Page complète du livre audio gratuit :


WALLACE, Edgar – Le Talisman mystérieux (Première Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 35min | Genre : Romans


Le Talisman mystérieux

Comme pour La Chaise de la mort, il vous faudra attendre la deuxième partie du polar Le Talisman mystérieux pour savoir ce que contient « le livre magique de tous les pouvoirs pour desceller les cœurs des hommes ».

Les aventures du vieux marchand juif ukrainien Israël Kensky face aux révolutionnaires soviétiques et les rebondissements de l’intrigue ne font que commencer dans cette première partie.

Nous sommes à Kiev en 1914 et The Book of all power (devenu Le Talisman mystérieux) a paru en 1921.

Traduction anonyme (1935).

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Talisman mystérieux (Première Partie).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 23 244 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Eduardo Azevedo le 30 mars 2015

    Quels sont les livres que je peux lire e écouter em même temps?

  2. Claire-Marie le 30 mars 2015

    Cruel! Cruel, Monsieur Depasse!
    Vous nous faites languir…
    C’est bien, nous attendrons, donc…
    Bien à vous,
    CMS

  3. René Depasse le 30 mars 2015

    Vous aurez à attendre,chère Claire-Marie,jusqu’à demain .C’est vraiment une cruauté pardonnable,non?

  4. Claire-Marie le 30 mars 2015

    Ah, vous êtes un homme plein de mansuétude donc…
    Merci! ;)

  5. Archeus le 30 mars 2017

    Encore une fois, merci ! Fidèle auditeur, je vous remercie pour cette première partie, bien sur le fond (écrivain) et parfait sur la forme (lecteur au top!).Je viens de voir que la seconde partie sera publiée demain, je vous en remercie par avance. J’avais peur d’un décalage de plusieurs mois ce qui m’aurais conduit à chercher la suite dans une bibliothèque.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.