Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


GOUGES, Olympe (de) – Lettre à Monseigneur le duc d’Orléans, premier prince du sang

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 11min | Genre : Correspondance


La Marseillaise, Arc de Triomphe, par François Rude

« Monseigneur,
Nous sommes arrivés à la terrible révolution où les Citoyens se sont arrogé la liberté de tout entreprendre, & de tout dire. Le Ciel me préserve d’employer aucun moyen violent ; je ne désire que le bien de mes Concitoyens, le salut de ma Patrie, le repos du Monarque & le bonheur public. [...] »

Lettre à Monseigneur le duc d’Orléans, premier prince du sang.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 738 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BROGLIE, Albert (de) – Du dernier conflit entre le président de la République et l’Assemblée nationale (1849)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Discours


Duc Albert de Broglie

Il ne s’agit pas ici du mathématicien Louis de Broglie (1892-1987), prix Nobel de physique, mais d’Albert, duc de Broglie (1821-1901), historien, diplomate et homme d’État français, monarchiste et orléaniste. Ses ouvrages historiques sont très nombreux.

Ce qui nous intéresse, aujourd’hui où les débats sur le sujet fleurissent et refleurissent, est en 1849 cet article de la Revue des deux mondes, Du dernier conflit entre le président de la République et l’Assemblée nationale.

L’auteur a bien évidemment ses idées de Secrétaire d’ambassade à Madrid et à Rome sous le règne de Louis-Philippe Ier, mais il quitte son poste en 1848 et s’abstient de toute activité politique sous le Second Empire à l’heure où il écrit ces lignes.
Avouez que le début était tentant !
« Un mot qui se trouve en ce moment en France dans toutes les bouches c’est que ce sont les républicains qui font tort à la république. Depuis le débat de la semaine dernière, il faut faire un amendement à cette phrase, devenue proverbiale ; il faut ajouter que ceux qui comprennent le moins la république sont encore les républicains.

Toute forme républicaine, par conséquent, donne immédiatement naissance à ces deux questions : Comment sera élu le chef du pouvoir exécutif ? quand, comment, dans quelle mesure, devant quelle autorité sera-t-il responsable ?

La responsabilité du chef de l’état, c’est trop et ce n’est rien. C’est trop, si on en fait usage ; l’état entier est ébranlé quand cette colonne chancelle. Ce n’est rien, si on craint de l’employer et qu’on la laisse dormir dans l’oubli. »

Du dernier conflit entre le président de la République et l’Assemblée nationale.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 687 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 31)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 10min | Genre : Biographies


Céleste de Chateaubriand

Dans ce Livre 31, Chateaubriand évoque son retour à Paris, fin mai 1829 ; puis pensant retourner à Rome, il descend vers les Pyrénées, séjourne à Cauterets, mais la vie politique le ramène à Paris : « à Lourdes, au lieu de tourner au midi et de rouler vers l’Italie, je pris le chemin de Pau, mes yeux se remplirent de larmes ».

Il retrouve son épouse, Céleste, à Paris. Celle-ci avait fondé, en 1819, une institution pour les prêtres âgés et les nobles devenues veuves suite à la Révolution : l’Infirmerie Marie-Thérèse, où elle sera enterrée en 1847.
Chateaubriand à cette époque de mai 1829 prépare un legs pour que cette propriété soit plus tard destinée à quelques artistes et gens de lettres malades.

La vie politique en France est traitée dans ce Livre 31 jusqu’aux Ordonnances Polignac de juillet 1830. Chateaubriand revient alors de Dieppe, où il avait vu madame Récamier.
La 1ère Ordonnance établit la suppression de la liberté de la presse, « la presse [...] c’est la parole à l’état de foudre ; c’est l’électricité sociale. Pouvez-vous faire qu’elle n’existe pas ? » écrit-il.
Et lire sa brochure si passionnante Du rétablissement de la censure… sur notre site, car la liberté de la presse est toujours abordée par Chateaubriand avec passion et vivacité.

Le livre suivant, le Livre 32, est consacré aux journées historiques de la Révolution de Juillet.

Illustration : Céleste de Chateaubriand.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 048 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – César (Livre 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 20min | Genre : Histoire


La mort de Jules César

« Pendant les neuf ans qui viennent de s’écouler, pendant ces neuf ans où il n’a pas revu Rome, et qui l’ont conduit de l’âge de trente-neuf ans à l’âge de quarante-huit, pendant ces neuf ans, il a fait des miracles.
Il a pris d’assaut huit cent villes, il a soumis trois cents nations différentes, il a combattu trois millions d’ennemis, il en a tué un million, fait prisonniers un million, mis en fuite un million.
Tout cela avec cinquante mille hommes ! »

« César attend les députés des Gaulois sur son tribunal.
Vercingétorix se couvre alors de ses plus belles armes, sort de la ville sur un cheval richement caparaçonné, le fait caracoler autour de César, saute à terre, jette son épée, ses javelots, son casque, son arc et ses flèches aux pieds du vainqueur et, sans dire un seul mot, vient s’asseoir sur les marches de son tribunal.
-Pour mon triomphe ! dit César en le montrant du doigt à ses soldats. »

Accéder à la première partie de cet épisode des Grands Hommes en robe de chambre

> Écouter un extrait : Chapitre 48.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 262 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Du Parnasse contemporain

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Histoire


Henri Fantin-Latour - Coin de table (1872)

Avec Du Parnasse contemporain, un des articles des Mémoires d’un veuf (Première Sélection, Deuxième Sélection), Paul Verlaine illustre de précisions historiques et de moments vécus ce résumé de Wikipédia :

« Le Parnasse contemporain se compose de trois volumes collectifs de poésie, publiés en 1866, 1871 et 1876 par l’éditeur Alphonse Lemerre, auxquels participèrent une centaine de poètes, notamment : Leconte de Lisle, Théodore de Banville, Heredia, Gautier, Catulle Mendès, Baudelaire, Sully Prudhomme, Mallarmé, François Coppée, Charles Cros, Léon Dierx, Louis Ménard, Verlaine, Villiers de L’Isle-Adam et Anatole France. »

N’oublions pas, pour comprendre ses propos agressifs à l’égard de son époque, que Verlaine est l’auteur des Poèmes saturniens (1867) (qui n’eut pas dès l’abord un succès considérable) et retenons sa fameuse interrogation triomphante :

« Pauvres gens ! l’Art n’est pas d’éparpiller son âme :
Est-elle en marbre, ou non, la Vénus de Milo ? »

Illustration : Henri Fantin-Latour, Coin de table (1872).

Du Parnasse contemporain.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 799 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Jeux olympiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Histoire


Lutteurs

Quelques Olympiques de Pindare ont été lus sur ce site ; l’article de l’Encyclopédie consacré aux Jeux olympiques marquera la fin de ceux de cette année.

Nous en retiendrons ici quatre passages montrant les différences et les ressemblances entre les époques :

I. « Les athletes combattirent nus dans ces jeux, depuis la trente-deuxieme olympiade, où il arriva à un nommé Orcippus de perdre la victoire, parce que dans le fort du combat son caleçon s’étant dénoué, l’embarrassa de maniere à lui ôter la liberté des mouvemens. Ce reglement en exigea un autre : c’est qu’il fut défendu aux femmes & aux filles, sous peine de la vie, d’assister à ces jeux, & même de passer l’Alphée pendant tout le tems de leur celébration. »

II. « Il étoit aussi défendu aux athlètes, sous peine d’une amende considérable, d’user de la moindre fraude pour être déclaré vainqueur ; mais ni les lois, ni les peines ne sont pas toujours un frein capable de contenir l’ambition dans de justes bornes. Il y eut des supercheries, & la punition sévere qu’on en tira, n’empêcha pas qu’on ne retombât de tems en tems dans les mêmes fautes. »

III. « En effet, qui pourroit croire, si tant de monumens ne l’attestoient, que pour une couronne d’olivier, toute une nation se dévouât à des combats si pénibles & si hasardeux ? »

IV. « Le vainqueur retournoit-il dans sa ville, ses concitoyens venoient en foule au-devant de lui, & le recevoient avec l’appareil d’une espece de triomphe ; persuadés que la gloire dont il étoit couvert illustroit leur patrie, & rejaillissoit sur chacun d’eux. »

Jeux olympiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 989 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livres 29 et 30)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 6h 26min | Genre : Biographies


Le Colisée à Rome

Ces deux Livres 29 et 30 sont présentés ensemble, dans cet audiolivre consacré à l’Ambassade de Rome.

Du 14 septembre au 9 octobre 1828, Chateaubriand quittant Paris rejoint Rome.

Il nous présente :
- la société romaine,
- les fouilles archéologiques à Torre Vergata, lancées le 3 février 1829,
- les lieux et la campagne romaine,
- son « Mémoire » sur l’Orient.

Il évoque le décès du pape Léon XII, le 10 février 1829, puis le conclave. Et courriers, dépêches et lettres à madame Récamier sont proposés à notre lecture : « Ici paraîtront distinctement les deux hommes qui existent en moi. »

Le 16 mai 1829, une lettre adressée à Juliette Récamier se termine ainsi : « j’ai fait déjà plusieurs lieues vers vous ». Du 16 au 28 mai 1829, il rejoint Paris.

Car madame Récamier est fort présente dans ces pages ; d’ailleurs, Chateaubriand lui a consacré tout un Livre intitulé Sur Madame Récamier, figurant ici dans le Supplément des Mémoires d’outre-tombe de l’édition que nous utilisons.

Puis, avec le Livre 31, ce sera le retour de Chateaubriand à Paris.

« Je vais bientôt quitter Rome, et j’espère y revenir. Je l’aime de nouveau passionnément, cette Rome si triste et si belle. [...] On n’a point vu Rome quand on n’a point parcouru les rues de ses faubourgs mêlés d’espaces vides, de jardins pleins de ruines, d’enclos plantés d’arbres et de vignes, de cloîtres où s’élèvent des palmiers et des cyprès,les uns ressemblant à des femmes de l’Orient, les autres à des religieuses en deuil. [...] Dans un des plus beaux sites de la terre, parmi les orangers et les chênes vers, Rome entière sous mes yeux, chaque matin. »

Illustration : Le Colisée à Rome, photo d’Andreas Ribbefjord (licence Cc-By-SA-3.0).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 607 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – César (Livre 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 20min | Genre : Histoire


Jules César

« Vous rappelez-vous le temps où l’on nous disait que l’Histoire n’était si lourde à apprendre que parce qu’elle était ennuyeuse ?

Que faudrait-il pour mettre l’Histoire à la portée de tout le monde ? La rendre amusante !

En écartant la toge de César, que verrons-nous ? Un homme.

Mais il faut écarter la toge et montrer en robe de chambre ce héros, ce demi-dieu de collège.

Curion le père disait de lui : « César, c’est le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris. »» Alexandre Dumas

À côté du Grand Homme en robe de chambre, Dumas, très documenté, nous propose quelques images de l’époque romaine du temps de César.

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 909 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :