Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'VOLLARD, Ambroise - Souvenirs d'un marchand de tableaux' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 31 octobre 2017

    Oooh! Quelle riche idée !! Je télécharge immédiatement ! Merci!

  2. Lucos le 31 octobre 2017

    Une riche idée, en effet !
    De merveilleuses découvertes en vue !
    Merci Madame Christine !
    Lucos🍁

  3. Nestor Plasma le 6 novembre 2017

    Voilà qui est très original et qui devrait plaire à Nestor Plasma.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  4. Nestor Plasma le 10 novembre 2017

    • Le portrait écrit que fait Vollard de Jarry est cocasse.

    • Détail. Je note une tendance générale, chez les amateurs comme chez les comédiens professionnels, à prononcer « magnat » avec le « gn » de « bougnat » au lieu du « gn » de « stagner », et je n’entends plus prononcer « mag-na » depuis des années. Influence des médias sur lesquels on n’a que trop tendance à calquer nos pensées, pratiques, goûts, etc. ?

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  5. Zozette le 15 novembre 2017

    Mille mercis pour cette lecture des souvenirs d’Ambroise Vollard. Ceux ci m’ont permis de me rendre compte de l’intensité du rejet des impressionnistes à l’époque.

    J’aime bien votre lecture calme et votre prononciation presque chirurgicale du texte… même si l’emphaseu sur la dernièreu syllabeu des mots — je l’avoue — me surprend toujoureu ;-)

  6. Christine Sétrin le 19 novembre 2017

    Merci à tous de votre visite :-) !

    Bonne semaine d’audiolectures !!!

    Ch.

  7. Jeanne Louise le 23 janvier 2018

    Quelque chose d’un peu impersonnel dans ces souvenirs me rend le personnage un peu antipathique, suis-je la seule?
    Peu importe de toute façon, les propos de peintres qu’il rapporte sont délicieux, ainsi que les anecdotes d’atelier cocasses.
    Merci pour cette lecture!

  8. colin le 28 janvier 2018

    Bonjour, écrivait -il ses souvenirs au jour le jour car je m’étonne que tous ses détails soient aussi vivants des années plus tard ,la lecture est magnifique et très intéressante merci

  9. sylvie le 3 février 2019

    Merci pour cette lecture calme et bien articulée d’un texte vraiment intéressant pour l’histoire de l’art. Même si Vollard n’est pas un grand écrivain (pas de style, pas de point de vue), son témoignage sur ce qui a été la passion de sa vie est très riche. Ses portraits peuvent être drôles ou émouvants (le pauvre Sisley,misérable et malade) Ce qui est horrible c’est de voir les difficultés de ces artistes dont les œuvres sont à présent l’objet d’une spéculation démentielle. Pour la cocasserie je donnerais la palme au passage surréaliste où des perroquets enseignent l’écriture de l’alphabet !Je vais le rechercher pour le réécouter !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.