Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


SCHWOB, Marcel – Le Sabot

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Contes


Le sabot

« Un être extraordinaire était accroupi sous un buisson, avec des yeux enflammés et une bouche d’un violet sombre ; sur sa tête deux cornes pointues se dressaient, et il y piquait des noisettes qu’il cueillait sans cesse avec sa longue queue. Il fendait les noisettes sur ses cornes, les épluchait de ses mains sèches et velues, dont l’intérieur était rose, et grinçait des dents pour les manger. Quand il vit la petite fille il s’arrêta de grignoter, et resta à la regarder, en clignant continuellement des yeux. « Qui es-tu ? dit-elle.
- Ne vois-tu pas que je suis le diable ? répondit la bête en se dressant. » »

La petite fille renoncera au prix de sa damnation, à la misérable vie que le diable lui fait entrevoir et cette rencontre aura une fin heureuse grâce à l’arrivée de Sainte Madeleine…

Extrait du recueil Cœur double, un conte de Marcel Schwob joliment écrit.

Le Sabot.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 199 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WILDE, Oscar – Le Géant égoïste

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Oscar Wilde 1882.JPG

Un joli conte d’Oscar Wilde.

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Le Géant égoïste.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 402 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BÉCQUER, Gustavo Adolfo – Légendes espagnoles

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 5h 31min | Genre : Contes


Gustavo Adolfo Becquer

« Un groupe de jeunes filles avec leurs fichus de crêpe aux mille couleurs, un paquet d’œillets dans les cheveux : elles jouent, du tambour de basque, babillent, rient et crient tout en poussant, comme des folles, la balançoire suspendue aux deux arbres. Les garçons de la taverne vont et viennent avec des plaleaux chargés de mançanilla et d’assiettes d’olives. Des gens du peuple, groupés en bandes, fourmillent sur la route. » (La Taverne des chats).

« Ses cheveux se hérissèrent d’horreur. Il venait de voir, sous des capuchons relevés, les mâchoires décharnées, les blanches dents, les noires cavités des yeux de têtes de morts, et à moitié couverts de vêtements en lambeaux, les squelettes des moines précipités jadis, du portail de l’église dans le gouffre. » (Le Miserere).

Ces deux extraits des Légendes espagnoles donnent la mesure du talent évocateur du poète et conteur romantique Gustavo Adolfo Bécquer (1836-1870). Excellant à décrire une scène en quelques paroles, avec finesse et précision, il crée des histoires où se mêlent aux légendes séculaires, le surnaturel, la magie et la recherche de l’impossible, sur fond de rues ténébreuses, cloîtres gothiques et fontaines enchantées…

Traduction : Achille Fouquier (1817-1895?).

Illustration : Gustavo Adolfo Bécquer, par Bartolomé Maura.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Le Gnome.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 57 118 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CARNOY, Henri – Légende du Ménétrier

Donneuse de voix : Corinne | Durée : 12min | Genre : Contes


violonist tzig.JPG

« Un ménétrier revenait un soir, vers minuit, de la fête d’Heilly, où il avait été jouer du violon sur la grande place. Il lui fallait, pendant presque deux lieues, traverser la grande forêt d’Heilly avant de rentrer à Warloy; mais notre homme ne s’en inquiétait guère; il avait suivi ce chemin, bien des fois déjà sans accident ; de plus il était pauvre et n’avait rien à craindre des voleurs, qui s’attaquent à de tout autres gens qu’un ménétrier revenant de la fête.
La lune brillait dans tout son éclat et le ménétrier chantait une nouvelle chanson apprise depuis peu quand il lui sembla entendre derrière lui les hurlements d’un animal sauvage. Il se retourna et se vit suivi par un loup énorme qui semblait prêt à se jeter sur lui pour le dévorer. La première idée du paysan fut de fuir ; mais que pouvaient faire ses vieilles jambes usées pour le faire échapper à un animal tel que le loup ? »

Légende du ménétrier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 164 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Abeille

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 40min | Genre : Contes


Abeille

« Je supplie les personnes graves de ne point me lire. Ceci n’est pas écrit pour elles. Ceci n’est point écrit pour les âmes raisonnables qui méprisent les bagatelles et veulent qu’on les instruise toujours. Je n’ose offrir cette histoire qu’aux gens qui veulent bien qu’on les amuse et dont l’esprit est jeune et joue parfois.Ceux à qui suffisent des amusements pleins d’innocence me liront seuls jusqu’au bout. Je les prie, ceux-là, de faire connaître mon Abeille à leurs enfants, s’ils en ont de petits. Je souhaite que ce récit plaise aux jeunes garçons et aux jeunes filles ; mais, à vrai dire, je n’ose l’espérer. Il est trop frivole pour eux et bon seulement pour les enfants du vieux temps. »

Voilà ! Anatole France vous a avertis. Vous aimerez ou n’aimerez pas ce conte où de gentils Nains semblent meilleurs que les hommes…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 161 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WILDE, Oscar – Le Jeune Roi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Contes


Wilde le jeune roi

Ce n’est ni le dandy sulfureux, ni le dramaturge talentueux, ni l’orateur brillant, ni le poète maudit qui signe les contes Le Prince heureux et Une Maison des grenades (1891) dont Le Jeune Roi, le premier récit, peut être écouté par de jeunes oreilles (Wilde l’a écrit pour ses enfants).
Ce conte nous énumère les rêves successifs d’un jeune homme de 16 ans durant la nuit précédant son couronnement royal. Sensible à la Beauté et à l’art, le jeune futur roi met un point d’honneur à bénéficier des plus beaux atours, quitte à envoyer ses hommes dans les régions les plus reculées du monde, pourvu qu’ils ne reviennent pas les mains vides. Hélas ! la richesse ne s’obtient pas sans y mettre le prix, comme le lui apprennent ses trois rêves.

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Le Jeune Roi.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 463 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAND, George – Kourroglou (Epopée persane)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4h 15min | Genre : Contes


Kourroglou Epopee persane

« Au premier coup d’œil, nous avions pensé que la vie de Kourroglou n’était qu’un conte héroïque et comique ; mais arrivés à la septième rencontre, et voyant ensuite se dérouler la suite de ses derniers succès, puis de ses imprudences, puis de ses revers et de ses profondes douleurs, enfin de ses infortunes jusqu’à sa mort déplorable, nous avons reconnu que c’était là un véritable poëme, avec son sens philosophique, sa moralité et sa personnification de l’être humain (d’une race peut-être en particulier), dans un individu poétique. Nul doute que Kourroglou a existé, et que le fond de son histoire est authentique : c’est le Napoléon de la race nomade ; et s’il est déjà devenu fabuleux, c’est que, pour les esprits illettrés, deux siècles équivalent peut-être à deux mille ans. »

Tel est le jugement de George Sand sur cette épopée de la littérature persane « une des plus riches et une des plus belles du monde, assurément, puisqu’on y trouve la manière d’Homère et celle de Cervantes se coudoyant avec franchise, grandeur et naïveté dans les mêmes récits. »

> Écouter un extrait : 01. Notice.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 165 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ÉSOPE – Fables (Tome 2, Livre 4)

Donneur de voix : Lemoko | Durée : 35min | Genre : Contes

Esope Tableau de Velasquez

« Je chante les héros dont Ésope est le père, Troupe de qui l’histoire, encore que mensongère, Contient des vérités qui servent de leçons. Tout parle en mon ouvrage, et même les poissons : Ce qu’ils disent s’adresse à tous tant que nous sommes ; Je me sers d’animaux pour instruire les hommes. » Hommage à Ésope de Jean de La Fontaine.

> Écouter un extrait : Du chat et d’une perdrix.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 371 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :