Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


BATAILLE, Albert – Un assassin de seize ans – La Bande de Neuilly

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Société


Ivorel et Michot, de la bande de Neuilly

Une petite affaire, Un assassin de seize ans, et un dossier complet de La Bande de Neuilly, des années 1882-1892 enregistrés par le compilateur des Causes criminelles et mondaines, Albert Bataille.

Un assassin de seize ans tue son patron afin qu’on parle de lui dans les journaux et parce qu’on ne guillotine pas avant dix sept ans… Ça ne vous rappelle pas quelque chose ce genre de crimes d’adolescents ?

« Ivorel et Gaudissart, bien mis, devaient se présenter chez le père Ollivier de la part d’un de ses amis, M. Caro, car le vieillard était fort méfiant et n’ouvrait pas facilement aux inconnus. De son côté, Paul André qui, en chef prudent, ne travaillait jamais personnellement dans les expéditions dangereuses, remit à ses deux lieutenants une pince-monseigneur, des coins pour forcer les armoires et six mètres de corde pour ligoter solidement le vieil usurier « s’il faisait le méchant. »
Le plan combiné fut exactement suivi. »

Écoutez la suite de La Bande de Neuilly.

Un assassin de seize ans.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 574 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 12)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Biographies


Willem van de Velde - Bateaux après la bataille dans le port de Hellevoetsluis

Nous sommes en 1798-1799. Vidocq a 24 ans et déjà une vie mouvementée derrière lui !

Contenu du chapitre 12 :

Voyage à Arras – Le P. Lambert – Vidocq maître d’école – Départ pour la Hollande – « Les marchands d’âmes» – L’insurrection – Le corsaire – Catastrophe.

Les huit derniers mots du chapitre : « me laisser plus de latitude pour m’échapper ».

Accéder au Tome 01 des Mémoires de Vidocq

Illustration : Willem van de Velde, Bateaux après la bataille dans le port de Hellevoetsluis (1653).

Chapitre 12.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 004 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – La Comtesse de Saint-Géran

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 51min | Genre : Histoire


Pierre Mignard - Madame la Comtesse de Saint-Géran (167?)

Nous sommes en 1639. Le marquis de Saint-Maixent, accusé, entre autres crimes, d’avoir tué sa femme et d’être un faux-monnayeur, est arrêté par le prévôt et mené sous bonne escorte vers la prison qui l’attend. La petite troupe s’arrête dans une auberge. Le marquis séduit la fille de la maison, s’échappe et va se réfugier chez un parent, le comte de Saint-Géran qui l’accueille avec bonté.

Le comte et la comtesse sont heureux, mais souffrent de ne pas avoir d’enfant. Enfin, au bout de vingt ans de mariage, une grossesse s’annonce. D’où la déception de la sœur du comte, à qui toute la fortune devait revenir, en l’absence de descendants. Le marquis de Saint-Maixent courtise la dame en caressant l’idée d’un changement considérable de son état.

Les deux amants vont donc mettre en place un plan cruel, pour s’adjuger tout de même l’héritage du comte, le nom, le château et tous les biens.

La Comtesse de Saint-Géran est un des Crimes célèbres d’Alexandre Dumas.

La Comtesse de Saint-Géran.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 125 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Sommeil (Physiologie et mythologie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Histoire


Hypnos et Thanatos emportant le corps de Sarpédon du champ de bataille à Troie. Détail d'un lécythe attique à fond blanc, vers 440 av. J.-C.

Lu récemment : « D’après ce que l’on observe après une privation de sommeil, il est clair qu’il est indispensable au maintien des fonctions d’apprentissage, de mémorisation et d’adaptation à des circonstances nouvelles. Il joue également un rôle-clé pour l’état de bien-être dans la journée. Cependant, la recherche sur le sommeil est une science jeune et l’on ne connaît pas encore avec précision la ou les fonctions du sommeil. »

Il nous a paru intéressant de savoir ce que la science, un siècle après les médecins de Molière et trois avant le nôtre, savait sur le Sommeil au temps de L’Encyclopédie.

« Sommeil (Physiologie) état d’inaction ou de détension des organes des sens extérieurs, & des mouvemens volontaires ; cet état est nécessaire à l’homme pour soutenir, réparer, & remonter sa machine. »

Il proviendrait du suc nerveux, mais voilà le hic ! Le suc nerveux est une liqueur qui, suivant quelques médecins, se trouve dans les nerfs, d’où elle a tiré son nom.
Glisson, Wharton et Willis sont les premiers qui aient parlé du suc nerveux. Ils croient qu’il sert de véhicule aux esprits animaux, dont il empêche la trop grande dissipation, et que les parties du corps en sont nourries. Mais la plupart des médecins modernes nient l’existence de ce suc.
Voltaire lui-même nous avertit : « On parle d’un suc nerveux qui donne la sensibilité à nos nerfs ; mais ce suc n’a pu être découvert par aucun anatomiste. »

Consolons-nous de cette ignorance en lisant le deuxième article :

Sommeil (Mythologie) : « Homere & Hésiode font le Sommeil fils de l’Erebe & de la Nuit, & frere de la Mort, dont il est la plus parfaite image. »

Illustration : Hypnos et Thanatos emportant le corps de Sarpédon du champ de bataille à Troie. Détail d’un lécythe attique à fond blanc, vers 440 av. J.-C..

Sommeil (Physiologie).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 545 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAS CASES, Emmanuel (de) – Mémorial de Sainte-Hélène (Chapitres 04 et 05)

Donneur de voix : Gustave | Durée : 7h 54min | Genre : Histoire


Napoléon Ier dictant ses mémoires aux généraux Montholon et Gourgaud en présence du grand-maréchal Bertrand et du comte de Las Cases

Noble émigré rallié à l’Empire, Emmanuel de Las Cases (1766-1842) est fait chambellan et comte d’Empire. Resté fidèle à Napoléon, il l’accompagne à Sainte-Hélène, partageant son exil jusque fin 1816, où il est arrêté et renvoyé en Europe. Il fait office de secrétaire particulier de l’empereur déchu, notant leurs conversations, dont il compose plus tard, au château de Sohan, le Mémorial de Sainte-Hélène. Cet ouvrage de plus de 2000 pages est sans doute le meilleur témoignage sur la déchéance de Napoléon, mais surtout sur sa pensée, ou du moins de ce qu’il a voulu en laisser. Autorisé à rentrer en France après la mort de Napoléon, Las Cases publie le Mémorial en 1823 ; le succès de l’ouvrage est immense et fait la fortune à son auteur. Ceci est la troisième des huit parties proposées.

> Écouter un extrait : Avril 1816.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 043 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 11)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Biographies


La Place Travot à Cholet en 1886

L’essentiel du chapitre 11 des Mémoires de Vidocq est occupé par le récit biographique d’une vilaine
histoire du capitaine de chasseurs Villedieu dans laquelle Vidocq, alors « toucheur de bœufs » (conducteur de troupeaux) répugne à s’engager. Va-t-il succomber ? Nous le saurons au chapitre 12 !

Contenu du chapitre 11 :

Le Marché à Cholet – L’Arrivée à Paris – Histoire du Capitaine Villedieu.

Illustration : Place Travot, Cholet (1886).

Chapitre 11.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 908 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SOUVESTRE, Émile – Les Récits de la muse populaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


Albert Anker - Dimanche après-midi (1861)

Les Récits de la muse populaire est une présentation historique très documentée des origines, des racines de la littérature du terroir et de son évolution. Elle tend, déjà à l’époque d’Émile Souvestre (1806-1854), à disparaître, éclipsée par les sujets d’actualité contemporaine (et les bergers conteurs sont en diminution…).

L’idée générale de l’article se trouve dans ces lignes :

« Quelles que soient sa teinte ou ses broderies, la tradition a une tendance étrangère au sujet, au lieu, au temps, et, pour ainsi dire, humaine. Regardez bien, en effet, et vous reconnaîtrez derrière les mille fantaisies de son enveloppe les trois éternelles aspirations de notre existence terrestre : sortir des bornes du réel ; – être heureux ici-bas ; – vivre au-delà du monde visible.Le premier de ces instincts a créé les sorciers, les fées, les lutins, en un mot, tous les êtres surnaturels qui ont renversé les barrières entre le monde du fait et celui de la pensée du second sont nées les croyances aux trésors cachés, aux talismans, aux dons merveilleux. Le troisième a brisé les portes de la mort et rendu l’immortalité palpable en donnant une apparence aux âmes disparues.
Voilà les véritables origines des contes populaires. »

Illustration : Albert Anker, Dimanche après-midi (1861)

Les Récits de la muse populaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 517 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Le Massacre de la Saint-Barthélemy – Assassin tué par sa victime

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


Joseph Nicolas Robert-Fleury - Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572

Le Massacre de la Saint-Barthélemy est suivi de Assassin tué par sa victime, parce que ces deux textes historiques traitent du même sujet.

« Notre langue manque d’expressions pour caractériser ce monstrueux attentat, qui heureusement est unique dans l’histoire. Quoi de plus horrible, en effet, que de voir un roi faire lâchement assassiner, la nuit, à un signal convenu, une partie de ses sujets qui vient de se ranger sous son obéissance ? »

« Une nuit, la veille de la Saint Barthélemy, au mois d’août 1572, l’ordre du massacre fut donné à minuit. On fit sonner le tocsin à Saint-Germain l’Auxerrois ; et, peu après, la grosse cloche du Palais, que l’on ne sonnait que dans les grandes réjouissances, répondit à ce signal horrible. Toutes les maisons des protestants furent forcées et ouvertes en même temps. »

« Quoi qu’il en soit, environ soixante-dix mille Français furent égorgés au sein de la capitale, sans compter ceux qui furent assassinés dans les provinces, ceux qui périrent les armes à la main, et les protestants immolés au massacre de Vassy, qui avait été comme le prélude de celui de la Saint-Barthélemy. »

Note de Wikipédia : « Pendant longtemps, la tradition historiographique a fait du roi Charles IX et de sa mère, Catherine de Médicis, les principaux responsables du massacre. Faute de sources, les historiens sont restés longtemps partagés sur le rôle exact de la couronne. Ils retiennent aujourd’hui que seuls les chefs militaires du clan protestant étaient visés par l’ordre royal. Dès le matin du 24 août, Charles IX avait ordonné l’arrêt immédiat des tueries mais, dépassé par la fureur du peuple, il n’avait pu les empêcher. »

Illustration : Joseph Nicolas Robert-Fleury, Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572.

Massacre de la Saint-Barthélemy.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 043 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :