Livres audio gratuits de la catégorie 'Humour' :


MÉRY, Joseph – La Pêche au lion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


La Pêche au lion

Après les quatre récits humoristiques déjà lus de Joseph Méry, voici La Pêche au lion (1844), fantaisie aérienne un tantinet loufoque relatant les querelles d’un ménage anglais et d’un savant égyptologue italien, lors d’une expédition à la découverte des sources du Nil, à bord de l’étroite nacelle d’un aérostat relié à un dromadaire poursuivi, puis dévoré par un lion !!!

« Un jour M. Hogges lut dans un journal anglais la traduction d’un feuilleton des Débats, dans lequel notre célèbre compositeur, Hector Berlioz, qui est aussi un homme d’infiniment d’esprit et de style, indiquait un nouveau moyen de traverser les déserts sablonneux, sans être exposé aux vieux inconvénients de ce voyage. Il s’agissait de monter en aérostat suspendu et attelé à un dromadaire, attelé lui-même à un fellah. »

Et que faire dans une nacelle immobilisée à deux mille toises,dans les nuages,sinon jouer au jeu de l’écarté ou au jeu du divorce ?

La Pêche au lion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 372 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – À la une (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Contes


Coco

Farceur, fumiste, loufoque, farfelu, grand amuseur, tel nous apparaît Alphonse Allais dans ses contes et chroniques. Dans cette deuxième sélection de À la une, remarquons cependant un texte qui pourrait légèrement assombrir l’idée que nous nous faisons de l’auteur.

Le 2 mars 1905, huit mois avant sa propre mort, Allais fait mourir son héros, Coco le perroquet qui se rencontre souvent dans son œuvre. Cette phrase de La Mort de Coco ne serait-elle pas prémonitoire : « Une bande d’affreux corbeaux le déchiquettent vivant, à grands coups de becs. » Accident ou mort volontaire ? « Les corbeaux » ne seraient-ils pas ses créanciers ou sa neurasthénie qui le ronge de plus en plus ?
Il a fait croire à des millions de gens que la vie était drôle grâce à son humour. Remercions-le. Même la fin de La Mort de Coco nous fait sourire : « Une bande d’affreux corbeaux, acharnée après le doux jaseur exotique, le déchiquettent vivant, à grands coups de becs.
Et dans l’horrible vacarme des sinistres croassements, on peut distinguer la voix éplorée de Coco :
« Chacun votre tour, citoyens ! Chacun votre tour ! » »

> Écouter un extrait : Un garçon sensible.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 125 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 03)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 46min | Genre : Théâtre


Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Vous allez rire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 230 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 02)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Théâtre


Jules Moinaux - Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge. » (Jules Moinaux)

> Écouter un extrait : 01. Le Chien qui parle.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 406 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOINAUX, Jules – Les Tribunaux comiques (Livret 01)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Humour


Les Tribunaux comiques

« La Gazette des Tribunaux publiait presque quotidiennement une petite cause correctionnelle, chef-d’œuvre de bonne humeur, de vérité ; parfois empreinte de philosophie, mais toujours claire et honnête comme le cœur d’un galant homme. »
(Jules Noriac, 1881)

« Il ne me reste plus qu’à extraire, pour vous, de la Gazette des Tribunaux où je les ai publiées à leur date, des échantillons variés de ce qui s’y juge.  » (Jules Moinaux)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 944 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – À la une (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


A Allais

Quinze des quarante-cinq articles humoristiques de À la une, publiés il y a plus de cent ans et où nous trouvons cette triste prémonition qui est pour Allais une boutade :

« Tenez, je prends la première phrase qui me passe par la tête et je vais la transcrire successivement des deux façons :
En vieux jeu, d’abord
« Quel chouette banquet que le banquet des vingt mille maires ! »
Et maintenant en « modern style » :
« Kel chouett bankè ke le bankè dé vintmil mer ! »
Hein ! qu’est-ce que je vous disais ? [...]
Avec la même superficie de papier et le même nombre de lignes, le lecteur jouira d’un tiers de substance en sus.
Les romans de 300 pages n’en compteront plus que 200, et, au lieu de les payer 3 francs, on les aura pour quarante sous !
Si vous trouvez que cela n’est rien, vous ! »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 647 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Le Bec en l’air (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Usage Allais

Des calembours :
« — Ça ne vous fait pas rire ? demanda la jolie sans-cœur.
— Fichtre non, car j’estime que ce pauvre garçon est appelé, dans pas bien longtemps, à devenir fou à lier !
— Chef-lieu Moulin. » (Danger de la simultanéité du surmenage cérébral et de la passion amoureuse)

et des histoires cocasses pour divertir :
« Un jour, entre autres, il me souvient d’avoir attaché à un vieux parapluie un panier dans lequel j’avais délicatement posé le chat d’un jeune ami à moi.
Nous étions au grenier.
Tout à coup, vient à s’élever une jolie brise N.-N.-O., à qui je confiai mon aérostat.
Le tout alla se heurter contre le clocher de l’église voisine, au coq duquel le chat, non sans terreur, s’empressa de s’agripper, en attendant qu’un intrépide pompier vint le quérir.
Plus jamais je ne fus réinvité dans la famille de mon jeune ami. » (Aérostation)

> Écouter un extrait : Radicale Proposition.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 408 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABOUT, Edmond – Épître aux bredouilles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Discours


Chasseur

Les Causeries d’Edmond About sont moins connues que ses romans, mais écrites avec le même style comique. Cette Épître aux bredouilles est destinée à ceux qui reviennent de la chasse « le carnier vide ». « Oui, messieurs, moi aussi je me suis levé quelquefois trop matin pour arpenter les chaumes à grandes enjambées et pour mouiller mes genoux dans la luzerne ; moi aussi j’ai promené un chien mélancolique à travers des champs dépeuplés, et je suis rentré à la maison par des chemins de traverse, cachant mon carnier vide à la malignité des voisins. »
Parce que « le rire est une joie malicieuse qui s’éveille en nous au spectacle des petits malheurs d’autrui. C’est un mouvement égoïste et vaniteux causé par la vue des mécomptes dont nous sommes ou croyons être exempts nous-mêmes. On ne rit pas des gros accidents, de la mort, des blessures, de la misère en haillons, des désastres qui nous rappellent notre condition mortelle et la dépendance où le sort nous tient tous ; mais on rit aux éclats chaque fois qu’on signale un contraste entre les ambitions du prochain et ses succès, entre sa vanité et son mérite, entre son but et son point d’arrivée. »

Épître aux bredouilles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 130 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Humour :