Livres audio gratuits de la catégorie 'Essais' :


RYNER, Han – Symboles pour la platonique amante

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Essais


Han Ryner

Han Ryner a publié en 1889 Symboles pour la platonique amante.

Premier symbole : l’eucharistie

L’apôtre Jean dit à Jésus :

« Pardonne l’apparente grossièreté de mon souhait. Mais, toi qui sondes les reins, tu n’ignores pas que les sentiments les plus profonds s’expriment par les extériorités matérielles du geste et de la voix. Puisque nous nous aimons, pourquoi le geste d’amour nous est-il interdit ? Condescends à la chaste impureté du désir qui me trouble, et féminise ton corps. Je voudrais posséder ta chair pour te posséder tout entier. »

Deuxième symbole : la parole

« — L’âme noble a pour ennemi le corps vil. L’amour est haut ; mais la possession, qui est basse, le détruit. La pensée est admirable : hélas ! dans son effort pour l’exprimer, la parole la déforme et l’anéantit. »

Troisième symbole : le symbole

« Pauvre mendiant, pourquoi parles-tu par énigmes ? La beauté à plis droits du symbole est une riche tunique sur les pensées nobles. Mais la faim doit, très brutalement claire, rugir ces deux seuls mots : « J’ai faim ! ».»

Illustration : Silhouette d’Han Ryner, La Plume (1899).

Symboles pour la platonique amante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 599 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STRYIENSKI, Casimir – L’Alambic de Stendhal

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Essais


L'Alambic de Stendhal

Ou l’on apprend par cet essai de Casimir Stryienski (1853-1912), paru dans la Revue politique et littéraire en 1908, à partir de quel distillat a été produit notamment La Chartreuse de Parme

« Vers 1833 Stendhal trouva une mine féconde, c’étaient des Novelle ou historiettes, sortes de nouvelles à la main, transmises de génération en génération, sous le manteau de la cheminée. Il acheta douze volumes reliés, de ces manuscrits, presque tous relatifs à la Rome des Papes, et les légua à sa sœur, Mme Pauline Périer-Lagrange, qui, grâce à Mérimée, les vendit à la Bibliothèque Nationale, où ils sont aujourd’hui à la disposition du public. [...]
Stendhal, dans de nombreuses préfaces et notes émaillant les feuillets de ces manuscrits, a pris soin de nous expliquer l’intérêt qu’il trouvait à ces novelle : « je m’imagine, dit-il, que mes contemporains de 1833 seraient assez peu touchés des traits naïfs ou énergiques que l’on rencontre ici racontés en style de commère. Pour moi, le récit de ses procès et de ces supplices me fournit sur le cœur humain des données vraies et sur lesquelles on aime à méditer la nuit en courant la poste. J’aimerais bien mieux trouver des récits d’amours, de mariages, d’intrigues savantes pour capter des héritages. Mais la main de fer de la justice n’étant point entrée dans de tels récits, quand même je les trouverais, ils me sembleraient moins dignes de confiance. Cependant des gens aimables sont occupés en ce moment à faire des recherches pour moi ».

L’Alambic de Stendhal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUESNEL, Léo – Nathaniel Hawthorne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 21min | Genre : Essais


Nathaniel Hawthorne

Ce court essai sur l’écrivain américain Nathaniel Hawthorne par Léo Quesnel (18..-19..) est paru dans la Revue politique et littéraire en 1879.

« Il sait attacher notre cœur à des récits purement imaginaires comme si c’était des réalités. Il nous arrache à notre atmosphère naturelle ; il nous transporte dans un milieu fictif de sorciers et de démons, et pourtant il produit sur nos sens une illusion complète. À voir et à sentir de si singuliers effets, de si ridicules terreurs, de si étranges palpitations, nous croyons volontiers que de tous les magiciens qu’il met en scène, Hawthorne est le plus puissant. »

Nathaniel Hawthorne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 048 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CAGNAT, René – La Mode des dîners à Rome

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 24min | Genre : Essais


La Mode des dîners à Rome

Ce court mais érudit essai de l’historien de l’Afrique romaine René Cagnat (1852-1937) est parue dans la revue La Vie contemporaine en 1897.

« Un esclave a présenté au maître de la maison une tablette enduite de cire où est écrit le menu. Celui-ci en donne lecture à ses hôtes, sauf à revenir sur chaque plat en particulier au cours du repas, pour en marquer les avantages, en souligner les raffinements.
Car le gourmet n’est point une invention moderne, et, bien avant Brillat-Savarin, Martial et d’autres avaient philosophé sur les choses du goût. Ils savaient fort bien que « la grive est le premier des oiseaux et le lièvre des quadrupèdes », que « de toutes les couronnes, la meilleure est une couronne de grives », que « si le canard doit être servi tout entier, il n’a de bon que la poitrine et le cou : le reste peut être envoyé à l’office » ; en gens sensés, ils n’ignoraient pas non plus que « pour que les choux aient bonne mine il faut les verdir dans de l’eau nitrée », et que « lorsque l’on mange un bec-figue au dos luisant et gonflé de graisse, la sagesse veut qu’on le poivre ». »

La Mode des dîners à Rome.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 209 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRILLET, Claudius – Victor Hugo spirite

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 4h 30min | Genre : Essais


Victor Hugo

Dans cet essai Claudius Grillet (1878-1938) propose une mise en parallèle des poèmes obtenus lors des séances de spiritisme de Jersey et l’œuvre poétique de Victor Hugo, plus particulièrement les livres 4 à 6 des Contemplations et La Légende des siècles.

> Écouter un extrait : Chapitre 00 : Bibliographie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 317 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GUINAUDEAU, Benjamin – Le Roi Verlaine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Essais


Paul Verlaine en 1893

Benjamin Guinaudeau (1858-19?) en 1894 donne son avis sur le scrutin qui a choisi Le Roi Verlaine.

« Leconte de Lisle mort, il fallait, paraît-il, lui trouver un successeur « dans la gloire et dans le respect des jeunes ». Un de nos confrères, à cet effet, ouvrit des urnes et sollicita des votes. Il s’agissait de savoir quel était notre plus grand poète. »

La postérité que nous sommes voterait différemment !

Illustration : Paul Verlaine en 1893.

Le Roi Verlaine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 881 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RILKE, Rainer Maria – Sur le poète

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Essais


Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke est décédé en 1926, mais Sur le poète n’est publiable en français que depuis 2017.

Le texte et cette conclusion peuvent laisser le lecteur perplexe…

« Je ne sais comment cela se fit, mais soudain cette image me fit comprendre la situation du poète, sa place et son efficacité dans le temps. Je sus que l’on pouvait tranquillement lui disputer toutes les positions, hors celle-là.
Mais là il fallait qu’on le tolérât. »

Traduction : Maurice Betz (1898-1946).

Illustration : Paula Modersohn-Becker, Portrait de Rainer Maria Rilke (1906).

Sur le poète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 021 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFARGUE, Paul – La Religion du capital

Donneur de voix : HenKaiPan | Durée : 1h 33min| Genre : Société


La Religion du capital

« Nous sommes à un Congrès fictif du patronat. Les chefs de file de la bourgeoisie mondiale et leurs alliés cléricaux se sont réunis pour trouver une parade face à une menace : le mouvement ouvrier qui, bien que naissant, pourrait faire vaciller leur trône. Très vite s’impose la nécessité de doter le monde civilisé – pudique dénomination du capitalisme mondial – d’une nouvelle religion capable de rétablir l’ordre. Ce sera celle du Capital. Ce petit texte se lit comme une parodie de la financiarisation du monde et des licenciements de crise. »

Lire peut amener à « pleurer de rire ». Ici, notamment durant L’Ecclésiaste et les Maximes de la Sagesse Divine, le sarcasme intelligent et pétri de réalité de Paul Lafargue fait « rire de pleurer ».

132 ans se sont écoulés et le texte est toujours éminemment d’actualité.

Cet ouvrage n’est pas conceptuel ni d’un apport substantiel pour qui a déjà sérieusement lu Karl Marx – dont Lafargue a été le gendre et le proche collaborateur – mais il offre de savoureux moments de dérision récréatifs, sinon salutaires pour tous, « gilets jaunes », critiques radicaux et alii.

Bonne écoute à tous.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 309 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Essais :