Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


DICKENS, Charles – La Guinée de la boiteuse

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 37min | Genre : Contes


La Guinée de la boiteuse

Cette sémillante nouvelle est extraite du recueil Contes pour le jour des rois édité en 1869.

« – Mais Theresa n’est pas une petite fille, monsieur Guy Rutland. Theresa est une femme, je vous le dis.
Theresa Ray, une femme ! Je ne pus m’empêcher de rire. Quoi ! ma petite bienfaitrice, ma petite maman ! Mon rire dut scandaliser lady Thornton. Christina Rutland, qui survint au salon, mit fin à cette explication critique. Mais plus d’une fois, ce jour-là, je me surpris à rire seul de l’observation à moi faite par l’excellente dame. Theresa Ray une femme ! Quelle idée ! »

Traduction : Amédée Pichot (1795-1877).

La Guinée de la boiteuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 001 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANVILLE, Théodore (de) – Conte pour faire peur

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Contes


Conte pour faire peur

Ce conte de Théodore de Banville (1821-1891) cache sous son titre une sorte de portrait-express de la courtisane désabusée. Il est paru dans la Revue nouvelle en 1864.

« Maman, c’est moi, je vous apporte vos quatre sous de lait, et bien d’autres choses avec un peu de rentes, pas beaucoup, mais le dégoût sans fond, l’ennui mortel et le désespoir sans bornes Il faut vous dire que tous les hommes sont sots et infâmes. J’ai vu les grands seigneurs, ils sont mal élevés ; j’ai vu les gens d’esprit, ils n’ont pas d’esprit ; j’ai vu les financiers, ils n’ont pas d’argent ; j’ai vu les diplomates, ils se laissent tromper comme des Cassandres. Il y a les hommes qui montent à cheval et ceux qui ne montent pas à cheval, les uns sont lâches et les autres sont imbéciles. De délicatesse dans l’âme de ces gens-là, il n’y en a pas plus que de roses mousseuses sur les rochers de Fontainebleau. Entre eux tous les beaux, les brillants, les splendides, il n’y en a pas un qui sache payer une note de restaurateur d’une façon polie pour la femme qu’il accompagne ! »

Conte pour faire peur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 962 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Le Pavillon sur l’eau (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 25min | Genre : Contes


Le Pavillon sur l'eau

Dans la province de Canton, à l’époque où Tou et Kouan sont amis. Ils ont fait élever chacun un pavillon sur le bord d’une pièce d’eau commune aux deux propriétés. Plus tard, s’étant pris d’animosité l’un contre l’autre, ils ont fait construire un mur qui sépare l’étang en deux. Les deux familles ont chacune un enfant, un garçon, Tchin-Sing, et une fille, Ju-Kiouan, qui grandissent…

« Tchin-Sing avait aussi aperçu cette beauté merveilleuse : « Est-ce un rêve que je fais tout éveillé ? s’écria-t-il. Cette charmante figure qui scintille sous le cristal de l’eau doit être formée des rayons argentés de la lune par une nuit de printemps et du plus subtil arôme des fleurs ; quoique je ne l’aie jamais vue, je la reconnais, c’est bien elle dont l’image est gravée dans mon âme, la belle inconnue à qui j’adresse mes distiques et mes quatrains. »»

Le Pavillon sur l’eau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 975 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GARINE, Nikolaï – Deux Contes coréens

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Contes


Les Deux Pierres

Aux quinze Contes coréens publiés sur le site viennent s’ajouter :

- la jolie histoire symbolique pour tous : Les Deux Pierres,

- et Un ami indigne plus local :

« Soudain, un dragon en surgit. Blanc et transparent comme une vapeur, il s’élevait dans le ciel pur jusqu’à la lune et tous ceux qui ne dormaient pas purent l’apercevoir. « N’aie pas peur de moi, s’écria le dragon. »»

Illustration : Rochers dans une rivière, par lmoiarzabal (licence CC0).

Les Deux Pierres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 195 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRYANT, Sara Cone – Contes choisis

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 48min | Genre : Contes


Les Trois Ours

Sara Cone Bryant, née en 1873 aux États-Unis est un auteur majeur de contes pour enfants.
Nous disposons de peu d’informations sur sa vie. Elle est née à Melrose (Massachusetts) le 4 janvier 1873. Elle a vécu à New York et a épousé en 19351 Franz Théodore Borst. Elle a enseigné la littérature et la poésie anglaise au collège de Simmons à Boston de 1904 à 1906.
Michèle Cochet rappelle que, « dans son livre paru en 1905, très novateur pour l’époque : Comment raconter des histoires à nos enfants et quelques histoires à raconter (Fernand Nathan, 1911), elle a puisé dans son expérience de conteuse pour donner aux éducateurs des conseils pratiques sur l’art de conter. Elle y présente un répertoire adapté aux plus petits, mettant l’accent sur l’importance de la transmission orale des contes, dont les valeurs éducatives et esthétiques lui semblent contribuer au développement intellectuel de l’enfant ». De très nombreuses traductions en français ont été éditées dans les collections de littérature de jeunesse. (Wikipédia)

Les contes présentés ici sont :

- L’Histoire des trois ours
- Histoire des trois petits cochons
- La Fée et la marmotte
- Le Frère de Jean Malpropre
- Histoire de Ratapon
- Le Petit Sapin
- Le Petit Moulin
- Le Calife cigogne

Traduction : Élisée Escande (1858-1933).

Illustration : The Three Bears (Mc Loughlin Bros, New-York, 1880).

> Écouter un extrait : 01. L’Histoire des trois ours.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 517 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAUCHER DE SAINT-MAURICE, Narcisse – À la brunante

Donneur de voix : Félix Tanguay | Durée : 7h 15min | Genre : Contes


Narcisse Faucher de Saint-Maurice

Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897), Henri de son petit nom, est né dans la ville de Québec. Élève indiscipliné, il s’intéresse assez tôt à la carrière militaire ainsi qu’à la carrière littéraire. Il part vers le Mexique pour se joindre à une expédition de francs-tireurs pour le compte de Maximilien 1er, empereur du Mexique (1864-1867). Blessé, il revient au Québec, où il se fait greffier. Quelques années plus tard (1881-1890), il se présente en politique et est élu dans Bellechasse sous la bannière des Bleus, surnom du parti conservateur de l’époque.

Toute sa vie durant, il écrit. En plus d’être rédacteur dans plusieurs journaux, il écrit des récits de voyage, des contes, des études historiques, des essais. À la brunante (1874) constitue son œuvre maîtresse. Il s’agit d’un délicieux recueil de contes, de récits historiques, de souvenirs d’enfance et d’amitié, de légendes populaires, etc. Doté d’une plume d’une grande sensibilité et d’une grande acuité, malgré certaines phrases très longues (c’est l’époque !), et soucieux de faire entrer la littérature québécoise dans la maturité, Faucher de Saint-Maurice nous livre dans À la brunante des histoires touchantes, tendres, nostalgiques, spirituelles, poétiques, patriotiques, vraies, humaines et fécondes en imagination et en surprises…

> Écouter un extrait : 01. Dédicace.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 119 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOREAU, Hégésippe – Le Neveu de la fruitière

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Contes


Le Neveu de la fruitière

Ce conte historique de Hégésippe Moreau (1810-1838) dépeint avec beaucoup de fraîcheur l’enfance du général Hoche. Il est paru dans la Revue universelle en 1889 et a été repris dans le recueil Contes à ma sœur.

Le début : « Comment malheureux ! répétait à son fils le père Lazare, cuisinier à Versailles, tu auras six ans à Noël, et tu ne possèdes pas encore le moindre talent d’agrément : tu ne sais ni tourner la broche, ni écumer le pot ! Et il faut avouer que le père Lazare avait quelque raison dans ses réprimandes, car, au moment où se passe cette scène, en 176…, il venait de surprendre son héritier présomptif en flagrant délit d’espièglerie et de paresse, s’escrimant, armé d’une brochette en guise de fleuret, contre le mur enfumé de la cuisine, sans souci d’une volaille qui attendait piteusement sur la table le moment d’être empalée, et de là marmite paternelle qui jetait en murmurant des cascades d’écume dans les cendres. »

Le Neveu de la fruitière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 855 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AIKIN, John et BARBAULD, Anna Letitia – La Fourmi voyageuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Grandville - Fourmis

Le monde découvert par une fourmi ; mais quelquefois nous sommes fourmis. Écoutez bien la conclusion de La Fourmi voyageuse, un conte anglais de 1796 :

« Vous connaissez l’orgueil de notre race, ses prétentions à la sagesse et à l’antiquité de son origine. De sorte que, nous autres fourmis, nous nous jugerions outragées si l’on essayait de nous diminuer à nos propres yeux !
– Mais la sagesse ne consiste pas à se tromper.
Eh bien ! faites comme vous l’entendez. »

John Aikin (1747-1822) était un médecin et écrivain anglais. Il publia, en collaboration avec sa sœur Anna Letita Barbauld (1743-1825), une série de six recueils de contes destinés à la jeunesse et intitulés Evenings at home (Les Soirées au logis, 1792-1796). Le conte de La Fourmi voyageuse est extrait du cinquième volume.

Illustration : Grandville, Fourmis (XIXe).

La Fourmi voyageuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 836 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :