Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


BAGRÉEF-SPÉRANSKI, Elisabeth (de) – La Pokritka

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 54min | Genre : Nouvelles


La Pokritka

Cette nouvelle russe, au dénouement exaltant, d’Elisabeth de Bagréef-Spéranski (1799-1859) est parue dans la Revue des deux mondes en 1856.

« – Il faut avoir le courage de se repentir, ma fille, reprit le starovère. Voici la clé du coffre de ta mère ; tu y trouveras ses habits et ses coiffes, le kokochnik brodé de perles qui la parait les jours de fête, les simples pavoinik qu’elle portait les jours de travail. Prends le plus modeste de ces pavoinik, et puisse son âme te pardonner d’avoir devancé le jour où tu aurais eu le droit de porter légitimement sa coiffure !
- O père, dit la jeune fille, le village, et les voisines, et les compagnes ! que leur dirai-je quand elles me demanderont si je suis veuve ou mariée ?
- Chez nos voisins de la Petite-Russie, quand une fille commet la faute que tu as commise, elle porte une coiffe de mariée et s’appelle pokritka (couverte). L’usage est bon, il faut t’y conformer. »

La Pokritka.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 535 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLORGE, Henri – L’Abolition du temps : journal d’un inconnu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Henri Allorge

Henri Allorge (1878-1938) est un poète et homme de lettres qui mériterait d’être plus connu. Justement il publie un bref Journal d’un inconnu où il exprime sa détresse, à propos de l’abolition du temps, en des termes très mélancoliques.

« Comment abolir le temps ?
En vérité, qu’est-ce qu’une date ? Qu’est-ce qu’un jour, qu’est-ce qu’une heure ? Ces mots m’apparaissent comme dénués de toute signification.
Je ne vois plus nulle créature naître, vivre, ni mourir. J’échappe au spectacle désespérant de l’écoulement incessant des phénomènes. Je ne sais plus qui je suis ; j’ai oublié qui j’étais. Je vis d’une manière constamment et parfaitement uniforme. Je mange quand j’ai faim et dors quand j’ai sommeil. J’ai su d’ailleurs réduire ces deux obligations au strict indispensable. Inutile de dire qu’on ne trouverait autour de moi rien qui ressemblât à une horloge. Je n’entends aucun bruit ; le tonnerre peut tomber sur la cime de la montagne sans que je m’en doute. Je possède enfin le silence, le plus précieux de tous les biens et le plus inaccessible. »

Illustration : Henri Allorge.

Journal d’un inconnu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 471 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Étude de femme (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Étude de femme

Étude de femme est une nouvelle parue initialement en 1830 dans la revue La Mode. Elle figure dans les Scènes de la vie privée de La Comédie humaine.

« Ni laide ni jolie, madame de Listomère a des dents blanches, le teint éclatant et les lèvres très rouges ; elle est grande et bien faite ; elle a le pied petit, fluet, et ne l’avance pas ; ses yeux, loin d’être éteints, comme le sont presque tous les yeux parisiens, ont un éclat doux qui devient magique si par hasard elle s’anime. On devine une âme à travers cette forme indécise. Si elle s’intéresse à la conversation, elle y déploie une grâce ensevelie sous les précautions d’un maintien froid, et alors elle est charmante. Elle ne veut pas de succès et en obtient. On trouve toujours ce qu’on ne cherche pas. »

Étude de femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 601 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GALOPIN, Arnould – L’Alibi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 49min | Genre : Nouvelles


L'Alibi

L’Alibi est une nouvelle policière à ajouter aux longs romans d’Arnould Galopin (1863_1934), un des pionniers du « polar ».

« En souvenir de cette affaire, j’ai conservé la figure de cire, l’ingénieux alibi, et l’ai placée sur ma cheminée… »

L’Alibi.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 596 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Un rêve italien

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


Friedrich Nerly - La Place San Marco de Venise au clair de lune (1871)

Un rêve italien est la description passionnée, à la fois géographique et historique d’une cité, fantôme de rêve et exacte réalité, qui est tout simplement Venise admirée par le grand Charles Dickens.

« Et toujours l’eau coulait près des quais et des églises, des palais et des prisons, imprégnant les murs et pénétrant jusque dans les endroits les plus cachés de la ville. Silencieuse et vigilante, l’enveloppant de ses nombreux replis, comme un vieux serpent, elle semblait attendre le jour où l’on fouillerait ses profondeurs pour y chercher quelque pierre de la vieille cité qui avait prétendu en être la souveraine. »

C’est l’occasion de feuilleter quelques Esquisses vénitiennes d’Henri de Régnier, depuis un an sur le site.

Traduction : E. James (1847).

Illustration : Friedrich Nerly, La Place San Marco de Venise au clair de lune (1871).

Un rêve italien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 647 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Alexis, Lucas et la Tempomotive

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 34min | Genre : Contemporains


Alexis, Lucas et la Tempomotive

« De tout temps, l’Homme rêve de voyager dans le temps. La plupart du temps, il perd d’ailleurs son temps. Mais le temps n’est pas à vous faire perdre le vôtre.
Alexis et Lucas nous emmènent dans un voyage intertemporel qui leur fera découvrir la face cachée d’événements historiques célèbres. Bonne écoute aux jeunes et aux jeunes d’esprit. » Shmuel Retbi

Illustration : pastel réalisé par Isabelle, pour Littératureaudio.com.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 798 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – À la Salpêtrière

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


À la Salpêtrière

En 1896, un an avant sa mort, Alphonse Daudet publiait Trois Souvenirs dont voici le second, À la Salpêtrière, alors hôpital pour aliénés où professait le neurologue Charcot.

Nous assistons à la consultation des patientes par le médecin lui-même et aux réactions des auscultées. Inutile de dire que cette visite est éprouvante et le mot douloureux de la fin est très révélateur :

«« Vous voyez, j’attends, je vais partir », nous dit une brave femme accotée au mur d’entrée, un sac de nuit d’une main, de l’autre une serviette épinglée sur un petit paquet de route. Bonne tête de parente de province, elle sourit à la ronde, fait ses adieux ; et cela toute la journée, depuis dix ans, pour combien d’années encore ! »

Illustration : À la Salpêtrière, par Georges Picard (1896).

À la Salpêtrière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 505 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HALÉVY, Ludovic – Le Maître de danse

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Le Maître de danse

Sachez danser la valse, et vous réussirez votre vie ! Voilà, en substance, ce que l’évêque (!) Morin, maître de danse, explique au narrateur dans cette nouvelle parue dans la Revue pour tous en 1890.

« Je suis républicain, monsieur, républicain de vieille date, et il est douloureux de penser que la République est représentée par des diplomates ne sachant pas distinguer un changement de pied d’un battement de jambe. Savez-vous ce que l’on dit dans les cours étrangères ? « Mais qu’est-ce que c’est donc que ces sauvages que la France nous envoie ? » Oui, voilà ce que l’on se dit. Le personnel diplomatique n’était pas brillant sous l’Empire. Oh ! non !… ces messieurs ont fait bien des boulettes… Oh ! Oui !… mais enfin ils savaient danser ! »

Le Maître de danse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 433 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :