Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


MIRBEAU, Octave – Le Concombre fugitif – Mon jardinier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Silphium albiflorum

Deux textes de plein air dont Le Concombre fugitif, bel hymne à la fleur (qui chagrinera peut-être les amateurs de bégonias !).

« Oh ! les jardins d’aujourd’hui, comme ils me sont hostiles ! Et quel morne ennui les attriste ! À quel rôle abject de tapis d’antichambre, de mosaïque d’écurie, de couvre-pieds de cocottes, les jardiniers, mosaïculteurs et cloisonneurs de pelouses, n’ont-ils pas condamné les fleurs ! Tout ce qu’elles peuvent avoir, en elles, de personnalité mystérieuse, tout ce qu’elles contiennent de symboles émouvants et de délicieuses analogies, tout l’art exquis qui rayonne, en prodiges de formes éducatrices, de leurs calices, on s’acharne à le leur enlever. On les oblige à disparaître, taillées, rognées, ébarbées, nivelées par un criminel sécateur, dans une confusion inharmonique, dans une sorte de tissage mécanique et odieux. Elles ne sont plus tolérées dans les jardins, qu’à la condition de dire la suprême sottise du jardinier, d’étaler par des chiffres et par des noms la richesse et la vanité du propriétaire. Les hommes exigent qu’elles descendent jusqu’à leur snobisme, jusqu’à leur vulgarité. Rien n’est triste comme des fleurs asservies.
Les fleurs que j’aime sont les fleurs de nos prairies, de nos forêts, de nos montagnes. »

Les moqueries habituelles d’Octave Mirbeau parsèment Mon jardinier.

Illustration : Fleur de Silphium albiflorum.

Le Concombre fugitif.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 839 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNARD, Tristan – Sur les grands chemins (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Nouvelles


Borne kilométrique

Une soixantaine de récits humoristiques compose Sur les grands chemins publié par Tristan Bernard en 1917.

Comme Paris a changé depuis un siècle ! C’est un plaisir pour l’amateur d’Histoire d’imaginer que la route de Paris à Fontainebleau était pleine d’ornières, qu’il était difficile de s’asseoir sur les bornes semi-kilométriques, alors que les kilométriques étaient confortables, qu’on pouvait suivre des matchs de foot sans télévision ou que creuser un jour un tunnel sous la Manche était voisin de l’utopie !… Tous les détails (souvenirs personnels) vous sont donnés dans : Vers Fontainebleau, Joyeux Piétons, Sur le papier et En Angleterre.

Illustration : Borne kilométrique ancienne, par Claude Villetaneuse (licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Vers Fontainebleau.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 850 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Sherlock Holmes mourant (Version 3)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 49min | Genre : Nouvelles


Sherlock Holmes mourant

Sherlock Holmes mourant

« Sherlock Holmes se meurt, docteur Watson, me dit-elle. Il décline rapidement depuis trois jours, et je me demande s’il passera la journée. Il ne voulait pas me permettre d’aller chercher un médecin. Ce matin, quand j’ai vu que les os du visage lui crevaient la peau et qu’il me regardait avec de grandes prunelles luisantes, je n’ai pas pu y tenir. « Avec ou sans votre permission, je cours chez un médecin, lui ai-je dit. – Alors, amenez-moi Watson », a-t-il répondu. Si vous voulez le revoir, il n’y a pas une heure à perdre. »

Mais pas mort !

N.B.: Cette aventure de Sherlock Holmes n’est pas inédite sur notre site, ayant été enregistrée sous le titre de L’Aventure du détective agonisant (vois ci-dessous pour les liens). Mais nous avons jugé intéressant d’offrir à nos audiolecteurs la traduction de Louis Labat (1867-1947), récemment entrée dans le Domaine Public.

Illustration : The Adventure of the Dying Detective, par Walter Paget (1913).

Sherlock Holmes mourant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 026 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Le Dimanche – La Grisette – Une prédiction

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Auguste Hervieu - Le Dimanche au Jardin des Tuileries (1835)

Dans cette deuxième sélection de Les Parisiens comme ils sont, Balzac, amer et ironique, caricature son époque, le temps de ces trois récits.

Le Dimanche :
« Dieu, comme l’assure la sainte histoire, travailla pendant six jours et se reposa le septième. Et tous les catholiques, apostoliques, romains, qui n’ont pas créé le monde, qui même ne font pas grand’chose dans la semaine, se reposent le septième jour catholiquement, apostoliquement, romainement. Or, ce jour de délassement est le dimanche, et, comme chacun a le droit de se délasser à sa manière, c’est assez ordinairement celui où bon nombre de chrétiens se fatiguent le plus. »

La Grisette :
« Et ainsi se renouvelle sans cesse, par une rotation reproductive, cette classe à part, macédoine sociale, à laquelle appartiennent ces petits êtres gentils à croquer, à l’air fripon, au nez retroussé, à la robe courte, à la jambe bien prise, qu’on nomme Grisettes. »

Une prédiction :
« Dans six mille ans d’ici, Paris étant devenu ce qu’est Palmyre ou Babylone, Ecbatane ou Thèbes, ou autres civilisations décédées, ce pays si célèbre n’est plus exploité que par des chercheurs de cubes en grès dont la vingt-troisième époque du globe éprouve le besoin pour sucrer son bol alimentaire. »

Illustration : Auguste Hervieu, Le Dimanche au Jardin des Tuileries (1835).

> Écouter un extrait : Le Dimanche.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 859 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ULBACH, Louis – La Bourse ou la vie !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Louis Rambaud - Voyage de Martin à la recherche de la vie

Louis Ulbach (1802-1889), pseudonyme Ferragus (« le chef dévorant » du roman de Balzac), fut un journaliste, romancier et dramaturge. Critique littéraire, il collabora à plusieurs revues et sa verve à la Juvénal lui valut quelques procès.
Certaines de ses trente trois Lettres de Ferragus firent scandale, telle La Littérature putride dans laquelle il traîne dans la boue Thérèse Raquin de Zola.

Faisons la connaissance de ce critique désabusé avec la vingt-troisième La Bourse ou la vie ! où trois artistes partent en voyage à la recherche de la vie humaine, de la vraie vie, de la vie éternelle. Que de déceptions les attendent !

La Bourse ou la vie !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 764 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Le Fil d’Ariane

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Le Fil d'Ariane

Préface

Comme disait le Minotaure, cette courte nouvelle aurait pu s’intituler « la critique est… thésée ». L’ennui, c’est que l’expression trouve déjà sa place dans des milliers de publications antérieures à celle-ci. Aussi ai-je préféré un titre plus aguichant dans l’espoir d’attirer sur ces lignes l’intérêt du lecteur et de la lectrice. Quoi qu’il en soit, ce texte ne vise qu’à un seul objet : fustiger, fouetter et ridiculiser ceux qui disent du mal des autres sans réfléchir ni aux tenants ni aux aboutissants de leurs propos. Il se peut que cette nouvelle pêche elle-même par là où elle veut critiquer. Entre nous, cela ne m’étonnerait pas. Critiquer les critiques, c’est critiquer l’autre. Or, l’autre, je viens de le sous-entendre, a droit à mon respect et à mon estime autant que j’ai droit moi-même à la paix sociale. Malgré tout, je me sens comme le scorpion qui demande à la grenouille de lui faire passer le ruisseau.
« Tu ne me piqueras pas ?, demande la sotte bête.
- Mais non, voyons !, répond le filou. Si je te pique, je coulerai avec toi dans la rivière. »

La grenouille se met en route. Au milieu, le scorpion plante son dard dans la nuque du batracien.

« Qu-as-tu fait, malheureux ?!
- Je regrette, je ne peux pas m’en empêcher. »

La meilleure défense étant l’attaque, eh bien attaquons sans délai.

Shmuel Retbi

Le Fil d’Ariane.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 092 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – L’Infirme (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


L Infirme.gif

Cette touchante nouvelle est parue dans Le Gaulois en 1888, avant d’être reprise par le magazine illustré La Vie littéraire en 1898.

« Je me rappelais parfaitement avoir vu ce beau garçon mince qui conduisait les cotillons avec une furie agile et gracieuse, qu’on avait surnommé, je crois, « la trombe ». Mais derrière cette image nettement évoquée flottait encore quelque chose d’insaisissable, une histoire que j’avais sue et oubliée, une de ces histoires auxquelles on prête une attention bienveillante et courte, et qui ne laissent dans l’esprit qu’une marque presque imperceptible. Il y avait de l’amour là-dedans. J’en retrouvais la sensation particulière au fond de ma mémoire, mais rien de plus, sensation comparable au fumet que sème pour le nez d’un chien le pied d’un gibier sur le sol. »

L’Infirme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 928 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Le Pot de caviar

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


Le Pot de caviar

Un passage essentiel de la nouvelle de Conan Doyle Le Pot de caviar :

« On m’avait attaché à un poteau, avec des épines sous les paupières pour m’obliger à les tenir ouvertes ; et ce que j’endurais me cuisait moins que les reproches que je m’adressais au fond de moi-même, en pensant qu’avec quelques tablettes insipides j’aurais pu, à la dernière minute, arracher les victimes aux tortionnaires ! Un assassinat ? Je suis prêt à comparaître devant la justice divine pour y répondre de mille assassinats pareils ! Un péché ? Non ! mais l’un de ces actes capables d’effacer de l’âme la souillure du vrai péché ! Si, sachant ce que je sais, j’avais manqué d’agir en conséquence, il n’y aurait pas d’enfer assez profond pour recevoir mon âme coupable et lâche ! »

Note historique : La guerre des Boxers, fomentée par les Poings de la justice et de la concorde, société secrète dont le symbole était un poing fermé, d’où le surnom de Boxers donné à ses membres en Occident, se déroula en Chine, entre 1899 et 1901. L’épisode des « 55 jours de Pékin », s’acheva par la victoire des huit nations alliées contre la Chine (Autriche-Hongrie, France, Allemagne, Italie, Japon, Russie, Royaume-Uni et États-Unis).

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : Le Pot de caviar, par Richard Caton Woodville Jr. (1908).

Le Pot de caviar.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 965 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :