Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


MILOSZ, Oscar V. de L. – Contes et fabliaux de la vieille Lituanie (Partie 02)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 3h 18min | Genre : Contes


Oscar Venceslas de Lubicz Milosz

Voici la deuxième partie de ce recueil de contes. Les personnages et leurs aventures restent aussi pittoresques, la langue aussi riche.
Les histoires parfois très courtes font souvent sourire et ne visent jamais à moraliser.
Comme les textes de la première partie, ils ne semblent pas destinés aux oreilles des plus jeunes (sauf peut-être Tournesol).

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : 01. Les Souffrances du lin.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 094 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LESCLIDE, Richard – La Revenante

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 29min | Genre : Contes


La Revenante

Cette fraîche nouvelle sur les premières amours par Richard Lesclide (1825-1892) est extraite de ses Contes extragalants édités en 1886.

« Nous jouions à cache-cache ; je courais après elle ; son pied s’embarrassa dans des ronces ; elle tomba. Je la relevai ; elle porta la main à son corsage avec un cri d’oiseau blessé. – Tu t’es fait mal, dis-je, montre voir un peu ?… Elle ne voulait pas ; je la bousculai. – Voilà bien des cérémonies ! fis-je en ouvrant sa blouse , car elle portait des corsages plissés et bouffants. Alors je vis des choses que je ne m’attendais certes pas à rencontrer chez une petite de cet âge. Cela me bouleversa jusqu’au fond de l’âme ; je fus pris d’une sorte de tremblement qui me coupait la respiration. »

La Revenante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 946 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Triple Destinée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Contes


La Triple Destinée

Ce conte philosophique (presque) merveilleux de Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est paru dans la Revue de Paris en 1867.

« Avec cette triple perspective devant les yeux, et poussé par son esprit aventureux, Ralph Cranfield s’était un beau jour mis à la recherche de la jeune fille, du trésor et du vénérable trio qui avait pour mission de lui assurer un empire si vaste et si absolu. Les avait-il trouvés ? Hélas ! il ne revenait point au toit maternel avec la mine d’un triomphateur, mais plutôt avec l’air sombre et résolu d’un homme contre qui s’est acharnée la mauvaise fortune. Il revenait, – pour quelques jours seulement, – déposer l’habit poudreux du pèlerin, et revoir ces lieux chéris où, pour la première fois, sa triple destinée lui avait été révélée, espérant y oublier les déceptions de sa vie passée et retrouver les illusions de son jeune âge. »

Traduction anonyme (1867).

La Triple Destinée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 019 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERGERAT, Émile – Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Contes


Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Cette nouvelle d’amour (à peine) coquine, d’Émile Bergerat (1845-1923) est tirée de ses Trente-six Contes de toutes les couleurs publiés en 1919.

« Sylvie reprit sa pose à la Récamier sur le lit de repos ; l’Empereur s’assit à droite, le duc à gauche, et ils alternèrent leurs déclarations. Certes, tous les deux savaient parler aux femmes, mais fort différemment. Louis-Napoléon, conformément à sa nature rêveuse, procédait par la méthode sentimentale. Il était « romance » en amour. Charles-Auguste, homme d’action, accoutumé à des victoires plus libres, y employait à l’habitude une diplomatie assez expéditive. Mais la scène à trois n’est pas le tête-à-tête ; ils se gênaient, ne se retrouvaient plus, exagéraient l’attaque, et le volant tombait entre les deux raquettes. La fine marquise leur tendait attentivement tantôt une oreille, tantôt l’autre, et paraissait pénétrée de la gravité de la situation. Par moments, elle soupirait et jetait un coup d’œil suppliant au portrait du général, qui, le poing sur la garde de son épée, présidait au combat dont son honneur était le prix et la timbale. C’était d’une drôlerie extraordinaire. »

Sylvie de Fée, conte du Second Empire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 948 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMAÎTRE, Jules – Myrrha, vierge et martyre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 44min | Genre : Contes


Myrrha, vierge et martyre

Extrait des Dix contes de l’académicien Jules Lemaître (1853-1914), Myrrha, vierge et martyre est l’histoire d’une jeune chrétienne qui veut sauver l’âme de Néron…

« – L’avouerai-je, ô père ? J’ai d’abord été éblouie par sa beauté et par la magnificence de ses habits. Puis, il s’est mis à parler, et, bien que le sens de quelques-unes de ses paroles m’ait échappé, j’ai compris qu’il devait être réellement coupable des impuretés et des cruautés dont on l’accuse… Mais aussi j’ai compris qu’il souffrait. »

Myrrha, vierge et martyre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 846 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANVILLE, Théodore (de) – Rose qui rit

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Contes


Rose qui rit

Cette nouvelle douce-amère de Théodore de Banville (1823-1891) est extraite de ses Contes bourgeois parus en 1885.

Le début : « Le rire de madame Rose Georget est une des joies et une des curiosités de la ville de Chinon. Le fait est que cette charmante femme rit toujours, à propos de tout et à propos de rien, pour un rayon qui passe, pour une mouche qui s’envole, pour un mot qui n’a, absolument rien de comique ; et pourtant elle n’a pas l’air bête ! Sa jolie petite frimousse à fossettes, chiffonnée comme celle d’une nymphe de Clodion, ses lèvres rouges, son nez relevé au bout comme par un capricieux coup de pouce du statuaire, ses grands yeux d’or, ses cheveux relevés en broussailles, sa mignonne oreille rose, ses mains potelées ont infiniment d’esprit, et sa bouche toujours ouverte laisse voir un tas de perles, où vient se jouer la lumière. »

Rose qui rit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 026 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SALICIS, Gustave – La Cigale, la Fourmi et le Bon Lézard

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Contes


La Cigale, la Fourmi et le Bon Lézard

Ce conte animalier inspiré de la fable de qui on sait par Gustave Salicis (1818-1889) est extrait du recueil Contes de bêtes édité en 1880.

« Il y avait donc une fois une cigale ; elle se nommait Cricrette. Cette cigale était bon enfant, très paresseuse cependant, et en même temps très vaniteuse ; c’est-à-dire qu’elle était très contente d’elle-même et qu’elle trouvait bien tout ce qu’elle faisait. Ce défaut est assez commun, mais comme il fait détester ceux qui s’y laissent aller, on ne saurait trop chercher à s’en guérir. Notre cigale était donc vis-à-vis d’elle-même en admiration perpétuelle ; elle se trouvait belle, agitait toujours ses ailes transparentes comme pour les faire voir ; sa voix surtout lui paraissait sans égale. »

La Cigale, la Fourmi et le Bon Lézard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 929 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – La Guinée de la boiteuse

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 37min | Genre : Contes


La Guinée de la boiteuse

Cette sémillante nouvelle est extraite du recueil Contes pour le jour des rois édité en 1869.

« – Mais Theresa n’est pas une petite fille, monsieur Guy Rutland. Theresa est une femme, je vous le dis.
Theresa Ray, une femme ! Je ne pus m’empêcher de rire. Quoi ! ma petite bienfaitrice, ma petite maman ! Mon rire dut scandaliser lady Thornton. Christina Rutland, qui survint au salon, mit fin à cette explication critique. Mais plus d’une fois, ce jour-là, je me surpris à rire seul de l’observation à moi faite par l’excellente dame. Theresa Ray une femme ! Quelle idée ! »

Traduction : Amédée Pichot (1795-1877).

La Guinée de la boiteuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 000 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :