Livres audio gratuits de la catégorie 'Humour' :


ABOUT, Edmond – Épître aux bredouilles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Discours


Chasseur

Les Causeries d’Edmond About sont moins connues que ses romans, mais écrites avec le même style comique. Cette Épître aux bredouilles est destinée à ceux qui reviennent de la chasse « le carnier vide ». « Oui, messieurs, moi aussi je me suis levé quelquefois trop matin pour arpenter les chaumes à grandes enjambées et pour mouiller mes genoux dans la luzerne ; moi aussi j’ai promené un chien mélancolique à travers des champs dépeuplés, et je suis rentré à la maison par des chemins de traverse, cachant mon carnier vide à la malignité des voisins. »
Parce que « le rire est une joie malicieuse qui s’éveille en nous au spectacle des petits malheurs d’autrui. C’est un mouvement égoïste et vaniteux causé par la vue des mécomptes dont nous sommes ou croyons être exempts nous-mêmes. On ne rit pas des gros accidents, de la mort, des blessures, de la misère en haillons, des désastres qui nous rappellent notre condition mortelle et la dépendance où le sort nous tient tous ; mais on rit aux éclats chaque fois qu’on signale un contraste entre les ambitions du prochain et ses succès, entre sa vanité et son mérite, entre son but et son point d’arrivée. »

Épître aux bredouilles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 281 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Plaisir d’été

Donneuse de voix : Irisdo | Durée : 6min | Genre : Nouvelles


Alphonse Allais

Cette nouvelle est issue du recueil Le bec en l’air.

« J’ai là, devant moi, sur mon bureau, un tas de lettres haut comme ça, sans exagérer.

Cette correspondance provient d’une portion de mes lecteurs qui semble s’être donné le mot, depuis la venue de la belle saison, pour me demander le même renseignement.

Ces lecteurs, gens établis et mariés, me prient de leur indiquer un divertissement inédit auquel ils pourront, cet été, goûter quelque plaisir, eux et leur famille. [...] »

Plaisir d’été.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 901 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Le Bec en l’air (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Essais


Allais Le bec en l air

« Le scandale que je dévoile en les lignes ci-dessous, et dont toute la presse s’occupera demain, va montrer quels sommets peut atteindre le toupet et l’ingéniosité des fraudeurs.
Pour ne pas faire moisir les charmantes jeunes femmes qui me font l’honneur de me lire, disons tout de suite que la police vient de découvrir à Paris l’existence de quatre gares clandestines.
Pour les personnes qui n’auraient pas bien entendu, je répète : La police vient de découvrir à Paris l’existence de quatre gares clandestines.
Quatre gares clandestines, vous avez bien lu, et qui correspondent chacune à une ligne secrète de chemin de fer.
La découverte de ce fait vraiment particulier mérite d’être contée par le menu. » (Le Scandale de demain)

> Écouter un extrait : Le Scandale de demain.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 972 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Pas de bile !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Pas de bile

L’œuvre d’Alphonse Allais est une inépuisable source d’humour. Cette sélection de Pas de bile ! comporte 13 histoires dont une en deuxième lecture qui appartient à deux recueils… Laquelle ? chers auditeurs attentifs !
Début de Un poète nouveau :

« Appétit vigoureux, tempérament de fer,
Membert languit, Membert se meurt – ami si cher…

Qu’a Member ?

Hé, Momille, bonjour ! Comment va la famille,
Le papa, la maman ?… Tu pleures, jeune fille ?…

Qu’a Momille ?

Je viens de rencontrer, allant je ne sais où,
Outchou, le professeur qui courait comme un fou.

Qu’a Outchou ?

Ce petit poème, que je viens de citer dans son intégrité, s’intitule Sollicitudes et a pour auteur M. Franc-Nohain. »

> Écouter un extrait : Un poète nouveau.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 037 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PONCHON, Raoul – La Muse au cabaret (Poèmes, Sélection)

Donneur de voix : Lemoko | Durée : 15min | Genre : Poésie

Raoul PONCHON La Muse au cabaret

« De Rabelais il avait hérité la verdeur d’expression »


Hormis ses hautes qualités de critique gastronomique :
« Le veau réchauffé est meilleur froid »

on lui doit ce quatrain célèbre :

« Quand mon verre est vide
je le plains
Quand mon verre est plein
je le vide. »

Voici donc une sélection de cinq poèmes à l’ humour décapant de son recueil La Muse au Cabaret

> Écouter un extrait : La Salade.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 183 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – Petites Comédies du vice (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Chavette

Cinq Petites Comédies du vice :

- L’Humeur de dogue : Venus pour s’amuser : une soirée au théâtre où Madame montre sa bêtise et son caractère de chien.
- Les Manies : La Dame du comptoir : les méfaits de l’exactitude.
- La Luxure : Le Sort d’un amour éternel : « Mais, je le répète, Montevideo est une ville pleine de séductions, et le même moyen qui, en une heure, avait guéri mon héros de sa Cunégonde, lui fit également, en huit jours, oublier l’amour éternel juré à cette Marie tant belle, tant belle que je n’ai pu vous en faire le portrait. »
- La Misanthropie : Le Pendu par conviction : le monde est tellement laid et triste qu’il vaut mieux le quitter.
- Les Petits Vols : L’Histoire de cinquante sous se termine ainsi : « Aussi, je le répète, soyons indulgents pour ceux qui succombent à la misère ou à la tentation. Quel est le juste qui n’a pas été, au moins une fois, un peu filou ? »

Une heure de bonne humeur et de bon humour.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 651 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – Le Guillotiné par la persuasion – Deux Vers de Properce – Le Biais de mon parrain

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Le Guillotiné par la persuasion

Eugène Chavette, de son vrai nom Eugène Charlemagne Vachette, (1827-1905) est un écrivain français humoriste qui n’a pas la notoriété d’Allais ni de Courteline, peut-être à tort. Dans Les Petites Comédies du vice, 25 nouvelles légères et burlesques (rarement macabres ou scabreuses) il prend plaisir à illustrer, par des récits assez brefs, la méfiance (Le Guillotiné par la persuasion), la vanité (Deux Vers de Properce), la ruse (Le Biais de mon parrain), l’avarice, la gourmandise, la luxure, l’hypocrisie, l’orgueil, etc…

Dans le premier cité, le « tentateur » persuade son vieux copain criminel qui refuse d’être guillotiné : « On t’a monté la tête… Tu te fais un monstre de la chose. Au fond, qu’est-ce ? Un rien, une simple formalité… Examinons un peu ensemble : d’abord, tu te garnis d’un confortable déjeuner. (Souriant) Est-ce bien difficile, hein ?… Puis, on te rafraîchit prestement la chevelure, c’est hygiénique, et cela te rajeunit… Ensuite, tu t’en vas tranquillement en voiture. (Insistant) En voiture, mon très bon, en voi-tu-re ! Durant le trajet, tu causes de choses et d’autres avec le prêtre, et le temps se passe en un clin d’œil… A l’arrivée, on vient à ta rencontre, on t’ouvre la portière, on te tend les bras ; tout le monde est à ta disposition !… Tu montes un escalier très doux, un étage, un seul étage ! Tout au plus un petit entresol… Tu salues et… le temps de tourner la tête… prrrou ! c’est fini ! (Souriant) Et tout le monde s’en va content. »

> Écouter un extrait : Le Guillotiné par la persuasion.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Le Parapluie de l’escouade (Sélection 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le parapluie de l escouade

« Il y avait une fois une petite femme rudement gentille et qui avait oublié d’être bête, je vous en fiche mon billet.

Son mari, lui, était laid comme un pou, et bête comme un cochon.

Les sentiments que la petite femme nourrissait à l’égard de son mari n’auraient pas suffi (pour ce qui est de la température) à faire fondre seulement deux liards de beurre, cependant que lui se serait, pour sa petite femme, précipité dans les flammes ou dans l’eau, sur un signe d’icelle.

Des faits de telle nature sont, d’ailleurs, fréquemment constatables en maint ménage contemporain. » (Une petite femme bien moderne.)

Accéder à la première et la troisième sélection…

> Écouter un extrait : Une petite femme bien moderne.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 791 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Humour :