⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits de la catégorie 'Biographies' :


NOAILLES, Paul (de) – Madame de Maintenon

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 21min | Genre : Histoire


Madame de Maintenon

Cet article sur la compagne de Louis XIV par le duc Paul de Noailles (1802-1885) est parue dans la revue Lisez-moi Historia (ancêtre de l’actuelle revue Historia) au début du XXe siècle.

« Parvenue à ce degré inouï de fortune, la tête ne lui tourna point, elle resta ce qu’elle était ; ses goûts, ses manières, ses jugements sur toutes choses demeurèrent les mêmes. »

Madame de Maintenon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 965 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

APOLLINAIRE, Guillaume – Guy de Maupassant, athlète

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Biographies


Guy de Maupassant

Tel un reporter décrivant la carrière d un footballeur, Guillaume Apollinaire, le poète, s’intéresse à Guy de Maupassant, le bel athlète mort fou dans la force de l’âge.

« Parce qu’il consacra une importante partie de son existence à son développement physique, Guy de Maupassant n’a point cessé d’occuper l’attention des hommes de sport, mais comme une pénible anomalie, comme une contradiction sportive plutôt que comme un modèle, un exemple indubitable. C’est qu’en effet il mourut la raison obscurcie, ce robuste Normand, orgueilleux de son corps et qui réalisa en littérature les conceptions un peu étroites de Flaubert : parnassien de la prose.

Illustration : Portrait de Guy de Maupassant, par Nadar (XIXe).

Guy de Maupassant, athlète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 236 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LUX, Jacques – Jane Austen, une romancière réaliste d’autrefois

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Essais


Jane Austen, une romancière réaliste d'autrefois

Cette courte et chaleureuse chronique de Jacques Lux (18..-19..) est parue dans la Revue bleue en 1910.

« Dans tous les ouvrages de Jane Austen, nous trouvons la romancière elle-même, femme quelconque de la vie ordinaire, prudente et soignée, affectueuse, point égoïste, industrieuse, sachant se dominer, spirituelle et bonne. Elle est assise dans son frais « parlour » bien rangé ; tandis qu’au dehors, le coucher du soleil est dans toute sa gloire, que les oiseaux chantent dans les bocages, que se déroulent, pour d’autres, les peines et les délices, que les cœurs meurent et s’enflamment – ou croient du moins subir ces émotions. Mais ici, dans la chambre fraîche et en ordre, nous savons que de telles expressions sont l’exagération des sentiments communs à toute l’humanité et probablement le résultat d’un tempérament hystérique ou d’une constitution dégénérée. »

Jane Austen, une romancière réaliste d’autrefois.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 218 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAZADE, Charles (de) – Madame Roland

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 30min | Genre : Essais


Madame Roland

Cet essai de l’académicien Charles de Mazade (1820-1893) sur Manon Roland, née Jeanne Marie Phlipon, salonnière et personnalité politique française, née le 17 mars 1754 et guillotinée le 8 novembre 1793, est paru dans la Revue des deux mondes en 1864. Il constitue la première partie d’un ensemble nommé Deux Femmes de la Révolution. La deuxième partie est consacrée à Marie-Antoinette.

« Mais pour ceux qui attachent un juste prix à l’intégrité de l’espèce humaine, c’est une de ces natures qui restent saines jusque dans les corruptions de leur temps, qui peuvent se tromper sans s’avilir jamais. Il y a en elle la fierté du regard qui ne s’abaisse pas, la dignité naturelle, le ressort généreux du caractère, la haine de l’injustice, le dédain de la force, tous les goûts de la liberté, et c’est par là que Mme Roland reste une des plus nobles personnifications de la race humaine dans une de ces crises où les hommes en pliant devant la dictature des multitudes se préparent quelquefois à plier devant la dictature d’un maître, – et se croient toujours de grands citoyens. »

Madame Roland.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 561 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAGUET, Émile – George Sand

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 51min | Genre : Essais


George Sand

Cet essai, court mais néanmoins approfondi, du critique littéraire Émile Faguet (1847-1916) est extrait du recueil Dix-neuvième siècle : études littéraires paru en 1889.

« George Sand, la première, nous mena en pleine campagne, aux « profonds labours. » Elle y était admirablement propre et préparée. Elle n’aimait pas les compagnies, les conversations des villes, des salons. Elle n’aimait pas ce qu’on appelle « esprit » dans le monde, le choc vif et rapide des idées légères. Elle était contemplative, rêveuse, d’allure lente, et très curieuse de mystérieux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 911 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GROS-KOST, E. – La Guerre aux livres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Biographies


Gustave Courbet

La Guerre aux livres, titre de cet article tiré de Courbet, souvenirs intimes (1880) de E. Gros-Kost, est écrit à propos d’un chef-d’œuvre inconnu de Courbet détruit par un meuble.

On connaît mieux l’artiste après cette lecture.

« Gustave Courbet sortit du collège, sachant lire et écrire, – tout au plus ; et ces deux talents, il les dédaignait.
La vue d’un livre le mettait en colère. L’aspect d’un encrier le faisait reculer. Il se bornait à parcourir les articles où il était question de lui.
Ce fait donne la mesure de son amour-propre.
Pour l’orthographe, à quoi bon en parler ? Elle n’existait pas. On ne devait pas exprimer les idées par des mots ; il fallait les dessin. »

Illustration : Gustave Courbet, par C. Pata (1880).

La Guerre aux livres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 554 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFARGUE, Paul – Souvenirs personnels sur Friedrich Engels

Donneur de voix : HenKaiPan | Durée : 18min | Genre : Biographies


Paul Lafargue - Souvenirs personnels sur Friedrich Engels

Friedrich Engels, alter ego de Karl Marx, vu par le gendre et proche collaborateur de ce dernier.

Paul Lafargue dépeint l’homme derrière l’illustre penseur, compagnon indissociable de l’auteur du Capital, à qui l’on doit des ouvrages parmi lesquels La Situation de la classe laborieuse en Angleterre (1845), La Guerre des paysans en Allemagne (1850), Le Rôle du travail dans la transformation du singe en Homme (1878), L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884), Dialectique de la nature (1884)…

Souvenirs personnels sur Friedrich Engels.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 690 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAGUET, Émile – Hippolyte Taine

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Biographies


Hippolyte Taine

Ce portrait d’Hippolyte Taine (1828-1893) par le critique Émile Faguet a été publié au moment de sa mort dans la Revue bleue.

« Plus un peuple est grand et plus il est complexe, et plus il est fait de rouages multiples, plus chaque rouage doit savoir ce qu’il fait, et ne faire que cela ; en d’autres termes, plus la compétence à chaque genre de travail doit être rigoureusement exigée. Dans un tel peuple donner, par exemple, des lois à faire à celui qui ne sait faire que des souliers est imprudent ; c’est à dire à un animal supérieur de digérer avec son cerveau. La démocratie consistant précisément à donner des lois à faire ou, du moins, des législateurs à ceux qui ne savent faire que des souliers, et à remplacer les rouages multiples par un rouage unique, ou tout au moins à placer les rouages multiples en une telle dépendance du rouage universel qu’ils s’y absorbent, et que lui devient unique, n’était donc, pour Taine, qu’un simple contre-sens. Il le disait naïvement, comme il disait tout. »

Hippolyte Taine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 319 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Biographies :