Livres audio gratuits de la catégorie '2. Moyen-Âge' :


FRANÇOIS d’Assise (Saint) – Sur la vie monastique

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 3min | Genre : Religion


Francois d Assise Fresque

Deux courts textes donnant quelques détails sur la vie dans les ermitages et dans l’ordre de Sainte-Claire.

Traduction : Ubald d’Alençon (1872-1927).

De la religieuse habitation des ermitages.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 382 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Roger de Jéroli, ou Les Bizarreries du sort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Contes


Roger de Jéroli, ou Les Bizarreries du sort

Roger de Jéroli, ou Les Bizarreries du sort, est la dixième nouvelle de la quatrième journée du Décaméron, ainsi résumée par Boccace :

« La femme d’un médecin met dans un coffre son amant endormi et qu’elle croit mort. Deux usuriers emportent le coffre chez eux. L’amant est découvert et pris pour un voleur. La servante de la dame raconte à la Seigneurie que c’est elle qui l’a mis dans le coffre volé par les usuriers… »

Traduction : Francisque Reynard (1835-?).

Roger de Jéroli, ou Les Bizarreries du sort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 986 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Fabliaux et contes du Moyen Âge (Sélection)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 6min | Genre : Contes


Letttrine I

La littérature du Moyen Âge est d’accès difficile sans traduction en français moderne.

Parmi les textes médiévaux, on trouve les fabliaux, histoires brèves qui mettent en scène la société de l’époque et nous apprennent ce que pouvaient être la société et la vie de nos ancêtres.

Louis Tarsot (1857-19?), en 1913, en édita une sélection pour la jeunesse.

Accéder au recueil complet Contes et fabliaux du Moyen Âge.

> Écouter un extrait : De Sire Hain et dame Anieuse.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 291 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIE DE FRANCE – Quatre lais

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 3min | Genre : Contes


Troubadour XIIIe siecle

Au Moyen-Âge, Marie de France composa des poèmes inspirés des légendes arthuriennes. Dans ces poèmes, ici traduits en français moderne, on retrouve les principes de l’amour courtois et les images traditionnelles de la « dame » et du chevalier.

Lai du Laustic : Une dame, dès que son mari s’endort, va à sa fenêtre et parle à son ami…

Lai du chèvrefeuille : « Je parlerai de Tristan et de sa mie Yseult la Blonde… »

Lai du frêne : Deux seigneurs, deux dames ; l’une d’elles met au monde deux garçons. Mais l’autre dame est fausse, médisante et envieuse…

Lai de Lanval : Lanval, fils du roi d’un état très éloigné est attaché au service du roi Arthur. Dénué de ressources, il décide de s’éloigner de la cour…

> Écouter un extrait : Lai du chèvrefeuille.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 24 468 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Prodige opéré par l’amour

Donneuse de voix : Corinne | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Le Prodige opéré par l'amour

« Les anciennes histoires de Chypre font mention d’un gentilhomme de ce pays, nommé Aristippe, le plus riche de tous ses compatriotes, et qui sans doute eût été le plus heureux, si la fortune ne l’eût affligé dans une chose. Parmi les enfants dont il était le père, il en avait un qui pouvait le disputer à tous les jeunes gens du pays pour la taille et la figure ; mais cet enfant était si sot, si stupide, qu’on n’en pouvait espérer rien de bon. On l’appelait Galeso. Son père n’épargna rien pour réparer les défauts de la nature par une bonne éducation ; il lui donna un précepteur et d’autres maîtres, mais tout fut inutile. On ne put ni lui apprendre à lire, ni le rendre tant soit peu poli. Tout ce qu’il faisait était marqué au coin de la grossièreté ; discours, manières, même le son de sa voix, annonçaient en lui l’impolitesse et la rusticité. De là vint qu’on lui donna le surnom de Chimon, qui, en langage chyprien, signifie grosse bête. » (Cinquième Journée, Nouvelle première)

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Prodige opéré par l’amour, par H. Baron, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

Le Prodige opéré par l’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 253 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIE DE FRANCE – Le Lai du Bisclavaret

Donneuse de voix : Domi | Durée : 15min | Genre : Contes


Reliure1

On dispose de peu de renseignements sur Marie de France. Elle appartient sans doute à une grande famille proche du pouvoir royal et a été artiste du roi Henri II Plantagenêt au XIIème siècle.
Elle écrit en dialecte anglo-normand des poèmes de moins de 600 vers en octosyllabes appelés lai et inspirés par la culture bretonne.
Le lai du Bisclaveret nous présente l’histoire d’une métamorphose.
A cette époque le loup-garou est un personnage sympathique comme on va le voir.

Traduction : Jean-Baptiste de Roquefort (1777-1834).

Le Lai du Bisclavaret.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 919 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE – Le Décaméron (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Contes


Le Vieillard amoureux

Suite à la première nouvelle du Décaméron, voici cinq autres contes de Boccace, réputé gaillard auteur. La soif de l’argent, les amours faciles et la religion sont ici ses thèmes préférés (nous sommes au XIVème siècle).

« Le père abbé, qui n’était pas sot, comprit tout de suite que le moine en savait plus long que lui, et qu’il devait avoir vu tout ce qu’il avait fait avec la fille. C’est pourquoi, tout honteux de sa propre faute, il n’osa lui faire subir une punition qu’il méritait aussi bien que lui. Il lui pardonna donc de bon cœur, et lui imposa silence sur tout ce qui s’était passé. Ils prirent ensemble des mesures pour faire sortir la fille secrètement du monastère, et vraisemblablement pour l’y faire rentrer plusieurs autres fois. » (La Punition esquivée)

« Ces mœurs déréglées des prêtres de Rome étaient bien capables de révolter le juif, dont les principes et la conduite avaient pour base la décence, la modération et la vertu. » (Motifs singuliers de la conversion d’un juif à la religion chrétienne)

« Il n’y a pas longtemps que dans notre ville vivait un cordelier qui avait la charge d’inquisiteur de la foi. Quoiqu’il s’efforçât de passer pour un homme plein de sainteté et de zèle pour la religion chrétienne, comme c’est assez l’usage parmi ces messieurs, il était néanmoins beaucoup plus ardent à rechercher ceux qui avaient la bourse pleine que ceux qui sentaient le poison de l’hérésie. » (Cent pour un)

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Vieillard amoureux, par H. Baron, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 473 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Poirier enchanté

Donneuse de voix : Corinne | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Le Poirier enchanté

« Nicostrate était un gentilhomme d’Argos, ville très ancienne de l’Achaïe, moins célèbre aujourd’hui par ses richesses que par les rois qu’elle eut autrefois. Ce gentilhomme, parvenu à un âge déjà fort avancé, voulut prendre une femme pour le soigner dans sa vieillesse, et il épousa Lidie, demoiselle de condition, aussi entreprenante qu’elle était aimable et jolie.
Comme il était extrêmement riche, il faisait une grande dépense.
Sa passion dominante était la chasse ; il avait force chiens, force oiseaux et un grand nombre de domestiques. Un jeune homme, nommé Pirrus, beau garçon, bien fait, de bonne mine et adroit à tout ce qu’il faisait, était celui de tous qu’il aimait le mieux et en qui il avait le plus de confiance. Sa femme en devint amoureuse, mais si passionnément, qu’elle n’était heureuse que lorsqu’elle le voyait ou s’entretenait avec lui. » (Septième Journée, Nouvelle Neuf)

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Poirier Enchanté, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

Le Poirier enchanté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 867 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 2. Moyen-Âge :