Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


MAIZEROY, René – La Vierge à la Chaise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


La Vierge à la Chaise

La Vierge à la Chaise (en italien : Madonna della seggiola ou Madonna della sedia) est une peinture religieuse de Raphaël datant de sa période romaine (1508-1520). Le tableau est actuellement exposé dans la salle de Saturne de la Galerie Palatine du Palais Pitti, à Florence.

La vierge de Raphaël est différente de La Vierge à la chaise de René Maizeroy qui lui est assimilée avec dérision !

« La Vierge à la Chaise — le mot courut le lendemain du mariage dans toutes les gazettes — n’était pas belle, mais, selon la délicate expression d’un conteur du dix-huitième siècle — on eût voulu lui ressembler. Ni la laideur qui attire et fouette les sens blasés comme un ragoût saupoudré de poivre rouge. Ni la beauté qui extasie, qui laisse au cœur du désir et du rêve. Un charme étrange, changeant comme la mer, inoubliable. Dans les contours grêles de son corps se retrouvait l’expression hallucinante de la statue d’Hermaphrodite. »

Illustration : Raphaël, La Vierge à la chaise (1513-1514).

La Vierge à la Chaise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 28 018 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – La Comtesse Irma (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


La Comtesse Irma

Cette nouvelle, un peu cruelle, tragi-comique, est extraite du recueil Femmes d’artistes paru en 1919.

Le début : « « M. Charles d’Athis, homme de lettres, a l’honneur de vous faire part de la naissance de son fils Robert.
L’enfant se porte bien. »
Tout le Paris lettré et artistique a reçu, il y a une dizaine d’années, ce petit billet de part sur papier satiné, aux armes des comtes d’Athis-Mons, dont le dernier, Charles d’Athis, avait su – si jeune encore – se faire un vrai renom de poète.
« … L’enfant se porte bien. »
Et la mère ? Oh ! celle-là, la lettre n’en parlait pas. Tout le monde la connaissait trop. C’était la fille d’un vieux braconnier de Seine-et-Oise, un ancien modèle qu’on appelait Irma Sallé, et dont le portrait avait traîné dans toutes les expositions, comme l’original dans tous les ateliers. Son front bas, sa lèvre relevée à l’antique, ce hasard d’un visage de paysanne ramené aux lignes primitives – une gardeuse de dindons avec des traits grecs – ce teint un peu hâlé des enfances en plein air, qui donne aux cheveux blonds des reflets de soie pâle, faisaient à cette drôlesse une espèce d’originalité sauvage que complétaient deux yeux d’un vert magnifique, enfoncés sous d’épais sourcils. »

La Comtesse Irma.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 163 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CLADEL, Léon – Trois Fois maudite

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


Trois Fois maudite

La pauvreté, les miséreux et la prostitution sont des thèmes chers à beaucoup d’écrivains. Ainsi en 1875 Leon Cladel noircit le papier avec Trois Fois maudite.

« Zélia, Lili Croque-Mort, ou plutôt Veuve Vive-la-Joie, comme l’appelaient par dérision les joyeuses luronnes du boulevard des Ternes, ayant dénoué ses lourds cheveux blonds récemment calamistrés, effleura d’oeillades furtives ses mains qui restaient toujours gantées, et s’offrit, quasi nue, au gommeux entre deux âges ainsi qu’entre deux vins qu’elle avait amorcé :

- Sieds-toi, monsieur ; regarde comme je suis belle ! et prends-moi, si ça te plaît. »

Illustration : Trois Fois maudite, par Gambard (1885).

Trois Fois maudite.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 874 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – Les Abandonnés

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Les Abandonnés

Octave Mirbeau revêt son gilet jaune de 1900 et condamne les lois qui favorisent les riches et maltraitent les pauvres.

Il termine Les Abandonnés par :

« Il regarda la nuit qui enveloppait les champs, la forêt, les villages ; et il sentit s’élever en lui, du fond de son être, une pitié immense, et un immense amour, pour les pauvres voleurs et les pauvres putains, qui rôdent dans les ténèbres amies. »

Illustration : Octave Tassaert, L’Abandonnée (1852).

Les Abandonnés.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 932 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAIZEROY, René – Mâme Cachemire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Mâme Cachemire

René Maizeroy, dans cet épisode de L’Amour qui saigne dépeint de sa plume exacte et colorée, le douloureux destin d’une femme autrefois fort riche et ayant, après la chute de Napoléon, sombre
malgré ses espoirs dans les sciences occultes dans une noire misère.

Mâme Cachemire

« Les moineaux voletaient autour de la petite vieille, pépiant, se posant effrontément sur le banc, enhardis par sa pose de statue, par son grave silence, et comme s’ils eussent attendu qu’elle sortît une
croûte de pain du cabas en tapisserie suspendu à sa main gauche. Mais elle y pensait bien, la malheureuse, à émietter son pain aux moineaux, elle qui avait à peine quatre sous pour vivre,
et qui les dépensait à acheter des drogues chimiques, des cornues et du charbon. »

Illustration : Châle en cachemire (Los Angeles County Museum of Art, domaine public).

Mâme Cachemire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COPPÉE, François – Une restitution

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Une restitution.gif

Cette drôlatique nouvelle « politicienne», d’une certaine manière actuelle, est extraite du recueil Longues et Brèves édité en 1915.

« Son nom n’a pas encore été prononcé. Bon. Il n’a rien écrit, rien signé. À merveille. Mais qui peut répondre, par le temps qui court, qu’on ne trouvera pas, un de ces quatre matins, sur son compte, un papier compromettant ? Car enfin, tout de  même, il a touché son petit pot-de-vin, l’honorable, comme les camarades, et il n’a pas cru mal agir. Voyons, je vous en fais juge. Il n’avait pas d’opinion sur le dernier appel de fonds ; il hésitait. Un homme considérable, un riche banquier, qu’il rencontrait dans son milieu politique avec qui il était dans les meilleurs rapports, – presque un ami, lui ouvre les yeux, lui fait comprendre combien il est opportun – que dis-je ? patriotique – de voter dans un sens favorable à l’émission. Ce monsieur, qui sait vivre, qui est un parfait gentleman, lui propose – oh ! dans les termes les plus délicats ! – de l’associer aux opérations financières qui se préparent, tout naturellement, autour de cette grosse affaire, et lui assure, lui paie d’avance – pour calmer ses scrupules – un gain, mon Dieu, pas énorme, une misérable pièce de vingt-cinq mille francs… »

Une restitution.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 327 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STEVENS, Paul – Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Le cap Diamant, la pointe Lévis et la Citadelle de Québec depuis l'Anse-aux-Foulons

Paul Stevens nous raconte dans un conte populaire canadien son entretien avec une sympathique famille illettrée un jour de tempête.

« Tout en causant, j’essayai de les déchiffrer, mais n’y parvenant pas assez vite à mon gré, je me levai et arrivé en face du cadre, je lus cette grande vérité : IL NE FAUT JAMAIS REMETTRE AU LENDEMAIN CE QU’ON PEUT FAIRE LE JOUR MÊME.
- Voilà une admirable maxime, dis-je, il est malheureux quelle ne soit pas toujours suivie à la lettre. »

Illustration : Philip John Bainbridge, Le Cap Diamant, la pointe Lévis et la Citadelle de Québec depuis l’Anse-aux-Foulons (ca. 1838).

Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 154 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Révélation magnétique (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Révélation magnétique

Nouvelle philosophique/métaphysique extraite des Histoires extraordinaires.

« Toutes choses sont bonnes ou mauvaises par comparaison. Une suffisante analyse démontrera que le plaisir, dans tous les cas, n’est que le contraste de la peine. Le plaisir positif est une pure idée. Pour être heureux jusqu’à un certain point, il faut que nous ayons souffert jusqu’au même point. Ne jamais souffrir serait équivalent à n’avoir jamais été heureux. Mais il est démontré que dans la vie inorganique la peine ne peut pas exister ; de là la nécessité de la peine dans la vie organique. La douleur de la vie primitive sur la terre est la seule base, la seule garantie du bonheur dans la vie ultérieure, dans le ciel. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Révélation magnétique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 243 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :