Livres audio gratuits de la catégorie '2. Moyen-Âge' :


BOCCACE, Jean – Le Faucon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Boccace - Le Faucon

« Un jeune et bien appris gentilhomme de Florence du nom de Frédéric Alberighi aima furieusement Monna Jeanne, une des plus belles et des plus gracieuses dames de la ville.
Frédéric se mit à dépenser son bien sans compter ; et c’étaient, chaque jour, de grands festins pleins de pompe, délicats et friands. Puis il se montrait magnifique en fêtes, en joutes et en tournois. »
est le début du conte de Moréas : Le Faucon inspiré, sans changer de titre, de cette nouvelle de Boccace Le Faucon qui commence ainsi :

« Il y eut autrefois à Florence un jeune gentilhomme fort riche, nommé Fédéric, fils de messire Philippe Albérigni, d’une maison illustre. L’art et la nature n’avaient rien épargné pour en faire un jeune homme accompli ; il n’avait point son pareil parmi la jeune noblesse toscane. Il devint amoureux, comme c’est assez l’ordinaire de ceux de son âge et de son rang, d’une dame de condition, nommée Jeanne, qui, de son temps, passait pour une des plus belles et des plus aimables femmes de Florence. »

Il est littérairement intéressant de comparer le texte original de Boccace (1345) à l’adaptation de Moréas(1900).

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Le Faucon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 271 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANÇOIS d’Assise (Saint) – L’Office de la passion

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 21min | Genre : Religion


Francois d Assise a genoux par Francisco de Zurbaran 1639

L’Office de la passion (ou Psautier de Saint François) est une composition toute personnelle du saint qui utilisa des passages des psaumes de la Bible afin de fabriquer ses propres psaumes. Il les récitait en les ordonnant différemment selon les fêtes liturgiques afin de célébrer la gloire de Dieu et méditer sur les mystères de notre salut.

Traduction : Louis Berthaumier (1819-1870).

> Écouter un extrait : Antienne.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 698 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANÇOIS d’Assise (Saint) – Considérations sur les stigmates

Donneur de voix : Iamnot & | Durée : 1h 42min | Genre : Religion


Francois d Assise Fresque 2

Ces Considérations tirées des Fioretti de saint François d’Assise nous retracent la petite histoire des stigmates qu’il reçut le 17 septembre 1224. Le récit de l’impression dans sa chair de ces marques de la Passion Christ (Troisième Considération) est précédé par celui de l’installation de François avec quelques compagnons sur le mont Alverne (Première Considération) et de leur vie austère dans cette solitude (Deuxième Considération), et suivi par le récit de la vie du saint de sa descente de l’Alverne jusqu’à sa mort (Quatrième Considération) et enfin par les révélations et miracles qui vinrent confirmer la vérité des stigmates après sa mort (Cinquième Considération).

Traduction : Auguste Riche (1824-1892).

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 224 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PÉTRARQUE – 55 Sonnets à Laure (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Poésie


Laure

Laura de Noves épouse Hugues de Sade en 1325. Francesco Petrarca (1304-1374) l’aperçoit à l’église Sainte Claire d’Avignon, et en devient fou amoureux.
Cette passion restera platonique et inspirera les quelque cent quinze Sonnets à Laure, présentés ici dans la traduction de Pierre-Louis Guinguené (1748-1815). Laure mourra de la peste noire dans sa ville natale en 1348.
Ces poèmes, d’un style très maniériste (le « dolce stil nuovo »), eurent un grand succès dans toute l’Europe au XVIème siècle.

Les Sonnets à Laure vivante rassemblent quarante poèmes (I à XL) sur une centaine.
Les Sonnets à Laure morte (XLI à LV) sont l’œuvre intégrale.

« L’Amour vint vers moi la première fois pour me frapper ! Car il s’est rendu peu à peu le maître de ma vie et m’a soumis à son joug. »
Tous les sonnets sont consacrés à l’amour malheureux pour une dame de rang élevé qui le dédaigna.

Un autre poète écrivit plus tard sur un exemplaire du Canzioniere de Pétrarque :

« Quand d’une aube d’amour mon âme se colore,
Quand je sens ma pensée, ô chaste amant de Laure,
Loin du souffle glacé d’un vulgaire moqueur,
Éclore feuille à feuille au plus profond du cœur,
Je prends ton livre saint qu’un feu céleste embrase,
Où si souvent murmure à côté de l’extase. »
Il s’appelait Victor Hugo.

> Écouter un extrait : Sonnets à Laure, I à V.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 260 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Deux Contes nouveaux)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


Le Reproche ingénieux

Le billet BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Première Nouvelle) présente les cent contes, d’inégale longueur et d’inégale valeur, dont déjà huit ont été publiés.

« Peu de gens ignorent que messire Can de la Scale fut un des plus magnifiques seigneurs qu’on ait vus naître en Italie depuis l’empereur Frédéric II. Il est peu d’hommes que la fortune ait autant favorisés, et qui aient pu se faire plus d’honneur que lui de leurs richesses. » (Le Reproche ingénieux)

« Il y eut autrefois à Pérouse un nommé André de la Pierre, qui faisait commerce de chevaux. Ayant appris qu’ils étaient à bon marché dans la ville de Naples, il mit cinq cents écus d’or dans sa bourse, dans l’intention de s’y rendre pour en acheter plusieurs. Comme il n’avait jamais perdu de vue le clocher de sa paroisse, il partit avec d’autres marchands, et arriva à Naples un dimanche au soir. » (Le Rubis)

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Reproche ingénieux, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

> Écouter un extrait : Le Reproche ingénieux.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 271 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PÉTRARQUE – Après la mort de Laure (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Tristan Dernier baiser 02

Après la mort de Laure

« La vie avance et fuit sans ralentir le pas ;
Et la mort vient derrière à si grandes journées,
Que les heures de paix qui me furent données
Me paraissent un rêve et comme n’étant pas.

Je m’en vais mesurant d’un sévère compas
Mon sinistre avenir, et vois mes destinées
De tant de maux divers sans cesse environnées,
Que je veux me donner de moi-même au trépas.

Si mon malheureux cœur eut jadis quelque joie,
Triste, je m’en souviens ; et puis, tremblante proie,
Devant, je vois la mer qui va me recevoir.

Je vois ma nef sans mâts, sans antenne et sans voiles,
Mon rocher fatigué, le ciel livide et noir,
Et les beaux yeux éteints qui me servaient d’étoiles. »

Traduction: Antoni Deschamps (1800-1869).

Après la mort de Laure.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 825 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – L’Imposteur confondu, ou La Femme justifiée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


L'Imposteur confondu, ou La Femme justifiée

Le problème posé, il y a 700 ans, dans cette neuvième nouvelle de la deuxième journée du Décaméron est toujours l’objet de désaccords !

« N’est-il pas vrai, et tout le monde ne connaît-il pas que l’homme est l’animal le plus parfait qui soit sorti des mains du Créateur ? La femme ne tient donc que le second rang : aussi tout le monde s’accorde-t-il à dire que l’homme a plus de courage, de force et de constance, et que la femme est timide et changeante… Concluons seulement que si l’homme, étant plus ferme, plus fort et plus constant, ne peut résister, je ne dis pas à une femme qui le prévient et le provoque, mais même au seul désir qui le porte vers celle qui lui plaît ; [...] s’il succombe enfin toutes les fois que l’occasion se présente, comment une femme, naturellement faible et fragile, pourra-t-elle se défendre des sollicitations, des flatteries, des présents, de tous les ressorts, en un mot, que fera jouer un amoureux passionné ? Pouvez-vous penser qu’elle résiste longtemps ? »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : L’Imposteur confondu, par H. Baron, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

L’Imposteur confondu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 771 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VORAGINE, Jacques (de) – La Légende dorée : Sainte Agnès

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 8min | Genre : Religion


Sainte Monique et Saint Augustin

Agnès de Rome ou Sainte Agnès (290-303) est une sainte, vierge et martyre, fêtée le 21 janvier. Ses principaux attributs sont un agneau blanc, la palme du martyre, un rameau ou une couronne d’olivier, une épée ou un poignard et un bûcher en flammes. Son prénom vient du grec Agnos qui signifie chaste ou pur.

Traduction : Théodore de Wyzewa (1862-1917).

Sainte Agnès.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 180 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 2. Moyen-Âge :