Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


MIRECOURT, Eugène (de) – Échec et mat

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 31min | Genre : Nouvelles


Échec et mat

Cette savoureuse nouvelle (historique ?) par Eugène de Mirecourt (1812-1880) met en scène Richelieu le Séducteur… Elle est parue dans la revue Le Journal littéraire en 1853.

« En vain ses magnifiques équipages, que vingt felouques lui avaient amenés par mer, sortaient chaque matin du palais pour aller prendre les ordres de l’Italienne ; son valet de chambre portait en vain des billets ensevelis dans un gracieux bouquet de fleurs ou cachés dans les nœuds de rubans venus des magasins de France… le duc en était pour ses rubans, son éloquence et ses fleurs.
Gâté jusque-là par toutes les belles, il devint jaloux et ne s’expliqua le peu de succès de ses galanteries que par la préférence accordée sans doute à un rival plus heureux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 369 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY aîné, J.-H. – La Femme irascible

Donneur de voix : René Depasse| Durée : 14min | Genre : Nouvelles


John Everett Millais - The Martyr of the Solway

Rosny aîné, une fois de plus, nous fait peur avec La Femme irascible, conte cruel.

« C’était une femme de haute taille, dont les cheveux ruisselaient en vagues d’ombre rousse. Quand elle fut proche, j’aperçus des yeux éblouis, presque trop grands, ambre et émeraude, une face extraordinairement pâle et une bouche entrouverte, une bouche essoufflée où les dents apparaissaient pointues et nacrées. C’était un être équivoque et passionnant, un être tragique avec lequel, j’en eus la sensation, l’intimité était impossible, et qui, dans l’amour même, devait apporter une sorte de colère ou de haine. »

Illustration : John Everett Millais, The Martyr of the Solway (1871).

La Femme irascible.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 383 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VADIER, Berthe – Le Miroir de Venise

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


Le Miroir de Venise

Le miroir de Venise apprend brutalement à la brillante comtesse de Lude, fort prisée à la cour de Louis XV, qu’elle approche de l’âge où elle avait décidé de se retirer…

Cette sublime nouvelle de la femme de lettres Berthe Vadier (pseudonyme de Céleste-Vitaline Benoît, 1936-1921) est extraite du recueil Trois Nouvelles paru en 1875.

« Le soleil est un grand indiscret, en même temps qu’un moraliste sévère ; il ne pactise jamais avec la vanité comme le fait si volontiers la lumière artificielle ; il indique avec la plus terrible franchise les moindres petits défauts d’un visage ; il les accentue, il les exagère. Qu’il y ait une ride, une seule, sur un front uni comme un marbre, le soleil, cet artiste minutieux comme un peintre flamand, y met une lumière et une ombre qui la creuse profondément ; qu’il y ait un cheveu blanc dans une chevelure d’or ou d’ébène, le soleil le regarde et le fait briller comme un fil recouvert de cristaux de givre. Les dames qui n’aiment à vieillir, qui entendent conserver longtemps leurs illusions de beauté, feront sagement de ne jamais consulter leur miroir un jour de soleil. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 732 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – L’Ombre d’un faune – Hippolyte

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


Odilon Redon - Centaure visant les nues (1895)

Deux contes-souvenirs de Maurice Renard se terminant par deux évocations mythologiques !

- un chèvre-pied dans L’Ombre d’un faune,
- un centaure dans Hippolyte.

Illustration : Odilon Redon, Centaure visant les nues (1895).

L’Ombre d’un faune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 385 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Paul (de) – La Bastarda, scènes de la vie sicilienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 7min | Genre : Nouvelles


La Bastarda

Ces pétulantes scènes de la vie sicilienne de Paul de Musset (frère d’Alfred) ont été publiées dans la Revue des deux mondes en 1854.

Le début : « Un matin, pendant mon séjour à Palerme, l’affiche du théâtre Ferdinando annonça la première représentation dans cette ville de Vito Bergamasco, drame pathétique tiré d’une nouvelle du célèbre Onorato di Balzac, le plus accrédité de tous les romanciers français ! Auquel de ses nombreux romans était emprunté ce personnage de Vito de Bergame ? C’est, je l’avoue, ce que je ne sus point deviner. Je dînais ce jour-là chez le prince P… avec trois autres personnes. En sortant de table, nous prenions le café dans le jardin, et je cherchais un prétexte de m’esquiver pour aller au théâtre Ferdinando, lorsque notre amphitryon nous proposa de nous y conduire. La compagnie comique se composait des plus médiocres sujets de la troupe des Fiorentini de Naples, et il se trouva que la pièce, du genre larmoyant, était mortellement ennuyeuse, ce dont le romancier français demeure fort innocent. À la fin du second acte, le prince, voyant que je m’endormais, vint me dire à l’oreille :
- Ceci tourne mal. Prenez votre chapeau et allez vous divertir ailleurs.
- Je n’osais vous demander ma liberté, répondis-je, mais à cette heure que pourrais-je en faire ?
- À Palerme, reprit le prince, l’heure est toujours favorable à qui cherche aventure. Si vous êtes curieux des mœurs de notre pays, je vous avertis qu’on n’y songe qu’à l’amour et au plaisir. Occupez-vous des femmes, fréquentez les jeunes gens, et je vous garantis une abondante récolte d’historiettes. Surtout vivez la nuit ; sans cela vous ne verrez rien de ce qui se passe. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 322 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Une heure bien remplie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


Une heure bien remplie

« Dans la matinée du lundi qui suivit ce dimanche mouvementé, Sir Henri Hailworthy, de Walcot Old Place, ayant achevé sans hâte son petit déjeuner, passa dans son cabinet de travail pour y écrire quelques lettres, avant de se rendre au tribunal du comté où il siégeait comme délégué en second. »

Ici commence la surprise de Une heure bien remplie, nouvelle surprenante de Conan Doyle parue en 1911.

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : One Crowded Hour, par Henry M. Brock (1911).

Une heure bien remplie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Le Riche et le pauvre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Le Riche et le pauvre

Cette délicieuse (et perverse) nouvelle est parue dans Le Réveil littéraire et artistique en novembre 1875.

« Cette fois, elle avait choisi un jeune homme pauvre, invité par protection, et qui se nommait Valentin Grenet. Valentin fut poétique, il raconta hardiment à cette fine Mme d’Etaule toutes les pensées folles qui s’éveillaient en lui. II lui avoua qu’il se rencontre dans la vie des jeunes gens pauvres une heure bien douloureuse, lorsque, libres pour la première fois de chercher l’amour dont les ont entretenus les poètes, ils n’aperçoivent à la portée de leurs bras que des filles ou des bourgeoises. Que de fois il s’était arrêté, lui qui parlait, au Bois, devant les calèches, lorsqu’au retour des courses, au printemps ou en automne, elles ramènent au pas les belles insoucieuses, languissamment assises sur les coussins. « Pour être aimé d’une de ces reines, ajoutait Valentin, je donnerais ma vie sans regrets ! »
- « Si je vous prenais au mot, » fit la marquise, et elle se souvint des pensées du comte de Neuilh. Alors une idée qui la fit sourire lui traversa la tête, et elle invita Valentin à la venir voir dès le lendemain, si gracieusement que le malheureux n’en pouvait croire sa mémoire, cependant qu’il longeait lentement les quais, aux étoiles, vers quatre heures du matin. »

Le Riche et le pauvre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 488 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNARD, Tristan – L’appétit vient en mangeant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


L'appétit vient en mangeant

Tristan Bernard a mangé de la chair humaine comme Rosny aîné ! Son témoignage dans L’appétit vient en mangeant (1894) :

« Le docteur Pionnier, dès sa première conférence, fit justice de cette opinion stupide, qui prétend qu’on ne trouve plus d’anthropophages sur le continent africain. »

Illustration : L’appétit vient en mangeant, illustration de Félix Vallotton (1897).

L’appétit vient en mangeant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 582 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :