Livres audio gratuits de la catégorie 'Essais' :


GUINAUDEAU, Benjamin – Le Roi Verlaine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Essais


Paul Verlaine en 1893

Benjamin Guinaudeau (1858-19?) en 1894 donne son avis sur le scrutin qui a choisi Le Roi Verlaine.

« Leconte de Lisle mort, il fallait, paraît-il, lui trouver un successeur « dans la gloire et dans le respect des jeunes ». Un de nos confrères, à cet effet, ouvrit des urnes et sollicita des votes. Il s’agissait de savoir quel était notre plus grand poète. »

La postérité que nous sommes voterait différemment !

Illustration : Paul Verlaine en 1893.

Le Roi Verlaine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 489 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RILKE, Rainer Maria – Sur le poète

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Essais


Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke est décédé en 1926, mais Sur le poète n’est publiable en français que depuis 2017.

Le texte et cette conclusion peuvent laisser le lecteur perplexe…

« Je ne sais comment cela se fit, mais soudain cette image me fit comprendre la situation du poète, sa place et son efficacité dans le temps. Je sus que l’on pouvait tranquillement lui disputer toutes les positions, hors celle-là.
Mais là il fallait qu’on le tolérât. »

Traduction : Maurice Betz (1898-1946).

Illustration : Paula Modersohn-Becker, Portrait de Rainer Maria Rilke (1906).

Sur le poète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 724 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFARGUE, Paul – La Religion du capital

Donneur de voix : HenKaiPan | Durée : 1h 33min| Genre : Société


La Religion du capital

« Nous sommes à un Congrès fictif du patronat. Les chefs de file de la bourgeoisie mondiale et leurs alliés cléricaux se sont réunis pour trouver une parade face à une menace : le mouvement ouvrier qui, bien que naissant, pourrait faire vaciller leur trône. Très vite s’impose la nécessité de doter le monde civilisé – pudique dénomination du capitalisme mondial – d’une nouvelle religion capable de rétablir l’ordre. Ce sera celle du Capital. Ce petit texte se lit comme une parodie de la financiarisation du monde et des licenciements de crise. »

Lire peut amener à « pleurer de rire ». Ici, notamment durant L’Ecclésiaste et les Maximes de la Sagesse Divine, le sarcasme intelligent et pétri de réalité de Paul Lafargue fait « rire de pleurer ».

132 ans se sont écoulés et le texte est toujours éminemment d’actualité.

Cet ouvrage n’est pas conceptuel ni d’un apport substantiel pour qui a déjà sérieusement lu Karl Marx – dont Lafargue a été le gendre et le proche collaborateur – mais il offre de savoureux moments de dérision récréatifs, sinon salutaires pour tous, « gilets jaunes », critiques radicaux et alii.

Bonne écoute à tous.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 951 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Les Derniers Jours de Pékin

Donneuse de voix : Brigitte84 | Durée : 7h 59min | Genre : Essais


Pierre Loti par Dornac

« Je me suis borné à noter les choses qui ont passé directement sous mes yeux au cours des missions que vous m’avez données et d’un voyage que vous m’avez permis de faire dans une certaine Chine jusqu’ici à peu près inconnue.
Quand nous sommes arrivés dans la mer Jaune, Pékin élait pris et les batailles finissaient… »
(Extrait de la dédicace à l’amiral Pottier)

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 386 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUÉROLLE – Petit manuel de politesse et de savoir-vivre à l’usage de la jeunesse

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 39min | Genre : Essais


École primaire

« Vos père et mère tiennent auprès de vous la place de Dieu sur la terre. [...] Vous vous montrerez soumis envers eux, en leur obéissant promptement, et en faisant de bon cœur ce qu’ils vous commanderont ; vous vous rendriez coupable, vous les affligeriez, et vous agiriez contre vos devoirs et contre vos propres intérêts, si jamais vous murmuriez ou si vous résistiez à leurs ordres.
Vous les respecterez, en leur rendant toutes sortes d’hommages, en leur parlant d’un air soumis, en les saluant toutes fois que vous les aborderez, en cachant et ne parlant pas de leurs défauts, et surtout en ne cherchant jamais à leur en trouver. »

Petit manuel de politesse et de savoir-vivre à l’usage de la jeunesse, par Quérolle. Bernardin-Béchet et fils, Libraires-Éditeurs, 1866.

Petit manuel de politesse et de savoir-vivre à l’usage de la jeunesse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 013 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

UZANNE, Octave – Préface de « Du mariage »

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Essais


Du mariage par un philosophe du XVIIIe siècle

Octave Uzanne est bien embarrassé. On le charge de publier un opuscule sur Le Mariage sans lui dire le nom célèbre du philosophe auteur.
La lettre ci-dessous est la préface élogieuse d’un livre plein de qualités, mais de qui ? Cherchez aussi s’il est de Pierre Bayle, mais ne vous attendez pas à des révélations sur le mariage !

« Comment ne serais-je pas indécis, Monsieur, lorsque, loin de me mettre sur la voie, vous semblez prendre un malicieux plaisir à me dire : cherchez, et que, en dépit de l’Evangile, je ne trouve que suppositions, doutes et points d’interrogation. – Me voici donc contraint de répéter après vous au public cette froide et sévère parole, toujours terrible à dire : cherchez. »

Préface de « Du mariage ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 805 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WOLLSTONECRAFT, Mary – Défense des droits des femmes

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 9h 47min | Genre : Essais


Mary Wollstonecraft par John Opie (c. 1797)

Bien que rebelle pour son temps – un critique la qualifia de « hyène en jupons » ! – Mary Wollstonecraft (1759-1797) n’est pas Simone de Beauvoir, et nombre de ses positions nous paraissent rétrogrades au XXIe siècle. Sa foi en un Dieu aimant et tout-puissant est demeurée intacte, même si le récit de la création de la femme dans la Genèse la laisse sceptique et si elle juge blasphématoire la croyance à l’Enfer. Elle défend le mariage comme fondement de la société, et attribue l’infériorité de la femme et ses faiblesses à son éducation défectueuse, voire inexistante, thème qui sous-tend toute sa Défense. Pour y remédier, elle préconise la création d’externats mixtes qui dispenseraient la même éducation aux enfants des deux sexes. Elle souligne que les jeunes filles sont contraintes à la passivité, à la vanité et à la crédulité par le manque d’activité physique et de stimulation mentale, et par l’obligation permanente de plaire aux hommes. Le résultat est l’ignorance, et ni plus ni moins qu’une forme d’esclavage.

Cette phrase extraite de sa conclusion donne une idée juste de l’ensemble de son argumentation : « En réclamant ce que les femmes peuvent revendiquer en commun avec les hommes, je n’ai pas prétendu atténuer leurs défauts, mais je me suis attachée à prouver qu’ils étaient une conséquence naturelle de leur éducation et de leur rang dans la société. »

Écrite d’un seul jet en six semaines, cette Défense des droits de la femme – selon l’original -, aurait gagné à être révisée et recomposée à tête reposée. La démonstration n’a rien d’une dissertation à la française, où chaque argument en amène un autre dans un développement clair et harmonieux. Sa progression en zigzags, voire circulaire, est parfois déroutante mais, comme écrivait William Godwin, son mari, « comme composition, l’ouvrage annonce beaucoup de force et d’énergie dans les idées ». À sa parution en 1792, il fut très bien accueilli par les uns, et vilipendé par les autres.

Traduction anonyme (1792).

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 410 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Fragment de préface

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Essais


Cœur double

Dans la section La Vie littéraire, du journal Le Temps (1891), Anatole France présente un article, préface de Cœur double du jeune Marcel Schwob dont nous détachons le fragment ci-joint.

« Il y a beaucoup moins de lecteurs pour les nouvelles que pour les romans, par cette raison suffisante que seuls les délicats savent goûter une nouvelle exquise, tandis que les gloutons dévorent indistinctement les romans bons, médiocres ou mauvais. Il n’est pas de feuilleton, si fade ou si coriace, qui ne soit avalé jusqu’à la dernière tranche par quelque pauvre d’esprit affamé de grosse littérature. »

Êtes-vous délicat ou glouton ?

Illustration : Frontispice de Fernand Siméon pour l’édition de 1925 de Cœur double.

Fragment de préface.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 911 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Essais :