Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


BOVE, Emmanuel – Un Raskolnikoff

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 50min | Genre : Nouvelles


Un Raskolnikoff

Crime et châtiment (27 heures de lecture) de Dostoïevski (1866) est sur le site depuis 2010. Bref résumé pour éclairer notre nouvelle actuelle :

Rodion Romanovitch Raskolnikov est un ancien étudiant en Droit de 23 ans. Rongé par la pauvreté, il vend son dernier bien, la montre de son père, à une usurière ; s’il la tuait, il se demande si moralement il n’améliorerait pas la condition humaine. Il l’assassine, mais, terrassé par le remords et la culpabilité, il passe du crime au châtiment. La conscience de son meurtre le rend presque fou. Une jeune prostituée qu’il aime l’aide, mais en vain, à la rédemption et il ne peut se racheter que par l’aveu du crime avant d’être déporté en Sibérie.

En 1931, Emmanuel Bove s’inspire du roman russe en écrivant Un Raskolnikoff : sujet peu étonnant quand on sait que de son vrai nom Emmanuel Bobovnikoff était né d’un père russe et d’une mère luxembourgeoise.

Espérons que, après Un Raskolnikoff et Mes amis nous aiderons au vœu de l’auteur qui écrivait dans Mémoires d’un homme singulier :

« Je n’ai rien demandé à l’existence d’extraordinaire. Je n’ai demandé qu’une chose. Elle m’a toujours été refusée. J’ai lutté pour l’obtenir, vraiment. Cette chose, mes semblables l’ont sans la chercher. Cette chose n’est ni l’argent, ni l’amitié, ni la gloire. C’est une place parmi les hommes, une place à moi, une place qu’ils reconnaîtraient comme mienne sans l’envier, puisqu’elle n’aurait rien d’enviable. Elle ne se distinguerait pas de celles qu’ils occupent. Elle serait tout simplement respectable. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 988 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Les Aventures du dernier Abencerage (Version 2)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 48min | Genre : Nouvelles


Plafond de l'Alhambra

Cette nouvelle de Chateaubriand se situe en Espagne, au XVe siècle. Elle a été écrite en 1807. Elle sera publiée en 1821 puis en 1826.

« Avertissement :
Les Aventures du dernier Abencerage sont écrites depuis à peu près une vingtaine d’années : le portrait que j’ai tracé des Espagnols explique assez pourquoi cette nouvelle n’a pu être imprimée sous le gouvernement impérial.
[...] On s’apercevra facilement que cette nouvelle est l’ouvrage d’un homme qui a senti les chagrins de l’exil et dont le cœur est tout à sa patrie. »

Amour, honneur, religion, sentiments élevés habitent ce très beau texte.

« Tous les charmes, tous les regrets de la patrie, mêlés aux prestiges de l’amour, saisirent le cœur du dernier Abencerage. Immobile et muet, il plongeait des regards étonnés dans cette habitation des Génies : il croyait être transporté à l’entrée d’un de ces palais dont on lit la description dans les contes arabes. De légères galeries, des canaux de marbre blanc bordés de citronniers et d’orangers en fleur, des fontaines, des cours solitaires, s’offraient de toutes parts aux yeux d’Aben−Hamet, et à travers les voûtes allongées des portiques il apercevait d’autres labyrinthes et de nouveaux enchantements. »

À écouter également : le poème intitulé La Ballade de l’Abencerage.

Illustration : plafond de L’Alhambra (Wikipédia).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 788 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Loup tondu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Le Loup tondu

Aventure comique d’un gros richard vaniteux dupé par ceux qu’il n’attendait pas !

« Quand Murkison nous eut quittés, Andy et moi restâmes un moment silencieux, occupés à ruminer nos méditations respectives et les hérésies cervicales de l’esprit anthropique. Durant nos heures de loisirs, nous avons toujours amélioré notre mentalité supérieure grâce à l’usage de la ratiocination et de la cogitation intellectuelle. »

Le Loup tondu est une tentative de filouterie contrée par Andy et Jeff, deux amis, qui ne sont pas non plus de petits saints et ne saisissent pas toujours le « système d’éthique et de morale », chacun, de son camarade !

« Jeff, dit-il, un jour que tu en auras le loisir, tu me ferais plaisir en me traçant un diagramme de ta conscience, avec des notes explicatives. J’aimerais à m’y référer à l’occasion. »

Ce Jeff est peut-être O. Henry lui-même qui, avant d’être écrivain, a purgé trois mois de prison pour vol dans la banque où il était employé.

Traduction : F.R.

Le Loup tondu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 760 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOLEM ALEICHEM – La Marmite

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Cholem Aleichem

Ainsi parle Judith, la marchande de volailles, qui vient consulter le Rabbin pour savoir si elle peut encore se servir de sa marmite après que celle-ci s’est vue mise en présence de viande et de lait, ce qui, pour le Judaïsme, la rend impropre à la cuisine. Comme toujours, dans les monologues de Cholem Aleichem, l’héroïne a tendance à sortir de son sujet et à nous conter des avatars cocasses qui n’ont pas grand rapport avec son sujet. Le dénouement ne manque pas de loufoquerie.

Traduction : Shmuel Retbi, pour Littératureaudio.com.

La Marmite.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 925 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRINGER, Rodolphe – Le Capitaine Lambounigue – L’Assassinat de la rue Berthe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Capitaine Lambounigue

Rodolphe Bringer, né à Mondragon (1871), mort à Pierrelatte (1943), humoriste, aime conter des histoires méridionales (une vingtaine sur le site).

Ainsi Le Capitaine Lambounigue est une farce qui débute à Mondragon et met en scène un marin qui a le mal de mer…

L’Assassinat de la rue Berthe fait songer à ce genre actuel de publicité télévisée où l’on croit à un fait réel alors qu’il s’agit de « réclame » (mot qui a disparu vers les années 1950).

Le Capitaine Lambounigue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 789 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Le Rat, ou La Bête cachée

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Le Rat

« Un jour, Michèle me dit : « David, il y a un rat dans la chambre ! » Je souris. « Je t’assure que ce n’est pas une blague. Tu peux venir voir s’il te plaît ! » J’étais allongé sur le canapé, en train de regarder un film, et n’avais guère envie de me lever. Michèle attrapa la télécommande et appuya sur « pause ». « Ah ! tu m’embêtes ! m’exclamai-je. — Viens voir s’il te plaît, tu regarderas la suite après ! » Comme elle ne me rendait pas la télécommande, je finis par me lever. « Un rat ou une souris ? demandai-je. — J’en sais rien moi, comment veux-tu que je le sache ? — Un rat c’est gros, alors qu’une souris, c’est tout petit ! — Alors c’est sûr, c’est un rat, il est énorme ! — Énorme comme quoi ? — Comme le crapaud buffle ! s’exclama-t-elle en désignant le beau crapaud buffle que j’avais ramené du Mexique avant de la connaître. — Ah ! quand même ! aussi gros que mon beau crapaud buffle ! — Aussi laid que cette horreur ! ajouta-t-elle aussitôt. Et aussi gris que cette autre horreur ! » poursuivit-elle en désignant un magnifique blaireau que j’avais fait empailler. [...] »

Le Rat, ou La Bête cachée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 353 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLÉMONT, Émile – Vive-la-mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Nouvelles


Un Uhlan et son prisonnier en 1870

Auteur : Émile Blémont (1839-1927), pseudonyme de Léon-Émile Petitdidier, poète et auteur dramatique qui fut lié à Victor Hugo, à des Parnassiens ainsi qu’à Rimbaud.

Lieu du récit : « la petite ville picarde de Verval-sur-Orle, si calme et si riante » où va se jouer un drame provoqué par l’amour.

Époque : « Le 15 juillet, la guerre était déclarée entre la France et la Prusse. Les catastrophes se précipitèrent. L’Empire croula. Paris fut bloqué. Les Allemands pénétrèrent jusqu’au cœur de la France.
Dès les premiers chocs sur la frontière, on en avait cruellement ressenti le contre-coup à Verval. »

Le héros : « François Rouillon, qui, seul, préoccupé, insensible à l’arôme des lys, indifférent au charme de l’obscurité transparente et de la lumière lactée, allait et venait silencieusement, entre les plates-bandes et sous les tilleuls de son jardin, sans pouvoir apaiser la fièvre qui le brûlait. C’était un homme de moyenne taille, qui pouvait avoir de trente-cinq à quarante ans. »

Le drame : les agissements de Rouillon qui se fait criminel, par jalousie, devant le refus de l’épouser de celle qu’il convoite.

Vive-la-mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 700 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERGERAT, Émile – Azeline – Les Demi-Âmes – La Tache d’encre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Wladyslaw Wankie - Bretonne à la pêche (détail, 1893-1894)

Notre site offre aujourd’hui une vingtaine de Contes d’Émile Bergerat (1845-1923).

Azeline et Les Demi-Âmes sont deux légendes bretonnes que nous fait découvrir le gendre de Théophile Gautier :

« Voilà comment on s’aimait chez nous, mon bon monsieur, au temps où il y avait des rois régnants, quand tout le monde allait, le dimanche, à la messe, et ceux qui disent que l’histoire s’est passée ailleurs qu’en Bretagne sont des menteurs qui veulent nous faire du tort dans l’esprit du monde. », dit la vieille sorcière d’Azeline.

« Aujourd’hui, jour des Morts, j’ai appris que les Demi-Âmes s’étaient envolées. Ils sont morts ensemble presque à la même minute et dans la même heure. On les a trouvés dans leur chaumière assis devant l’âtre éteint, et côte à côte sur deux escabeaux rapprochés. »

Dans La Tache d’encre, un « bon juge » nous éclaire sur la triste condition des filles dites « de joie »:

« La plus malheureuse est sans contredit la fille en carte. Vous n’ignorez pas à quelles mesures de police elle doit se soumettre pour exercer son lugubre négoce. Elle est inscrite sur un registre secret du bureau des mœurs, et jamais, vous m’entendez bien, jamais plus, se fût-elle rachetée cent fois par une conduite exemplaire, elle n’est rayée du livre d’infamie. J’en ai vu, moi qui… »

Un récit bouleversant… et rassurant.

Illustration : Wladyslaw Wankie, Bretonne à la pêche (détail, 1893-1894).

> Écouter un extrait : Azeline.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 740 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :