Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


GABORIAU, Émile – Madame de Montespan. Mademoiselle de Fontanges

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 15min | Genre : Histoire


Madame de Montespan

« Françoise-Athénaïs de Rochechouart-Mortemart appartenait à l’une des plus nobles et des plus anciennes familles du royaume.
La marquise de Montespan, au dire de tous ses contemporains, et ce qui est mieux, de ses contemporaines, était la plus belle femme de la cour.
Beauté plantureuse et exubérante, elle était le vivant contraste de la blonde et frêle La Vallière.
Légère, capricieuse, hardie, hautaine, tous ses goûts étaient des passions, toutes ses passions des orages. Jalouse, tyrannique, un rien lui portait ombrage ; la mobilité de ses caprices eût lassé toutes les patiences ; ses dédains étaient écrasants. Son égoïsme était plus grand encore que celui de Louis XIV, jamais elle n’aima personne, pas plus son amant que son mari, elle n’aima pas même ses enfants. Son esprit cruel était sans pitié, pas un ridicule, pas un travers ne lui échappaient, et souvent elle immola ses meilleurs amis, ses plus dévoués, au seul plaisir de dire un mot plaisant. »

Troisième volet des Cotillons célèbres.

Madame de Montespan. Mademoiselle de Fontanges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 225 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Mademoiselle de La Vallière

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h | Genre : Histoire


Louise de La Vallière

Modeste et humble violette, Louise de La Vallière était amoureuse, non du roi, mais de Louis, qu’elle avait rencontré alors qu’elle n’avait que 17 ans.

Elle faisait partie des filles d’honneur d’Henriette d’Angleterre, qui la choisit pour couvrir sa liaison incestueuse avec Louis XIV, liaison qui faisait scandale. Mais le roi se prit au jeu et il connut, lui aussi, un véritable amour.
Hélas, le bonheur ne dura guère. Après quelques années, elle dut se résigner à céder la place à d’autres favorites, plus brillantes.

Si l’histoire de Louise de La Vallière vous a touchés, vous la trouverez, développée et romancée, dans Le Vicomte de Bragelonne.

Deuxième volet des Cotillons célèbres

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 833 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Premières Amours

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 35min | Genre : Histoire


Marie Mancini

La présentation des Cotillons célèbres se trouve dans le billet de la lecture La Marquise de Pompadour.

« Élevé par une mère galante, sur les genoux des belles dames de la Fronde, sous les yeux d’un ministre qui pour l’éloigner des affaires favorisait tous ses penchants, Louis XIV, doué d’un tempérament de feu, fit pressentir dès son enfance qu’il marcherait glorieusement sur les traces de son aïeul Henri IV de galante mémoire.
Jeune, beau, élégant, Louis avait tout ce qu’il faut pour réussir près des femmes. »

Premières Amours.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 317 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Louis XV le bien-aimé. Les Demoiselles de Nesles

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 48min | Genre : Histoire


Charles André van Loo - Les Trois Grâces

Avant la Marquise de Pompadour et la Comtesse du Barry, Louis XV eut de nombreuses maîtresses. Peu après son mariage, il courtisa successivement les cinq sœurs de Nesles.

« Louis XV s’était fait une douce habitude de prendre ses maîtresses dans la famille de Nesles. [...]
Bientôt les deux dernières sœurs, les plus jeunes et les plus jolies, vinrent demander l’hospitalité au roi, qui les reçut admirablement.
Habituée à partager le cœur de celui qu’elle aimait, madame de Mailly prit son parti de cette situation. »

Illustration : Charles André van Loo, Les Trois Grâces (Château de Chenonceau), identifiées, selon la tradition, avec les Demoiselles de Nesles.

Sixième volet des Cotillons célèbres.

Louis XV le bien-aimé. Les Demoiselles de Nesles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 971 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – La Comtesse du Barry

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 13min | Genre : Histoire


Émile Gaboriau - La Comtesse du Barry

La présentation des Cotillons célèbres se trouve dans le billet de La Marquise de Pompadour, lecture publiée il y a quelques semaines.

Après la Marquise de Pompadour, la plus célèbre favorite de Louis XV, la Comtesse du Barry est la plus connue. Ancienne prostituée, elle fut la dernière maîtresse reconnue d’un roi de France.

« La comtesse n’était pas méchante, c’était même ce qu’on est convenu d’appeler une bonne fille, mais elle se devait à ceux qui avaient favorisé son élévation, elle était un instrument entre leurs mains.

Elle fut guillotinée en 1793, peu après Louis XVI, qui, innocent expiait les crimes pompeux de Louis XIV et les turpitudes de Louis XV ; en la pauvre Du Barry, une fille égarée sur le trône de France, on frappa toutes les favorites qui depuis tant de siècles avaient pris à tâche de ruiner la France ; elle fut la victime expiatoire des Diane de Poitiers, des Montespan et des Pompadour. »

La Comtesse du Barry.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 589 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUBOSC, Georges – Cigares et cigarettes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Cigares cubains

Georges Dubosc (1854-1927), peintre et journaliste rouennais nous propose une étude historique très documentée sur l’introduction des Cigares et cigarettes en France. Saviez-vous que « la cigarette se développa surtout à partir de 1872, au lendemain de la guerre, quand on introduisit aussi la machine, dans sa fabrication » ? Saviez-vous que « cigare, quand on a commencé à user de ce terme, était du féminin » ? Chateaubriand, dans son Itinéraire à Jérusalem, en 1811, à écrit : « Je lui présentai une cigare, il fut ravi et me fît signe de fumer avec lui » ? Saviez-vous que « Le cigare viendrait de cigara, cigale, à cause d’une l’analogie de forme, bien que la ressemblance ne soit pas très frappante » ?
Il y a de quoi sourire en lisant les premières lignes de cet article très riche de 1926 :
« Savez-vous que les Cigares et cigarettes que le fisc vient d’augmenter dans des proportions si lourdes, ne sont pas en France d’une origine très ancienne ? »

Cigares et cigarettes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 754 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Le Maître de chausson

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


La Savate

« En 2013 la fédération de savate boxe française comptabilise 48 700 licenciés dans plus de 730 clubs. Les femmes aussi pratiquent la discipline : elle sont plus de 14 000 pratiquantes et représentent ainsi 1/3 des licenciés. » (Wikipédia)

Théophile Gautier dans Le Maître de chausson nous propose un historique de cette discipline sportive, avec les précisions descriptives qu’on lui connaît émaillées de remarques ironiques sur la société de son temps :
« Maintenant les hommes ne portent plus l’épée ; la police défend d’avoir des armes sur soi, et l’on est puni de 15 francs d’amende pour avoir un poignard dans sa poche, ce qui fait que tout homme qui rentre chez lui après la brune est à la merci des voleurs et des assassins qui, risquant d’avoir la tête coupée, se moquent parfaitement de payer 15 francs en sus pour port illégal de poignard… Pour notre part, nous regrettons l’épée ; avec l’usage de porter l’épée s’est en allée la vieille urbanité française ; on est toujours poli avec un interlocuteur qui peut vous entrer quelques pouces de fer dans le ventre si vos manières n’ont pas l’aménité convenable. »

« La savate, que l’on appelle aujourd’hui chausson, par euphémisme, est la boxe française, avec cette différence que la savate se travaille avec les pieds, et la boxe avec les poings. Vous voyez que la savate est une science profonde, qui exige beaucoup de sang-froid, de réflexion, de calcul, d’agilité et de force ; c’est le plus beau développement de la vigueur humaine, une lutte sans autres armes que les armes naturelles, et où l’on ne peut jamais être pris au dépourvu. »

Le Maître de chausson.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 733 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O.N.U. – Déclaration des droits de l’homme (en italien)

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 19min | Genre : V.O.


Drapeau officiel de l Organisation des Nations Unies

Le 10 décembre 1948, les 58 États membres, qui constituaient alors l’Assemblée générale des Nations Unies, ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris, au Palais de Chaillot.

« Articolo 1 : Tutti gli esseri umani nascono liberi e uguali in dignità e diritti. Sono dotati di ragione e di coscienza e devono agire in uno spirito di fraternità vicendevole. »

Déclaration universelle des droits de l’homme (en italien).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 865 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :