Page complète du livre audio gratuit :


WALLACE, Edgar – La Chaise de la mort (Seconde Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 10min | Genre : Romans


La Chaise de la mort

Le mystère de La Chaise de la mort n’est éclairci qu’à la fin de cette longue histoire d’héritage d’Edgar Wallace (1875-1932) qui voit défiler force filous… et est résolue par « le grand détective » T. B. Smith qui n’est pas sans rappeler Chantecoq « le roi des détectives » d’Arthur Bernède (1871-1927).

Ne vous égarez pas dans le labyrinthe et les ascenseurs de la maison magique et évitez le fauteuil cloué au sol !

Traduction : Michel Epuy (1876-1943).


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Chaise de la mort (Seconde Partie).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 16 809 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. colin le 18 mars 2015

    Bonjour,

    Il faut être bien concentré pour écouter ce livre
    car lés « méandres « sont nombreux ,mais quel régal merci Monsieur .Encore si possible.

  2. Natalia le 26 mars 2015

    Merci pour la lecture de cet auteur relativement méconnu (quel dommage…) en France ! Envisagez-vous de nous faire partager d’autres titres de romans « wallaciens ? » Ce serait un pur plaisir. Cordialement.

  3. René Depasse le 26 mars 2015

    Oui,Natalia;d’ autres Wallace, après L’AFFAIRE STRETELLI sont programmés,mais je n’ai qu’une voix! Ah!si j’étais polyphonique,vous pourriez déjà écouter LE TALISMAN MYSTERIEUX en préparation. Bon divertissement !

  4. Natalia le 26 mars 2015

    Merci, Monsieur Depasse ! Je vais désormais guetter quotidiennement vos nouvelles lectures mises en ligne !

  5. boussaidi le 17 juillet 2015

    bonjour
    la version audio est impossible à avoir depuis quelques jours,comment faire?Merci

  6. Sans-Dents le 8 octobre 2015

    Un roman popu pour les sans-dents, merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.