Livres audio gratuits de la catégorie 'Humour' :


ALLAIS, Alphonse – Le Boomerang

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 10min | Genre : Romans


Le Boomerang

Un peu plus bref que L’Affaire Blaireau, ce long roman posthume (1912) satirique a pour sujet essentiel un pari stupide dont est l’objet une ravissante petite actrice idiote. Pourquoi le titre de Le Boomerang, ou Rien n’est mal qui finit bien ? Parce que le suicide manqué d’un personnage, à la fin, renvoie au suicide manqué d’un autre, au début, et que la ravissante idiote, responsable de ces envies de mourir, permet à l’histoire de « finir bien ».
Alphonse Allais ne s’arrête pas, pendant 19 chapitres, de se moquer de ses héros, de leurs propos, de leurs situations, de leurs idées, de lui-même : « Chapitre dix-neuxième. – Dans lequel l’auteur n’est pas fâché d’en finir avec toutes ces histoires à dormir debout. » Il va jusqu’à faire de l’auto-publicité pour Le Pauvre Bougre et le bon génie (version 1, version 2).

Ajoutons que le récit est bourré de petites notes-calembours ou références contemporaines – impossibles à mêler à la lecture et qu’on ne peut consulter que dans la version-texte :
« Surnommer un homme Crocodile parce qu’il ressemble à un alligator ! Étrange raison, et de celles dont on peut dire que leur auteur les allègue à tort. »
« Sous ce titre, qui, mieux qu’un titre, est tout un programme, notre éminent collaborateur, Alphonse Allais, a fait paraître, à la Librairie Ollendorff, un fort remarquable volume. »

Cette œuvre humoristique mérite d’être connue…

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 738 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROUVIER, J. – Oh ! le monologue : monocoquelogue dit par Coquelin cadet

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Humour


Coquelin Cadet

Ce court monologue du célèbre Coquelin cadet (1848-1909) (présent sur notre site) n’a pas de prétention littéraire, mais il a paru intéressant de le faire écouter, aujourd’hui que les humoristes pullulent, afin de se demander si depuis 1883, en cent-trente ans, les thèmes et les procédés ont vraiment changé et si le genre a fait des progrès.

« Je vous le demande, là, entre nous, qu’est-ce que ça a d’amusant, un monsieur qui arrive dans un habit noir, avec des gants blancs, et qui, après vous avoir salué, se met à causer de ceci, de cela, de la situation politique, de sa femme, de sa belle-mère et vous débite mille choses qui ne concernent que lui seul. »

Oh ! le monologue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 840 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 04)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 55min | Genre : Théâtre


Les Tribunaux comiques livret4

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Le Bain à tout faire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 676 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – À l’œil (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Ruggero Leoncavallo - La Bohème, affiche de la première à la Fenice en 1897

Cette sélection commence par deux textes (Vert-Vert et Vitrail) où l’humour est teinté de mélancolie, puis la satire et la moquerie reprennent le dessus et elle s’achève par un bouquet d’anecdotes sur Venise où les touristes sont ridiculisés.
Entendu ce colloque entre touristes bien parisiens :
« — Alors, vous partez ?
— Mais oui… Nous sommes ici depuis quatre jours, c’est plus qu’il n’en faut pour tout voir (sic).
— Vous vous êtes bien amusés ?
— Oh ! ça, non ! Je trouve Venise d’un triste !
— Vraiment ?
— Oui… on a tout le temps l’air de se promener dans des inondations. »

> Écouter un extrait : Vert-Vert.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 708 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – La Pêche au lion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


La Pêche au lion

Après les quatre récits humoristiques déjà lus de Joseph Méry, voici La Pêche au lion (1844), fantaisie aérienne un tantinet loufoque relatant les querelles d’un ménage anglais et d’un savant égyptologue italien, lors d’une expédition à la découverte des sources du Nil, à bord de l’étroite nacelle d’un aérostat relié à un dromadaire poursuivi, puis dévoré par un lion !!!

« Un jour M. Hogges lut dans un journal anglais la traduction d’un feuilleton des Débats, dans lequel notre célèbre compositeur, Hector Berlioz, qui est aussi un homme d’infiniment d’esprit et de style, indiquait un nouveau moyen de traverser les déserts sablonneux, sans être exposé aux vieux inconvénients de ce voyage. Il s’agissait de monter en aérostat suspendu et attelé à un dromadaire, attelé lui-même à un fellah. »

Et que faire dans une nacelle immobilisée à deux mille toises,dans les nuages,sinon jouer au jeu de l’écarté ou au jeu du divorce ?

La Pêche au lion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 845 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – À la une (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Contes


Coco

Farceur, fumiste, loufoque, farfelu, grand amuseur, tel nous apparaît Alphonse Allais dans ses contes et chroniques. Dans cette deuxième sélection de À la une, remarquons cependant un texte qui pourrait légèrement assombrir l’idée que nous nous faisons de l’auteur.

Le 2 mars 1905, huit mois avant sa propre mort, Allais fait mourir son héros, Coco le perroquet qui se rencontre souvent dans son œuvre. Cette phrase de La Mort de Coco ne serait-elle pas prémonitoire : « Une bande d’affreux corbeaux le déchiquettent vivant, à grands coups de becs. » Accident ou mort volontaire ? « Les corbeaux » ne seraient-ils pas ses créanciers ou sa neurasthénie qui le ronge de plus en plus ?
Il a fait croire à des millions de gens que la vie était drôle grâce à son humour. Remercions-le. Même la fin de La Mort de Coco nous fait sourire : « Une bande d’affreux corbeaux, acharnée après le doux jaseur exotique, le déchiquettent vivant, à grands coups de becs.
Et dans l’horrible vacarme des sinistres croassements, on peut distinguer la voix éplorée de Coco :
« Chacun votre tour, citoyens ! Chacun votre tour ! » »

> Écouter un extrait : Un garçon sensible.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 423 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 03)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 46min | Genre : Théâtre


Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Vous allez rire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 581 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 02)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Théâtre


Jules Moinaux - Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Le Chien qui parle.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 391 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Humour :