Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


WELLS, Herbert George – Le Fabricant de diamants

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 31min | Genre : Nouvelles


Henri Moissan, prix Nobel de chimie en 1906, en train de fabriquer des diamants synthétiques

« Les diamants se fabriquent en traitant du carbone décomposé avec un fondant et une pression convenables. Le carbone se cristallise, non pas sous forme de mine de plomb, ni de poussière de charbon, mais sous forme de petits diamants. Cela, les chimistes le savent depuis des années déjà, mais ce que personne n’a pu découvrir encore, c’est le fondant exact avec lequel il faut mettre en fusion le carbone et à quelle pression au juste il faut le soumettre pour obtenir les meilleurs résultats. Il s’ensuit que les diamants fabriqués par les chimistes sont petits et ternes et n’ont pas la moindre valeur commerciale. »

déclare Le Fabricant de diamants à H.G. Wells qui se repent de n’avoir pas participé à la combinaison que cet inventeur lui proposait.

Traduction : René Lécuyer (1887-1939).

Illustration : Henri Moissan, prix Nobel de chimie en 1906, en train de fabriquer des diamants synthétiques. Le Fabricant de diamants fut inspirée par les travaux de ce scientifique.

Le Fabricant de diamants.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 342 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY aîné, J.-H. – L’Inévitable Publicité – Nuits de Paris – Le Corbeau et le perroquet

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Le Corbeau et le perroquet

De ces trois textes de Rosny aîné (1856-1940), L’Inévitable Publicité (1927), Nuits de Paris (1930), Le Corbeau et le perroquet (1933), le premier, prophétique, paru il y a quatre-vingt-dix ans, semble avoir été écrit aujourd’hui :

« Il est, hélas ! très vrai que le mérite d’un livre n’est plus qu’un élément secondaire de succès… c’est l’époque qui le veut. Rien ne sert de geindre. La publicité est une reine qui deviendra de plus en plus puissante au cours de ce siècle. Possible qu’en des temps futurs il y ait une réaction. Nous ne la verrons point. La vie rapide, le règne des machines et des communications foudroyants, la lutte âpre, non seulement pour l’existence mais plus encore pour le luxe, le renom, la puissance, tout cela implique un usage véhément et croissant de la publicité.
L’art n’y saurait échapper. Il y échappera de moins en moins. »

Nuits de Paris est le survol de la capitale à différents moments nocturnes depuis un balcon de la rue de Rennes, et le dernier un souvenir touchant d’un ami de l’écrivain :

« Minotaure était un corbeau authentique et non point une corneille : il atteignait approximativement la taille d’un coq… Je le revois, grave comme un maître d’école, dans son costume noir, avec ses yeux sans sclérotiques, rusés et sagaces, qui surveillaient les êtres et les événements avec vigilance.
Il parlait bien, d’une voix profonde ; et son croassement avait je ne sais quoi de militaire…
Pizarre était un perroquet magnifique, bleu lapis avec un beau gilet d’or, et qui semblait conscient de sa splendeur. En tout cas, il répétait avec complaisance : « Pizarre est beau ! Il est beau, Pizarre. »
Ses yeux ronds, couleur d’ambre, étaient aussi attentifs que ceux de Minotaure, et curieusement humains. »

> Écouter un extrait : L’Inévitable Publicité.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 350 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HORNUNG, Ernest William – L’Auteur ! L’Auteur !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


L'Auteur ! L'Auteur !

Dans L’Auteur ! L’Auteur !, Hornung (1866-1920)  pose le problème du plagiat et de la propriété littéraires.

Un directeur de théâtre conseille à un auteur de détruire sa pièce qui lui semble nulle. Ce dernier la brûle, mais le directeur en avait fait une copie qu’il remanie légèrement, qui est applaudie deux ans plus tard et dont il revendique la propriété.

Hornung tient cette histoire de l’auteur spolié lui-même, qui était son ami.

Traduction : René Lécuyer (1887-1939).

L’Auteur ! L’Auteur !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 212 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOLEM ALEICHEM – Soixante-Quinze Mille

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Cholem Aleichem

La Grande Loterie de l’Empire russe vient d’avoir lieu. Le propriétaire d’un billet qui rapporte soixante-quinze mille roubles va bien vite s’apercevoir qu’il n’est pas le seul parrain de la fête. Tout le village et même le curé prétendent en avoir la propriété légale. L’affaire va se compliquer quand on commettra l’erreur fatale de s’adresser aux avocats…

Nouvelle traduite par Shmuel Retbi pour Littérature audio.

Soixante-Quinze Mille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 328 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – La Fille du pasteur d’Oxney Colne

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 29min | Genre : Nouvelles


Patience Woolsworthy

« – Tout ce que j’ai fait, dit-il, c’était pour entendre un mot de vous.
- Un seul de mes mots peut donc avoir tant de pouvoir ! Mais marchons, voulez-vous, ou mon père va nous prendre pour l’une de ces pierres levées de la lande. […]
- Patty , dit-il, s’arrêtant à nouveau sur le chemin, répondez à ma question. J’ai droit à une réponse. M’aimez-vous ?
- Et dans ce cas ? Et si j’ai été assez sotte pour que vos perfections soient trop nombreuses pour mon faible cœur ? Dans ce cas, Capitaine Broughton ?
- Vous ne m’aimez pas, sinon vous ne vous moqueriez pas de moi en ce moment.
- Peut-être pas, c’est vrai, dit-elle. Elle ne semblait pas prête à abandonner un pouce sur le terrain de l’humour. Et ils se remirent à marcher. »

La fille du Pasteur d’Oxney Colne (The Parsons’s Daughter of Oxney Colne, 1861), c’est Patience Woolsworthy, jeune fille de fort tempérament comme aime à les dépeindre Anthony Trollope, orgueilleuse et indépendante d’esprit.
La liberté peut-elle exister pour les jeunes filles de l’Angleterre victorienne, totalement enchaînées par la perspective du mariage ?

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Frederic Leighton (1830-1896), Study of a Lady.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 001 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – L’Héritage perdu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Vincent Van Gogh - Nature morte aux livres

L’Héritage perdu est le récit d’un entretien de Herbert George Wells avec un visiteur, malchanceux héritier d’un millionnaire, écrivain raté, dont il n’avait pas pu trouver le testament trop bien caché… Nous n’en dirons pas plus, sinon la conclusion :

« Cela nous montre combien nous autres, pauvres hommes, nous avons de mal à nous comprendre. »

Traduction : René Lécuyer (1887-1939).

Illustration : Vincent van Gogh, Nature morte aux livres (détail, 1887).

L’Héritage perdu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 304 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Comte et l’invité – La Robe pourpre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Robe pourpre

Bientôt sera terminé lenregistrement de New York Tic Tac, trente anecdotes américaines humoristiques de O. Henry.

Le Comte et l’invité
« Et maintenant, jeunes filles, si vous voulez voir un jeune homme se précipiter sur la pelle et la pioche, vous n’avez qu’à lui dire que votre cœur est dans le tombeau d’un autre type. Les jeunes gens sont des détrousseurs de tombeaux par nature. »

La Robe pourpre
« Mesdames, vous qui faites vos emplettes en voiture, vous ne comprenez pas. Jeunes filles, vous dont la garde-robe est payée par le papa, vous ne pouvez pas imaginer – non, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi Maida ne sentait pas la froide averse de ce Jour d’actions de grâces. »

L’auteur semble destiner ces deux histoires à un public féminin…

Traduction : F.R.

Le Comte et l’invité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 318 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – La Messe du mort – L’Homme de la nuit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Chœur de l'église Saint-Saturnin à Toulouse

Deux nouveaux Souvenirs d’un fantôme de Lamothe-Langon (1786-1864).

La Messe du mort

« J’ai lu le fait suivant dans les archives de l’ancienne basilique abbatiale de Saint-Saturnin de Toulouse : c’est l’église la plus auguste parmi toutes celles de la chrétienté, par le grand nombre de reliques qu’elle renferme. On y compte les corps de plusieurs saints apôtres, de sainte Suzanne de Babylone, de saint Cyr, de saint Justin, de saint Edmond, roi d’Angleterre. Il y a aussi des pierres dont on se servit pour lapider saint Étienne le premier martyr ; et, enfin, une épine sanglante détachée de la couronne de Notre-Seigneur Jésus-Christ. »

L’Homme de la nuit

« Le prince alors s’approche de son oreille et les paroles qu’il lui dit ne furent pas répétées par la jeune fille ; car, le lendemain matin, des paysans qui se rendaient à la ville trouvèrent, à l’entrée du cimetière, son cadavre dont on avait arraché le cœur. »

Une belle description de Gênes atténue l’horreur de ces précisions… N’oublions pas que nous sommes dans le monde des fantômes !

Illustration : Nicolas Chapuy, Victor Adam, Godefroy Engelmann, Chœur de l’église Saint-Saturnin à Toulouse (XIXe).

La Messe du mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 175 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :