⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'WHARTON, Edith - Sous la neige (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

12 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Delphine de V. le 25 septembre 2017

    Ravie ! :)
    Merci !

  2. DanielLuttringer le 25 septembre 2017

    Je vous en prie, Delphine de V. !

  3. Danielle le 27 septembre 2017

    Merci Monsieur pour cette magnifique et triste histoire, et quelle belle voix !

  4. Francine du Québec le 28 septembre 2017

    Merci Daniel pour cette belle histoire d’amour qui malheureusement finit très mal. J’ai beaucoup aimé. ☺

  5. DanielLuttringer le 28 septembre 2017

    Grande dame, Miss Wharton, merci à elle…

  6. Bianca le 24 février 2020

    Merci Daniel pour cette belle lecture d’un roman intense et tragique. J’ai vraiment adoré! Ce pessimisme, sublimé par la pureté des paysages et des sentiments, m’a fait penser aux romans de Thomas Hardy, « Jude l’obscur » notamment.

  7. Daniel Luttringer le 24 février 2020

    Vous avez raison, Bianca, Miss Wharton jette une sorte de lumière crue sur cette terrible histoire. Merci à vous.

  8. Erwan le 29 août 2020

    Un grand merci à vous pour ce beau roman. Votre lecture s’y mêle si bien, soulignant le tragique indicible.
    Comprends-je bien en imaginant que « sous la neige » représente une version libre de droits d’ »Ethan Frome » ?

  9. Daniel Luttringer le 29 août 2020

    Oui, Erwan, dans cette traduction particulière (anonyme) de 1912. Merci pour votre mot.

  10. Florence R le 19 novembre 2021

    Merci pour cette lecture qui exprime si bien la sensibilité de ce récit tout en petites touches. Un récit sombre pailleté de quelques étincelles de bonheur. En l’écoutant, je pensais aux photographies de Walker Evans ou Dorothea Lange.

  11. Erwan le 19 novembre 2021

    Merci Florence pour ces références.
    Complètement ignorant dans le domaine de la photo, entre autres, je suis allé voir à quoi ressemblaient ces photographies. Je suis impressionné par ce réalisme. Magnifique ! et terrible… Une « autre » Amérique, en effet.
    Moi qui pensais être hermétique à l’art de la photo… Y a qu’les imbéciles…

  12. DanielLuttringer le 20 novembre 2021

    Merci à vous, Florence, notamment pour le bonus « grand photographes ».

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.