Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


CONAN DOYLE, Arthur – Le Miroir d’argent

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Le Miroir d'argent

À découvrir…

Le Miroir d’argent de Conan Doyle nous relate un assassinat historique reflété dans un miroir trois siècles plus tard.

« Mais, demandai-je interdit, qu’est-ce qui m’a désigné, moi spécialement, entre tous les hommes, pour recevoir la vision ?

- Le fait que, pour la recevoir, vous étiez dans les conditions mentales requises, et qu’un hasard avait mis en votre possession le miroir qui devait vous la procurer. »

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : The Silver Mirror, par Arthur Twidle (1908).

Le Miroir d’argent.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 011 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Un bal à la Morgue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Un bal à la Morgue

Un bal à la Morgue est le reportage à Lyon d’un bal imaginaire où figurent des personnages que nous n’attendions pas, tels Baudelaire, Edgar Poe ou Gérard de Nerval… Le journaliste, inconnu, a signé Don Rodrigue.

« Lorsque, tout à coup, la salle fut secouée jusqu’en ses bases. La draperie noire s’agita, comme secouée par le vent. Les torches crépitantes s’éteignirent, vomissant dans leur agonie tout ce qu’il leur restait d’âcre fumée, et les danseurs se sauvèrent à toutes jambes. Il était quatre heures ! »

Illustration : José Guadalupe Posada, Un élégant couple de squelettes (189?-191?).

Un bal à la morgue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 477 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VASSY, Gaston – Le Train des suicidés

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Cette nouvelle inspira un roman d'aventures publié en 1930, lui-même adapté au cinéma par Edmond T. Gréville l'année suivante

Gaston Pérodeaud (1847-1885), plus connu sous le pseudonyme de Gaston Vassy, est un auteur bien oublié aujourd’hui, « fantaisiste et mystificateur de premier ordre, qui aurait tué père et mère pour faire une bonne blague ». Autres titres accrocheurs que Le Train des suicidés, fantaisie macabre : Le Piano anthropophage, Le Homard-lapin, L’Âme en pilule, L’Horloge-cercueil, L’Ondine aux sangsues, Le Melon tombal, etc.
Il influença Gaston de Pawlowski et Alphonse Allais…

« Drelin, drelin, drelin !… Une seconde fois, le signal électrique se fit entendre. On n’était plus qu’à un mille du précipice. L’amour-propre reprit le dessus. On plia rapidement les couvertures, et tous, debout, se mirent à entamer le Yankee Doodle… »

Cette nouvelle inspira un roman d’aventures signé Charles Vayre et Charles Cluny, publié en feuilleton dans L’Intransigeant en 1930 avant de sortir en volume l’année suivante (notre illustration). Ce roman fut lui-même adapté au cinéma par Edmond T. Gréville en 1931.

Le Train des suicidés.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 615 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HALÉVY, Ludovic – Un tour de valse

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


Un tour de valse

Cette tourbillonnante nouvelle de Ludovic Halévy (1834-1908) fait partie du recueil de nouvelles Karikari paru en 1892.

« Tu crois peut-être, Dieu me pardonne ! que c’est à cause de ton mérite que je t’ai choisi, voulu. Tu serais loin de compte, mon pauvre ami ! C’est, tout au contraire, à cause de ton absence de mérite… M. de Courtalin, à la bonne heure, voilà un homme de mérite ! J’avais, du matin au soir, les oreilles rebattues du mérite de M. de Courtalin, et c’est pour cela que je l’avais pris en haine… Ce que je redoutais par-dessus tout, c’était cette espèce de mari qui s’appelle un homme supérieur. Et maman s’y prenait bien mal pour me gagner à son candidat, quand elle me disait : « C’est un homme très instruit, très sérieux, très laborieux, très distingué ; il a eu une jeunesse admirable, il a été le modèle des fils ; il sera le modèle des maris… » Cela me faisait frissonner d’entendre maman parler ainsi… Je ne connais rien de plus affreux que ces gens qui ont toujours, toujours raison, qui font preuve en toute circonstance d’un imperturbable bon sens, qui nous écrasent de leur supériorité. Avec Gontran je suis tranquille, bien tranquille… »

Un tour de valse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 468 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOURMONT, Rémi (de) – Deux Histoires magiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Theodoor Verstraete - Après l'enterrement

Rémi de Gourmont nous donne les impressions d’un homme derrière le corbillard qui conduit sa maîtresse au cimetière dans Celle qu’on ne peut pas pleurer. Le dialogue avec le mari est assez surprenant…

« On suivait le corps le long d’un petit chemin bordé de sapins, d’une tristesse convenable, d’une désolation modérée, et à mesure que l’on approchait du cimetière, les conversations s’apaisaient, tombaient, comme les bruits d’une forêt avant l’orage, comme les murmures d’un troupeau à la porte de l’abattoir. L’inquiétude, peu à peu, imposa silence, et la foule entra dans la ville morte avec la peur de n’en pas sortir. »

Danaette pourrait être sous-titrée « Neige et volupté »:

« En vérité, la Neige la violait et la possédait, – et Danaette se laissait faire, curieuse de cet adultère nouveau, toute livrée au plaisir ineffable – et presque effroyable – d’être l’amoureuse proie d’un divin caprice et l’amante élue par le rêve de quelques anges devenus soudain pervers. »

Illustration : Theodoor Verstraete, Après l’enterrement (187?).

Celle qu’on ne peut pas pleurer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 456 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Un incendie en mer (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Un incendie en mer

Cette courte histoire vécue d’Ivan Tourgueniev, sous-titrée « souvenir posthume », a été publiée notamment dans La Vie littéraire en 1899.

« Mon Barine (Seigneur), personne n’est maître de sa vie, et vous pas plus que les autres. Que la volonté de Dieu se fasse ! mais vous alliez commettre un suicide et vous seriez puni dans l’autre monde.
Jusque-là je n’avais pas eu la moindre envie de me suicider, mais à ces paroles, par une sorte de bravade incompréhensible dans ma situation, je feignis deux ou trois fois de vouloir mettre à exécution le dessein qu’elle me prêtait, et la pauvre vieille se penchait chaque fois vers moi pour m’empêcher d’accomplir ce qu’elle considérait comme un grand crime. Enfin, j’eus honte de cette comédie et je cessai de l’inquiéter. »

Traduction : Michel Delines (1851-1914).

Un incendie en mer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 470 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMONNIER, Camille – La Mort de la Mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


La Mort de la Mort

Découvrez La Mort de la Mort de Camille Lemonnier publié dans un Gil Blas de 1891.

«« Vieille, dit-il, je viens de voir une chose extraordinaire… C’est la propre Mort du tableau de l’église qui est descendue sur la place. Elle avait son capuce rabattu sur les yeux ; mais, par les trous, elle regardait les fenêtres des maisons. »

La bonne Anne se faufila derrière son comptoir. Du bout des doigts, elle écarta une paire de bas de femme qui pendillait à une corde et aperçut, en effet, la Mort faisant les cent pas devant le mur du cimetière, dans un reste de jour. »

La Mort de la Mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 413 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Histoire d’un mort racontée par lui-même

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


Histoire d'un mort racontée par lui même

Dans cette nouvelle à caractère fantastique, Alexandre Dumas nous conte l’histoire d’un médecin qui va mourir d’amour et sera réveillé au cimetière par le diable en personne…

« Vos poètes, par exemple, qui parlent d’amour pur, ne comprennent donc pas qu’en montrant l’amour qui sauve, ils inspirent la passion qui perd ; car, grâce à moi, ce que vous recherchez toujours, ce n’est pas la femme comme la Vierge, c’est la pécheresse comme Ève. Et toi-même, dans ce moment, toi que je viens de tirer d’une tombe, toi qui as encore le froid d’un cadavre et la pâleur d’un mort, ce n’est pas un amour pur que tu vas chercher près de celle à qui je te conduis, c’est une nuit de volupté. Tu vois bien que le mal survit à la mort, et que si l’homme avait à choisir, il préférerait l’éternité des passions à l’éternité du bonheur, et la preuve, c’est que, pour quelques années de passions sur la terre, il perd l’éternité du bonheur dans le ciel. »

Histoire d’un mort racontée par lui-même.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 664 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :