Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


BATAILLE, Albert – Le Double Suicide de l’hôtel d’Irlande

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Société


La Fontaine de la Croix du Trahoir  au coin de la rue Saint-Honoré

Découvrez Le Double Suicide de l’hôtel d’Irlande, nouveau procès de 1894, extrait des Causes criminelles et mondaines d’Albert Bataille.

« C’est bien un assassinat en effet, le plus lâche et le plus cruel de tous, que ce misérable a commis en menant à la mort maladie hantée par les idées noires, en flattant sa manie, en lui procurant successivement la corde, le revolver, le réchaud, et en jouant enfin, pour triompher de ses hésitations dernières, l’indigne comédie d’un suicide à deux. »

On peut donc suicider quelqu’un d’autre que soi-même !

Illustration : Eugène Atget, La Fontaine de la Croix du Trahoir  au coin de la rue Saint-Honoré (1899).

Le Double Suicide de l’hôtel d’Irlande.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 513 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRABEAU, Comtesse (de) – Le Passé et l’Avenir

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Le Passé et l'Avenir

Cette plaisante nouvelle d’amour de la Comtesse de Mirabeau (Marie Le Harivel de Gonneville Mirabeau, 1827-1916), mère de Gyp, est parue dans la Revue de Paris en 1866.

« - Madeleine, vous m’avez rendu la vie, mais vous avez gardé mon cœur tout entier. Je n’ai plus d’autre pensée, d’autre horizon que vous ! Je ne saurai pas m’éloigner de ces lieux où j’ai reçu vos soins, où j’ai rêvé un bonheur complet. Voulez-vous être ma femme ? Je jure devant Dieu de consacrer à vous seule toute mon existence.

Mme de Salbray fit un mouvement en arrière ; elle éprouvait une surprise pénible ; son regard, attaché fixement sur moi, avait une douloureuse expression.

- Enfant ! me dit-elle avec un triste sourire, je pourrais être votre mère. »

Le Passé et l’Avenir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NAÏMI, Kadour – Une histoire d’amitié

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 43min | Genre : Contemporains


Kadour Naïmi

Présentation de Une histoire d’amitié :
Qui ne connaît pas le tragique épisode biblique d’Abraham, voulant sacrifier son unique petit garçon, en obéissance à son Dieu ? Qui, dans son enfance, en écoutant ce pathétique récit, n’a pas pleuré à chaudes larmes ?… Pour ma part, ayant vécu cette pénible occasion, j’ai extirpé de mon esprit et de mon cœur toute idée de « sacrifice », y compris pour une prétendue « bonne » cause…
J’ai fini par en extraire Une histoire d’amitié. Aux destinataires d’en juger.
Kadour Naïmi.

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 816 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOREAU, Georges – Catalepsie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 34min | Genre : Nouvelles


Catalepsie

Catalepsie est le récit d’un cas de catalepsie narré par un docteur à la comédienne Mademoiselle Mars vers 1800.

« Moi, dit Mlle Mars, si je pouvais croire à la métempsycose, je souhaiterais aussi d’habiter un corps de cygne.

– Tu choisirais mal, voilà tout, répliqua Kermendrel à la grande comédienne. Ta place n’est ni sur l’eau, ni dans les roseaux, mais bien au ciel, dans une étoile. »

Note de Wikipédia :
« La catalepsie désigne la suspension complète du mouvement volontaire des muscles dans la position où ils se trouvent. L’attitude qui s’en dégage est celle d’une statue ou d’un mime conservant une position figée en pleine action.

Un patient dans un tel état peut rester des heures dans une même position ; si l’on arrive à changer cette position (par exemple : soulever son bras), alors le malade restera dans cette position (tandis qu’un individu sain est incapable de rester dans une même position si longuement), donnant ainsi l’impression d’être passé à l’état de cadavre. »

Catalepsie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 449 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PEYREBRUNE, Georges (de) – Monsieur Pierre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Nouvelles


Monsieur Pierre

Ce délicat petit tableau des humbles du vieux Paris par Georges de Peyrebrune, à l’état-civil Mathilde-Marie Georgina Elisabeth de Peyrebrune (1841-1917), a été publié dans le magazine illustré La Vie littéraire en 1899.

« Donc, il y a peu de jours, elle s’en vint aux Halles, comme d’habitude, de grand matin, avant six heures, parce que, à cette heure-là, les fleurs se vendent sur le carreau et coûtent bien moins cher. De cinq à huit heures toute la flore de saison s’étale sur les trottoirs, dans de larges corbeilles, tout simplement. Et c’est là que les petits marchands ambulants viennent emplir leurs charrettes, qu’ils promènent ensuite par la ville, comme si elles étaient payées par quelque gouvernement fastueux pour disposer le long des rues le décor éblouissant des fleurs fraîches et remuer des encensoirs fumant du chaud parfum des lis, des œillets et des roses sous les fenêtres et les balcons des belles bourgeoises de Paris. »

Monsieur Pierre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 464 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DETRESLE, Maxime – La Suggestion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Sascha Schneider - Hypnose

On comprend l’étonnement du narrateur Maxime Detresle exprimé dans La Suggestion à la lecture de la pensée de l’aliéné passée dans son propre cerveau.

« La transmission de pensée ? Oui, un tel phénomène existe, mais un malaise étrange me saisit à songer que je pourrais être le sujet où il se produit. L’idée que mon crâne ne forme pas un mur opaque à l’abri duquel se déroulent mes pensées ; qu’il suffit d’un geste, d’un regard, que dis-je ? d’un imperceptible frisson pour que celles-ci se trahissent, et qu’ainsi l’un de mes semblables peut deviner ce qui se passe en moi, – cette idée-là m’est insupportable. Je ne prétends pas qu’il y ait dans mon cas aucune originalité, et je n’insisterais pas sur cette particularité un peu ridicule, si je ne croyais pas là faire mieux comprendre dans quel trouble me jeta l’incident que je veux vous raconter. »

Illustration : Sascha Schneider, Hypnose (1904).

La Suggestion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 518 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TINSEAU, Léon (de) – Fontluce

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 42min | Genre : Nouvelles


Fontluce

Cette exquise nouvelle d’amour de Léon de Tinseau (1842-1921) est parue dans La Revue de famille en 1890.

« - Il y a une lettre que j’ai reçue et qui m’inquiète fort.
- Soucis d’argent ?
- Non, hélas !
- Alors, je devine. Un homme de votre âge, ayant sa mère auprès de lui, ne peut être mis dans l’état où vous êtes que par une lettre de créancier ou par une lettre de l’enamorata. Or ce n’est pas le créancier qui vous écrit. Donc !… Allez, jeune homme, on vous écrira demain d’une encre différente, et vous oublierez votre mauvaise humeur d’aujourd’hui. La donna è mobile !
- Monsieur et cher maître, fit Bertrand avec un peu de hauteur, j’ignore quelle est votre expérience en matière de créanciers. Mais sur l’autre question, j’ai lieu de croire que vous en êtes resté aux amourettes d’artiste. Mon cas est plus grave, malheureusement !
À ces mots le vieillard s’arrêta court et le sourire très fin qui éclairait son visage disparut subitement. Il dit en serrant avec force le bras de son compagnon :
- Que Dieu vous préserve, qui que vous soyez, des amourettes d’artiste que j’ai connues ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 856 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SILVESTRE, Armand – La Vengeance des consonnes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


En pleine fantaisie

Arthur Rimbaud et Paul Arène associés dans une promenade automnale écrite par Armand Silvestre accompagné de sa bien-aimée, En pleine fantaisie : La Vengeance des consonnes, agréable poème en prose, présente Paul Arène cherchant des couleurs pour les consonnes à la façon de Rimbaud dans le fameux sonnet Voyelles. Le récit se termine par une boutade gauloise, non surprenante de l’auteur des Contes irrévérencieux et des Contes pantagruéliques.

Sonnet d’Arthur Rimbaud : Voyelles (1871)

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! »

Illustration : Théophile-Alexandre Steinlen, Printemps (1893).

La Vengeance des consonnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 661 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :