-By-3.0).

Chapitre 17 :
Edvard Grieg, Peer Gynt Suite no. 1, Op. 46 – I. Morning Mood (Musopen Symphony, domaine public).

Chapitres 18 et 19 :
Frédéric Chopin, Ballade no. 3 in A flat major Op. 47, 1er mouvement, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 20 :
Frédéric Chopin, Nocturne No. 13 in C minor Op. 48 No. 1, interprété par Guiomar Novaes (195?, domaine public).

Chapitre 21 :
Frédéric Chopin, Sonata no. 2 in B flat minor « Funeral march » – II. Scherzo, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Chapitre 22 :
Frédéric Chopin, Nocturne No. 13 in C minor Op. 48 No. 1, interprété par Guiomar Novaes (195?, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 3 194 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Alain Degandt le 30 novembre 2018

    Quelle excellente idée d’avoir accompagné votre lecture par la musique choisie par l’auteure ! Merci, chère Christine, pour cette très belle réalisation, qui m’a permis de plus de faire connaissance avec cette écrivaine. Bien cordialement,
    ALAIN D.

  2. Vassia le 2 juillet 2020

    Bonjour

    Je suis un peu perdu.
    Cet enregistrement est-il celui de la même œuvre que le PDF de cette adresse : https://fr.m.wikisource.org/wiki/Une_femme_m’apparut/1905/Texte_entier

    Cela ne commence pas de la même façon.

    Si vous pouvez m’éclairer merci à vous :)

  3. Christine Sétrin le 3 juillet 2020

    Bonsoir Vassia,
    Renée Vivien a écrit deux versions de ce roman d’inspiration autobiographique. C’est la première version, celle de 1904, qui a été enregistrée ici, alors que le texte de Wikisource que vous indiquez est celui de la version de 1905.
    Si vous souhaitez accéder au texte correspondant à cet enregistrement, vous pouvez cliquer ci-dessus sur le lien de la version texte.
    Merci de votre visite :-)
    Ch.

  4. Vassia le 3 juillet 2020

    Merci Christine pour cette explication, j’ignorais qu’il existait deux versions de ce roman.

    Je suis tombé par hasard sur l’auteure Renée Vivien en cherchant du Colette et je vous remercie beaucoup d’en avoir fait des lectures car je vais la découvrir grâce à vous :)

    J’avoue que le début du premier chapitre m’avait semblé être davantage de la poésie qu’un roman, pris d’un doute j’ai fait une recherche sur Internet et ai trouvé un texte différent (qui semble par ailleurs d’un abord plus facile).
    D’où ma confusion.

    Je retenterai l’aventure après avoir écouté le recueil de nouvelles La Dame à la Louve que vous avez également enregistré, afin de me familiariser avec ce style.

    Merci à vous d’avoir pris le temps de faire ces enregistrements :)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.