⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits de la catégorie 'Biographies' :


GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Sophie Arnoult

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 57min | Genre : Biographies


Sophie Arnould

Belle, gracieuse, charmante à rendre jalouse la marquise de Pompadour, spirituelle, sceptique, fastueuse et prodigue, enfin, comédienne de génie, telle fut Sophie Arnoult.

De son époque, elle a toutes les séductions et toutes les licences, les désordres, les grâces, les élégances, les corruptions, les attraits, les audaces. Elle est l’expression la plus complète et la plus vraie de la seconde moitié du dix-huitième siècle, si changeant et si divers.

Illustration : Sophie Arnoult, par Jean-Baptiste Greuze (ca. 1773).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 722 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHON, Jean-Charles – Un homme en creux

Donneuse de voix : Alice Lym | Durée : 14h 18min | Genre : Contemporains


Un homme en creux

Jean-Charles Pichon a troublé toute une génération de critiques littéraires. Romancier de talent, précurseur du nouveau roman, reporter détective de l’affaire Dominici et d’autres, non moins célèbres, dont il dévoile ici les secrets, collaborant tout à la fois aux revues les plus fermés et aux journaux à grand tirage (Le Parisien libéré, Les Lettres françaises), avant d’être scénariste à la fois de Franju, de Mocky et d’Oury, Jean-Charles Pichon il a rebuté toute classification.
Il est maintenant connu pour ses les ouvrages ésotériques rédigés dans « la deuxième partie de sa vie » : L’Homme et les Dieux, Les Cycles du retour éternel, Celui qui naît, Les Trente Années à venir révélées par l’histoire cyclique. Comment le romancier des années 50 est-il devenu ce mythologue passionné ? Avec la scandaleuse et inquiétante franchise du menteur repenti, l’auteur de répondre ici clairement à cette question.
Se fondant sur ses journaux intimes, par méfiance justifiée de ses propres souvenirs, il ne cache aucune des influences qu’il a subies et des rencontres qu’il a pu faire, de Gide à Beckett, de Camus à Barthes ; de sorte que le récit de sa conversion recouvre l’histoire d’une grande décennie littéraire (1946-1956) . Mais, subtil et naïf, impulsif et prudent, il ne cache pas non plus aucune de ses outrances, de ses faiblesses, de sorte que sa confession, aussi, porte témoignage d’un homme sur les hommes.
Et quand l’autocritique débouche sur le mémorial d’un couple déchiré, sur sa lente agonie, le drame éclaire encore le cheminement d’une pensée qui se révèle aujourd’hui l’une des plus originales et des plus rigoureuses de ce temps.

(Note de la lectrice : certains passages raviront les lecteurs de journaux intimes ; d’autres s’adresseront plutôt aux « natures philosophiques».)

Avec l’aimable autorisation des ayants-droits de M. Pichon.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 247 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUME, Georges – Michel-Ange

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 10min | Genre : Arts


Le Jugement Dernier

Michel-Ange, né le 6 mars 1475 à Caprese et mort le 18 février 1564, à Rome est un sculpteur, peintre, architecte et urbaniste florentin.

Ses œuvres les plus connues, David, La Pieta, Moïse, le plafond de la Chapelle Sixtine, le dôme de Saint-Pierre de Rome, sont universellement considérées comme des chefs-d’œuvre de la Renaissance.

Illustration : Michel-Ange, Plafond de la chapelle Sixtine, Le Jugement Dernier (1536-1541).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 906 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOYLE, Arthur Conan – Ma vie aventureuse

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h | Genre : Biographies


Arthur Conan Doyle - Ma vie aventureuse

Qui ne connaît Sherlock Holmes ? Mais qui a été Conan Doyle, son auteur ? Quelle a été sa vie ? D’où vient-il ?
Deuxième enfant d’une fratrie de dix, il est né à Édimbourg dans une famille catholique peu aisée. Après des études de médecine mais sans argent pour ouvrir un cabinet, il s’engage comme médecin sur un baleinier puis sur un navire reliant l’Afrique du Sud à l’Angleterre. Puis il établit son cabinet en se résignant à une vie étriquée. Ce n’est que peu à peu que viendra le succès… Sans fard et sans complaisance, Arthur Conan Doyle nous entraîne de l’Angleterre à Berlin puis en Suisse, en Égypte et enfin dans un hôpital de campagne durant la guerre des Boers. (Source : Bibliothèque numérique romande)

« Arthur Conan Doyle fait ici plus que de se raconter. Il se livre, et glisse dans son livre quelques confidences d’importance : il y affirme, par exemple, « croire que les histoires de Holmes ont nui à la meilleure partie de son œuvre et que, sans elles, il aurait occupé une plus haute place dans les lettres ». Tout cela fait de Ma vie aventureuse un livre riche et foisonnant, un livre passionnant. » (Gill, Babelio)

Traduction : Louis Labat (1864-1947).

Illustration : Vignette réalisée par Conan Doyle pour l’’illustration de son livre « Ma vie aventureuse ». Sous le dessin se trouve cette légende :
Quelques jours avant sa mort, Conan Doyle représente son parcours de vie comme celui d’un vieux cheval prêt à poursuivre son chemin.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 663 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MICHOTTE, Edmond – La Visite de R. Wagner à Rossini

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 1h 47min | Genre : Société


La Visite de R. Wagner à Rossini

Né dans une riche famille noble belge, Edmond Michotte (1831-1914) a fait ses études en Belgique et à Paris. À partir de 1854, il vit entre Bruxelles et Paris, où il évolue dans les cercles de célébrités de la foule musicale et fait la connaissance de Rossini, alors près de quarante ans son aîné.
Après avoir eu l’occasion d’assister à la rencontre du compositeur avec Richard Wagner, il a publié une brève revue de l’événement.

Rencontre entre Richard Wagner et Rossini : la scène se déroule en mars 1860, dans l’appartement qu’occupait alors Rossini, au croisement de la rue de la Chaussée d’Antin et du Boulevard des Italiens. Rossini est la personnalité musicale qui domine la scène parisienne depuis près de trente ans alors même qu’il s’est retiré sur son Olympe (!) et a abandonné la composition d’opéras depuis la création de Guillaume Tell en 1829.
Wagner, de son côté, est âgé de 47 ans. Il a déjà composé Rienzi, Le Vaisseau fantôme, Lohengrin et Tannhäuser et a déjà bien avancé la Tétralogie.
Le texte de Michotte est éclairant sur l’affrontement de style, de génération et de conception même de la musique qui oppose, au moins prima facie, Richard Wagner et le « Cygne de Pesaro ».

> Écouter un extrait : À Auguste Gevaert.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 775 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUARÈS, André – Dostoïevski

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 40min | Genre : Biographies


Fedor Dostoïevski

André Suarès (1868-1948) est né à Marseille. Sans ressources après la mort de son père, il vit en reclus à Marseille jusqu’en 1895. Aidé par sa famille, il se lance dans une intense période de création (poésie, théâtre, essais…)
Il sera l’ami de Romain Rolland.
Ce texte Dostoïevski présenté comme une biographie semble davantage être un essai sur l’homme, l’auteur, l’âme russe.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 431 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEBUCOURT, Jean – Lettres à Jacqueline Sorelle

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 1h 15min | Genre : Biographies


Jean Debucourt

Jean Étienne Pelisse est né le 19 janvier 1894 à Paris. En 1914 à la déclaration de la Grande Guerre il a vingt ans, mais, de constitution fragile, il est exempté de service militaire et muté au service auxiliaire.
En novembre 1916 il épouse Louise Gabrielle d’Huin.
En 1918 il s’inscrit sous le nom de Jean Debucourt au conservatoire et dès 1919 joue dans son premier film : La Double Existence du docteur Morat.
En 1923 il divorce de Louise Gabrielle.
En 1924 il joue au Théâtre de L’Avenue dans la pièce d’Alfred Savoir : La Grande Duchesse et le Garçon d’étage.
En novembre 1931, il se marie avec Marcelle Lesage, éditrice qui possédait également une librairie place Dauphine. Jean Debucourt devient en 1934, directeur artistique du Théâtre des Bons Enfants. En 1936 il entre à la Comédie-Française et est promu 399ème Sociétaire, dès 1937, entre Aimé Clariond et Gisèle Casadesus.
Il quittera la Comédie-Française en 1946 et reviendra à partir de 1948 à la demande du nouvel administrateur Pierre-Aimé Touchard. Il tournera dans plus d’une centaine de films avec les plus grands acteurs de son époque.
De 1934 à 1952 il vivra une folle passion avec sa Mounie, sa Momme, la petite Jacquot, Jacqueline Sorelle (1918-2001). Elle avait dix-sept ans et lui quarante et un ans quand ils se sont déclaré leur amour, le 22 mars 1935.
Jacqueline Sorelle a commencé sa carrière de comédienne dès l’âge de onze ans. Poussée par sa mère Lucie, qui réalisait un rêve qu’elle n’avait pu elle-même assouvir. Son plus grand rôle, elle l’aura dans le film La Kermesse héroïque (1935) et fera du théâtre jusqu’en 1937. Sa carrière s’arrêtera là. Sa vie se consacrant dorénavant à son Boum et aux trois enfants qu’ils auront : le premier né en 1940 Jean-Jacques, puis Jean-Paul en 1944 (aujourd’hui décédé) et enfin Jean-Claude né le 1er juin 1947.

En mars 1947 Jacqueline Sorelle, la compagne de Jean Debucourt, enceinte de leur troisième enfant, est partie se reposer aux Contamines-Montjoie, accompagnée de leur fils aîné, Jean-Jacques, qui venait de subir une opération chirurgicale consécutive à une occlusion intestinale. Bloqué par les séances de tournage du film Non coupable d’Henri Decoin avec dans le rôle principal Michel Simon, Jean Debucourt, resté seul avec sa belle-sœur et ses neveux dans la maison bourgeoise de Montgeron, écrira une à deux fois par jour à sa Mounie pour lui « chanter » son amour.

En fait, jamais Jean ne pourra épouser sa belle Jacqueline puisqu’il était marié depuis novembre 1931 à l’éditrice Marcelle Julie Lesage et dont le divorce ne sera prononcé que le 13 juin 1954. Cette situation de concubinage sera d’ailleurs une source de friction (et pas la seule) avec sa belle-mère, Lucie Sorelle, bien que Jean ait toujours revendiqué son désir de régularisation matrimoniale.
En juin 1946 il accueille dans sa grande maison de Montgeron la sœur de Mounie : Simone, son mari André Daverède, fonctionnaire de l’Éducation Nationale, et leurs trois enfants Nicole, Philippe et Claude, revenus précipitamment d’Indochine.
En octobre 1952 Jean se sépare de sa Mounie et de ses trois enfants. Il s’installe avec Claude Daverède, sa nièce ( ! ) à Montgeron, qu’il épousera le 26 juillet 1954 ayant obtenu, un mois plus tôt, son divorce de Marcelle Lesage. Il aura un enfant, Alain… un quatrième garçon, aujourd’hui décédé.
Quatre ans plus tard, le 15 janvier 1958, il fera sa dernière apparition en public, et le 22 mars, oui, un 22 mars !… Jean Debucourt s’éteindra emporté par la leucémie.

Lettres à Jacqueline Sorelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 651 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUME, Georges – Léonard de Vinci

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 5min | Genre : Biographies


Léonard de Vinci - La Cène

De très nombreux ouvrages ont été consacrés à Léonard de Vinci. Celui de Georges Beaume apporte sa pierre à l’édifice dédié à ce génie, non seulement de la peinture, mais encore de très nombreux domaines. Un témoignage de Vasari : Vie des peintre célèbres : Léonard de Vinci est dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.
Les huit premiers chapitres nous parlent de la vie du célèbre peintre de la Joconde, de la Cène et de tant d’autres chefs d’œuvre. Les trois derniers chapitres sont des extraits de conférences, de cours et de réflexions de Léonard de Vinci sur la peinture, la sculpture, la poésie, etc, ainsi que quelques fables, une facette inattendue de ce célébrissime artiste.

Illustration : Léonard de Vinci, La Cène (fragment, 1495-1498).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 505 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Biographies :