Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


HARDY, Thomas – La Duchesse de Hamptonshire

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


La Duchesse de Hamptonshire.gif

Cette nouvelle d’amour tragique (1878), au dénouement stupéfiant, est parue dans la Revue bleue en 1933.

« Deux mois environ après le mariage, dans l’obscurité et le calme du soir, un homme franchissait la porte de l’avenue du parc conduisant de la grande route au manoir. Arrivé à deux cents yards des murs, il abandonna le gravier de l’allée pour se rapprocher de l’habitation par un sentier circulaire qui aboutissait à un bosquet. Là il attendit ; quelques minutes après l’heure sonnait à l’horloge du château et une forme féminine pénétrait dans ce coin écarté venant de la direction opposée. Là les deux formes indistinctes se rejoignirent comme le font en roulant sur une feuille deux gouttes de rosée puis ils demeurèrent face à face, la jeune femme baissant les yeux.
- Emmeline, vous m’avez supplié de venir et me voici. Que le ciel me pardonne ! dit l’homme d’une voix rauque.
- Vous allez émigrer, Alwyn, dit-elle d’une voix entrecoupée, je l’ai entendu dire, vous embarquez à Plymouth dans trois jours sur la Western Glory ! »

Traduction : Maxime Gaucher (1829-1888).

La Duchesse de Hamptonshire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 072 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – Traité des petits bonheurs

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Traité des petits bonheurs

La conclusion du Traité des petits bonheurs (1828) de Jules Janin donne envie de connaître l’article entier :

« Voulez-vous savoir si vous êtes propre à devenir heureux à si bon marché : attendez encore quelques jours, et, lorsque le premier soleil de mai nous aura rendu le gazon des champs et les feuilles des arbres, allez au bord de quelque ruisseau chercher le repos et le frais. Là, si vous trouvez quelque volupté dans le bruit des arbres, dans le murmure des eaux, dans le cours rapide merveilleux des nuages, tantôt sombres comme un dernier acte de mélodrame, tantôt brillants comme une robe de gaze, si la chèvre au sommet d’un roc, l’agneau bêlant et la grasse génisse enfoncée dans les herbes, si tout cet ensemble de campagne et de printemps a pour votre âme un langage, si vous ne pensez alors ni à vos affaires, ni à vos plaisirs, ni à vos créanciers, ni à vos débiteurs, ni à rien de ce qu’il y a dans le monde, si votre être est là tout entier, tout enivré de son existence, alors, mon frère, je vous félicite du fond de l’âme ; vous êtes bien près d’être heureux d’un petit bonheur ! »

Illustration : Carl Spitzweg, Repos dans la vigne (ca. 1845).

Traité des petits bonheurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 243 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Judith – L’Impératrice Zin Gou

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


L'Impératrice Zin Gou

Une page de l’histoire du Japon, romanesque et poétique, extraite du recueil Le Paravent de soie et d’or de Judith Gautier (1845-1917), fille de Théophile Gautier.

« La souveraine a mis pied à terre ; elle s’avance jusqu’aux bords des flots, et, enlevant sa coiffure d’or, dénoue ses longs cheveux. Pour en effacer les parfums, elle les baigne dans la mer, puis les tord, les relève, en forme un chignon unique, tel que les portent les hommes. Elle saisit alors une hache d’armes et monte sur la plus belle des jonques. De là, à tous, l’Impératrice guerrière apparaît comme sur un piédestal. Elle a revêtu l’armure de corne noire dont les lamelles, jointes par des points de soie pourpre, retombent plus bas que les genoux, sur l’ample pantalon de brocart blanc à dessins nuageux, serré à la cheville. Elle a des épaulières de velours noir et d’énormes manches, très majestueuses, qui, descendant jusqu’à terre, forment comme un manteau ; elles sont faites d’une étoffe semée de fleurettes d’or disposées en losange et la doublure est de satin uni. »

L’Impératrice Zin Gou.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 895 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOQUETTE, Ernest – Ils étaient cinq

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Ernest Choquette

Ernest Choquette (1862-1941), écrivain, homme politique, journaliste et médecin canadien, a signé Ils étaient cinq :

« Ils étaient cinq, cinq bons carabins à l’allure goguenarde et décidée, entrés un soir dans un café du faubourg Saint-Jean. Ils y étaient entrés parce qu’ils avaient soif, qu’il y avait de jolies annonces de lager mousseux collées aux fenêtres, que tout semblait calme au dedans, que la cabaretière paraissait s’ennuyer, accoudée à son comptoir à regarder deux clients qui jouaient tranquillement aux dominos sans rien dire. »

Au Canada, des carabins, dans un cabaret…

Illustration : Ernest Choquette, en 1940.

Ils étaient cinq.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 840 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – L’Étonnant Couple Moutonnet

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


Comité de surveillance révolutionnaire

Est démontré :

« Ce qui cause la réelle félicité amoureuse, chez certains êtres, ce qui fait le secret de leur tendresse, ce qui explique l’union fidèle de certains couples, est, entre toutes choses, un mystère dont le comique terrifierait si l’étonnement permettait de l’analyser. Les bizarreries sensuelles de l’Homme sont une roue de paon, dont les yeux ne s’allument qu’au dedans de l’âme, et, seul, chacun connaît son désir. »

par le récit de Villiers de l’Isle-Adam.

Illustration : Comité de surveillance révolutionnaire, d’après Jean-Baptiste Huet.

L’Étonnant Couple Moutonnet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 912 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LICHTENBERGER, André – Maldonne !

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Maldonne !

Cette délicieuse nouvelle d’amour d’André Lichtenberger (1870-1940) est parue dans la revue pour jeune filles Lisez-moi bleu en 1914.

« Maintenant Thérèse et M. Paul étaient en pleine lumière. Ils étaient trop loin pour qu’on entendit leurs paroles, mais visiblement ils causaient avec animation. Thérèse avait de grands gestes, et, un moment, elle posa sa main sur le bras du jeune homme. M. Paul la fixait, puis baissait les yeux et grattait la terre du bout de sa canne. Immobile, Clotilde regardait toujours, et, brusquement, elle se mordit les lèvres, si fort qu’il lui sembla qu’elle saignait. Car voici que M. Paul s’était penché vers Thérèse, avait saisi sa main droite dans les deux siennes et puis l’avait portée à ses lèvres, où un instant elle était demeurée… Maintenant l’ayant quittée, il s’avançait vers la maison à grands pas. Thérèse immobile le suivait des yeux, l’encourageait par des signes de tête ; et, au moment où Clotilde entendit son pas sur le perron, elle vit sa sœur lui faire un signe de main qui semblait un baiser envoyé. »

Maldonne !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 073 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

IRVING, Washington – Histoire du jeune bandit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Histoire du jeune bandit

Le narrateur, jeune brigand italien d’une troupe vivant des rançons de ceux qu’ils faisaient prisonniers, se trouve un jour contraint par les lois de son clan d’être le bourreau de celle qu’il aimait dont le père avait refusé de payer la rançon.

Cas de conscience affreux que nous rapporte Washington Irving dans Histoire du jeune bandit, un des Contes d’un voyageur.

« J’étais un garçon sans souci, quelquefois querelleur, mais au demeurant d’un bon caractère : aussi je me conduisis fort bien jusqu’au moment où je devins amoureux. Il y avait dans notre ville un intendant ou homme d’affaires du prince ; sa fille, qui touchait à sa seizième année, était charmante. On la regardait comme supérieure aux gens de notre petite ville, et elle était, soigneusement renfermée dans son intérieur. J’eus l’occasion de la voir quelquefois, et j’en devins passionnément amoureux.
»

Traduction : Lebègue d’Auteuil (1825).

Illustration : Maria Calcott , Maria Graham, Costume de brigand romain (1820).

Histoire du jeune bandit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 128 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAIZEROY, René – L’Amour qui saigne (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : -h –min | Genre : Nouvelles


René Maizeroy

L’Amour qui saigne (1882) est un recueil de dix nouvelles de René Maizeroy :

- Vieille histoire,
- La Margarîdo,
- La Tentation de St-Antoine,
- Mâme Cachemire,
- La Victoire de Ninoche,
- Au village,
- La Vierge à la Chaise,
- L’Auberge hantée,
- L’Abandounado,
- Rien ne va plus !.

Illustration : Portrait de René Maizeroy (1882).

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 446 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :