Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


CREVEL, René – Trois Poèmes surréalistes en prose

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Poésie


Paul Kayser - Port de Travemünde (1920)

René Crevel (1900-1930) était un écrivain et poète dadaïste et surréaliste. À 14 ans il voit son père se suicider. À 21 ans il fait la connaissance d’André Breton et rejoint les surréalistes. À 26 ans il est atteint de tuberculose et à 30 ans apprend qu’il souffre d’une tuberculose rénale alors qu’il se croyait guéri. La nuit suivante, il se suicide au gaz dans son appartement : « Prière de m’incinérer. Dégoût. »

Klaus Mann son ami écrit : « Il se suicida parce qu’il avait peur de la démence, il se suicida parce qu’il tenait le monde pour dément. »

D’un malade « né révolté comme d’autres naissent avec lesyeux bleus » (Philippe Soupault), la colère contre le monde et la glorification du suicide ne nous étonnent pas dans ces trois nouvelles extraites de Feuilles éparses : Mais si la mort n’était qu’un mot, Le Pont de la mort et Bobards et fariboles.

Illustration : Paul Kayser, Port de Travemünde (1920).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 681 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – M. Thorpe et autres nouvelles

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 30min | Genre : Nouvelles


Emmanuel Bove

Ce recueil réunit l’intégrale des nouvelles de l’auteur, en particulier le mythique Monsieur Thorpe, Rencontre, les très curieux Petits Contes.
Bove met en scène des anti-héros, anonymes dans leur banalité, mais il transcende ces existences avec un style limpide non dénué d’humour. Selon les mots mêmes du biographe Raymond Cousse, nous assistons ici à une « mise à nu de la condition humaine ». (Source : Ebooksgratuits.com)

Un malentendu ne figure pas dans cette liste. Cette nouvelle est dans la bibliothèque de Littératureaudio.com, enregistrée par René Depasse.

> Écouter un extrait : Monsieur Thorpe.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 511 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Janina (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Janina.gif

Janina est la deuxième des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« C’est une jolie jeune femme qui soupire sur trois années de mariage. Son mari est charmant, quand il est là, mais il n’est jamais là ! Pourquoi ? puisque sa femme est charmante. Une douce pâleur, légèrement bistrée sous les yeux des lèvres rouges qui ne sont pas peintes et qui ont faim ; la passion les agite, comme les ailes du nez, qui est d’un millimètre trop court, mais qui est bien dessiné. Les lèvres, qui ne se touchent pas tout à fait, permettent de voir, comme dans un écrin, des dents qui voudraient mordre. Le menton s’accuse un peu trop ; mais quelle adorable volupté dans les ondulations du cou, sous les vagues rebelles des cheveux noirs ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 345 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLOR O’SQUARR, Charles-M. – Le Téléphone – La Langouste – Le Dompteur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Téléphone

Trois nouveaux Fantômes amoureux de Charles-M. Flor O’Squarr (18?-1921), dont le style est souvent un enchantement.

Le Téléphone
« Lorsque, pris d’une ambition impossible, mon rêve s’envole là-bas, là-bas, aux pays bleus des forêts vierges égayées parle bizarre plumage des oiseaux de paradis et l’agilité des jeunes singes ; lorsque mon esprit hante les rivages africains, les havres bleus, les lointains exquis du Bosphore ou de Yokohama, elle se transforme au gré de mon envie, devient l’énervante créole d’Haïti, la Chinoise, couleur de cuivre, grisée de langueurs et d’opium, la chaste et impudique aimée, la Mauresque voilée dont on aperçoit seulement, entre le sourire du masque, les grands yeux profonds et noirs. »

La Langouste
(Ne confondez pas la sauce mahonnaise et la mayonnaise.)

Le Dompteur
« Attention ! Voici le plus dangereux instant. Éric va regarder son lion de tout près; puis il laissera tomber sa cravache, et, désarmé, presque nu, il soufflettera le mufle horrible de la bête…. C’est fait ! Le rugissement de Sultan a fait trembler la salle. Éric sourit. Il marche à reculons vers la porte de fer, tenant en respect les monstres. La porte s’entr’ouvre, se referme. Le dompteur est dans la piste. Bravo ! »

Illustration : Jeune femme au téléphone vers 1910.

> Écouter un extrait : Le Téléphone.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 885 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Chute de la maison Usher (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


La Chute de la maison Usher

La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton’s Gentleman’s Magazine. La traduction est de Charles Baudelaire.

Le narrateur arrive à la maison de son ami Roderick Usher, ayant reçu de lui une lettre dans laquelle il se plaignait de maladie et réclamait sa présence. Cette maladie se manifeste par une hyper-acuité des sens et une grande anxiété. Madeline, la sœur jumelle de Roderick, est elle aussi malade, tombant dans des états de transes cataleptiques…

La Chute de la maison Usher.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 879 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

THEURIET, André – L’Oreille d’ours

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Nouvelles


L'Oreille d'ours

Lue cette dédicace d’un livre : « À André Theuriet, au maître écrivain, chanteur des bois, des fleurs et des doux sentiments » qui convient bien à L’Oreille d’ours.

André Theuriet nous y conte un souvenir de ses quatorze ans qui l’émeut encore à soixante trois ans en 1886.

«« Primula auricula. » Cela ne me disait pas grand’chose, mais je consultai le premier livre de botanique qui me tomba sous la main, et j’appris le nom vulgaire de la plante. C’était une oreille d’ours, fleur de la famille des primevères, — jadis très à la mode, mais qu’on ne cultive plus guère aujourd’hui. »

Illustration : Oreille d’ours, photo de Petr Filippov (licence Cc-By-Sa-3.0).

L’Oreille d’ours.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 221 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Colloque entre Monos et Una

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Colloque entre Monos et Una

L’analyse, par un « ressuscité » de tout ce qui s’est passé de sa mise en bière à son inexistence finale est le sujet de Colloque entre Monos et Una, dialogue des morts signé par Edgar Poe et traduit par Baudelaire.

« Ceux qui m’entouraient dirent que c’était la Mort. Les mots sont choses vagues. Mon état ne me privait pas de sentiment ; il ne me paraissait pas très différent de l’extrême quiétude de quelqu’un qui, ayant dormi longtemps et profondément, immobile, prostré dans l’accablement de l’ardent solstice, commence à rentrer lentement dans la conscience de lui-même ; il y glisse, pour ainsi dire, par le seul fait de l’insuffisance de son sommeil, et sans être éveillé par le mouvement extérieur. Je ne respirais plus. Le pouls était immobile. Le cœur avait cessé de battre. La volition n’avait point disparu, mais elle était sans efficacité. Mes sens jouissaient d’une activité insolite, quoique l’exerçant d’une manière irrégulière. »

Illustration : Harry Clarke, The Colloquy of Monos and Una (1923).

Colloque entre Monos et Una.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 739 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOZLAN, Léon – Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Vue de Broek in Waterland

Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers de Léon Gozlan ne donne pas vraiment envie d’aller vivre parmi les millionnaires !

« Nous n’étions réellement plus en Hollande, en Europe, mais à Nankin ou à Pékin, devant la ville la plus chinoise de la Chine. De la surface de ce lac tranquille, vert comme une émeraude, mon regard monta : avec admiration sur les bords d’une cité fantastique, blanche, rose, jaune d’or, bleu, de ciel, jonquille, gris tendre, et étagée sur des contre-forts de gazon peignés comme la chevelure d’une bayadère. Chaque maison perçait l’azur du ciel de ses toits en pointe, courbés en sabot, comme le sont les toits des pagodes. »

Illustration : Vue de Broek in Waterland (XIXe).

Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 300 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :