Page complète du livre audio gratuit :


ZOLA, Émile – Les Mystères de Marseille

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 16h 16min | Genre : Romans


Marseille - émile zola

Ce roman, destiné à paraitre sous forme de feuilleton dans un quotidien marseillais, possède toutes les caractéristiques du genre : enlèvement, complots, drames et rebondissements.

Avec sa galerie de portraits « haut en couleur » – banquiers véreux, usuriers, « grisettes », joueurs et prêtre dévoyé -, Zola relate l’affrontement des classes sociales sur fond de tripotages financiers et de révolution de 1848.

Et c’est déjà l’auteur des « Rougon-Macquart » qui s’annonce avec ce récit qui fit vibrer tout Marseille.

> Écouter un extrait : Préface.




> Références musicales :

Edward William Elgar, Cello Concerto in E minor, Op. 85.
Violoncelle : Pablo Casals,
Chef d’orchestre : Adrian Boult,
Orchestre : The BBC Symphony Orchestra.
(Année d’enregistrement 1945, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 58 336 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

52 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Sebastien Crilo G. and Boursibien, Boursibien. Boursibien said: RT @Crilo: #LivreAudio ZOLA, Émile – Les Mystères de Marseille http://bit.ly/aYR5au [...]

  2. Zanzibar le 9 août 2010

    Très bien. Merci.

    Mais pourquoi nous infliger cette musique accompagnant mal le texte ?

  3. Juliette le 9 août 2010

    Cher Zanzibar,
    Merci de l’intérêt que vous portez à cette lecture.
    Pour répondre à votre question concernant la musique que j’ai utilisée , il est bien évident que je ne songeais nullement à « infliger » celle ci aux audio-lecteurs .
    Il s’agissait plutôt de créer un « climat » et de ponctuer le récit .
    D’autre part , les impressions de ceux qui ont écouté cette lecture ,avant sa mise en ligne , étaient positives .
    Je suis donc , désolée que vôtre opinion soit différente et j’espère que celle-ci ne sera pas partagée par un très grand nombre ; j’en serais navrée.
    Cordialement.
    Juliette

  4. sophie la girafe le 9 août 2010

    Cher Zanzibar, Le mot « infliger » dénote une punition…Permettez-moi d’aller à votre encontre quant au choix de Juliette pour cette musique. Je retrouve parfaitement l’ambiance qu’elle y a voulu créer. Si j’avais lu ce texte, je me serais tournée vers une musique très rapprochante de celle-ci. Bravo Juliette pour cet énorme travail et merci encore de votre talent de lectrice. Amicalement.
    sophie

  5. Juliette le 9 août 2010

    Chère Sophie ,
    Un grand merci pour votre commentaire .
    Savoir que vous auriez opté pour le même type d’illustration musicale est un vrai « baume au cœur »!
    Amicalement
    Juliette

  6. Zanzibar le 9 août 2010

    Ce qui est intéressant dans un texte… c’est le texte et, ici, en plus, la façon dont il est lu. De ce point de vue, rien à dire, que du bon.

    Mais une musique greffée dessus comme une tumeur le dénature. C’est mon avis et je le partage.

    Pourquoi ne pas enregistrer deux versions ? Une « texte brut » et l’autre « texte avec guirlandes sonores ».

    See you.

  7. bruissement le 9 août 2010

    Vraiment très belle racontée, chère Juliette, et la musique, superbe, est judicieusement choisie.
    Vous avez un magnifique don pour nous plonger dans l’histoire…quelle réussite!

  8. bruissement le 9 août 2010

    Je trouve, à la vérité, que la musique ajoute un peu à l’ambiance.
    Votre façon de lire, chère Juliette, est déjà fort évocatrice et, là, Zanzibar a bien raison: l’histoire est déjà parfaitement bien rendue par votre lecture.
    Néanmoins pour ma part, j’ai apprécié ce supplément d’âme offert au texte et à la voix…cette musique douce avec quelques accents tragiques, non seulement convient tout à fait, mais de plus, elle sensibilise immédiatement le coeur aux situations décrites.
    Cependant on a le droit de ne pas aimer: c’est une affaire de goûts
    Mais c’est affaire de goûts

  9. Juliette le 9 août 2010

    Chère Bruissement ,
    Un tout grand merci pour vos commentaires si chaleureux .
    Bien entendu , Zanzibar a tout à fait le droit de ne pas aimer les ajouts musicaux « greffés » sur les lectures ; bien que je ne qualifierais pas l’interprétation de Pablo Casals de « tumeur ».
    Je peux même dire que pour certains textes , plus austères , je peux partager son avis .
    Pour celui ci , à l’évidence , ma perception du récit était différente .
    Mais nous ne faisons que « proposer » des lectures et vous avez raison de dire que le reste est affaire de gouts .
    Encore merci
    Amicalement
    Juliette

  10. Zanzibar le 9 août 2010

    On ne va pas y passer la semaine.

    Pour moi, le débat est clos.

    Il y en a qui aiment et d’autres (un autre ?) non. Point.

    Continuez à nous lire de beaux textes. La musique je l’enlève, mais c’est du boulot.

    Merci.

    See you.

  11. Prof. Tournesol le 9 août 2010

    Na

  12. Prof. Tournesol le 9 août 2010

    Nan mais faut pas déconner non plus Zanzibar… vous pensez pas pousser le bouchon un peu loin ?!

    Vous avez le droit de donner votre avis, mais y’a la manière… Comment vous pouvez parler de « guirlandes sonores », et même de « tumeur » ??? C’est une honte de « descendre » un travail de longue haleine et de qualité comme celui réalisé par Juliette. C’est tellement facile, bien calé derrière son ordinateur…

    Je suis en plein dans l’écoute de ce roman, et je dis sincèrement à Juliette que les insertions musicales me plaisent beaucoup : elles sont bien dans l’atmosphère du récit, et j’apprécie aussi leur discrétion (une dizaine de secondes en début et fin de chapitre, c’est parfait).

    Un conseil Zanzibar : tournez plusieurs fois votre langue dans votre bouche, ça vous permettra de dire moins de bêtises.

    A bientôt,

    Vincent

  13. daniel le 10 août 2010

    MERCI Juliette MERCI pour le texte MERCI pour la musique PS.MERCI

  14. Juliette le 10 août 2010

    Chers Vincent et Daniel,
    Un tout grand merci à vous deux ,vos commentaires sont une belle récompense !
    Amitiés
    Juliette

  15. Marie B. le 19 août 2010

    Très bonne lecture, un régal. Merci

  16. sabe le 19 août 2010

    je suis « accro », de Zola, de la voix de Pomme, et maintenant de la votre ! depuis que j’ai commencé ce livreaudio et, que l’avez magnifiez!!! j’espère vraiment de tout coeur vous entendre de nouveau!!!!!!!!!
    la musique qui va très bien au texte me fait penser à du Pagnol! (le petit Joseph c’est pas son père?!)
    à oui! décidément… je veux encore palpiter à d’autres lectures……..!
    (vous voulez pas lire…hum! la dame au camélia! chut!!!
    à bientôt!

  17. Juliette le 20 août 2010

    Chers(es) Marie et Sabe ,

    Je suis ravie de savoir que vous appréciez cette lecture , et la comparaison avec celles faites par ma très chère Pomme est des plus flatteuses !
    Et pour » La Dame aux camélias » ……c’est d’accord !

    Merci à vous deux.
    Amicalement
    Juliette

  18. Rocktambule le 22 août 2010

    Bonjour Juliette !
    Merci beaucoup pour cette lecture et surtout pour l’idée très originale de lire ce roman « oublié » de Zola.
    D’ailleurs, étant un fan absolu de cet auteur, je n’ai toujours pas réussi à trouver d’édition convenable de ce roman. A ma connaissance, il n’en existe d’ailleurs pas ou plus. Pourriez-vous m’indiquer les références du texte écrit que vous avez lu ? Cela me serait fort utile et agréable…
    Encore merci ! @bientôt pour vous écouter.
    Cordialement.
    Rémi.

  19. Juliette le 23 août 2010

    Bonsoir cher Rocktambule ,

    Hélas , je ne connais pas d’édition « convenable » de ce roman et je ne possède qu’une méchante et fort laide édition par ailleurs fort ancienne .
    Mais en cliquant sur « version texte » dans la présentation de la lecture vous aurez bien entendu accès à celui ci sur le net .
    Un bouquiniste fera peut être un jour votre bonheur ….ou le mien !

    Merci pour votre gentil commentaire .
    Amicalement
    Juliette

  20. Gilles-Claude le 24 août 2010

    Chers Juliette et Rémi (Rocktambule),
    Les Éditions PARANGON ont édité ‘Les Mystères’ en septembre 2002. On trouve facilement ici.

    http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=38321&def=Myst%C3%A8res+de+Marseille%28Les%29%2cZOLA%2c+EMILE%2c2841900886

    GC

  21. Rocktambule le 24 août 2010

    Merci pour vos deux réponses ! Elles se complètent agréablement. Effectivement, la plupart des éditions commencent à dater sérieusement, sauf celle conseillée par Gilles-Claude. Merci ! Je vais rapidement commander ce livre.
    @bientôt !
    Rémi.

  22. trantran le 1 septembre 2010

    très belle lecture,bravo

    ce roman-feuilleton de zola,bon,c’est pas un chef d’oeuvre,ça reste très basique.
    mais à écouter,mieux vaut un livre moyen bien lu qu’un chef d’oeuvre mal lu.

    n’est-ce pas?

  23. Juliette le 1 septembre 2010

    Cher Trantran ,

    Zola reconnaissait lui même la faiblesse de ce roman ,nous ne pouvons que nous incliner .

    Mais vous trouverez sur ce site beaucoup de lectures vous offrant la combinaison idéale .
    Merci beaucoup pour ce compliment et bonnes écoutes !

  24. Aurélien le 22 septembre 2010

    Chère Juliette
    Je tenait a vous remercier pour le très agréable moment que j’ai passé en compagnie de votre voix.
    Contrairement à certains commentaires que j’ai pu lire, j’ai trouvé le choix de la musique très a propos donnant au récit une vrai ambiance. Je vous félicite et vous remercie pour ce qui je supose a dût être un travail de longue haleine.
    Encore une fois bravo et merci.
    Cordialement. Aurélien.

  25. juliette le 24 septembre 2010

    Cher Aurélien ,
    C’est moi qui vous remercie de ce joli compliment.
    Si ma lecture vous a apporté un moment de plaisir en compagnie de Zola …..mission accomplie !
    Amicalement .
    Juliette

  26. André (Canada) le 26 septembre 2010

    Chère Juliette.

    Soyez grandement remerciée pour cette magnifique et immense réalisation que vous nous offrez ! Votre voix est très belle, votre prononciation parfaite, ce qui signifie que l’histoire que vous racontez se suit facilement et sans aucun effort de la part de celui qui écoute. Il y a aussi votre léger accent qui est très joli ! Êtes-vous née dans le Sud de la France, disons « en Occitanie » ? Je vous demande cela, car cette tranche de l’Histoire m’a toujours pénétré jusqu’au fond du cœur…

    Il y a aussi cette très belle musique que vous avez unie à votre lecture… Comme vous l’a si bien dit Bruissement : « Ce supplément d’âme offert au texte et à la voix…cette musique douce avec quelques accents tragiques, non seulement convient tout à fait, mais de plus, elle sensibilise immédiatement le cœur aux situations décrites. » ( Comment vous le dire de plus jolie façon ?)

    Continuez à suivre l’élan de votre Cœur, chère Juliette, sans jamais vous offenser des quelques rares critiques que vous pourrez rencontrer tout au long de votre cheminement ! Merci encore, et soyez assurée que vous apportez véritable repos pour nos cœurs !

  27. juliette le 5 octobre 2010

    Cher André ,

    Je suis très touchée de votre si gentil commentaire .
    Je suis effectivement originaire de Provence et ravie de savoir que mon accent ait séduit un audio lecteur canadien (Québécois peut être ?) Vos encouragements me touchent et je vous en remercie grandement.
    Très amicalement
    Juliette

  28. bluenaranja le 17 novembre 2010

    J’ai beaucoup aimé cette lecture, et j’apprécie le soin de ceux qui posent des musiques, c’est toujours fait de façon délicate, de manière à mettre l’oeuvre en relief.
    Pour moi, en plus de l’aspect esthétique, cela montre le soin, l’amour et l’attention que vous mettez dans vos enregistrements. La volonté de nous offrir le meilleur. Donc merci encore, et en avant la musique !

  29. Sange le 2 décembre 2010

    Bonsoir Juliette,

    Je n’ai fait qu’un petit essai d’écoute . Je suis conquise par la voix et la manièe de lire. Je vais donc télécharger le livre, d’autant que j’apprécie 2ola.
    Mais, parce qu’il y a un mais, je suis de l’avis de Zanzibar. Quand je lisais un livre, je choisissais la musique éventuelle à écouter. Aujourd’hui, je suis malvoyante et je n’ai pas envie que l’on m’impose le choix d’une musique, aussi belle soit-elle. J’ai le sentiment que mon imaginaire est un peu bridé.
    Et c’est ce que j’apprécie dans votre lecture, vous me permettez encore d’imaginer…
    Mais merci pour le travail de lecture je me délecte.
    J’espère qu’il y en aura d’autres, masis je serais du même avis que Zanzibar, pourquoi pas deux versions? Une avec musique et une sans?

    Merci pour le plaisir que vous nous procurez.

    Sange

  30. Juliette le 2 janvier 2011

    Chère Sange,
    Je réponds bien tardivement à votre commentaire , mais mieux vaut tard…

    Un grand merci pour la gentillesse de vos remarques sur cette lecture .
    Sachez que comme tous les membres de l ‘équipe de Littérature audio , je suis très sensible aux difficultés visuelles qui sont les vôtres et la remarque que vous me faites concernant la musique que j’emploie pour créer un « climat » musical pour mes lectures m’a beaucoup fait réfléchir .
    Ce choix est effectivement personnel , tout comme la lecture elle même et l’ensemble est « ma proposition  » ; sans autre prétention et en espérant bien entendu , pouvoir satisfaire le plus grand nombre d’audio lecteurs possible et
    suis désolée de savoir que certains n’apprécient pas totalement .

    Cependant , mettre deux versions d’une même lecture en ligne serait trop lourd pour le site et demanderait encore plus de travail aux personnes qui se chargent dans l’ombre de cette tache et qui permettent ce partage « littéraire » .

    J’espère pouvoir à l’avenir trouver une illustration musicale s’approchant davantage de la votre et avoir le plaisir de vous satisfaire .

    Mes Meilleurs Vœux pour cette nouvelle année que je vous souhaite pleine de grands bonheurs littéraires !
    Très amicalement
    Juliette

  31. mohammed le 8 janvier 2011

    Je te felicite chere Juliette pour tout ce que tu as fait dans ce projet-la douce voix,et le bon choix de la musique.
    Je suis sur que tu raconte mieux que Cheherazade elle-meme.

  32. AMAOU TAUN le 14 janvier 2011

    C’est merveilleuse la Marseille de Zola. N’est-ce pas?

  33. marquez le 30 janvier 2011

    Ma chère Juliette , laissons donc Zanzibar faire son Zanzi….. Pour moi, avec votre accent

  34. marquez le 3 février 2011

    Chère Juliette

    Me permettez-vous de vous appeler ainsi ?

    Je vous remercie de votre lecture des Mystères de Marseille , quel bonheur pour mon épouse et moi même .

    Tout d’abord votre voix , provençale à souhait, vos dons de conteuse, nous ont transportés et fait vivre des moments intenses.

    Pour la musique et les bruitages accompagnants les textes, bravo cela au contraire donnait du piment et souligné l’ambiance du moment… Fi donc !
    Et aux diables les grincheux, les yaqua et faucons…..

    Merci encore une fois et nous attendons la suite ( par exemple les Mystère de Paris d’Eugène Sue ). Amitiés sincères .

  35. Marc-André le 12 février 2011

    Merci Juliette pour cette lecture d’une qualité exceptionnelle. Votre voix changeant de tonalité selon l’intensité des évènements est tout-à-fait indiquée autant que votre choix de musique.

    Mes salutations de Montréal.

  36. Juliette le 4 mars 2011

    A vous tous ,
    qui avez eu la gentillesse de commenter cette lecture de manière si chaleureuse ,
    j’adresse un tout grand merci !
    Même si je n’ai pas toujours la possibilité d’y répondre rapidement , sachez que le plaisir de recevoir de tels encouragements est toujours très très grand !
    Très amicalement
    Juliette

  37. Gabrielle le 5 mai 2011

    Que j’ai aimé ce merveilleux roman !
    Et quel bonheur de le découvrir grâce à vous, Juliette !

    Votre voix grave, chaude et souple ainsi que votre réel talent de lectrice m’ont émerveillée du début à la fin. Fin que j’aurais d’ailleurs voulu retarder le plus longtemps possible.

    Votre Sauvère est formidable et m’a fait rire plusieurs fois.
    J’ai beaucoup aimé aussi l’accent provençal présent ou pas suivant le personnage. Et la maîtrise avec laquelle vous passez de cet accent à un français qui en est (presque) dépourvu.

    J’ai adoré la si belle musique qui a modulé et habillé l’histoire telle une vague qui vient et revient nous chercher.

    Merci beaucoup Juliette pour ce superbe cadeau.
    Merci et bravo !

    Gabrielle

  38. Paul le 12 juin 2011

    Je me suis régalé,

    vous racontez admirablement bien, tout mes remerciements pour votre travail et votre temps que vous nous offrez, les ajouts musicaux sont nickel et ajoute a l´ambiance,

    PS ne faite pas de cas de ceux qui ce plaise a distillé leur aigreurs, quant on vous offre un cadeau si il ne vous plaît pas la moindre des choses est de ne pas faire de remarques blessante.

  39. Juliette le 21 juin 2011

    Chers Gabrielle et Paul ,
    Vos messages m’ont enchantée !
    J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette lecture et vos compliments sont la plus jolie des récompenses .
    Merci à vous.
    Amicalement.
    Juliette

  40. Choucrette le 8 juillet 2011

    Bonjour juliette,

    Merci pour votre belle voix mais aussi votre talent pour la lecture.
    Quand j’étais petite, à la radio l’aprés midi,on pouvait entendre des romans lus et j’aimais vraiment beaucoup cela.Je suis heureuse maintenant de pouvoir travailler en écoutant votre voix et découvrir des livres que je n’ai jamais eu le temps ou l’envie de lire ou que j’ai tout simplement oubliés.
    J’aimerai un jour pouvoir entendre Regain de Giono, est ce que cela est dans les projets?
    Encore merci et félicitations

  41. Juliette le 9 juillet 2011

    Merci Choucrette ,

    Voilà un bien gentil message et je suis ravie de partager avec vous ces lectures.

    J’aurais été ravie de pouvoir lire Regain ou un autre roman ou nouvelle de Giono .

    Mais hélas les œuvres de cet écrivain ne sont pas encore dans le domaine public et seul le texte de
    « L’homme qui plantait des arbres » fait exception à cette règle .

    Très amicalement
    Juliette

  42. Andrée le 2 août 2011

    Merci pour votre si vivante lecture….

  43. Noël (Angers) le 6 août 2011

    Ah merci Juliette pour cette excellente lecture. J’ai été moi aussi charmé par votre voix et l’accent provençal qui n’est même pas feint! Pour la musique, je propose qu’au cinéma, et à la télévision, on demande l’avis de chaque spectateur pour greffer une musique sur la série, le feuilleton ou le film! En plus là, cette musique convenait bien à la situation du texte. D’autre part, la musique était en général au début et à la fin du chapitre et seulement quelque rares fois à l’intérieur. Je ne comprends pas en quoi cela gêne l’appréciation de ce beau travail! Mais il y a aussi les autres bruitages qui m’ont vraiment mis en situation réelle. Merci 1000 fois.
    Quant au roman lui-même, il y avait de l’amour, de l’humour, des morts, la géographie de Marseille, la vie des peuples en 1848, c’est donc du vrai Zola tout craché! Pourquoi pense-t-on qu’il serait moyen par rapport aux autres oeuvres de Zola?
    Mais dites-moi svp, pour ceux qui connaissent Zola, était-il croyant? Il y a Dieu à chaque page de ce roman qu’il a appelé « le hasard », qui châtie quand il faut et récompense ceux qui le méritent. Merci encore Juliette même pour le choix de la lecture!

    Noël

  44. Alix JACQUES LAGANA le 27 septembre 2011

    Je rentre du travail parfois fatiguée voire abattue… ( c’est dans l’air du temps) mais vous écouter me fait du bien, m’emmène ailleurs…. et que c’est bon!.
    Votre lecture de ce texte que je ne connaissais pas est parfaite, je rajoute ma voix et mes remerciements pour ce temps que vous nous donnez.
    Ne changez rien. MERCI

  45. Caroline le 8 décembre 2011

    merci beaucoup pour cette lecture qui me fait redecouvrir Emile Zola. J’ai beaucoup apprecié egalement votre voix.

  46. Jeanne le 8 janvier 2012

    Merci pour cette lecture. Et pour l’ensemble de l’enregistrement (avec bruits de clameurs, musiques,…). Ainsi que votre accent méridional qui agrémente parfaitement la composition…
    Je profite de ce post pour vous remercier aussi de l’enregistrement de « Sebastien Roch » d’Octave Mirbeau… Meilleurs voeux 2012

  47. Michael le 15 février 2012

    Je ne m’y attendait pas ! Et Je me suis régalé, La musique les bruitages votre léger accent du sud tout est nickel 20/20 !

  48. jeannedelaville le 6 mai 2012

    MA-GNI-FI-QUE lecture !
    Merci Juliette

  49. CALLY le 29 novembre 2012

    Merci pour cette lecture,beaucoup de plaisir à vous écouter. Vous avez su donner encore plus de coloration à ce feuilleton de Zola et la ponctuation musicale convient tout à fait.

  50. bouttes le 2 février 2013

    Merci beaucoup pour ce texte qui fascine mysterieusement ,paraît trop prévisible mais accroche cependant le lecteur. qualités visuelles dignes d’Eisenstein. Idéologie qui se cherche avec honnèteté
    Voyte voix est aussi tres attachante

  51. POTEAUX Geneviève le 1 avril 2013

    Juliette, un grand merci. Je pensais avoir tout lu de Zola, mais il y a toujours à découvrir, votre façon de donner vie à ce texte m’a entrainée dans de longues soirées très agréables……..

  52. pierre le 3 octobre 2013

    quelle magnifique lecture une très belle interprétation, l’accent marseillais n’est utilisé qu’à bon escient mais pourquoi prononcer « fusille » quand le narrateur parle ?

    en français la prononciation correcte est fu-zi

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.