Livres audio gratuits de la catégorie '5. XVIIIe siècle' :


TINSEAU, Léon (de) – Charme rompu

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 34min | Genre : Romans


Charme rompu

Dangereuse, l’attitude de Claire de Chalonne qui cherche à ré-enchanter l’avenir de sa cousine Nadia avec Paul de Chérancy…

Léon de Tinseau (ou comte Antoine Joseph Léon de Tinseau) né à Autun en Saône-et-Loire le 30 avril 1844 et mort en 1921 à Paris est un écrivain français du XIXe siècle.

L’abbé Louis Bethléem, dans Romans à lire et à proscrire (sic) écrit : «  Léon de Tinseau, écrivain aristocratique, est l’un des analystes les plus en vogue des impressions et des élégances mondaines. Selon le mot d’un critique, il ensorcelle ses lectrices. Même quand il lui arrive de conter des histoires invraisemblables, son esprit, sa grâce impertinente, son pathétique discret, le ton de bonne compagnie qu’il donne à ses nouvelles légères, pimpantes, romanesques, parfumées, produisent toujours leur effet magique. »

Le roman Charme rompu est toutefois d’une veine plus mélancolique avant sa résolution lumineuse…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 185 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FANATISME selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Philosophie


Assassinat de Juan Diaz par son frère jumeau

Voltaire stigmatise le Fanatisme dans son Dictionnaire philosophique :

« Lorsqu’une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J’ai vu des convulsionnaires, qui en parlant des miracles de Saint Pâris, s’échauffaient par degrés malgré eux ; leurs yeux s’enflammaient, leurs membres tremblaient, la fureur défigurait leur visage ; & ils auraient tué quiconque les eût contredits.
Il n’y a d’autre remède à cette maladie épidémique que l’esprit philosophique, qui répandu de proche en proche adoucit enfin les mœurs des hommes, & qui prévient les accès du mal ; car dès que ce mal fait des progrès, il faut fuir, & attendre que l’air soit purifié. Les loix & la religion ne suffisent pas contre la peste des ames ; la religion loin d’être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. »

et Alexandre Deleyre (littérateur, traducteur, député et bibliothécaire français (1726-1797) a préalablement rédigé le riche article très documenté sur le même sujet dont Voltaire s’inspira et qui nous préoccupe encore deux siècles plus tard :

« Mais voici le fanatisme qui, l’alcoran d’une main & le glaive de l’autre, marche à la conquête de l’Asie & de l’Afrique. C’est ici qu’on peut demander si Mahomet étoit un fanatique, ou bien un imposteur. Il fut d’abord un fanatique, & puis un imposteur ; comme on voit parmi les gens destinés par état au culte des autels, les jeunes plus souvent enthousiastes, & les vieillards hypocrites ; parce que le fanatisme est un égarement de l’imagination qui domine jusqu’à un certain âge, & l’hypocrisie une réflexion de l’intérêt, qui agit de sang-froid & avec de longues combinaisons. »

Illustration : Assassinat de Juan Diaz par son frère jumeau (gravure du XVIIe).

Fanatisme (Voltaire).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 945 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 03)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h | Genre : Romans


Elisabeth Vigée-Lebrun - Princesse Aniela Angélique Cazrtoryska

Edgar a annoncé qu’il n’avait pas l’intention d’épouser Indiana. C’est Camilla qu’il aime.

Il fait part au docteur Marchmont, qui fut son mentor pendant sa jeunesse, de son inclination pour Camilla. Le docteur lui répond : « Gardez-vous de vous déclarer, ne faites aucune ouverture à ses parents, n’excitez en elle nulle espérance, qu’aucun bruit public ne révèle au monde votre passion, jusqu’à ce que son cœur vous soit connu. Ne donnez à vos intentions aucun commencement d’exécution jusqu’à ce que vous soyez assuré qu’elle possède réellement toutes les vertus dont elle a l’apparence, et ne vous déclarez qu’après vous être convaincu de son affection pour vous. ».

De son côté, M. Tyrold a conseillé à sa fille : « Le bon sens vous montrera les bornes que l’usage défend à votre sexe de franchir. La femme qui, attirée par le charme de la prévention, s’y livre ingénument, est presque toujours cruellement trompée Non parce qu’elle manque son but d’éveiller la tendresse dans celui qui en est l’objet, mais parce que cette tendresse est dépourvue de respect. La certitude du succès en détruit le charme. Apportez donc la plus grande surveillance à ne laisser échapper un secret qui ne doit pas être révélé. Une femme qui le laisse connaître peut-elle attendre la considération et le respect ? »

Afin d’éloigner sa fille d’Edgar, M. Tyrold accepte son départ pour Tunbridge, pour accompagner pendant quelques semaines Mistriss Arlbery à cette ville d’eaux. Mais Edgar, lui aussi, part à Tunbridge.

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elisabeth Vigée-Lebrun, Princesse Aniela Angélique Cazrtoryska (1802).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 32min | Genre : Romans


Elizabeth Vigée-Lebrun - Portrait de Teresa Czartoryska

Dans cette deuxième partie, nous retrouvons les personnages du premier tome.

Edgar, très attiré par Camilla, hésite un peu à lui déclarer son amour, sur les conseils du docteur Marchmont, qui lui demande de s’assurer, avant de faire sa demande, du cœur de Camilla.
Camilla, persuadée qu’Edgar va épouser sa belle cousine Indiana, mariage souhaité par leur oncle, sir Hugh, s’efforce de maîtriser ses sentiments, qui l’entraînent, malgré elle, vers Edgar.

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elizabeth Vigée-Lebrun, Portrait de Teresa Czartoryska (1801).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 118 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOISENON, Claude-Henri de Fusée (de) – Histoire de la félicité

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Philosophie


Claude-Henri de Fusée de Voisenon

Claude-Henri de Fusée de Voisenon (1708-1775), homme de lettres grand ami de Voltaire (1694-1778), académicien français, abbé ayant refusé d’être évêque, « grand amateur de bon vin, de bonne chère et de galanterie, on le disait amant de Madame Favart. Il écrivait des romans et des contes libertins, rimait des poésies légères ou à sujets bibliques, et composa des comédies en vers dont plusieurs eurent du succès et un opéra (L’Amour et Psyché) ». (Wikipédia)

Trois titres : Zulmis et Zelmaïde, conte licencieux, Le Code des amants et Histoire de la félicité dont voici le sujet :

« Plus on s’écarte de soi même, plus on s’écarte du bonheur : c’est ce que je vais prouver par l’histoire d’un père et d’une mère, qui, revenus de leurs erreurs, en firent le récit à leurs enfants, et sacrifièrent leur amour-propre au désir de les instruire. »

et l’introduction :

« La Félicité est un être qui fait mouvoir tout l’univers ; les poètes la chantent, les philosophes la définissent, les petits la cherchent bassement chez les grands, les grands l’envient aux petits, les jeunes gens la défigurent, les vieillards en parlent souvent, sans l’avoir connue ; les hommes, pour l’obtenir, croient devoir la brusquer ; les femmes, qui ordinairement ont le cœur bon, essaient de se l’assurer en tâchant de la procurer, l’homme timide la rebute, le téméraire la révolte, les prudes la voient sans pouvoir la joindre, les coquettes la laissent sans la voir ; tout le monde la nomme, la désire, la cherche ; presque personne ne la trouve, presque personne n’en jouit ; elle existe pourtant, chacun la porte dans son cœur et ne l’aperçoit que dans les objets étrangers. »

Illustration :

Histoire de la félicité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 864 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Tout est bien – Sens commun

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Philosophie


Mylord Bolingbroke

Ironie et philosophie dans ces deux mises au point du Dictionnaire philosophique de Voltaire.

Tout est bien

Selon Épicure
« Ou Dieu veut ôter le mal de ce monde, et ne le peut : ou il le peut, et ne le veut pas ; ou il ne le peut, ni ne le veut ; ou enfin il le veut et le peut. S’il le veut et ne le peut pas, c’est impuissance, ce qui est contraire à la nature de Dieu ; s’il le peut et ne le veut pas, c’est méchanceté, & cela est non moins contraire à sa nature ; s’il ne le veut ni ne le peut, c’est à la fois méchanceté & impuissance ; s’il le veut et le peut (ce qui seul de ces parties convient à Dieu), d’où vient donc le mal sur la terre ? »

Sens commun

« Cet homme n’a pas le sens commun, est une grosse injure. Cet homme a le sens commun, est une injure aussi ; cela veut dire qu’il n’est pas tout-à-fait stupide, et qu’il manque de ce qu’on appelle esprit. Mais d’où vient cette expression sens commun, si ce n’est des sens ? Les hommes quand ils inventèrent ce mot faisaient l’aveu que rien n’entrait dans l’ame que par les sens, autrement, auraient-ils employé le mot de sens pour signifier le raisonnement commun ? »

Illustration : Charles d’Agar, Portrait de Henry St John, 1st Viscount Bolingbroke (1678).

Tout est bien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 995 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHARRIERE, Isabelle (de) – Le Noble, et autres contes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 32min | Genre : Contes


Livre ancien

Isabelle de Charrière, dite Belle de Zuylen dans sa jeunesse, est née près d’Utrech dans une famille de la haute noblesse.
Elle écrit en français, la langue internationale de l’époque. À trente ans, elle épouse Charles-Emmanuel de Charrière de Penthaz et s’établit à Colombier près de Neuchâtel.

Le Noble, une nouvelle satirique de sa jeunesse, qui fit scandale : elle, de vieille noblesse, peut-elle se mésallier avec lui, un noble de fraîche date ? (51 min)

Aiglonnette et Insinuante : la souplesse est-elle nécessaire aux princes ou seulement aux gens de peu ? (26 min)

Les Deux Familles : les classes sociales sont-elles si différentes ? (15 min)

> Écouter un extrait : Le Noble.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 398 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 45min | Genre : Romans


Elizabeth Vigée-Lebrun - Portrait de Louise-Marie Dugazon

« Miss Burney a débuté dans la carrière par deux romans distingués, Evelina (Version 1, Version 2) et Cecilia, dont le succès n’a pas été moins brillant à Paris qu’à Londres et celui de Camilla ne démentira sûrement pas sa réputation.
Les tableaux qu’il présente ont un charme particulier. Deux caractères, celui de sir Hugh et celui d’Eugenia, sont tracés de main de maître et les autres personnages y sont peints avec cet art, qui ne tient pas seulement à l’observation locale de tels ou tels individus, mais à la connaissance approfondie des ressorts et des mouvements du cœur humain. A tout moment, le lecteur y retrouve Miss Burney dans une foule de variétés de sentiments, mêlées à ces récits, dans une philosophie douce, aimable, toujours pleines de leçons utiles pour tous les âges, et surtout un grand respect pour les mœurs. » (Note de l’éditeur)

«Camilla n’avait pas besoin, pour être heureuse, de distinctions marquées. L’allégresse et la joie s’échappaient de son cœur. Chacun de ses regards étaient un sourire, chaque pas un élan, chaque pensée une espérance, chaque sentiment un plaisir. »

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elizabeth Vigée-Lebrun, Portrait de Louise-Marie Dugazon (1787).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 869 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 5. XVIIIe siècle :