Page complète du livre audio gratuit :


ZÉVACO, Michel – Les Pardaillan (4. Fausta vaincue)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 20h 49min | Genre : Romans


Durupt - Henri III poussant du pied le cadavre du duc de Guise

Nous avons laissé le chevalier de Pardaillan et nos autres amis en fâcheuse posture. Leur situation est dramatique.
Violetta, dont le duc d’Angoulême est plus épris que jamais, a disparu. Le duc de Guise la convoite toujours. Heureusement, Pardaillan, le super héros, est là ! Mais comment va-t-il, d’abord sortir des griffes de Fausta, ensuite aider ses amis ?

Toutefois, le titre du livre laisse espérer qu’ils sortiront vainqueurs de ces nombreuses épreuves et que leur ennemie sera vaincue, au final.
Nous retrouvons, toujours avec plaisir, l’attachante sœur Philomène et notre ami, le chien Pipeau.

Un très grand merci à Christophe Ménager qui interprète le Prélude N°16 de Chopin.

Accéder à l’œuvre intégrale…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.



> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01 : La flagellation de Jésus.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02 : Henri III.mp3
Chapitre 03 : Henri III (suite).mp3
Chapitre 04 : Pardaillan et Fausta.mp3
Chapitre 05 : L’auberge du Chant du Coq.mp3
Chapitre 06 : La vie de cocagne.mp3
Chapitre 07 : Marie de Montpensier.mp3
Chapitre 08 : Le calvaire de Montmartre.mp3
Chapitre 09 : La parole de Maurevert.mp3
Chapitre 10 : Le cardinal.mp3
Chapitre 11 : La mère.mp3
Chapitre 12 : La fille.mp3
Chapitre 13 : Fin de la vie de cocagne.mp3
Chapitre 14 : Monsieur Peretti.mp3
Chapitre 15 : Le 21 octobre 88.mp3
Chapitre 16 : Devant l’abbaye.mp3
Chapitre 17 : La reconnaissance de Fausta.mp3
Chapitre 18 : Maurevert.mp3
Chapitre 19 : L’échauffourée de la Cité.mp3
Chapitre 20 : Où Fausta se contente d’une couronne.mp3
Chapitre 21 : La Lettre.mp3
Chapitre 22 : La route de Dunkerque.mp3
Chapitre 23 : Blois.mp3
Chapitre 24 : Réconciliation.mp3
Chapitre 25 : La Lettre.mp3
Chapitre 26 : Pardaillan au couvent.mp3
Chapitre 27 : Mourir ou tuer.mp3
Chapitre 28 : Les fosses du château.mp3
Chapitre 29 : Les Clés du château.mp3
Chapitre 30 : Aux approches de Noël.mp3
Chapitre 31 : Aux approches de Noël (suite).mp3
Chapitre 32 : Aux approches de Noël (fin).mp3
Chapitre 33 : Duchesse de Guise.mp3
Chapitre 34 : L’effondrement.mp3
Chapitre 35 : Le dernier geste de Fausta.mp3
Chapitre 36 : La poursuite.mp3
Chapitre 37 : La forêt de Marchenoir.mp3
Chapitre 38 : Un spectre qui s’évanouit.mp3
Chapitre 39 : Les frais de route de Pardaillan.mp3
Chapitre 40 : Le Palais Riant.mp3
Chapitre 41 : Fin du Palais Riant.mp3
Chapitre 42 : Ventre saint gris.mp3
Chapitre 43 : Deux dynasties en présence.mp3
Chapitre 44 : Jacques Clément.mp3
Chapitre 45 : La Bonne hôtesse.mp3
Chapitre 46.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 5 528 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 11 août 2015

    OUIIIII!!! C’est Noël avant l’heure! Je stoppe tout ce que j’écoute en ce moment et je plonge dans celui-ci!
    Merci Cocotte!!
    Et Pipeau est toujours vivant: je n’y crois pas!! ;)

  2. Cocotte le 11 août 2015

    Ah! Je savais que j’allais vous faire plaisir! Et pas qu’à vous! Nos héros étaient vraiment en fâcheuse posture à la fin du tome 3. Il était temps qu’on sache s’ils allaient s’en tirer!
    Eh oui, notre Pipeau est toujours vivant, et, malgré son âge, encore voleur.
    Moi aussi, j’ai tout stoppé pendant une quinzaine pour enregistrer ces 20 heures de lecture! C’était long, mais je savais que la fin de cet épisode était attendu!
    Bien amicalement
    Cocotte

  3. Claire-Marie le 11 août 2015

    Une question: vous avez changé de prononciation du nom du héro Pardaillan.
    Avez-vous reçu des remarques?
    Pour ma part, je parle pointu, donc je ne le prononce pas comme vous le faisiez. Mais j’ai pensé que votre accent (très agréable bien entendu) altérait naturellement la prononciation du A en è…
    Mais pas de quoi fouetter un Pipeau!

    PS vous nous gâtez! vous allez nous rendre exigeants et nous allons demander le tome 5!

  4. Cocotte le 11 août 2015

    Trois personnes m’ont fait remarquer que ma prononciation de Pardéillan était défectueuse et qu’on prononçait ca-illou, pa-ille, ma-illon,etc. Un audio lecteur m’avait dit que ma première prononciation était la bonne, donc j’avais continué. Pour avoir une certitude, j’ai regardé un film sur Pardaillan et effectivement tout les acteurs prononcent Parda – illan. J’ai donc fait le changement et j’attendais les remarques des auditeurs.
    Oh non, s’il vous plaît, ne fouettez pas Pipeau. Il est adorable de fidélité et de gentillesse!
    Je ne lirai pas le tome 5 tout de suite, je voudrais d’abord faire diminuer ma liste de lectures prévues et retenues. C’est urgent! Beaucoup me plaisent! Dur de choisir!
    Mais probablement comme cadeau de Noël, bonne idée?

  5. Laïtou Lala le 12 août 2015

    Super! Nous avions laissé ce noble Pardaillan en si mauvaise posture… Merci de votre diligence, ce n’étais pas confortable… Ah, les feuilletons!!!

  6. Claire-Marie le 12 août 2015

    Noël ! Si loin!?
    Il nous faut cependant nous rendre à votre volonté, vous faites un tel travail d’enregistrement que demander plus serait se montrer ingrat…. ;)
    Bien amicalement !

  7. Cocotte le 12 août 2015

    Chère Laïtou, chère Claire-Marie
    Ce qui me permet de faire un break après ce tome 4, c’est que Pardaillan et les autres sont tirés de leur fâcheuse posture, vous vous en doutiez, n’est-ce pas, mais l’épisode est complet et le suivant fait apparaître de nouveaux personnages. Donc, vous n’aurez pas à vous demander ce qu’il advient de tel ou tel. C’est pourquoi je vais attendre quelques mois.
    Merci pour vos commentaires! Je suis contente que Pardaillan vous plaise. Cela me donne du courage pour enregistrer les 6 autres feuilletons! Chacun représente entre 20 et 25 heures de lecture!
    Bien amicalement
    Cocotte

  8. Claire-Marie le 15 août 2015

    Et voilà, c’est fini! Je crois que c’est le meilleur volume des 4.

  9. Trollus le 18 août 2015

    Rentré de Bretagne il y a deux jours et longuement occupé par « les habits noirs », j’ai pris un « certain retard » moi! Enfin, je n’oublie pas vos agréables lectures et en profiterai le moment venu.
    Merci dame Cocotte pour votre persévérance à combler nos oreilles!!!

  10. Cocotte le 19 août 2015

    Monseigneur Trollus, vous n’en avez pas fini avec les Pardaillan! Il reste 6 tomes à découvrir.
    J’espère que vous avez passé de très agréables vacances en Bretagne, loin de la canicule.
    Je suis en pleine lecture des « Habits Noirs » et je partage votre plaisir ! C’est en effet une belle réussite!
    Merci pour votre fidélité, cher sire.
    Je plonge pour vous dans ma plus belle révérence!
    Cocotte

  11. Claire-Marie le 8 septembre 2015

    Nous voilà sur vos terres, Cocotte! Peut être que M.Depasse pourra « nettoyer » son espace commentaire pour laisser place à ceux liés à son enregistrement. Je ne sais pas comment ça marche. Si j’avais pu, j’aurais effacé les miens mais il semble qu’on ne puisse le faire du côté utilisateur

  12. Cocotte le 16 septembre 2015

    Chère Claire-Marie
    Ravie de vous accueillir dans mes terres.
    On ne peut pas effacer les commentaires. C’est pour ça qu’il faut faire attention de ne pas squatter chez le voisin. René est un homme charmant et bienveillant, il ne nous en voudra pas d’avoir accaparé son espace, mais, la prochaine fois, venez boire le café chez moi, je vous invite.
    J’ai commencé le tome 5 de Pardaillan. L’histoire se passe en Espagne, cette fois. Voilà de quoi faire plaisir à Christine Sétrin, qui vit dans ce beau pays.
    Amicalement
    Cocotte

  13. Grise le 16 octobre 2015

    Comment ai-je pu rater ce tome que j’attendais avec tant d’impatience ? Bref, cela m’en fait deux pour le prix d’un !
    Voilà de quoi me distraire agréablement pendant que Madame l’Angine me rend visite ! Merci d’avance, je sens que je vais me régaler :)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.