Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


VOGÜÉ, Eugène-Melchior (de) – Histoires d’hiver

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Leonid Pasternak - O.S. Tseytlin et D.V. Vysotsky au café (1913)

Le recueil Cœurs russes (1893) de De Vogüé commence par Histoires d’hiver. C’est un dialogue de l’auteur avec Michaïl Dmitritch, proprietaire terrien « qui s’adonnait à l’étude des questions économiques, c’est-à-dire qu’il les mûrissait en fumant sa pipe et en discutant des soirées entières avec le maréchal de noblesse ou avec le juge de paix. Le premier étant un réactionnaire féroce et le second un rouge avéré, Michaïl Dmitritch possédait sur chaque question une solution autoritaire et une solution libérale qui prévalaient à tour de rôle dans son esprit, suivant l’interlocuteur rencontré la veille.Il travaillait plus spécialement la réforme de l’administration provinciale, l’amélioration du sort des paysans, l’extinction de l’ivrognerie et l’assimilation, des Israélites. »

Nous assistons à une confrontation des idées européennes et des idées russes sur la race, le pays, l’histoire, tout cela assez abstraitement et le Russe propose un exemple concret en racontant l’histoire de L’Oncle Fedia que vous pourrez écouter ensuite ou réécouter sur notre site.

Histoires d’hiver.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 041 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – On ne badine pas avec l’infini (Troisième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Jean Veber - Les Parisiens tirant le Diable par la queue (détail)

Sept nouvelles pilules anti-stress, avec la même posologie que celle de la deuxième sélection de On ne badine pas avec l’infini de l’humoriste suisse Henri Roorda van Eysinga (Bruxelles, 1870-Lausanne, 1925).

La Queue du Diable
« J’ai assisté récemment, en qualité de journaliste, au congrès international des C.Q.T.L.D.P.L.Q. Ah ! la belle assemblée ! On fit l’appel ; et je constatai ainsi que le nombre des congressistes était supérieur à cinq cent trente six millions. (Un peu fatigué, je me dispensai de compter les derniers.) Tous Ceux Qui Tirent Le Diable Par La Queue avaient tenu à venir.
Ils avaient lâché la queue du Diable. Celle-ci traînait sur le plancher… »

Illustration : Jean Veber, Les Parisiens tirant le Diable par la queue.

> Écouter un extrait : Le piéton a-t-il droit à la vie?.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BABEL, Isaac – Vie et aventures de Pavlitchenko Rodionytch

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Dimitri Moor - Bud' na strazhe ! (Sois sur tes gardes !, 1921)

Isaac Babel (1894-1940)

Ce récit nous conte l’ascension d’un porcher devenu général, et comment ce dernier se vengea de son seigneur et maître qui l’avait jadis humilié.

Encore une fois, Isaac Babel nous donne à voir une facette peu reluisante de l’humanité. Alors que partout on écrit des chants à la gloire de la cavalerie rouge, Babel, faisant preuve d’un immense courage, ose la vérité, ose l’horreur.

Alors que La Marche de Boudienny est sur toutes les lèvres :

« Conduis-nous, Boudienny, plus bravement au combat,
Que le tonnerre gronde,
Que l’incendie nous entoure.
Nous sommes tous des héros sans réserve,
Et toute notre vie est une lutte ! »

… Babel nous décrit le comportement des hommes en temps de guerre, nous décrit les exactions d’une armée en campagne. Et ce n’est pas beau ! vraiment pas beau ! à la limite de l’insoutenable !

Mais n’oublions pas qu’Isaac Babel a payé ses récits au prix fort, puisqu’il fut arrêté, torturé et finalement exécuté le 27 janvier 1940. Babel s’est sacrifié pour la vérité. Alors, le moins que l’on puisse faire, c’est de le lire !

Traduction : Maurice Parijanine (1885-1937) (J’ai amplement retouché la traduction dont certains passages étaient incompréhensibles.)

Illustration : Dimitri Moor, Bud’ na strazhe ! (Sois sur tes gardes !, 1921).

Vie et aventures de Pavlitchenko Rodionytch.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 554 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Les Deux Pères

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 20min | Genre : Contemporains


Auschwitz

1943. Dans cette étrange nouvelle, Shmuel Retbi met la Mafia au service de la communauté juive américaine dans le but de sauver vingt-quatre rabbins détenus dans un camp de concentration et leur permettre de rejoindre leurs familles installées aux États-Unis.

Ces vingt-quatre rabbins sont cachés dans un camion à double fond. Ils arrivent sans encombre à Gênes. Mais là, ils ne peuvent plus avancer.

Les communs efforts de la Mafia et de la communauté juive arriveront-ils à tromper la vigilance de la police autrichienne et de la douane italienne ?

Les Deux Pères.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 106 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ZWEIG, Stefan – Le Bouquiniste Mendel (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 27min | Genre : Nouvelles


Arcimboldo - Le Bibliothécaire

« C’est seulement par les deux cercles de ses lunettes, à travers ces lentilles luisantes et absorbantes, que les milliards d’infusoires noirs des caractères d’imprimerie s’infiltraient dans son cerveau ; tout le reste ne faisait que passer à côté de lui, comme un vacarme contingent. »

Dans cette nouvelle parue en 1925, et qui appartient au recueil La Peur, Stefan Zweig nous livre une évocation de la société viennoise « d’avant et d’après la première guerre mondiale ».
Ce vieux bouquiniste juif, Jakob Mendel, véritable monument de la mémoire bibliographique mais totalement étranger au monde qui l’entoure, devient la victime d’une Europe qui, oublieuse de son humanité, a sombré dans la barbarie.
À travers cette œuvre sensible, Stefan Zweig nous invite à une réflexion sur la mémoire, le souvenir, le temps et… l’oubli.

« Et pourtant, cet homme, j’avais pu l’oublier ! Il est vrai que la guerre était venue et que je m’étais consacré à mes propres œuvres avec une ardeur semblable à la sienne. Mais j’éprouvais devant cette table vide une sorte de honte à son égard, doublée d’une vive curiosité. Qu’était-il devenu, en effet ? Où pouvait-il se trouver ? »

Traduction : Manfred Schenker (1883-1929).

Illustration: Arcimboldo, Le Bibliothécaire (1570).

Licence Creative Commons

Le Bouquiniste Mendel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 953 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Les Trois Manchots

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


Les Trois Manchots

Jack London a achevé ce récit le 26 septembre 1916, moins de deux mois avant sa mort. Les trois hobos (clochards, vagabonds) de cette histoire, sont des sinistrés de la vie. Ils endurent leur existence comme une lancinante maladie, qu’ils « soignent » avec des substances qui les détruisent. Méfiants et hargneux comme des bêtes aux abois, toujours sur la défensive, ces épaves humaines ne survivent qu’à la maigre chaleur d’un pauvre feu de campement et à celle de leurs souvenirs, réels ou inventés. Qu’elle était belle la vie, du temps où ils avaient leurs deux bras, du temps où ils commandaient à tout, du temps où ils étaient des « messieurs »… chacun amoureux d’une merveilleuse Princesse !

Traduction : Louis Postif (1887-1942).

Titre original : The Princess – Publié en juin 1918 dans la revue Cosmopolitan, puis en octobre de la même année dans le recueil The Red One chez MacMillan.

Licence Creative Commons

Les Trois Manchots.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 561 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FOA, Eugénie – Tirtza, chronique hébraïque

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Eugénie Foa

Eugénie Foa (1796-1852), femme de lettres française, d’origine juive (Rebecca Eugénie Rodrigues Henriquès) a écrit sous son nom d’épouse ou bien sous les pseudonymes Miss Maria Fitz-Clarence et Edmond de Fontanes avec lesquels elle a signé des ouvrages historiques et moraux pour la jeunesse.
Nous avons peu de détails sur sa vie qu’elle finit tristement aveugle ; ce qui est sûr, c’est qu’elle a participé avec ferveur au vaste mouvement qui croit dans les valeurs de l’éducation et estime que le progrès de l’humanité passe par l’instruction du peuple.

Tirtza, chronique hébraïque n’est pas précisément un conte pour jeunes filles, comme tant d’autres des œuvres de Foa.
C’est le récit de la mort d’un couple à Jérusalem, à l’époque où le peuple punissait de mort et lapidait la femme accusée d’adultère.

Tirtza, chronique hébraïque.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 812 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Belle Marquise

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 14min | Genre : Contemporains


180px-Normalized Rorschach blot 09

« Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour… »
Ah, si Molière avait su quel drame épouvantable allaient provoquer les permutations innocentes de cette phrase maléfique, il aurait sans doute remué sa plume sept fois entre ses doigts avant de les écrire.

Dans cette nouvelle farfelue, Shmuel Retbi évoque les difficultés que nous éprouvons tous à faire un emploi rationnel des paroles et du temps que la vie met à notre disposition. On notera la nostalgie d’une époque qui n’est plus et ne reviendra sans doute jamais.

Pour mémoire : Barbara (Jacques Prévert), Saturne (Georges Brassens).

Belle Marquise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 002 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :