Page complète du livre audio gratuit :


VOLTAIRE – Lettres philosophiques (1734)

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 5h 16min | Genre : Philosophie


Voltaire 06

Chétif et malingre, Voltaire n’en vécut pas moins jusqu’à 83 ans. Représentant le plus connu de la philosophie des Lumières, il occupa pendant un demi-siècle le monde entier de sa personne, traita d’égal à égal avec les plus importants souverains, et accumula au cours d’une existence agitée et profonde une œuvre considérable.

Les Lettres philosophiques de Voltaire furent préparées et écrites entre 1727 et 1733.
Elles parurent d’abord dans leur traduction anglaise, en Angleterre en 1733, puis dans leur version originale l’année suivante. L’édition française eut de fâcheuses conséquences : éditeur arrêté, ouvrage brûlé, Voltaire mis en accusation.

Au fil des éditions – les dernières retouches semblent dater de 1756 -, l’auteur ajouta ou modifia certains passages, de sorte que de nombreuses variantes plus ou moins significatives existent selon celles-ci.
Le texte présenté ici reprend celui de l’édition de 1734.

> Écouter un extrait : Sur les Quakers (version 2).


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lettres Philosophiques.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Sur les Quakers, Sur le commerce, Sur l’insertion de la petite vérole, Sur la considération qu’on doit aux gens de lettres, Sur les pensées de M. Pascal.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Philosophie, ,

 

Page vue 2 267 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 14 juillet 2019

    Bonsoir chère Mon Evasion ,

    Merci de ce choix et une agréable soirée,

    Bien cordialement,

    Ahmed

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.