Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


ALLAIS, Alphonse – Santa Claus’ mistake – BOTREL, Théodore – La Noël du mousse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Robert Walter Weir - Saint Nicholas

Deux contes de Noël très différents.

Santa Claus’ mistake d’Alphonse Allais fait sourire :

« Il y avait une fois un bon vieux bonhomme d’environ quatre-vingt-dix ans. C’était un ancien marin qui était mousse au temps où l’on fit la guerre de l’Indépendance. Perclus de rhumatismes et de douleurs goutteuses, le pauvre vieux homme se sentait mûr pour la tombe et le repos céleste.

[...] À la porte voisine, demeurait la plus délicieuse jeune fille qui se puisse rêver. Pleine de vie et d’allégresse, elle n’avait encore vu fleurir que seize printemps. »

La Noël du mousse, poème de Théodore Botrel est bien triste :

« Les enfants, comme chaque année,
Auront les présents les plus beaux :
« Moi, je n’ai pas de cheminée,
Je n’ai pas même de sabots.

Les petits gâs de nos villages
N’ont guère besoin de jouets :
« Cest si joli les coquillages,
Les tas de sable et les galets. »

Illustration : Robert Walter Weir, Saint Nicholas (1837).

Santa Claus’ mistake.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 456 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY aîné, J.-H. – Nuits de Paris – Le Corbeau et le Perroquet

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Contes


Le Corbeau et le perroquet

Deux contes de J.-H. Rosny aîné…

Le Corbeau et le perroquet (1933)

« Dans mon esprit, ce n’était pas tout
 à fait des bêtes, comme les chiens et les
 chats, mais des créatures à moitié humaines. »

Nuits de Paris (1930)

«Le jour, la rue de Rennes est tumultueuse, fuligineuse, poudreuse, infectée par les essences, les vapeurs, les poisons subtils qu’exhalent les troupeaux de monstres mécaniques, qui tuent chaque année, dans l’univers, vingt fois plus d’humains que n’en trucidèrent jamais tous les tigres, les lions, les jaguars, les panthères, les ours, les loups, dans un même temps. »

En 1930 on s’inquiétait de la pollution de Paris.

Le Corbeau et le Perroquet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 032 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLOMB, Joséphine – L’Aveugle de Marianne

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Contes


L'Aveugle de Marianne

L’Aveugle de Marianne est un des Contes vrais de Joséphine Colomb (1833-1892).

Deux personnages touchants, un vieil aveugle et une petite fille fragile vous bouleverseront.

« Il était vieux, pauvre et aveugle ; il n’avait pas de famille, personne qui prît soin de lui, et, pour comble d’infortune, il répondait au nom dérisoire de Beauregard. »

« On aimait Marianne dans la maison, parce qu’elle était charmante, parce qu’elle était douce et caressante, parce que, si ses yeux brillants et ses cheveux blonds la faisaient ressembler à un ange, comme Beauregard l’avait deviné, son âme était plus angélique encore que son visage. »

Illustration : George Goodwin Kilburne, Little Nell (ca. 1924).

L’Aveugle de Marianne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 029 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEPIN, Jean – Le Perroquet

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Le Perroquet

Le Perroquet, conte grammaticalo-ethnographique (1896) est une histoire divertissante inventée par Jean Richepin.

Illustration : Le Perroquet, conte grammaticalo-ethnographique, par Charles Billon.

Le Perroquet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 003 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MILOSZ, Oscar V. de L. – Contes et fabliaux de la vieille Lituanie (Partie 02)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 3h 18min | Genre : Contes


Oscar Venceslas de Lubicz Milosz

Voici la deuxième partie de ce recueil de contes. Les personnages et leurs aventures restent aussi pittoresques, la langue aussi riche.
Les histoires parfois très courtes font souvent sourire et ne visent jamais à moraliser.
Comme les textes de la première partie, ils ne semblent pas destinés aux oreilles des plus jeunes (sauf peut-être Tournesol).

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : 01. Les Souffrances du lin.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 499 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LESCLIDE, Richard – La Revenante

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 29min | Genre : Contes


La Revenante

Cette fraîche nouvelle sur les premières amours par Richard Lesclide (1825-1892) est extraite de ses Contes extragalants édités en 1886.

« Nous jouions à cache-cache ; je courais après elle ; son pied s’embarrassa dans des ronces ; elle tomba. Je la relevai ; elle porta la main à son corsage avec un cri d’oiseau blessé. – Tu t’es fait mal, dis-je, montre voir un peu ?… Elle ne voulait pas ; je la bousculai. – Voilà bien des cérémonies ! fis-je en ouvrant sa blouse , car elle portait des corsages plissés et bouffants. Alors je vis des choses que je ne m’attendais certes pas à rencontrer chez une petite de cet âge. Cela me bouleversa jusqu’au fond de l’âme ; je fus pris d’une sorte de tremblement qui me coupait la respiration. »

La Revenante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 218 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Triple Destinée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Contes


La Triple Destinée

Ce conte philosophique (presque) merveilleux de Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est paru dans la Revue de Paris en 1867.

« Avec cette triple perspective devant les yeux, et poussé par son esprit aventureux, Ralph Cranfield s’était un beau jour mis à la recherche de la jeune fille, du trésor et du vénérable trio qui avait pour mission de lui assurer un empire si vaste et si absolu. Les avait-il trouvés ? Hélas ! il ne revenait point au toit maternel avec la mine d’un triomphateur, mais plutôt avec l’air sombre et résolu d’un homme contre qui s’est acharnée la mauvaise fortune. Il revenait, – pour quelques jours seulement, – déposer l’habit poudreux du pèlerin, et revoir ces lieux chéris où, pour la première fois, sa triple destinée lui avait été révélée, espérant y oublier les déceptions de sa vie passée et retrouver les illusions de son jeune âge. »

Traduction anonyme (1867).

La Triple Destinée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 306 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERGERAT, Émile – Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Contes


Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Cette nouvelle d’amour (à peine) coquine, d’Émile Bergerat (1845-1923) est tirée de ses Trente-six Contes de toutes les couleurs publiés en 1919.

« Sylvie reprit sa pose à la Récamier sur le lit de repos ; l’Empereur s’assit à droite, le duc à gauche, et ils alternèrent leurs déclarations. Certes, tous les deux savaient parler aux femmes, mais fort différemment. Louis-Napoléon, conformément à sa nature rêveuse, procédait par la méthode sentimentale. Il était « romance » en amour. Charles-Auguste, homme d’action, accoutumé à des victoires plus libres, y employait à l’habitude une diplomatie assez expéditive. Mais la scène à trois n’est pas le tête-à-tête ; ils se gênaient, ne se retrouvaient plus, exagéraient l’attaque, et le volant tombait entre les deux raquettes. La fine marquise leur tendait attentivement tantôt une oreille, tantôt l’autre, et paraissait pénétrée de la gravité de la situation. Par moments, elle soupirait et jetait un coup d’œil suppliant au portrait du général, qui, le poing sur la garde de son épée, présidait au combat dont son honneur était le prix et la timbale. C’était d’une drôlerie extraordinaire. »

Sylvie de Fée, conte du Second Empire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 227 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :