Livres audio gratuits de la catégorie 'Fantastique' :


WELLS, Herbert George – La Machine à explorer le temps

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 4h 35min | Genre : Romans


La Machine A Explorer Le Temps

« Dans les ténèbres intermittentes, je voyais la lune parcourir rapidement ses phases et j’entrevoyais faiblement les révolutions des étoiles.
Bientôt, tandis que j’avançais avec une vélocité croissante, la palpitation du jour et de la nuit se fondit en une teinte grise continue. Le ciel revêtit une admirable profondeur bleue, une splendide nuance lumineuse comme celle des premières lueurs du crépuscule ; le soleil bondissant devint une traînée de feu, un arc lumineux dans l’espace ; la lune, une bande ondoyante et plus faible, et je ne voyais plus rien des étoiles, sinon de temps en temps un cercle brillant qui tremblotait. »

Roman fondateur de la science-fiction paru en 1895, La Machine à explorer le temps est une vertigineuse plongée dans le monde du 8.028ème siècle, et bien au-delà encore.
Barjavel s’en est ouvertement inspiré dans l’un de ses plus beaux romans, Le Voyageur imprudent. Roman d’aventure, l’œuvre est aussi une réflexion sur la nature du temps et de l’espace, et sur l’avenir de la race humaine : à la fin du XIXème siècle, en plein capitalisme triomphant, H.G. Wells s’interroge d’une façon troublante sur les conséquences à long terme sur l’homme du progrès technique et des évolutions sociales.

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944).

Illustration : The Time Machine par Alexander Moffat (licence Cc-By-2.0)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 311 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – La Flatterie du Diable – Le Frère et la sœur – Le Vampire et la police

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Contes


Comte de Saint Germain

Trois nouvelles histoires du livre Souvenirs d’un fantôme (1838).

La Flatterie du Diable
« Cette histoire, qui semble fausse de tout point, selon les règles de la raison, a toujours eu, à Toulouse, une réputation d’exactitude et de réalité. »

Le Frère et la sœur
« Le comte de Saint-Germain se mit également à prier Dieu jusqu’à ce que le spectre partît selon l’usage, à une heure du matin. Le comte ne sut que dire de ce qui s’était passé devant lui. Le maître du château, heureux de savoir à quelle époque il quitterait la terre, pria le voyageur de rester avec lui les trois semaines qui le séparaient de la mort. »

Le Vampire et la police
« Quant à moi, qui ai approfondi la chose, je suis abasourdi au dernier point. Certainement, je ne peux admettre la réalité de ces êtres surhumains, voilà pourtant ce que j’ai vu. »

> Écouter un extrait : La Flatterie du diable.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 989 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOVECRAFT, Howard Philips – La Couleur dans le météore

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 53min | Genre : Nouvelles


La Couleur dans le météore

« Après quelques tâtonnements, Ammi ouvrit la basse porte blanche.
Il faisait plutôt sombre à l’intérieur, car la fenêtre était petite et à moitié obscurcie par de grossières barres de bois, et Ammi ne put rien voir sur le plancher. La puanteur était insoutenable, et avant de continuer il lui fallait battre en retraite dans une autre pièce et revenir les poumons emplis d’air respirable.
Quand il revint, il vit quelque chose de sombre dans un coin, et quand il put y voir plus nettement, il poussa tout de suite un hurlement. Pendant qu’il criait il lui sembla qu’un nuage obscurcissait momentanément la fenêtre, et une seconde plus tard il se senti frôlé par une sorte de répugnante vapeur. D’étranges couleurs dansaient devant ses yeux, et s’il n’avait été paralysé par l’horreur du moment présent, il aurait pensé au globule dans le météore, que le marteau du géologue avait fait éclater, et à la végétation morbide qui avait poussé au printemps.
Mais sur le coup, il ne pouvait penser qu’à la monstruosité blasphématoire qui se tenait devant lui. »

La Couleur dans le Météore (The color out of space), parue en 1927, est plus connue sous les titres La Couleur tombée du ciel, ou La Couleur venue d’ailleurs. Cette nouvelle à la construction remarquable distille une terreur insidieuse qui commence par une vague inquiétude, pour culminer en une horreur monstrueuse et cosmique.
Lovecraft montre tout son talent à dire l’indicible, en mettant en scène une couleur d’une telle étrangeté qu’elle ne peut même pas être décrite. En 1927, il bouleverse déjà les codes de la toute jeune science-fiction, en nous montrant une forme de vie venue d’ailleurs, totalement étrangère et absolument incompréhensible.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : The Color out of Space, par Paul Flanders (licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 212 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – Préface – La Main vivante – Les Deux Yeux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 39min | Genre : Contes


La Main vivante

Deux des trente Souvenirs de fantômes de Lamothe-Langon, précédés de la Préface précieuse à connaître et qui éclaire le sous-titre Chroniques d’un cimetière.

La Main vivante :

« Un fait non moins étrange que l’était le reste les avait livrés à de sinistres terreurs : la statue de la Vierge dont nous avons déjà parlé, et sans qu’aucune personne l’eût touchée, à ce que l’on affirmait, venait d’être trouvée la tête tournée vers la muraille, tandis qu’auparavant elle regardait l’escalier. Le curé, instruit de cette particularité, ne douta plus que l’action de Dieu n’agît en cette demeure. »

Les Deux Yeux :

« Le lendemain, au point du jour, on trouva, proche les fossés, un paysan des environs étendu roide mort ; il parut qu’une main vigoureuse l’avait saisi et étranglé. Son cou noirci portait encore l’empreinte de cinq doigts fortement enfoncés dans les chairs : l’un des deux yeux de ce misérable avait été enlevé soigneusement, sans qu’il en restât aucune trace autour du cadavre. »

Illustration : Meister von Großlobming, Maria einer Verkündigung (XVe siècle).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – Souvenirs d’un fantôme (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


Étienne-Léon de Lamothe-Langon

Étienne-Léon de Lamothe-Langon (1786-1864), est un romancier français. Il a, en 1806, déjà composé quatre tragédies, six comédies, un vaudeville, un drame, trois nouvelles et deux romans. Il quitte alors sa ville pour Paris. Il a été jusqu’à ses vingt ans un poète connu pour ses poèmes historiques et patriotiques, puis a eu une carrière administrative, il est devenu à partir de 1824 un auteur prolifique. De l’avis général il a falsifié plusieurs autobiographies de personnages historiques français.

Les Souvenirs d’un fantôme, chroniques d’un cimetière sont une collection en deux tomes d’une trentaine d’histoires de fantômes.

En voici trois.

« J’étais, l’hiver dernier, dans un château où chaque membre de la société racontait des histoires de revenants plus effrayantes l’une que l’autre. »

Le Fantôme rancunier
Lui : « Je ne suivrai point les croisés dans leurs expéditions, le Tasse a dit tout ce que l’on pouvait dire ; j’apprendrai seulement au lecteur que Didier soutint dans la Judée la haute réputation qu’il s’était acquise en Europe. Son voyage ne fut qu’une suite de victoires. Redouté des Sarrasins, il contribua de beaucoup à leur défaite ; plus d’un guerrier lui dut la vie : il fut brave et modeste. »

Elle : « Tant de gens accusent les dames de légèreté, qu’il faut que nombre d’exemples aient prouvé que cette accusation n’est point calomnieuse. La belle, mais volage Sancie va, par sa conduite, donner des armes aux détracteurs d’un sexe aimable que je charge à regret, contraint que je suis par les devoirs d’historien. »

La Dame de nuit
« Le jeune comte de Maurand avait soupé dans Toulouse, sa patrie, en partie de plaisir avec ses amis. Le vin échauffa sa tête, et dans un transport frénétique il s’écria : « Que n’avons-nous une femme ici ! fût-elle l’épouse de Satan en personne, j’en passerais ma fantaisie. »»

La Fillette des marécages
« Les abords des marécages sont dangereux pour les voyageurs qui, vers le soir, s’exposent à les franchir : ce sont les lieux que fréquentent ordinairement les lutins, les farfadets, ces esprits follets qui voltigent, en forme de lumière brillante, et qui, trompant les étrangers, les amènent à se précipiter dans des flaques d’eau. »

> Écouter un extrait : Le Fantôme rancunier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 995 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PUCCIANO, Pauline – Le Porphyre et l’albâtre

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 9h 9min | Genre : Contemporains


John William Waterhouse - Psyché entrant dans le jardin de Cupidon (1905)

Douze ans après. Tandis qu’Aelenor s’apprête à affronter sa première grande crise politique, Keller et Artus continuent à surveiller secrètement Sornar…

Le dernier opus de la trilogie (Tome 1 : La Cité d’albâtre, Tome 2 : La Cité hantée).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 190 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY aîné, J.H. – Après le naufrage – Le Monstre rouge

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Contes


Après le naufrage

Onze récits sur le site célèbrent le talent de Joseph Henry Rosny aîné (1856-1940). Ce n’est pas le fondateur de la science-fiction moderne qui a rédigé ces deux contes où affleure seulement le fantastique.

Les deux conclusions sont rassemblées ici :

Après le naufrage se clôt par la moralité :
« Ah ! que l’âme humaine est incohérente ! »

Dans Le Monstre rouge, Charles se sent soulagé par le meurtre de celui qui avait violé sa femme :

« L’enfant-monstre ne vient pas de moi et ses tares ne viennent pas d’elle. Je suis sûr maintenant que mes autres enfants sont normaux… »

Après le naufrage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 258 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – La Main du major Müller

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 22min | Genre : Contes


Auguste Rodin, Main crispée (Photographie d'Eugène Druet, 1898)

Voici un conte extrait de Histoires comme ça (1888-1890), recueil de courts textes en prose appartenant aux œuvres posthumes de Verlaine.

Une réunion d’étudiants dans une taverne, l’histoire d’un officier débauché, une main droite… en voilà assez pour que la réalité dérape et que nous entrions dans le fantastique. Construit sur une mise en abyme, ce petit conte fantastique ne manque pas d’humour.

« Ce fut précisément à propos d’une querelle de jeu et non pour une dame, comme d’aucuns l’ont prétendu qui n’avaient aucune autorité, qu’ayant été insulté, il eut, à l’épée, un duel resté fameux, où il tua son adversaire ; mais il avait reçu lui-même, au poignet, une si malheureuse entaille que l’on dut, malgré les premiers symptômes les moins inquiétants, lui faire la résection de la main droite. »

Illustration : Auguste Rodin, Main crispée (Photographie d’Eugène Druet, 1898).

Licence Creative Commons

La Main du major Müller.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 278 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Fantastique :