Page complète du livre audio gratuit :


ZOLA, Émile – Livres d’aujourd’hui et de demain

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 11min | Genre : Société


Marie-Madeleine

Article paru en 1869 dans Le Gaulois.

« Il est certaines gens qui voient plus loin que les textes, et qui tuent un livre, pour les choses laides qu’ils ont rêvées en le lisant. »

Zola défend le livre d’un historien sur les courtisanes de l’antiquité, et en particulier sur Marie-Madeleine, l’amie du Christ. Ce livre, publié à Bruxelles, a été interdit en France.

Livres d’aujourd’hui et de demain.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Société, ,

 

Page vue 1 653 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

19 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 26 septembre 2020

    Merci de nous avoir fait découvrir ce texte très intéressant qui a éveillé ma curiosité (rarement au repos…) pour le livre dont il est question. Si nous pouvions le lire…ou l’écouter. Encore merci chère Pomme. Je vous souhaite un bon week-end. Bien amicalement.

  2. Pomme le 26 septembre 2020

    Chère Claryssandre, toujours la première!
    Moi aussi, ma curiosité a été piquée par cet auteur dont le livre a été interdit en France. je vais peut-être le chercher…
    Avec toute mon amitié.

  3. Le Barbon le 29 septembre 2020

    Merci, Dame Pomme.
    Je n’ai pas trouvé l’ouvrage sur Gallica (seulement sur Wikisource) et j’hésite entre «elles n’ont fait que le jeter dans les hontes LUXUEUSES de sa décadence» et «elles n’ont fait que le jeter dans les hontes LUXURIEUSES de sa décadence», qui semble plus adapté.
    Si vous trouvez le livre, vous me direz. Merci.

  4. Le Barbon le 29 septembre 2020

    Dame Pomme,
    Ouille ! là c’est une vraie coquille : «Jésus AGONIT sur la croix, et Magdeleine sanglote» au lieu de «Jésus AGONISE sur la croix, et Magdeleine sanglote» (agonir, c’est-à-dire accabler d’injures, n’est point agoniser).
    Il y a d’autres coquilles dans le texte de Wikisource (exemple : «à LÀ droite du Père» au lieu de «à LA droite du Père»).
    Toujours se méfier de Wikisource, et préférer Gallica, mais ce n’est pas toujours possible.
    Ne soyez pas cependant découragée pour si peu !

  5. Pomme le 30 septembre 2020

    Le Barbon, je ne vous comprends pas bien: les coquilles que vous signalez, les ai-je faites ou bien les avez-vous trouvées seulement à l’écrit???

  6. Christine Sétrin le 30 septembre 2020

    Bonjour,
    Voici le texte original : journal Le Gaulois, 7 septembre 1869.
    Alors, les hontes y sont LUXUEUSES et Jésus AGONIT. :-)
    La transcription Wikisource (et par conséquent la lecture de Pomme) est correcte :-) .

    Quant « à lá droite du Père », il y a une petite tache sur l’original que l’OCR a interprétée comme un accent.

    Bon mercredi,

    Ch.

  7. Pomme le 30 septembre 2020

    Ouf! me voilà rassurée, merci ma bonne fée!

  8. Sautillant le 30 septembre 2020

    Christine SETRIN … Bonjour !

    Je renouvelle sur cette page où je vous trouve , le  » S.O.S . dépannage  » lancé sur une autre page où vous n ‘ irez peut-être pas .
    Depuis 3 jours je suis déconnecté du  » Forum  » et je ne parviens à m ‘ y reconnecter !
    Si j’ essaie de me connecter , on me dit qu ‘ identifiant et mot de passe sont inconnus ! … et si j ‘ essaie de me reenregistrer , je ne le peux car l ‘ identifiant est … déjà pris … ainsi que mon adresse mail ! Et je tourne en boucle … et en bourrique comme ça !
    Je vous prie donc d ‘ intervenir ou de faire intervenir une personne autre pour me rouvrir tout grand l ‘ espace du  » Forum » …

    Avec mes remerciements et mes salutations les plus aimables …

  9. Le Barbon le 30 septembre 2020

    Le Barbon, je ne vous comprends pas bien: les coquilles que vous signalez, les ai-je faites ou bien les avez-vous trouvées seulement à l’écrit???

    Oui, à l’oral comme à l’écrit, et c’est votre oral qui m’a incité à rechercher une source fiable, que je n’ai, hélas, pas trouvée (le journal « le Gaulois » n’en étant pas une).

  10. Le Barbon le 30 septembre 2020

    Christine Sétrin et Dame Pomme,
    Que vous avalisiez « agonit » (sous prétexte que « Le Gaulois » fait le même contresens) me sidère, mais il n’est pires sourdes que celles qui ne veulent pas entendre !
    Reprenez-vous, Mesdames, ou prenez conseil auprès d’une personne dont vous appréciez le bon sens et la culture.

  11. Fraise_Sauvage le 30 septembre 2020

    Merci beaucoup chère Pomme :-)
    Je viens de lire La Vie de Jésus de Renan et c’est très intéressant de faire de petites comparaisons même s’il ne s’agit que d’un court passage que Zola nous livre. Quand on pense combien d’ouvrages ont été mis sur l’index et que même aujourd’hui l’Eglise « déconseille » certaines lectures…
    On peut voir comment les idées et les sensibilités ont évoluées, Renan paraît plutôt inoffensif et « bien pensant » aujourd’hui et quant à la relation être Jésus et Marie Madeleine dans le fragment présenté, elle me semble (personnellement et sans vouloir heurter les sensibilités) très convaincante et psychologiquement fondée.
    Merci de nous faire découvrir cet article intéressant et toujours au plaisir de vous retrouver dans d’autres textes!

  12. Ahikar le 30 septembre 2020

    Bonjour,

    Dans les œuvres complètes de Zola, volume 10, paru en 1966, page 905, ils ont corrigé.

    « Jésus agonise sur la croix, et Magdeleine sanglote au pied de l’arbre sinistre. »

    https://books.google.fr/books?id=K2FdAAAAMAAJ&q=%22J%C3%A9sus+agonise+sur+la+croix,+et+Magdeleine+sanglote+au+pied+de+l%E2%80%99arbre+sinistre.%22&dq=%22J%C3%A9sus+agonise+sur+la+croix,+et+Magdeleine+sanglote+au+pied+de+l%E2%80%99arbre+sinistre.%22&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiKtq2Y65DsAhUuzYUKHeE4CEIQ6AEwAHoECAAQAg

    Bonne journée,

  13. Sautillant le 30 septembre 2020

    … le hasard m ‘ a amené sur cette page de salut et en attendant le secours de Christine SETRIN je vois j ‘ entends … mais je ne pipe plus mot , fidèle à une mienne promesse !
    Et pourtant …

  14. Pomme le 30 septembre 2020

    Un très vif merci à Ahikar, dont la culture et la vivacité m’époustouflent.
    A Le Barbon: Non, Nous ne sommes pas sourdes, rassurez-vous. Preuve en est que je viens d’envoyer sur le serveur une version avec les 2 erreurs corrigées, que Christine mettra en place très bientôt. Merci et bravo pour votre vigilance, le Barbon.

  15. Christine Sétrin le 30 septembre 2020

    Voilà qui est fait !

    Une petite précision, tout de même, Le Barbon : l’idée n’était pas d’avaliser une version ou une autre.
    Simplement, vous avez émis le souhait de consulter le texte numérisé sur Gallica. Je vous ai fourni la publication d’origine de cet article et je vous ai confirmé que Wikisource a fidèlement transcrit la version originale de 1869. Rien de plus.

    Après, ce n’est pas de ma faute si le typographe du Gaulois a composé sa page un peu vite ;-) . Donc, ne vous énervez pas après nous :-) !!!

    Bonne soirée,

    Ch.

  16. Sautillant le 30 septembre 2020

    @ Christine SETRIN … Bonsoir !

    Merci de votre reponse sur le  » Livre d Or  » 😃 …
    S ‘ il n ‘ y a qu ‘ AUGUSTIN qui puisse quelque chose , eh bien ! remettons-nous en à sa … décisive 😆 intervention ! Je peux aller dormir tranquille !
    La même chose pour vous et … au plaisir !

  17. Sautillant le 30 septembre 2020

    … Ps
    Si j ‘ ai réitéré ma demande sur trois pages differentes , ne pouvant plus contacter qui que ce soit à partir du  » Forum  » c ‘ est que je ne savais pas que vous lisiez TOUS les messages !
    Je me le tiens pour dit !
    Ma destinée sur  » Litterature audio  » est en de bonnes mains . Je peux faire des ronds de fumée ! 😯 !

    Bien à vous …

  18. Pomme le 1 octobre 2020

    Fraise-Sauvage, grand merci pour votre commentaire documenté et chaleureux.

  19. Le Barbon le 1 octobre 2020

    Dame Pomme,
    Grand merci à vous pour les corrections et pour votre honnêteté ; un grand merci également à Ahikar pour ses recherches.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.