Page complète du livre audio gratuit :


ZÉVACO, Michel – Borgia ! (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 18h 23min | Genre : Romans


Pope Alexander Vi

« Rome ! L’antique capitale du monde civilisé dormait, appesantie en une morne tristesse. Une sorte de terreur mystérieuse et profonde glaçait la superbe cité jusque dans ses moelles. Rome se taisait, Rome priait, Rome étouffait ».

« Le sombre et farouche despotisme des Borgia » qui pèse sur la ville va servir de cadre à ce roman fertile en rebondissements. Le jeu pervers du pape et de ses enfants avoués – Lucrèce et César – va être perturbé par l’irruption d’un chevalier bien français : Ragastens.
Cruauté, honneur, violence, loyauté, sorcellerie et bien sûr… amour, constituent un riche breuvage dont les notes de cape et d’épée pimentent la dégustation !

Compte tenu de l’ampleur du récit (76 chapitres), nous avons très arbitrairement divisé l’ensemble en 2 saisons. Saison 1: jusqu’au chapitre 37 ; saison 2 : du chapitre 38 à l’épilogue.

Illustration : Portrait du pape Alexandre VI (Rodrigue Borgia) par Cristofano dell’ Altissimo.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Borgia ! (Saison 01).zip
Borgia ! (Saison 02).zip




> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, 5ème Symphonie, Op. 67, Allegro, interprété par l’ensemble Skidmore College orchestra (domaine public).

Richard Wagner, Siegfried, Marche funèbre, WWV86C, interprété par l’ensemble US Marines band (domaine public).

Claudio Monteverdi, Madrigaux, Livre VII (European Archive, domaine public).

Bruitages personnels.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 7 543 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

45 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 25 mai 2020

    Courageux, merci !

  2. Ceusette le 25 mai 2020

    C’est du lourd que vous nous offrez! Merci infiniment!

  3. Le Barbon le 25 mai 2020

    Note.
    Du Christian Dousset, ça ne peut pas être mauvais, surtout si aucun héros n’a un nom anglais, nom que — comme certains auditeurs, je crois — je ne parviens pas à reconnaître d’une occurrence à l’autre, mon oreille étant résolument nationale (même si j’ai étudié nombre de langues, que je ne les compte plus).

  4. Jean-Pierre Baillot le 25 mai 2020

    Chaud devant!

  5. Christian Dousset le 26 mai 2020

    Merci à Ceusette et à Le Barbon d’avoir pris le temps du commentaire. C’est du lourd mais le talent de M. Zévaco organise de tels rebondissements que l’action s’emballe aussi. Bonne écoute.

  6. Christian Dousset le 26 mai 2020

    Cher Jean-Pierre, c’est sans doute chaud mais aussi particulièrement long, puisque je me suis arrêté à mi-chemin pour reprendre mon souffle! Néanmoins, je ne me suis jamais ennuyé.

  7. Esperiidae le 26 mai 2020

    Ho! Une pépite supplémentaire sur LA!
    Courage pour la suite, n’abondonnez pas Christian, votre voix et votre interprétation s’accordent si bien avec ce roman ! C’est décidé, c’est Borgia qui m’accompagnera lors de mes prochains trajets professionnels.

  8. Christian Dousset le 27 mai 2020

    Chère Esperiidae, votre encourageant commentaire me touche d’autant plus que j’apprécie la qualité de vos lectures.Je ne compte pas abandonner, la lecture de la saison 2 étant bien avancée, mais comme je suis assez pointilleux lors du montage et de la correction… Belle journée à vous.Christian

  9. Claire-Marie le 28 mai 2020

    Oh oui, c’est du bon, je suis d’accord avec les autres audiolecteurs!
    Grand merci d’avoir choisi ce titre.
    Votre excellente interprétation lui donne encore plus de valeur.
    J’espère que vous reprendrez vite votre souffle pour nous offrir la suite.
    Zevaco est particulièrement en forme dans ce roman . Les péripéties s’enchaînent sans trop laisser de place au pathétique et au romantisme larmoyant, ce qui est différent des ouvrages de la même époque.
    Les Borgia sont particulièrement « soignés » et nous avons droit au pire de leur légende noire. Ils font un groupe d’excellents vilains.
    Le personnage principal n’est pas un de ces héros caricaturaux de type jeune premier naïf.
    Bref, tout cela est très bien et nous mène à une seule question: à quand la suite?
    Bien cordialement
    CM

  10. Christian Dousset le 28 mai 2020

    Chère Claire-Marie,
    Vous allez à l’essentiel de l’oeuvre, laquelle ne souffre pas trop de boursouflures, comme vous le faites remarquer. Comme je l’ai dit précédemment, la lecture de la saison 2 est assez avancée mais ma correction prend du temps. Je n’ose pas fixer de délais d’autant que la période que nous vivons perturbe un peu les prévisions. Je fais au mieux pour retrouver audiolectrices et audiolecteurs dans le plaisir du partage littéraire. A bientôt.

  11. Thomas Guérin le 1 juin 2020

    C’est vraiment passionnant !!! et si bien lu par vos soins… Merci à vous monsieur Dousset

  12. Christian Dousset le 1 juin 2020

    Merci Thomas pour votre chaleureux commentaire et au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  13. EclatDuSoleil le 2 juin 2020

    Ah ah, de bons moments d’écoute en vue ! Comme je suis une impatiente et une gourmande, j’attendrai la parution de la saison 2 pour tout avaler d’un coup 😀 merci beaucoup pour cette gourmandise qui me fait saliver d’avance.

  14. Christian Dousset le 3 juin 2020

    Chère EclatDuSoleil, ne voulez-vous pas tenter le hors-d’oeuvre? En tous cas, je suis ravi que mes lectures fassent votre régal.Vous avez bien raison d’être gourmande.Bonne dégustation à venir!

  15. Gaëlle le 15 juin 2020

    Quelle lecture ! Quel roman !! Et quels personnages !!!
    Je n’en suis encore qu’à la moitié, mais je suis complètement emportée grâce à vous dans les palais somptueux et les rues sombres de Rome, et n’attends plus pour vous faire part, cher Christian, de mon enthousiasme ! C’est aussi addictif, et même mieux, q’une série télé, cette histoire des Borgia ! Ce pape est particulièrement réussi, il est , dans votre voix, suave, doucereux, et terriblement malfaisant. Brrr !
    Votre lecture mériterait de passer très vite dans les top 10 de L.A. – il faudrait un top 10 annuel, d’ailleurs, pour mettre en lumière les lectures plus récentes qui ne peuvent rivaliser, en nombre de likes, avec celles qui ont plus de dix ans …

  16. Claudine Gardères le 21 juin 2020

    mince… il faut attendre pour la suite !!!

  17. Christian Dousset le 21 juin 2020

    Chère Gaelle, un grand merci pour votre commentaire enthousiaste. Pour ce pape monstrueux, j’ai choisi en effet de miser sur un ton doucereux afin de renforcer la perversité du personnage.Ce choix m’a paru parfois un peu « limite » car certaines descriptions physiques pourraient laisser penser à une voix très différente mais je l’ai maintenu finalement. Au plaisir de vous retrouver pour la suite, mais vous savez comme je procède pour mes lectures…

  18. Christian Dousset le 21 juin 2020

    Ah! chère Claudine, je vois votre impatience qui constitue pour moi une sorte de récompense mais,comme je l’ai dit précédemment, je fais de mon mieux pour vous apporter la saison 2 et fin. A bientôt donc…

  19. patsy le 1 juillet 2020

    je viens de terminer l’écoute de cette terrible histoire et je suis restée sous le charme de votre élocution change

  20. Christian Dousset le 2 juillet 2020

    Merci Patsy d’avoir pris le temps du commentaire et au plaisir de vous retrouver bientôt pour la suite et fin.

  21. Claryssandre le 7 septembre 2020

    J’attendais avec gourmandise l’intégralité du roman pour commencer l’écoute. MERCI, MERCI, MERCI cher Christian ! Nous sommes particulièrement gâtés en cette rentrée. Je ne sais plus où donner de l’oreille ! Bonne et belle journée. Prenez bien soin de vous.

  22. Christian Dousset le 7 septembre 2020

    Prenez le temps de déguster, chère Claryssandre!Et merci pour votre chaleureux commentaire. Belle journée à vous.

  23. Julien le 7 septembre 2020

    Christian Dousset nous gâte avec Zevaco

    L’écoute du premier chapître m’a donné un appétit féroce pour la suite

    Merci M. Dousset pour la qualité de votre travail

  24. Christian Dousset le 7 septembre 2020

    J’espère que l’entrée tiendra ses promesses jusqu’au dessert!Merci Julien.

  25. Esperiidae le 10 septembre 2020

    Merci Christian pour cette suite! Quel beau travail, comme toujours. Je me réjouis de l’écouter.

  26. Wolmar le 10 septembre 2020

    A vous lire tous, je comprends que j’ai manqué quelque chose dans mon existence (mais qui peut se rattraper dès aujourd’hui grâce à Christian): lire Zévaco! Sartre l’avait pourtant bien mis en valeur dans Les Mots comme jalon de son expérience de lecteur…
    Je vais donc emprunter le chemin, vous suivre et contracter le virus Z. !

  27. Christian Dousset le 10 septembre 2020

    Votre chaleureux commentaire, Esperiidae, m’est particulièrement précieux. Merci à vous.

  28. Christian Dousset le 10 septembre 2020

    Je vous rassure, Wolmar, il m’est arrivé souvent d’approcher Zévaco sans le lire vraiment; cette expérience de lecture m’aura permis d’approfondir ma connaissance de cet auteur dont le « petit Jean-Paul » semblait friand, en effet.Et puis, je crois qu’on n’a pas encore trouvé de vaccin contre le virus Z.20!

  29. Pedro le 12 septembre 2020

    Merci. Jamais je n’ai autant apprécié une lecture. J’attendais la saison deux avec impatience. Mes sessions de courses à pied ont pris une toute autre dimension.
    Merci.

  30. Christian Dousset le 12 septembre 2020

    Les exploits de Ragastens doivent en effet donner des ailes! Merci et belle journée à vous Pedro.

  31. Sautillant le 15 septembre 2020

    Bonjour !

     » Le Parrain  » version Renaissance !
    Les BORGIA avant les CORLEONE ! Vive la littérature populaire !
    Une histoire idéale pour terminer l ‘ Été en beauté ! Nous l ‘ avons lue sans rougir … de honte 😜 ! et sans camoufler notre livre derrière  » L ‘ Être et le Néant  » de Jean-Sol PARTRE , comme le moque gentiment Boris VIAN ! Une retombée en enfance ! Pourquoi dit-on d ‘ ailleurs  » retomber en enfance  » , comme si l ‘ enfance était une tare ? Une remontée en enfance ! C ‘ est après que nous tombons ! À preuve , le petit Jean -Paul ! Commencer par  » Les Pardaillan  » et finir par l ‘ Existentialisme ! Quelle déchéance !
    ZEVACO connaît tous ses classiques du roman gothique sur le bout des doigts ( Ann RADCLIFFE , WALPOLE , MATHURIN ,  » Le moine  » de LEWIS … ) , Alexandre DUMAS , sans doute  » Le manuscrit trouvé à Saragosse  » etc … et il met à profit toutes ses lectures … bien digérées , pour nous donner cette ebouriffante histoire que de la pointe de sa rapiere , l ‘ invincible Don Diego de la VEGA … euh … le chevalier de RAGASTENS ! , signe d ‘ un  » Z  » qui veut dire … ZEVACO !
    Votre lecture , parfaitement theatralisee ( le théâtre s ‘ imposait en la circonstance ) , avec ce croustillant pape … lard (  » Rodrigue as-tu du coeur ?  » … ben , non ! ) mérite tous les eloges ! Bravo pour cette performance !
    ( à mon oreille , des affinités avec Vincent de l ‘ EPINE … c ‘ est très frappant dans les annonces de chapitres ) .
    L ‘ Été s ‘ achève.  » L ‘ Être et le Neant  » me fait les doux yeux … autant que ça lui est possible ! 😲 ! Misère !

    Bien à vous …

  32. Sautillant le 15 septembre 2020

    Ps …

    Tous les vices ce Pape ! Même celui de la lecture à haute voix que le  » ddv  » ANGELO lui fait au moment de son coucher … après une journée bien remplie

  33. Sautillant le 15 septembre 2020

    Christian DOUSSET … après un très matinal bonjour ce matin , un tardif bonsoir !

    Juste pour vous remercier chaleureusement de l ‘ intention que vous annoncez de lire  » Les contes de Canterbury « . Les compères et deux ou trois commeres que vous appelez à se joindre à vous pour peleriner de conserve devraient se trouver sans trop de mal , tant le texte est alléchant !
    En tout cas , vu votre prestation dans ce  » BORGIA  » , je ne doute pas que les morceaux que vous aurez choisis pour votre régal personnel seront aussi un regal pour vos auditeurs ! 😀 !
    Un sacré travail tout de même , j ‘ en suis bien conscient .
    Tous mes voeux de réussite pour ce beau projet !

    Bien à vous .

  34. Christian Dousset le 16 septembre 2020

    Merci, cher Sautillant, pour la richesse de vos chaleureux commentaires. J’espère ne pas avoir fait preuve de trop d’inconscience en annonçant cette lecture de Chaucer! Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  35. Gaëlle le 26 septembre 2020

    Cher Christian,
    Après avoir dévoré la première saison, je me suis précipitée sur la saison 2 qui m’a accompagnée par votre votre voix et dont je sors à peine.
    Au-delà de l’histoire, romanesque à souhait et qui tient en haleine jusqu’à la fin – espérée depuis le début – c’est la richesse de votre talent de lecteur qui m’a passionnée ! Tous ces personnages prennent corps par votre voix, qui se module sans excès pour les faire entendre. Du grand art, Christian, que vous avez fait là, et qui me laisse pantoise d’une admiration bien sincère. Sur ces derniers chapitres, quel enthousiasme vous mettez à vous battre avec Ragastens, traverser les flammes, sauter les murs ! Comment avez-vous donc fait pour ne pas vous-même tomber d’épuisement derrière le micro ?
    Un très grand bravo pour cette lecture monumentale et qui – je me répète – est destinée à monter très haut dans les statistiques de LA.

  36. Christian Dousset le 27 septembre 2020

    Chère Gaëlle,
    Venant de quelqu’un dont j’apprécie tout particulièrement la finesse des lectures, ce magnifique compliment me touche vraiment et ne peut que m’inciter à ne pas décevoir. J’hésite aujourd’hui à me lancer dans un autre roman au long cours du même auteur, d’autant que ma liste d’oeuvres à venir n’est pas mince! En outre, comme je vous l’avais dit au printemps, je continue à rechercher des textes sur le chocolat ou les saveurs à lire à deux voix.
    Pour répondre à votre question, si je ne suis pas tombé d’épuisement en « chevauchant »les péripéties les plus périlleuses, il m’est arrivé de ressentir quelque fatigue du côté des cordes vocales! Merci infiniment à vous.

  37. grattepanche le 2 octobre 2020

    Bonsoir Monsieur Dousset;
    je ne suis qu’à la première partie. Votre interprétation est brillante. Votre diction, impeccable. Je suis en train de vivre cette histoire historique comme si je m’y trouvais. Le texte est magnifique, dans mes jeunes années j’ai lu avec passion Les aventures du Chevalier de Pardaillan. J’avoue que le plaisir très vif de vous écouter, me fait totalement oublier Netflix. Votre lecture de Borgia m’a littéralement « enlevée ». Bravo.

  38. fa le 2 octobre 2020

    Bonjour,
    Qu’ajouter de plus aux éloges précédents ?
    C’est sublime.
    Merci beaucoup.

  39. Christian Dousset le 3 octobre 2020

    Un grand merci à vous, grattepanche et fa, pour le temps consacré à vos élogieux commentaires. Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages, peut-être du même auteur.

  40. grattepanche le 13 octobre 2020

    BRAVO. Quel travail de haute volée; vous nous avez offert un spectacle audio de grande qualité. je viens d’écouter les 4 derniers chapitres. Jusqu’au dernier mot, j’ai aimé vous écouter, Cher Monsieur Dousset.

  41. Sue le 31 octobre 2020

    Cher Christian,

    Merci beaucoup pour ce magnifique voyage! Vous m’avez accompagné durant plusieurs randonnées matinales. Maintenant, à chaque fois que prends une marche je pense à tous les personnages fascinants de ce beau livre.
    Je dois vous avouer que j’ai choisi les Borgias parce que vous étiez le donneur de voix. J’avais écouté d’autres livres sur ce site lu par d’autres personnes. J’étais un peu déçue par leur interprétation. Vous êtes parmi mes donneurs de voix préférés.
    Merci encore!

  42. Christian Dousset le 31 octobre 2020

    Merci Grattepanche d’avoir pris le temps du commentaire, ce qui constitue toujours une belle récompense pour les heures consacrées au partage littéraire.

  43. Christian Dousset le 31 octobre 2020

    Chère Sue, je suis ravi que mon interprétation corresponde à vos attentes d’auditrice et vous accompagne dans vos randonnées. Au plaisir de vous retrouver bientôt entre de nouvelles pages. Christian

  44. lyre le 17 novembre 2020

    Grâce à vous le confinement prend un air de fête. Une pensée pour nos amis les artistes (dont vous êtes) qui pour certains d’entre eux vivent une situation difficile. Et pourtant que vaudrait la vie sans eux. Merci infiniment pour cette étincelle de vie !

  45. Christian Dousset le 17 novembre 2020

    Merci Lyre pour ce lumineux commentaire mais je n’ai pas la prétention d’être un artiste; j’aime bien partager mes bricolages vocaux et sonores et je suis heureux de voir que cela plaît. Quant au monde de l’art et de la culture, il mériterait une attention toute particulière car voilà un secteur essentiel, vital, nettement sous-estimé. Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.