Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


HOFFMANN, E.T.A. – Kressler

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Contes


Kressler.gif

Ce conte fantastique qui évoque notamment Johannes Kreisler, le personnage du « musicien fou » créé par Hoffmann (nommé Kressler dans cette traduction anonyme), est parue dans la revue L’Artiste en 1831.

« Nous avons étudié l’harmonie en même temps, Kressler et moi. C’est encore un jeune homme, et pourtant je ne suis né qu’après lui. Moi, si vieux déjà. On a élevé bien des disputes pour savoir si Kressler a plus de génie que moi ; moi, j’ai plus de folie et d’éclat ; j’ai plus d’enivrement et plus de hasard, je suis plus du peuple, mais Kressler, c’est le chantre du monde idéal ; c’est le musicien de la jeunesse et des femmes ; il est au troisième ciel à côté de Saint-Paul ; il jette son âme là-haut tant qu’elle peut aller ; il l’accompagne de sons lointains et prolongés ; sa musique est une extase ; pour lui, le monde extérieur n’est rien, il n’est pas de ce monde ; moi j’en suis. »

Traduction anonyme (1831).

Kressler.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 531 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VASSY, Gaston – Le Coucou – L’Horloge-cercueil

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Contes


Le Coucou

Curiosité littéraire

Gaston Vassy (cf. Le Train des suicidés) est l’auteur de deux récits empruntant le même thème.

- Le Coucou, Gaston Vassy, Histoires excentriques, in Le Figaro, lundi 22 juillet 1872
- L’Horloge cercueil. Gaston Vassy réutilisera le même thème dans cet autre fait divers, paru quelques années plus tard dans les colonnes du Gil Blas.

Intéressant de voir le travail de renouvellement et les modifications apportées d’une version à l’autre.

Illustration : Clock, par Michael Clarke Stuff (licence Cc-By-Sa-2.0).

Le Coucou.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 288 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Caisse oblongue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


La Caisse oblongue.gif

Ce conte à suspens, plus tragique que comique, fait partie du recueil Contes inédits publiés par Hetzel en 1862.

« La caisse en question, ainsi que je l’ai déjà dit, était de forme oblongue ; elle pouvait avoir six pieds de long sur deux et demi de large ; je l’examinai avec attention, tandis qu’on la transportait sur le pont, et d’ailleurs, j’aime à être précis. Or cette forme n’est pas commune, et à peine eus-je considéré la boîte que je m’applaudis d’avoir deviné si juste. On se souvient que j’étais arrivé à la conclusion que le bagage supplémentaire de mon ami l’artiste devait se composer de tableaux ou tout au moins d’un tableau ; car je savais qu’il avait été pendant plusieurs semaines en pourparlers avec Nicolino. Et voilà que j’avais sous les yeux une caisse qui, vu sa forme, ne pouvait guère contenir autre chose qu’une copie de la Sainte Cène de Leonardo, et il était à ma connaissance qu’une copie de cette toile, exécutée à Florence par Rubini jeune, avait été achetée par Nicolino. Ce point-là me semblait donc clairement établi.
Je me félicitai beaucoup de ma perspicacité. Wyatt me confiait habituellement ses projets de ce genre ; mais il était clair qu’aujourd’hui il voulait jouer au plus fin avec moi et introduire un beau tableau dans la ville de New-York à mon nez et à ma barbe, convaincu que je ne me douterais de rien. »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

La Caisse oblongue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 147 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ARÈNE, Paul – La Calanque des sirènes – Nichée de sirènes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Jean Francis Auburtin - Sirènes

Deux contes de Paul Arène sur le même sujet !

La Calanque des sirènes
« On ne voyait partout que femmes-poissons se jouant sur les flots ou prenant le soleil entre les roches, méchantes pour le pauvre monde et pourtant belles à damner avec leurs seins pointus et leurs cheveux tressés de corail qui cachaient, tant ils étaient longs, les écailles d’argent de leur queue. »

Nichée de sirènes
« On ne sait pas précisément comment se reproduisent les sirènes ; plus malin que moi le dira !
Une chose assurée, pourtant, c’est qu’il y en a de vieilles, ridées comme des sorcières, et de jeunes avec leurs petits qui nagent autour et viennent téter à la mamelle. Des navigateurs ont vu ça.
Par exemple, personne n’a jamais vu de mâles. Peut-être qu’ils habitent les grands fonds, et qu’à la manière des poissons, sans jamais connaître leurs femelles, ils n’approchent du bord que pour frayer. »

Illustration : Jean Francis Auburtin, Sirènes (ca. 1920).

La Calanque des sirènes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FEUILLET, Octave – Vie de Polichinelle et ses nombreuses aventures

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 42min | Genre : Contes


Vie de Polichinelle

Le célèbre Polichinelle de la commedia dell’arte, au gros ventre par devant et une bosse dans le dos, est chez Octave Feuillet un personnage picaresque, dont l’esprit remarquable compense largement ses difformités et qui se sort de toutes les chausse-trappes avec un irrésistible brio.

« Polichinelle, cependant, était l’objet de mille démonstrations d’amitié de la part des courtisans, car on se doutait qu’il allait entrer en faveur. Le roi, en effet, lui ordonna sur l’heure de lui demander ce qu’il voudrait, en retour du bon office qu’il venait de rendre à la famille royale. « Sire, dit Polichinelle, je demande quatre choses à Votre Majesté : la première, c’est qu’elle me reçoive parmi ses pages, et qu’elle me fasse donner des maîtres en toutes les sciences. – Je l’accorde, dit le roi. – La seconde, c’est que mon âne, à qui je dois tant, soit dispensé désormais d’aller au moulin et qu’il soit admis à brouter l’herbe de vos pelouses, sire. – Il la broutera, dit le roi. – La troisième, c’est que Votre Majesté fasse vivre mon père et ma mère dans une honnête aisance jusqu’à la fin de leurs jours. – Bien volontiers, dit le roi. Et la quatrième, mon ami ? – La quatrième, sire, c’est d’embrasser la main de la princesse. » Et tout le monde de s’extasier sur le merveilleux savoir-vivre de Polichinelle. Le roi dit qu’il le permettait. Là-dessus la princesse, en souriant de tout son cœur, tendit sa main au bienheureux petit bossu, qui en baisa doucement quatre doigts ; puis, arrivant au pouce, il n’en fit pas plus de cérémonie. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 573 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite et fin)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 16min | Genre : Contemporains


Le Loup, le renard et les trois petits lapins

Voici la fin de l’histoire du Loup et des Petits Lapins. Cet épisode montrera aux grands bien plus qu’aux petits l’image d’un monde meilleur où il fait bon vivre. De nombreuses expressions complexes ou alambiquées parsèment le récit. Si l’on veut lire l’histoire aux plus jeunes, il faudra soit expliquer soit simplifier. De toute façon, tout est bien qui finit bien et c’est l’essentiel.

Un grand merci à Isabelle, qui a illustré ce conte.

Et un grand merci à Shmuel, qui a écrit cette histoire pour les jeunes audio-lecteurs de Littératureaudio.com.

Accéder aux épisodes précédents : première partie, deuxième partie.

Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite et fin).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 834 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LORRAIN, Jean – Le Vieux Rose, conte trouble

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Contes


Le Vieux Rose, conte trouble

Le Vieux Rose, conte trouble est une très étrange histoire que nous raconte Jean Lorrain, qui fréquenta le meurtrier.

« Pourquoi Maxime d’Orgys a tué sa maîtresse, jamais les jurés n’admettront cela, c’est un cas si particulier.

La chambre où cette pauvre Fanny a été trouvée égorgée et saignée somme un simple mouton. Si je vous disais que l’harmonie de cette fameuse chambre glauque, mais glauque comme le fond de la mer ou le lit d’une source, a été la seule cause du meurtre ! »

Illustration : Eduardo Rosales, Femme nue endormie (186?).

Le Vieux Rose, conte trouble.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 381 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Contes et fables (Sélection 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 42min | Genre : Contes


Léon Tolstoï - Contes et fables

Voici une deuxième sélection de contes et fables écrits par Tolstoï lue à trois voix, qui fait suite à la première. Il s’agit d’histoires vraies, de courts récits édifiants, et de légendes merveilleuses. Les puissants y sont féroces ou ridicules, les moujiks, courageux et rusés, et les princesses se transforment en ver à soie…

Partie 1 : Belle la gagne, belle la dépense ; Pourquoi un moujik aima son frère aîné ; La Petite Fille et les champignons ; Les Deux Frères ; La Rosée ; Le Gilet.

Partie 2 : La Princesse aux cheveux d’or ; Le Requin ; L’Habit neuf du tsar ; Comment un moujik fit disparaître un bloc de pierre ; Les Trois Voleurs ; Soukhman.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Illustration : Ilya Repin, Portrait de Léon Tolstoï (1901).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 854 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :