Livres audio gratuits de la catégorie 'Humour' :


O. HENRY – Le Loup tondu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Le Loup tondu

Aventure comique d’un gros richard vaniteux dupé par ceux qu’il n’attendait pas !

« Quand Murkison nous eut quittés, Andy et moi restâmes un moment silencieux, occupés à ruminer nos méditations respectives et les hérésies cervicales de l’esprit anthropique. Durant nos heures de loisirs, nous avons toujours amélioré notre mentalité supérieure grâce à l’usage de la ratiocination et de la cogitation intellectuelle. »

Le Loup tondu est une tentative de filouterie contrée par Andy et Jeff, deux amis, qui ne sont pas non plus de petits saints et ne saisissent pas toujours le « système d’éthique et de morale », chacun, de son camarade !

« Jeff, dit-il, un jour que tu en auras le loisir, tu me ferais plaisir en me traçant un diagramme de ta conscience, avec des notes explicatives. J’aimerais à m’y référer à l’occasion. »

Ce Jeff est peut-être O. Henry lui-même qui, avant d’être écrivain, a purgé trois mois de prison pour vol dans la banque où il était employé.

Une nouvelle extraite du recueil New York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Le Loup tondu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 451 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – On ne badine pas avec l’infini (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Une roulotte automobile en 1912

Posologie : lire chaque jour de la semaine, au réveil, un des sept articles suisses que trouvaient au petit-déjeuner les abonnés de La Tribune de Lausanne ou de La Gazette de Genève dans les années 1917-1925, deuxième sélection d’articles recueillis dans On ne badine pas avec l’infini d’Henri Roorda.
Aucune contre-indication. Conseillé aux esprits chagrins.

« Tu te plains de la monotonie de ton existence. Mais n’est-ce pas agréable d’accomplir avec aisance, machinalement, le travail auquel on est habitué depuis longtemps ? Si tu devais, tout à coup, exercer une profession nouvelle, tu serais bien embarrassé.
Tiens-tu tant que ça à rencontrer des obstacles sur ton chemin ? Assis de huit heures à midi devant tes registres, tu peux rêvasser à ton aise. Tu n’es pas pressé. Dans ton bureau, tu ne t’exposes pas à être renversé par le bicycliste sournois et silencieux. Tu es loin de tes enfants qu’il faut toujours gronder et tu n’entends pas les reproches justifiés de ta femme. Dans un mois, tu devras soutenir un dialogue difficile avec un créancier. Mais pourquoi y penser déjà ? Tu auras peut-être la chance de mourir avant. Ton défaut grave, c’est de ne pas savoir goûter la douceur de la minute présente.
Il y a, dans notre monde médiocre, beaucoup de choses qui vont très bien. En dépit des intempéries et des cataclysmes, en dépit de la bêtise et de la paresse des hommes, en dépit de tous les accidents, nous jouissons toujours d’un peu de sécurité. Chaque jour, on trouve du pain frais dans les boulangeries et de la viande dans les boucheries. Et toi, fonctionnaire amer, tu es sûr de toucher ton traitement à la fin de chaque mois. Voyons : admire un instant ces arbres et ce ciel lumineux. Et tâche de sourire.
La plupart des hommes et des femmes sont dépourvus de beauté ; mais ça ne les empêche pas de se marier et d’échanger parfois des paroles affectueuses. D’ailleurs, le plus souvent, on est laid sans le savoir. Et si le nombre des êtres très intelligents est minime, cela n’a aucune importance. Que dis-je ! Il est peut-être heureux que ce nombre ne soit pas grand. »

> Écouter un extrait : Automobilisme et liberté.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 422 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Sœurs du cercle enchanté

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Un autobus à New York en 1900

Sœurs du cercle enchanté est le titre énigmatique d’un voyage touristique de la découverte de New York écrit avec humour par l’Américain O. Henry souvent publié sur notre site. Cet humour new-yorkais est très voisin du français, tel le baratin du guide :

« Mesdames et Messieurs, le grand bâtiment en forme de concombre que vous voyez sur votre droite est comme qui dirait une colonne comminatoire et mémorative élevée par Christophe Colomb en 1695 à la suite de sa victoire sur le général Montcalm. Remarquez les reliefs du bas, intitulés stalactites pour les distinguer de ceux d’en haut qu’on désigne sous le pseudonyme de bélemnites. Ils ont été dessinés par le célèbre sculpteur Benvenuto Concini, qui fut tué en duel par le spadassin Spinoza sur les ordres du duc de Mantoue. »

ou l’apostrophe au lecteur :

« L’histoire pourrait s’arrêter là. Car, bien entendu le lecteur perspicace a déjà deviné tout ce que je n’ai pas dit. Néanmoins, comme ces lignes pourraient tomber sous les yeux de l’Intelligence Service, de la Gestapo et autres Guépéous, qui ne manqueraient pas d’y découvrir des allusions politiques précises et naturellement divergentes, je pense qu’il est plus prudent de narrer le dénouement in extenso. »

Une nouvelle extraite du recueil New York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Illustration : Un autobus à New York en 1900.

Sœurs du cercle enchanté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Monographie de la police correctionnelle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Les Débuts de l'avocat

Les quatre sélections, jouées collectivement sur le site, des Tribunaux comiques extraites de La Gazette des tribunaux sont précédées de l’avant-propos intitulé Monographie de la police correctionnelle que voici.

Il est composé de 11 rubriques, certaines brèves, lues à la suite :

Le Président – Les Avocats – Les Prévenus – Les Métiers de police correctionnelle – Révélations d’audience – Les Huissiers d’audience – Le Substitut – L’Auditoire – Les Vieux Habitués – Les Débuts de l’avocat – Conclusion

Quelques rosseries, on s’en doute :

« Non que je n’aime pas les avocats, tant s’en faut, Seigneur ! je ne leur reproche qu’une chose : c’est de plaider !… J’entends : devant la police correctionnelle, où le président peut les arrêter par ces mots : La cause est entendue ! c’est-à-dire : Ne continuez pas ! vous avez gagné votre procès. Ce qui a rarement lieu au civil et ne se voit jamais en cour d’assises. De sorte que, toujours dans l’attente de cette interruption désirée, l’avocat parle, parle, produit deux fois, trois fois, les mêmes arguments, recommence à satiété la même analyse des faits, le même relevé des témoignages favorables à son client, la lecture des mêmes certificats ; en fin de compte, prononce trois plaidoiries au lieu d’une. »

Monographie de la police correctionnelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 805 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – La Paume de Tobin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


La Paume de Tobin

Nouvelle histoire amusante new-yorkaise qui serait décevante si elle se terminait par :

« L’appétit et la conscience de Tobin et de moi-même s’accordent ric-rac avec la proposition, bien que ce soit un coup dur pour les superstitions de Danny de constater que toute la bonne fortune promise par les lignes de sa main se réduit à un souper froid arrosé de bière. »

mais l’apparition-surprise finale donne tout son sel à ce divertissement de O. Henry extrait de New-York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Illustration : Tobin’s Palm, par Gustave Verbeck (1903).

La Paume de Tobin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 616 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – On ne badine pas avec l’infini

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Les Lettres de l'alphabet

Le Français Alphonse Allais (1854-1905) et le Suisse Henri Roorda (1870-1925) ont pratiqué le même humour, sur les mêmes sujets, souvent joué avec les mêmes calembours, fustigé leur époque avec la même insolence et le même bonheur. L’Hindou se tend, est-ce d’Allais ou de Roorda ?
Déjà sont sur le site des sélections de Le Roseau pensotant (sélection 1, sélection 2), l’intégralité de Le pédagogue n’aime pas les enfants, de Le Rire et les rieurs et de À prendre ou à laisser de Henri Roorda Van Eysinga.

On ne badine pas avec l’infini est un recueil de 77 courts articles, en grande partie, de La Tribune de Genève ou de La Tribune de Lausanne où nous avons cueilli au hasard une dizaine… pour vous donner envie d’en connaître davantage.

« Si l’on s’en tenait aux nouvelles que les feuilles publiques lancent chaque matin dans la circulation, on devrait croire que le monde est dans un état d’effroyable désordre et que l’humanité va bientôt sombrer dans la démence. Le journaliste ne nous parle des trains que lorsqu’ils déraillent. Il ne s’intéresse qu’aux piétons qui se font écraser par des automobiles. Contre les autres (qui sont pourtant plus intelligents), il fait la conspiration du silence. C’est seulement lorsqu’un village est détruit par un incendie ou par une avalanche qu’on nous révèle son existence. Je connais de très honnêtes gens dont le journal n’a jamais publié le portrait : pour le faire, il attend que ces êtres bons et vertueux aient commis un crime atroce ou qu’ils se soient livrés au commerce clandestin de la cocaïne. Enfin, pour nous donner de la vie une idée juste, on attire sans cesse notre attention sur les gouvernements renversés, les peuples révoltés, les grévistes syndiqués, les boxeurs tuméfiés et les tremblements de terre.
Eh bien, je dis qu’on nous trompe. Il règne dans l’univers un ordre admirable… etc »

> Écouter un extrait : Agissons !.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 569 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRINGER, Rodolphe – Dranem, Chérau et Cora Laparcerie – Concours de natation

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Cora Laparcerie

Rodolphe Bringer fut journaliste au Canard enchaîné, a rédigé moult articles, nouvelles et romans (une vingtaine accessible sur notre site) et ne se départit jamais de son humour.

Dranem, Chérau et Cora Laparcerie nous rappelle que la publicité, « la réclame » en France avant les années 1940 était presque inexistante comparée aux advertisers Américains. Nous les avons rattrapés !!

« Et je vous assure que si le Directeur de l’Eldorado venait me proposer :
- Dites donc, Bringer, vous avez écrit quelques romans qui ont eu du succès ! Voulez-vous venir chanter les Petits Pois chez moi !
Petits Pois chez moi !
Eh bien, franchement, je refuserais, et je m’étonne que Dranem n’en ait pas fait autant ! »

Concours de natation est une riche galéjade de l’auteur né à Mondragon qui mourut en 1943 dans sa chère retraite de Gonfle-Boufigue, alias Pierrelatte dans la Drôme, où ont lieu le concours et « le truc » de Rosine.

Illustration : Cora Laparcerie en 1923 (Source : Gallica).

Dranem, Chérau et Cora Laparcerie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Le Miracle de Montargis – Paternité légale

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Marie-Louise Villers - Jeune Femme dessinant (1801)

Pour connaître le genre d’esprit humoristique d’Aurélien Scholl (1833-1902), vous pouvez consulter les citations de Demoiselle à marier. Nous le retrouvons dans Le Miracle de Montargis, où il se moque un tantinet des apparitions, mais Paternité légale, extrait du même recueil Fleurs d’adultère (1880), est au contraire l’exposé d’un problème sérieux à l’origine de graves conflits familiaux.

Le Miracle de Montargis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 565 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Humour :