Livres audio gratuits de la catégorie 'Fantastique' :


HUART, Louis – Le Chemin du diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Louis-Philippe Bichebois - Chateau de Falkenstein près Niederbronn

« Le château du Falkenstein se situe dans la commune française de Philippsbourg et le département de la Moselle, au cœur des Vosges du Nord. Ce château semi-troglodyte domine la vallée de la Zinsel.

Le château, édifié par le comte Pierre de Lutzelbourg (de la Maison de Bar-Mousson-Montbéliard), est mentionné pour la première fois en 1127. Il est destiné à protéger les possessions du comte situées dans la Forêt Sainte de Haguenau.

Une première légende raconte que lors de l’incendie de 1564, le château a brûlé durant cinq jours et cinq nuits.

Une seconde légende veut que, dans la cave, un tonnelier-fantôme vienne quelquefois frapper à minuit, autant de coups de maillet qu’il y aura de barriques de vin dans l’année… » (Wikipédia)

Louis Huart (1813-1865), journaliste, feuilletoniste, directeur du Charivari, codirecteur de l’Odéon et fondateur du théâtre des Folies nouvelles (théâtre Dejazet actuel), nous propose sa version de la destinée de ce château dans Le Chemin du diable, courte histoire satanique…

Illustration : Louis-Philippe Bichebois, Chateau de Falkenstein près Niederbronn (1839).

Le Chemin du diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 214 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 58min | Genre : Nouvelles


Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (The Unparalleled Adventure of One Hans Pfaall dans l’édition originale) est une nouvelle d’Edgar Allan Poe, parue en juin 1835, dans l’édition du magazine mensuel Southern Literary Messenger, conçue comme un canular journalistique par Poe. Elle fut traduite en français par Charles Baudelaire. Dans cette nouvelle, présentée sous la forme d’un journal, un homme nommé Hans Pfaall entame un voyage fantastique en ballon, partant de Rotterdam dans le but d’atteindre la Lune.

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Illustration : Édouard Riou et Henri de Montaut, Le Victoria au dessus du canal de Zanzibar après son départ de l’île de Koumbeni (Cinq Semaines en ballon, 1863).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 256 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOFFMANN, E.T.A. – Le Violon de Crémone (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 37min | Genre : Contes


Le Violon de Crémone

Le Violon de Crémone est extrait du recueil Contes fantastiques.

Un soir, dans la petite ville de H., tout le monde s’assemble sous les fenêtres du conseiller Crespel : une sublime voix de femme s’élève dans la nuit. C’est la belle Antonie qui chante – pour la dernière fois ! Car depuis ce jour, pour une raison mystérieuse, l’excentrique Crespel empêche la jeune fille de chanter et la garde jalousement enfermée dans sa maison…

Traduction : Adolphe Loève-Veimars (1799-1854).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – La Fille des bruyères – Le Paysan et le Diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


Le Paysan et le Diable

Deux histoires de fantômes

Le roi des gnomes, êtres réputés sans âme, est le coupable de la tragédie La Fille des bruyères, l’une des Chroniques d’un cimetière du baron Lamothe-Langon (1786-1864) dont quelques unes sont sur le site.

Le Paysan et le diable illustre la victoire du Christ sur Satan recevant un chapelet bénit en pleine figure.

Illustration : Le Paysan et le Diable (Grimm), par Robert Leinweber (1893).

La Fille des bruyères.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 415 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Une visite nocturne – La Chambre scellée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Nouvelles


La Chambre scellée

« Remarquez-le bien, monsieur, je ne parle pas du cambriolage. Je ne réclame pas contre ce que j’ai mérité, n’ayant pas eu plus que je ne méritais. Ce fut bel et bien du cambriolage, et je l’ai payé de mes trois ans. Je reconnais le cambriolage ; mais quant au meurtre, qui fait aujourd’hui de moi un condamné à vie – et avec un autre juge que Sir James j’y allais peut-être de la corde, – j’affirme n’être pour rien là dedans et proteste de mon innocence. »
Tel est le contenu de la nouvelle de Conan Doyle, Une visite nocturne.

L’atmosphère de La Chambre scellée rappelle celle de La Main brune.

« J’avais en face de moi une grande porte brune, dont un scellé de cire rouge, large comme une pièce de cinq shillings, défendait la serrure : couvert de poussière et décoloré, le scellé devait être là depuis longtemps. Je le considérais avec étonnement me demandant ce que pouvait cacher cette porte. »

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : La Chambre scellée, par Claude A. Shepperson (1898).

Une visite nocturne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 993 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – La Main brune

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


La Main brune

L’entrée dans le domaine public des traductions de Louis Labat (1867-1947) des textes de Conan Doyle nous permet d’ouvrir l’année avec La Main brune.

Cette nouvelle relève plutôt des sciences occultes que du genre policier.

« L’atmosphère qui régnait autour de moi n’était pas précisément celle d’une chambre à coucher. Des odeurs chimiques, entre lesquelles dominait celle de l’alcool de méthyle, alourdissaient l’air. La décoration de la pièce n’avait, elle non plus, rien de sédatif : devant mes yeux s’allongeait l’abominable rangée de bocaux, avec leurs reliques de souffrance et de mort. »

Illustration : La Main brune, par Sidney Paget (1899).

La Main brune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 164 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POLIDORI, John William – Le Vampire (Version 3)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 59min | Genre : Nouvelles


Le Vampire

Pour sa nouvelle John William Polidori est parti d’un brouillon de Lord Byron écrit à la Villa Diodati lors de l’été qu’ils ont passé ensemble, avec le couple Shelley (Percy Shelley et Mary Shelley), en 1816. Dans le but d’attirer l’attention des lecteurs et d’utiliser la notoriété du poète, Le Vampire paraît tout d’abord sous le nom de Lord Byron. Ce dont le poète se défend lorsque son éditeur, John Murray le questionne à ce sujet  : « J’ai bien reçu votre extrait ainsi que Le Vampire. Je n’ai pas besoin de préciser qu’il n’est pas de moi – il faut se plier à la règle – vous êtes mon éditeur (jusqu’au jour où nous nous disputerons) et ce qui n’est point publié par vous n’est pas écrit par moi. » (Source : Wikipédia)

Traduction : Henri Faber (1819).

Le Vampire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 429 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – L’Œuf de cristal

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 51min | Genre : Nouvelles


L'Œuf de cristal

M. Cave, naturaliste et antiquaire, possède un œuf de cristal aux propriétés extraordinaires : il s’illumine et lui fait apparaître des visions d’un autre monde, une vaste contrée peuplée de créatures aux ailes argentées subtilement réfléchissantes et pourvues de longs tentacules – seraient-ce des habitants de Mars ? Se pourrait-il que ce cristal ait été « envoyé de cette planète ici-bas, afin de permettre aux Martiens d’avoir un aperçu de nos affaires » ? Avec l’aide du jeune savant M. Wace, M. Cave étudie ce monde qui se dévoile fugacement, et ces visions le réconfortent de ses tourments familiaux.
Cette nouvelle de H.G. Wells a été publiée en 1897, puis en 1926 dans l’un des tout premiers numéros du magazine américain spécialisé Amazing Stories. La lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944).

Illustration : Frank R. Paul pour le magazine Amazing Stories (mai 1926).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 921 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Fantastique :